17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Aller en bas

17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Mme de Sabran le Mar 27 Nov 2018, 18:15

La prise de la Bastille vient d'avoir lieu .

Le 17 juillet 1789, Louis XVI à la demande de l'Assemblée et de la Commune, consentit à se rendre dans " sa bonne ville " de Paris  pour l'assurer de son affection. Terrorisée, Marie-Antoinette le supplia d'y renoncer ou de permettre qu'elle l'accompagne. Il refusa. Elle était persuadée qu'il n'en sortirait pas vivant. Lui-même, inquiet, avait pris la précaution de confier la régence à son frère. Une précaution que prenaient jadis les rois partant pour la guerre, sauf que jadis c'est à leur épouse que les rois s'en remettaient. Mais dans le cas présent, la défiance qu'inspire Marie-Antoinette est telle que toute délégation de pouvoir lui serait aussitôt contestée. Elle mesure le danger pour l'avenir : si son mari venait à disparaître, on lui refuserait la régence et on lui ôterait la tutelle de son fils. Et son sort serait vite scellé.

( Simone Bertière : Marie-Antoinette, l'insoumise )

Herman Lindqvist    

La reine tente de sauver ce qui peut encore l'être et veut mettre en sûreté son fils le dauphin, le duc de Normandie. Elle souhaite le confier, pour commencer, à Fersen et au Royal-Suédois. Mais l'ambassadeur d'Autriche, le comte de Mercy, vieux conseiller de la reine, l'en empêche, estimant que le départ du prince ne ferait qu'échauffer davantage les esprits.

Hedwige de Polignac  

La reine souhaitait mettre le dauphin en sûreté à Valenciennes, Mercy l'en dissuada pour ne pas aggraver l'effervescence des esprits risquant d'amener la déchéance de la monarchie .  Ainsi fut sacrifié l'enfant .

Charles Kunstler  

Tandis que la voiture de Louis XVI défilait lentement au milieu d'une foule compacte de gardes nationaux, de femmes, de capucins " armés comme des moines de la Ligue " , Marie-Antoinette attendait, dans l'angoisse, à Versailles.  A tout instant, elle envoyait des estafettes sur la route de Paris, et, persuadée que la population parisienne garderait Louis XVI en otage, elle se préparait à fuir au loin avec ses deux enfants.  Le comte de Mercy-Argenteau survint. La reine lui confia qu'elle avait l'intention de mettre le Dauphin en sûreté à Valenciennes, sous la protection des hussards d'Esterhazy et du Royal-Suédois de Fersen.  Mercy l'en dissuada; l'enlèvement du prince royal ne ferait qu'augmenter la défiance et l'agitation populaires et pouvait " entraîner la déchéance de la royauté ". Le roi arriva enfin, à 9 heures du soir, à Versailles et fit à la reine le récit des humiliations qu'il venait de subir. Marie-Antoinette le supplia de montrer dorénavant plus de fermeté .


Voici la version officielle, celle de Mme Campan ( qui, nous le savons grâce à Mme Geneviève Haroche-Bouzinac , s'interdit d'évoquer Fersen, tout au long de ses Mémoires ) ;  elle est  agréée par les biographes de la reine :



O.K. , mais alors, d'où vient cette rumeur d'envoyer le dauphin à Valenciennes pour le mettre en sûreté auprès de Fersen ?   Shocked
Est-ce de témoins de la scène entre la reine et Mercy ? ... de Mercy lui-même, qui après avoir dissuadé Marie-Antoinette de mettre ce projet à exécution l'aurait raconté à quelqu'un ?
Comment en avoir le coeur net ?
Peut-être une piste de réponse est-elle ébauchée dans l'ouvrage de Hervé Hasquin ?   Hop!



Alors, à tout hasard, je le commande !  
Oups !  
Amazon me prévient :

... un ou trois mois,  c'est koikoi, ce binz ?  
Je vais peut-être devoir m'armer de patience !  Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Duc d'Ostrogothie le Mer 28 Nov 2018, 22:52

Mme de Sabran a écrit:

Peut-être une piste de réponse est-elle ébauchée dans l'ouvrage de Hervé Hasquin ?  

Eh non. J'ai vérifié : il n'évoque pas cet épisode. 

En revanche, il résulte du registre de correspondance de Fersen, que Marie-Antoinette a écrit une lettre à Fersen et au comte d'Esterhazy , le 8 août 1789. Cette lettre est aujourd'hui perdue. Peut-être évoquait-elle ce projet ? 

Le 11 août 1789, Fersen a envoyé une lettre à Marie-Antoinette (publiée pour la première fois par Evelyn Farr in "Marie-Antoinette et le comte de Fersen, la correspondance secrète", éd. de l'Archipel). 

Il y écrit, notamment : "Permettez, Madame, que je témoigne à Votre Majesté toute ma sensibilité à la lettre que le roi a écrite à M. le comte d'Esterhazy, par laquelle il veut bien témoigner son contentement de la conduite des chefs des corps de la garnison de Valenciennes". Cette lettre au ton très formel était manifestement destinée à être montrée au roi. Peut-être faisait-elle suite à des discussions au sujet de l'envoi du dauphin à Valenciennes, pour être placé sous la protection du Royal-Suédois?...
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1622
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Mme de Sabran le Mer 28 Nov 2018, 22:57

Merci, mon cher duc, pour cette recherche . Very Happy

Il se peut très bien que Marie-Antoinette ait eu, le 17 juillet, l'attitude que lui prête Mme Campan après que Mercy l'ait fait renoncer à son projet de confier le dauphin à Fersen .
Cela paraît vraisemblable .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Duc d'Ostrogothie le Mer 28 Nov 2018, 23:01

Pourquoi pas. 

Je me demande si Hedwige Polignac est la source première ce cette information, reprise notamment par Lindqvist ? Cette information fut peut-être transmise de génération en génération chez les Polignac ?...
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1622
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Mme de Sabran le Mer 28 Nov 2018, 23:10

Oui, cela se pourrait, Notre Grâce ! Very Happy Il serait bien intéressant d'approfondir ...
En même temps, je doute que Lindqvist et Kunstler aient lu Hedwige de Polignac. scratch

Ce qui est sûr, puisque tu me demandais de rechercher dans le Journal de Bombelles, c'est que non : le marquis n'est pas à la source de cette information, pour la bonne raison qu'il s'arrête très précisément de noircir les pages de son journal entre le 8 juillet et le 8 août !!!!!! Juste la période concernée ! Les événement devaient l'atterrer, le malheureux . Sa plume d'oie lui en tombe des doigts . C'est bien notre veine ! Zut alors !

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Duc d'Ostrogothie le Mer 28 Nov 2018, 23:13

J'ai également cherché dans la correspondance publiée par Flammermont, de Mercy avec Joseph II et Kaunitz : j'ai rien trouvé.
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1622
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Mme de Sabran le Mer 28 Nov 2018, 23:19

J'ai aussi cette correspondance ...

Les trois historiens cités ci-dessus relatent la même scène, avec cette même expression " mettre le dauphin en sûreté ",  et la même intervention de Mercy-Argenteau pour dissuader Marie-Antoinette :  sauf à s'être copiés les uns les autres, ils ont bien dû puiser à la même source .
En tous cas, ils n'ont pas inventé.  

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Mme de Sabran le Jeu 29 Nov 2018, 14:40


Pardon, mais je reviens à mon idée fixe du moment . (  Eventaille  )
Ainsi s'interrogeait Févicq :
Vicq d Azir a écrit:Son fils et pas sa fille ?
Oui, c'est curieux, voire choquant .     Car enfin, dans le coeur d'une mère, l'amour appartient à parts égales à tous ses enfants, je parle d'expérience ...  même si parfois il faut y ôter des épines .
Et nous savons qu'il y en avait entre Mousseline et Marie-Antoinette.  

Madame de Tourzel vient de prendre ses fonctions de gouvernante des Enfants de France.

Entre les deux enfants qui lui restent    ( à Marie-Antoinette ) ,    son coeur est plus inégalement partagé que jamais. On devine que sa fille l'a déçue. Sèche, froide, Marie-Thérèse, qui approche de onze ans, fuit les manifestations de tendresse.  L'a-t-on prévenue contre sa mère ?  Il semble bien que Mesdames Tantes aient rêvé de la soustraire, par l'intermédiaire de Madame Elisabeth,  à une influence présumée pernicieuse. Mais en tout état de cause, elle n'est pas de tempérament aimable ...
( Simone Bertière, Marie-Antoinette, l'insoumise )

Quand bien même Madame Royale serait une petite fille au caractère ingrat, ce ne serait pas une raison  pour l'oublier dans le danger, cela va de soi .   Lindqvist et H. de Polignac ne mentionnent que le dauphin; Mousseline n'est pas oubliée pour autant :

...  Marie-Antoinette attendait, dans l'angoisse, à Versailles.  A tout instant, elle envoyait des estafettes sur la route de Paris, et, persuadée que la population parisienne garderait Louis XVI en otage, elle se préparait à fuir au loin avec ses deux enfants.  Le comte de Mercy-Argenteau survint. La reine lui confia qu'elle avait l'intention de mettre le Dauphin en sûreté à Valenciennes, sous la protection des hussards d'Esterhazy et du Royal-Suédois de Fersen.
( Charles Kunstler )

Marie-Antoinette aurait donc voulu mettre son fils entre les mains de Fersen, et fuir de son côté avec la petite Madame Royale ?
Ce n'est pas surréaliste .
N'oublions pas que c'est la panique à Versailles, d'où le roi est parti depuis le matin et que l'on croit mort ou prisonnier  :   la reine ne sait plus à quel saint se vouer ...

Cela me rappelle le mot de Louis XVI à Fersen, en février 1792  :
Je sais que j'ai manqué le moment. Je l'ai manqué, c'était le 14 juillet. Il fallait alors s'en aller, et je le voulais . (  ... ) j'ai manqué ce moment et depuis je ne l'ai pas retrouvé  ...

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Vicq d Azir le Jeu 29 Nov 2018, 15:45

Oui, chère Eléonore, vous avez raison: si l’on se met un instant à la place de la Reine (l’exercice est périlleux, mais on a finalement acquis une certaine habitude avec ça), on pourrait dire que, ce jour-là :
 - La Reine est morte de peur. Elle mesure peut-être pour la première fois le danger qu’encourt le Roi, et, surtout, que loin de lui, elle est seule et vulnérable. Elle aura l’occasion, hélas, de ressentir encore cette peur viscérale, celle qui vous paralyse et vous cloue sur place, au cours des années qui l’attendent. Elle cherchera toujours ensuite à ne pas se séparer du Roi; par devoir, certes, mais aussi pour se protéger elle-même.
— Elle réagit en mère. Elle veut mettre à l’abri ses enfants, les deux. Mais en cherchant (peut être...) à éloigner le jeune Dauphin, elle réagit aussi en Reine: craignant qu’on attente à la vie du Roi, elle prend sans doute conscience que son devoir est de sauver la dynastie en sauvant, non plus son fils, mais le Dauphin. Rappelons nous:
        - que ses enfants lui appartiennent, sauf le Dauphin, qui appartient à l’Etat (propos exprimés lors de ses accouchements)
         - qu’elle vient de perdre, à peine un mois plus tôt, son Dauphin adoré. Qu’elle peut vouloir se battre pour Louis Charles, Duc de Normandie, afin qu’il ne lui arrive rien de fâcheux, mais aussi qu’il puisse devenir le nouvel héritier ( on parle ici de l’héritage de la Couronne de France, rien que ça...), sans trop de heurts, en essayant de préserver son insouciance et sa joie de vivre.
Donc, ce jour là, Marie-Antoinette amorce sa transformation, celle qu’on admire encore aujourd’hui. Je pense que, ce jour là, elle pense et elle agit en femme, en mère, en Reine...
Si, malgré tout, elle renonce à ce projet d’éloigner le Dauphin, en le confiant (peut-être) à Fersen, je trouve cela regrettable, surtout  si ce renoncement est soufflé par l’incontournable Mercy; par sa voix, la voix maternelle aura encore pris le dessus, et Marie-Antoinette renoncera une fois de plus à aller jusqu’au bout de son projet: manque de confiance en elle ? Culpabilité ( cf Fersen...)? Sentiment d’illégitimité ?
avatar
Vicq d Azir

Messages : 1708
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 70
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Gouverneur Morris le Jeu 29 Nov 2018, 17:03

Mme de Sabran a écrit:En même temps, je doute que Lindqvist et Kunstler aient lu Hedwige de Polignac. scratch

Peut-être qu'elle leur en a fait part par courrier ?

Spoiler:





avatar
Gouverneur Morris

Messages : 4516
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Mme de Sabran le Jeu 29 Nov 2018, 18:54


Très drôle, très poétique, mon petit Momo, j'adore !     Very Happy

Vicq d Azir a écrit:
         - qu’elle vient de perdre, à peine un mois plus tôt, son Dauphin adoré. Qu’elle peut vouloir se battre pour Louis Charles, Duc de Normandie, afin qu’il ne lui arrive rien de fâcheux, mais aussi qu’il puisse devenir le nouvel héritier ( on parle ici de l’héritage de la Couronne de France, rien que ça...), sans trop de heurts, en essayant de préserver son insouciance et sa joie de vivre.
Donc, ce jour là, Marie-Antoinette amorce sa transformation, celle qu’on admire encore aujourd’hui. Je pense que, ce jour là, elle pense et elle agit en femme, en mère, en Reine...

Je suis entièrement d'accord avec vous, cher Févicq . Marie-Antoinette est prête à se battre, nous le savons, nous la connaissons, c'est une battante.   Elle défendra toujours sa famille et la monarchie .   Le dauphin personnifie l'avenir et tous les espoirs de la France royaliste.

Vicq d Azir a écrit:

Si, malgré tout, elle renonce à ce projet d’éloigner le Dauphin, en le confiant (peut-être) à Fersen, je trouve cela regrettable, surtout  si ce renoncement est soufflé par l’incontournable Mercy; par sa voix, la voix maternelle aura encore pris le dessus, et Marie-Antoinette renoncera une fois de plus à aller jusqu’au bout de son projet: manque de confiance en elle ? Culpabilité ( cf Fersen...)? Sentiment d’illégitimité ?

Ainsi fut sacrifié l'enfant ...   ( H. de P. )
Il est probable que sa relation avec Fersen dont toute l'Europe faisait des gorges chaudes  ait certainement  compté dans la réprobation sans appel de Mercy.   Quand on songe que le duc de Lévis écrira, de Fersen conduisant la berline hors de Paris, que c'était " inconvenant sous plus d'un rapport "  
http://marie-antoinette.forumactif.org/t2441-ecrits-de-la-duchesse-de-sudermanie-relatifs-a-varennes-et-la-separation-a-bondy?highlight=VARENNES
Confier le dauphin à Fersen est simplement inimaginable !!!   Fallait-il que Marie-Antoinette soit déboussolée ...    ou bien qu'elle n'ait que faire des préjugés ???

En tous cas,  ainsi fut sacrifié l'enfant ...

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Gouverneur Morris le Jeu 29 Nov 2018, 19:08

Mme de Sabran a écrit:Confier le dauphin à Fersen est simplement inimaginable !!!   Fallait-il que Marie-Antoinette soit déboussolée ...    ou bien qu'elle n'ait que faire des préjugés ???

Peut-être le confiait-elle ainsi à son vrai père ?

avatar
Gouverneur Morris

Messages : 4516
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Mme de Sabran le Jeu 29 Nov 2018, 19:21


Alors là ...


_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Gouverneur Morris le Jeu 29 Nov 2018, 19:23

avatar
Gouverneur Morris

Messages : 4516
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Duc d'Ostrogothie le Lun 03 Déc 2018, 21:10

Gouverneur Morris a écrit:

Mme de Sabran a écrit:Confier le dauphin à Fersen est simplement inimaginable !!!   Fallait-il que Marie-Antoinette soit déboussolée ...    ou bien qu'elle n'ait que faire des préjugés ???


Peut-être le confiait-elle ainsi à son vrai père ?



avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1622
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Mme de Sabran le Lun 03 Déc 2018, 21:13


Ne convulsez pas ainsi, mon cher duc, vous allez vous faire du mal ...  

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Duc d'Ostrogothie le Lun 03 Déc 2018, 21:15

Eventaille
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1622
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Mme de Sabran le Ven 07 Déc 2018, 10:57

Duc d'Ostrogothie a écrit:
Mme de Sabran a écrit:

Peut-être une piste de réponse est-elle ébauchée dans l'ouvrage de Hervé Hasquin ?  

Eh non. J'ai vérifié : il n'évoque pas cet épisode. 

.

Je confirme .
Il faut trouver ailleurs .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: 17 juillet 1789, Marie-Antoinette a-t-elle voulu confier le dauphin à Fersen ?

Message par Gouverneur Morris le Ven 07 Déc 2018, 13:37

Duc d'Ostrogothie a écrit:
Gouverneur Morris a écrit:

Mme de Sabran a écrit:Confier le dauphin à Fersen est simplement inimaginable !!!   Fallait-il que Marie-Antoinette soit déboussolée ...    ou bien qu'elle n'ait que faire des préjugés ???


Peut-être le confiait-elle ainsi à son vrai père ?




Eventaille
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 4516
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum