Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par Monsieur de Coco le Dim 24 Mar 2019, 18:16

Le palais de justice de l’île de la Cité à Paris constitue depuis huit siècles le lieu central, symbolique et effectif de l’extension du pouvoir judiciaire en France. La singularité de son agencement ne peut toutefois s’apprécier à la seule contemplation de sa façade extérieure. Ce n’est qu’en pénétrant dans le palais que l’on comprend pourquoi ce lieu peut apparaître comme un labyrinthe, un « patchwork de constructions du Moyen Âge à nos jours » ou « un monstre de quatre hectares ». Cette sédimentation architecturale résulte des multiples incendies, réorganisations et travaux d’agrandissements qui ont modifié progressivement son emprise et son organisation au cours des siècles.Durant la période médiévale, l’architecture du palais a évolué à mesure de la sédentarisation de la cour, de l’affermissement du pouvoir royal et de l’extension de son emprise judiciaire et politique sur la féodalité. Robert II le Pieux (996-1031) fut le premier souverain à entreprendre des travaux conséquents mais ce n’est qu’à partir du XIIIe siècle, que le roi résida de plus en plus dans son palais de la Cité. Philippe Auguste (1180-1226) en fit le siège du pouvoir capétien ; Saint Louis (1226-1270), roi-juge de droit divin y érigea la Sainte Chapelle ainsi que la galerie mercière, la salle sur l’eau et la tour Bonbec. Philippe le Bel (1285-1314) remodèle et agrandit le palais pour y rassembler les institutions judiciaires et financières du royaume. Il devient le siège de la justice souveraine du Parlement de Paris et de l’administration du royaume, quand Charles V (1338-1380) le délaisse comme résidence au profit du Louvre, de l’Hôtel Saint-Pol et du château de Vincennes. Les rois toutefois ne le délaissent pas : ils se rendent régulièrement au palais pour tenir les lits de justice ainsi que pour des cérémonies, comme la réception de l’empereur Charles V en 1378, ou celle de Charles Quint par François Ier en 1540. Dès le XVe siècle, la cour souveraine est dotée d’une prison : la Conciergerie.

La mise en scène architecturale et décorative du pouvoir royal et la sacralisation de la Justice se poursuit à l’époque moderne. Sous Louis XIV, le palais de la Cité, « temple de justice » apparaît comme un espace multifonctionnel :  un lieu politique et ritualisé (notamment par les entrées royales après le sacre), un lieu de Justice avec le parlement de Paris, dont le ressort couvre alors presque la moitié de la France, mais aussi un centre administratif et commercial. En 1776, un incendie ravage  une partie importante du palais. L’architecte Pierre Desmaisons (1711-1795) est chargé d’édifier une nouvelle façade orientale (celle que nous connaissons aujourd’hui). Il profite de ce chantier pour exclure du Palais, et notamment de la Cour du mai, les nombreuses boutiques et habitations qui l’encombraient et convenaient peu à ce « sanctuaire de la Justice ». La sacristie de la Sainte-Chapelle, comme l’ancien escalier (« les grands degrés ») sont détruits et les travaux terminés à la veille de la Révolution.

De 1793 à 1795, les grands procès du tribunal révolutionnaire se déroulèrent dans « la Grand’ Chambre » rebaptisée « salle de la Liberté ». Ils marquent le basculement de la Révolution porteuse des droits de l’homme dans la Terreur. Sous la Monarchie de Juillet, les grands travaux d’aménagement reprennent. Jean-Nicolas Huyot (1780-1840) est chargé en 1835 d’un projet d’agrandissement afin de transformer le palais en un édifice majestueux permettant de recevoir tous les services judiciaires et la Préfecture de police. Le projet est accepté et sanctionné par l'ordonnance royale du 26 mai 1840. Huyot décède au début de ce projet, et le chantier est conduit jusqu'au Second Empire sous la direction de Joseph-Louis Duc et Étienne-Théodore Dommey.(1801-1872). À partir des années 1860, c’est l’ensemble de l’île de la Cité qui est prise dans la politique urbaine du préfet Haussmann. Le percement du boulevard du Palais parachève l’isolement spatial du Palais de Justice. En 1867, l'architecte Honoré Daumet (1826-1911) est adjoint de Joseph-Duc pour la construction de la façade occidentale du Palais de justice donnant sur la place Dauphine.
Source: https://criminocorpus.org/fr/visites/au-tribunal/visite-palais-de-justice-de-paris/une-visite-pour-lhistoire/

Marie-Antoinette entre dans la salle de la Liberté du Tribunal révolutionnaire le 14 octobre 1793 à 8 h 30 du matin.
Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 62138410
Photo: leparisien.fr

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Image10
Photo: ledepeche.fr


Dernière édition par Monsieur de Coco le Sam 29 Juin 2019, 15:42, édité 1 fois

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
Monsieur de Coco
Monsieur de Coco

Messages : 1008
Date d'inscription : 12/03/2014

https://guiligui.wixsite.com/lenotre400ans

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par Monsieur de Coco le Dim 24 Mar 2019, 18:38

Bibliographie:

Au coeur de Paris: un Palais pour la Justice de Jean Favard, Découvertes Gallimard, 1995

Le Palais de Justice de Hervé Robert..., Action Artistique Ville de Paris, 2002

La justice autrement: Le palais de Justice de Paris de Yves Ozanam, Le Desk/E dans O, 2006

Le palais de justice de Paris: Château Royal de Pierre d'Espezel, Calmann-Lévy, 1937

Le palais de Justice et la Sainte-Chapelle de Henri Stein, Longuet, 1927

Histoire du Palais de Justice de Paris: 860-1789 de F.Rittiez, Durand éditeur, 1860

Le Palais de Justice de Henri-Robert, Editions Pierre Lafitte, 1927

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
Monsieur de Coco
Monsieur de Coco

Messages : 1008
Date d'inscription : 12/03/2014

https://guiligui.wixsite.com/lenotre400ans

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Salle du tribunal révolutionnaire de Paris

Message par La nuit, la neige le Sam 29 Juin 2019, 13:55

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Vue_du14
Vue du Palais de Justice de L'île de la Cité, fin XVIIIe siècle


Je pensais que nous avions un sujet consacré à la salle dans laquelle, notamment, Marie-Antoinette fut jugée, mais je ne le retrouve pas.  scratch
Nous l'évoquions cependant ici : Le procès de la reine Marie-Antoinette

Je sais aussi que nous avions également présenté le nouveau bâtiment du Tribunal de Paris (17ème arrondissement), mais à nouveau, sans retrouver où ?
Bref !  Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 3236493444

Idea Le site internet de la cour d'appel de Paris nous présente la salle historique du Palais de justice de L'île de la Cité, je cite :

La première chambre du tribunal de grande instance
Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 190629102502354945

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Grand_12
La première chambre civile du Palais de justice de Paris

Il s'agit de la grande salle du Parlement de Paris. Les audiences s'y tenaient après la messe. Le Parlement faisait des remontrances au roi.
Peu à peu le Parlement va devenir un contre pouvoir pour le roi.

C'est dans cette salle que le testament de Louis XIV va être cassé (il voulait désigner comme successeur le fils qu'il avait eu avec Mme de Montespan). Le roi siégeait à gauche de la salle (lorsque l'on regarde vers l'estrade) entouré de coussins, comme s'il était sur un lit (d'où l'expression lit de justice).

De nos jours, il est toujours laissé un fauteuil vide, lors des audiences solennelles, qui symbolise le fauteuil du roi (voir la photo ci-dessous).
Actuellement, le Premier Président de la Cour de cassation porte la même tenue que le roi lorsqu'il rendait la justice.

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Capt1269
Les fauteuils du président et des assesseurs.
A l'arrière-plan : le « fauteuil du roi », traditionnellement laissé vide lors des audiences solennelles.


Dans cette salle, se trouvait le retable de Paris (il s'agit d'une crucifixion) qui, aujourd'hui, se trouve au musée du Louvre.

Sous la Révolution, les Parlements vont être supprimés et cette salle deviendra le tribunal révolutionnaire.
Elle va être nommée salle de la liberté et des draps blancs vont être disposés sur les murs.
Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Triomp10
Le triomphe de Marat
Louis-Leopold Boilly
Papier marouflé sur toile, 1794
Image : Palais des Beaux-Arts de Lille / Amolnuvolette

Représentation de l'ancienne salle des Pas-Perdus (disparue, reconstruite en 1853) du Palais de Justice de Paris avec, au fond, la porte donnant accès à la chambre du Tribunal révolutionnaire. Marat, acquitté, y est porté en triomphe le 24 avril 1793.
Ce tableau a bien failli ne jamais exister. Du moins en tant que tel. Louis-Léopold Boilly avait peint cette scène sur sept feuilles éparses, que son fils Julien prendra soin d’assembler… mais aussi de retoucher, au grand regret de la famille de l’artiste !


Le tribunal révolutionnaire va siéger de 1793 à 1795. Près de 2 700 personnes vont être condamnées à l'échafaud dont Marie-Antoinette, Danton, Robespierre et même Fouquier-Tinville qui avait été accusateur public du tribunal révolutionnaire.

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Fouqui11
Fouquier-Thinville jugé par le Tribunal révolutionnaire : le 12 Floréal An 3.eme de la République.
Image : Bibliothèque Nationale de France


Cette salle fut ensuite occupée par le Tribunal (puis la Cour) de cassation jusqu'en 1870.

ll faut noter que suite à un grand incendie lors de la Commune en 1871, cette première chambre a été reconstruite à la fin du XIXe siècle, identique à son décor d'origine datant de Louis XII (époque Renaissance).

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Capt1270
Détail du plafond de la salle de la première chambre. Il s'agit d'un plafond à caisson, il comporte des clefs pendantes, au dessus de la corniche dans les lunettes, on trouve des porcs épics, animal symbole de Louis XII dont la devise était : « qui s'y frotte s'y pique ».

* Source texte, photos et infos complémentaires : Ministère de la Justice - Cour d'appel

______________

Idea Et j'en viens donc, enfin Eventaille , à l'objet de mon message, à savoir la présentation en vente aux enchères de ce :

- Grand fragment de papier, attribué au Tribunal révolutionnaire
Encollés sur carton, en deux morceaux, à décor de faisceaux de licteur, pique, bonnet phrygien, rubans tricolores, cocardes et devises « SOYONS UNIS NOUS SERONS INVICIBLES »
92,5 x 83 cm. A.B.E.
Epoque révolutionnaire
Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 15610412
Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 15610413
Images : Osenat

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 15610414

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 15610415

Note au catalogue :

Le 10 mars 1793, la Convention nationale instituait un tribunal criminel destiné à réprimer « toute entreprise contre-révolutionnaire » et « tout attentat contre la liberté, l’égalité, l’unité, l’indivisibilité de la République ».
Installé dans le Palais de justice de l’île de la Cité, il allait faire comparaître plus de quatre mille personnes pendant seize mois, et en condamner près des deux tiers à la peine capitale.
Le Tribunal révolutionnaire de Paris est sans conteste la plus célèbre des juridictions d’exception qui furent mises en place sous la Terreur pour punir les ennemis – réels ou supposés – de la jeune République.

On connaît quelques fragments de moindre importance de ce papier, qui ornait le tribunal révolutionnaire parisien.
Oeuvres en rapport :
- Morceau de papier peint du Tribunal Révolutionnaire, Vente Piasa du 23 mai 2005, n°73.
- On retrouve dans les collections du Musée Carnavalet ce modèle de papier peint avec cette note : « ce papier a été posé en 1790 chez le duc de Mortemart, 88 rue de l’Isle, provenant de la maison Réveillon.

* Source et infos complémentaires : Osenat MDV - Vente l'Empire à Fontainebleau, souvenirs historiques, 7 juillet 2019

____________

Questions :  Question

Arrow Il me semble me souvenir que cette ancienne "grande salle du Parlement de Paris", avait été transformée à l'époque où elle devient "salle de la Liberté" du Tribunal révolutionnaire, mais avec un souci de sobriété. A savoir que l'on avait fait disparaître, du sol au plafond, tout le décor d'apparat d'Ancien Régime, laissant place à un style très épuré.
La présentation du Ministère de la Justice, que je viens de citer, fait ainsi mention de "draps blancs disposés sur les murs".

Pour ce qui concerne le procès de Marie-Antoinette, le seul dessin connu du temps, dont on a tiré par la suite de nombreuses gravures, ne présente pas de décoration murale avec motifs.
Mais bon... Question

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 33748-10
Procès de Marie-Antoinette le 15 octobre 1793
Pierre Bouillon (1776-1831)
Pierre noire, 1793-94
Signé et daté en bas à gauche : B.1793
Le dessin est de 1794 si l’on en croit les mots de la gravure qu’en exécuta Cazenave (déposée en 1802).
Image : Musée Carnavalet Histoire de Paris



Arrow Retrouvait-on bien ce papier aux murs de cette salle ? Et si oui, quand ?


Arrow Le petit fragment de papier peint évoqué dans la note au catalogue, conservé à Carnavalet, est celui-ci :

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Captu388
"Nous serons invincibles, soyons unis (ce papier a été posé en 1790 chez le duc de Mortemart, 88 rue de l'Isle, provenant de la maison Réveillon)".
Estampe anonyme.
Paris, musée Carnavalet.
Image : Musée Carnavalet / Roger-Viollet


Le même site propose, sans plus de commentaire :

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Captu389
Révolution de 1789. Fragment de papier peint du tribunal révolutionnaire.
Image : Roger-Viollet



Arrow Où cela se complique, c'est que nous retrouvons aussi cet autre grand fragment, cette fois-ci décrit ainsi :
Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Captu390
Décors révolutionnaires (1793)
Papier peint avec emblèmes et devises révolutionnaires, 1793
Gouache sur papier chiffon (80 x 60,5)
Archives nationales, AE/II/3769
Image : Bibliothèque nationale de France


Présentation de la BNF :

Ce papier peint, orné de symboles révolutionnaires, tapissait les murs de la salle de réunion du Comité de Salut public.

Installé dans le palais des Tuileries, devenu Palais national, le Comité de Salut public, créé le 6 avril 1793 par la Convention, occupait la Petite galerie située entre le « Pavillon de l’Unité », où se trouvaient localisées les Archives nationales, et le « Pavillon de l’Égalité » (respectivement, anciens Pavillon de l’Horloge et Pavillon de Flore).

Les papiers peints en couleurs, qui se sont largement développés dans le courant du XVIIIe siècle, se caractérisaient par des motifs géométriques ou floraux et des dessins en trompe-l’œil. Imprimé à la planche, ce matériau de décoration était propice à la diffusion d’une iconographie républicaine.
On retrouve ainsi les emblèmes qui vont incarner jusqu’à nos jours la République :
Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Capt1271

Les faisceaux de licteur, héritage antique, symbole de l’union et de la force armée ; le bonnet phrygien, orné d’une couronne de lauriers, fiché sur une pique ; les cocardes et bandeaux aux trois couleurs encore disposées sans ordre fixe ; la devise « Liberté, Égalité », les deux principes qui figurent dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (la triade « Liberté, Égalité, Fraternité » n’étant officialisée qu’en 1848) ; un message d’unité, « Soyons unis, nous serons invincibles », qui s’explique par le contexte armé difficile de la France de 1793.

D’autres papiers peints révolutionnaires, portant les emblèmes de la Révolution ou de la République, sont encore régulièrement découverts à l’occasion de travaux, en particulier dans des édifices religieux qui ont été convertis en temples de la Raison sous la Révolution.


Dernière édition par La nuit, la neige le Mer 03 Juil 2019, 11:02, édité 1 fois
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13299
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par Mme de Sabran le Sam 29 Juin 2019, 14:53

La nuit, la neige a écrit:

On connaît quelques fragments de moindre importance de ce papier, qui ornait le tribunal révolutionnaire parisien.
Oeuvres en rapport :
- Morceau de papier peint du Tribunal Révolutionnaire, Vente Piasa du 23 mai 2005, n°73.
- On retrouve dans les collections du Musée Carnavalet ce modèle de papier peint avec cette note : « ce papier a été posé en 1790 chez le duc de Mortemart, 88 rue de l’Isle, provenant de la maison Réveillon.


Les faisceaux de licteur, héritage antique, symbole de l’union et de la force armée ; le bonnet phrygien, orné d’une couronne de lauriers, fiché sur une pique ; les cocardes et bandeaux aux trois couleurs encore disposées sans ordre fixe ; la devise « Liberté, Égalité », les deux principes qui figurent dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (la triade « Liberté, Égalité, Fraternité » n’étant officialisée qu’en 1848) ; un message d’unité, « Soyons unis, nous serons invincibles », qui s’explique par le contexte armé difficile de la France de 1793.

Nous le retrouvons également au Café Procope, ce papier révolutionnaire .  Very Happy
Il est beau, très coloré, très flashy  !
Je l'y avais photographié ...
notre sujet :  
http://marie-antoinette.forumactif.org/t773-le-cafe-procope?highlight=procope

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 1333

...    jusqu'à l'entrée des pipi-rooms .  Wink

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 2173

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 39763
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par Marie-Jeanne le Sam 29 Juin 2019, 17:19

Je retiens plutôt la version de la BNF, même si la gravure contemporaine du procès n'est pas absolument fiable puisque Marie-Antoinette portait sa robe noire de deuil lors de son procès.
Elle se changea en blanc pour aller à l'échafaud.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 508
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par Monsieur de Coco le Sam 29 Juin 2019, 17:34

La nuit, la neige a écrit:

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Fouqui11
Fouquier-Thinville jugé par le Tribunal révolutionnaire : le 12 Floréal An 3.eme de la République.
Image : Bibliothèque Nationale de France



Je crois que les bustes se trouvant au fond sur le mur étaient ceux de Brutus et Marat

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
Monsieur de Coco
Monsieur de Coco

Messages : 1008
Date d'inscription : 12/03/2014

https://guiligui.wixsite.com/lenotre400ans

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par Comtesse Diane le Sam 29 Juin 2019, 17:35

Mme de Sabran a écrit:

Nous le retrouvons également au Café Procope, ce papier révolutionnaire .  Very Happy
Il est beau, très coloré, très flashy  !

A condition d'aimer ces symboles révolutionnaires .

_________________
Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Smiley17
Comtesse Diane
Comtesse Diane

Messages : 7518
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par Mme de Sabran le Sam 29 Juin 2019, 20:33

Disons qu'au Procope, il est de mise ! Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 39763
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par La nuit, la neige le Sam 29 Juin 2019, 20:40

Ce n'est pas tout à fait le même papier-peint (les couleurs sont différentes) mais, certes, nous ne sommes pas dans n'importe quel restaurant ! Very Happy
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13299
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par Vicq d Azir le Dim 30 Juin 2019, 13:03

Les bancs à pieds de lion seraient ceux du Tribunal Révolutionnaire. Ils se trouvaient, encore récemment, dans le hall d’entrée du Palais :

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 64224910
Vicq d Azir
Vicq d Azir

Messages : 2500
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 71
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par La nuit, la neige le Dim 30 Juin 2019, 21:07

Vicq d Azir a écrit:Les bancs à pieds de lion seraient ceux du Tribunal Révolutionnaire.

Je l'ignore mais je sais en tous cas que ces bancs ont survécu au terrible incendie qui a ravagé le palais de Justice lors des évènements de la Commune en 1871.

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Captu393
Salle des Pas-perdus
Juillet 1871

Image : Parismusées.collection

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Capt1279
Salle des Pas-perdus
Juillet 1871

Image : Parismusées.collection

Qui voilà, dans la salle des Pas-perdus, une fois les gravats dégagés ? Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 1123740815

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire La_sal10
Image : Parismusées.collection

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Capt1280
Image : Parismusées.collection
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13299
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par Mme de Sabran le Dim 30 Juin 2019, 22:35

La nuit, la neige a écrit:Ce n'est pas tout à fait le même papier-peint (les couleurs sont différentes) mais, certes, nous ne sommes pas dans n'importe quel restaurant ! Very Happy

Tu as raison, les couleurs sont trop pimpantes, mais les motifs sont bien les mêmes. Very Happy

Tiens, la semaine dernière dans le Violette Nozière de Claude Chabrol, Isabelle Huppert ayant empoisonné papa maman était traduite devant le tribunal qui devait statuer sur son sort . L'un des messieurs présents lui a désigné deux sièges en disant qu'il s'agissait de ceux dans lesquels s'étaient assis ici-même Louis XVI et Marie-Antoinette devant leurs juges .

Etait-ce pure invention du scénariste ou bien ces sièges existent-ils toujours ?

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 39763
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par Monsieur de Coco le Dim 30 Juin 2019, 22:38

Je doute que le mobilier soit d'époque

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
Monsieur de Coco
Monsieur de Coco

Messages : 1008
Date d'inscription : 12/03/2014

https://guiligui.wixsite.com/lenotre400ans

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par Lucius le Dim 30 Juin 2019, 23:01

Ce genre de banc est tout à fait Louis-Philippe-Napoléon III, ce qu'on appelait alors le style moderne.
Lucius
Lucius

Messages : 8803
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par La nuit, la neige le Lun 01 Juil 2019, 09:48

Mme de Sabran a écrit:
Tu as raison, les couleurs sont trop pimpantes, mais les motifs sont bien les mêmes.
Les motifs sont les mêmes (il manque la frise cependant), mais pour les couleurs, ce n'est pas tant qu'elles sont pimpantes, ce ne sont pas les mêmes.  Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 4099329125
Ici encore aux murs de ce salon du premier étage :

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Procop10
Image : Office du tourisme de Paris

On lit ici et là sur le net qu'il daterait de 1830, tout de même. Ce qui m'étonne puisque le Café ferme en 1890 pour ne ré-ouvrir, après travaux, qu'en 1957 !  Question
Mais bon, je ne creuserai pas cette question ici.  Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 3177668066  Eventaille
Voir notre sujet : Le café Procope

Mme de Sabran a écrit:
Tiens, la semaine dernière dans le Violette Nozière de Claude Chabrol, Isabelle Huppert ayant empoisonné papa maman était traduite devant le tribunal qui devait statuer sur son sort . L'un des messieurs présents lui a désigné deux sièges en disant qu'il s'agissait de ceux dans lesquels s'étaient assis ici-même Louis XVI et Marie-Antoinette devant leurs juges .

Etait-ce pure invention du scénariste ou bien ces sièges existent-ils toujours ?

Louis XVI n'ayant pas été jugé dans cette salle, "son" fauteuil du procès n'a aucune raison d'y être.
Une confusion romanesque pour le scénario avec le fauteuil du roi, symbolique, bel et bien présent dans cette salle (voir mon message précédent) ?

Quant à celui de Marie-Antoinette, l'ami Vicq' proposait l'hypothèse qu'il puisse s'agir de celui anciennement exposé dans le cachot reconstitué de la reine à la Conciergerie (reconstitution, qui n'existe plus aujourd'hui) :
Vicq d Azir a écrit:Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Dsc00012

Le fauteuil présenté encore aujourd'hui dans le cachot de la Reine à la Conciergerie n'a jamais fait partie du mobilier de la prison ; en revanche, il pourrait bien être celui sur lequel elle s'est assise au Tribunal. Rappelons-nous qu'elle pianotait sur ses accoudoirs "comme sur un piano-forte"...
C'est en tout cas ma conviction...
Voir ici : Le procès de Marie-Antoinette

Or, lors d'un récent reportage sur les lieux, l'ami Gouv' postait notamment ces photos :
Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 41069910
Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Ed4bbd10
Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 925b5d10

Voir ici : La cellule de Marie-Antoinette à la Conciergerie


Lucius a écrit:Ce genre de banc est tout à fait Louis-Philippe-Napoléon III, ce qu'on appelait alors le style moderne.

A noter que nous retrouvons ces "lions ailés" sur le dessin de Pierre Bouillon présenté ci-dessus.
Mais il s'agissait là, apparemment, des pieds des tables des membres du tribunal révolutionnaire.

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 64224910

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 33748-11
Image : Musée Carnavalet Histoire de Paris
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13299
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par hastur le Mar 02 Juil 2019, 10:12

Je vois dans ces bancs un travail du 1er Empire mais jusque dans les années 1830-1840 en effet on produisait encore dans ce style très antiquisant qui rappelait les grandes heures de la République romaine .
hastur
hastur

Messages : 499
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par Lucius le Mar 02 Juil 2019, 12:40

Vous avez raison en ce qui concerne les lions eux mêmes, mais je parlais aussi des formes très simples du reste du banc, caractéristique de l'ambition des arts industriels du milieu du XIXe siècle.
Lucius
Lucius

Messages : 8803
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par La nuit, la neige le Mar 02 Juil 2019, 17:41

Merci messieurs pour ces commentaires...Smile

hastur a écrit:Je vois dans ces bancs un travail du 1er Empire mais jusque dans les années 1830-1840 en effet on produisait encore dans ce style très antiquisant qui rappelait les grandes heures de la République romaine .

Idea Après quelques recherches, je cite :

Un célèbre modèle de siège, sous la forme d'un fauteuil de bureau « en hémicycle » en acajou réalisé par Georges Jacob ou Jean-Baptiste Séné vers 1800, d'après le projet de Charles Percier pour la Convention nationale (...)

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 359310
* Source image et texte : Gazette Drouot

Ou encore :

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Image298
Fauteuil de bureau
Sené, Jean-Baptiste-Claude (menuisier)
attribué à Percier, Charles (dessinateur)
attribué à Fontaine, Pierre-François-Léonard (dessinateur)
Acajou sculpté et verni, vers 1800
Image : Château de Versailles, Dist. RMN / Christophe Fouin


Et j'imagine tables et consoles à l'avenant...

Idea Car pour en revenir donc à notre dessin je crois que je vais reprendre l'avis de Marie-Jeanne, qui soulignait notamment que Marie-Antoinette ne portait pas de robe blanche ce jour-là.

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 33748-12
Image : Musée Carnavalet Histoire de Paris

Le musée Carnavalet nous présente sa référence ainsi:

Procès de Marie-Antoinette le 15 octobre 1793
Pierre Bouillon (1776-1831)
Pierre noire, 1793-94
Signé et daté en bas à gauche : B.1793
Le dessin est de 1794 si l’on en croit les mots de la gravure qu’en exécuta Cazenave (déposée en 1802).


Arrow Tout compte fait, c'est à croire que ce dessin n'a ni été fait en 1793 (ni même en 1794), mais plutôt vers 1800, à l'époque où Cazenave déposât la première gravure.
Peut-être existait-il une esquisse faite du temps du procès, et remaniée plus tard par l'auteur ?
Ces tables consoles étaient-elles alors dans cette salle, installée sous le Consulat, après la période "tribunal révolutionnaire" ?
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13299
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par Marie-Jeanne le Mar 02 Juil 2019, 18:56

De plus Marie-Antoinette avait la tête couverte d'un bonnet de linon blanc auquel elle avait ajouté un crêpe noir.
Je doute qu'une esquisse ait été faite d'après nature, d'ailleurs je ne reconnais pas la reine, ni son visage, ni son attitude. On dirait qu'elle va déclamer quelque réplique sur une scène de théâtre. Shocked
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 508
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par Mme de Sabran le Mar 02 Juil 2019, 19:20

Marie-Jeanne a écrit: On dirait qu'elle va déclamer quelque réplique sur une scène de théâtre. Shocked

Peut-être l'artiste a-t-il voulu immortaliser son : " J'en appelle à toutes les mères ... " ?

Marie-Antoinette en regardant ses juges semble prendre le public à témoin . Ce geste ample du bras désigne peut-être toutes ces mères qui frémissent d'indignation ( comme tous les gens sensés ) à l'accusation d'Hébert .

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 39763
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par La nuit, la neige le Mar 02 Juil 2019, 20:46

Marie-Jeanne a écrit:
Je doute qu'une esquisse ait été faite d'après nature (...)
Ce Pierre Bouillon, auteur du dessin, contemporain de l'époque du procès, pouvait être dans l'assistance et a pu donné quelques coups de crayon, qu'il aurait remanié plus tard ?
Mais bon : je dégage aussi ce dessin !!  Eventaille

Et mon hypothèse est que :

Arrow La salle fut réaménagée par le vide et à la va-vite, à la création de ce tribunal, et ressemblait plutôt à ce que nous voyons sur ces autres illustrations du temps.
C'est à dire des gradins, des estrades, et un mobilier très sommaire (sans la tapisserie, sans tables ou bancs à têtes de lion)

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 26489310
Marat acquitté par le Tribunal révolutionnaire, 24 avril 1793
Lavis, dessin à la plume, XVIIIe siècle
Photo : RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Thierry Le Mage


Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 1280px28
Brissot et 20 de ses complices condamnés à mort par le tribunal révolutionnaire.
Estampe, 1793
Image : Bibliothèque Nationale de France


Et de même, donc...

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Captu400
La veuve Capet au Tribunal révolutionnaire, 14 octobre 1793
Gravure sur cuivre, eau-forte, 1793
Image : Paris, Bibliothèque nationale de France, Cabinet des Estampes



Arrow Je ne jette pas pour autant avec l'eau du bain le mobilier avec têtes de lion !  Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 1123740815
Il est représenté sur de nombreuses autres gravures postérieures à l'évènement, de peu, dont celle du dessin présenté trois fois dans ce sujet (je ne vais pas le poster à nouveau Laughing) datant, au plus tard, de 1802, ou encore :

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Tribun10

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Ma_dev10

Mon idée est qu'il y avait bien, au minimum, des tables avec têtes de lions.
Peut-être commandées à la même période que les fauteuils pour la Convention nationale, d'après un dessin attribué à Percier et/ou Fontaine, que j'ai présenté précédemment.
Au moment où cette salle est réaffectée pour devenir tribunal de cassation sous le Consulat ?
Peut-être que des dessinateurs s'étaient alors rendus sur les lieux pour représenter les célèbres procès qui s'y étaient déroulés quelques années plus tôt ?

Et je ne crois guère au hasard concernant les bancs, décorés des mêmes têtes, que nous retrouvons donc encore survivants de l'incendie de la Commune de Paris.
S'il est admis qu'ils n'étaient sans doute pas dans cette salle en 1793, ils sont assortis avec le mobilier époque Consulat. Quoique possiblement réalisés plus tard, j'ai dans l'idée qu'ils furent bien, à un moment ou un autre du XIXe siècle, dans cette salle, et pas dans celle des Pas-perdus.
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13299
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par La nuit, la neige le Mer 03 Juil 2019, 10:53

La nuit, la neige a écrit:
Mon idée est qu'il y avait bien, au minimum, des tables avec têtes de lions.
Peut-être commandées à la même période que les fauteuils pour la Convention nationale, d'après un dessin attribué à Percier et/ou Fontaine, que j'ai présenté précédemment.
Au moment où cette salle est réaffectée pour devenir tribunal de cassation sous le Consulat ?
Peut-être que des dessinateurs s'étaient alors rendus sur les lieux pour représenter les célèbres procès qui s'y étaient déroulés quelques années plus tôt ?

Idea Je reviens sur ce que je disais en reculant de quelques années la date du projet de ce type de mobilier, et plus précisément les tables / consoles.
Ce serait non seulement avant le Consulat, mais aussi avant la création du Tribunal révolutionnaire.

C'est ce que montre ce document intéressant, même si sa reproduction sur deux sites différents, ne présente pas la même date :
Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire F5_lar10
Comité de constitution of the Constituent Assembly, perspective view of the model courtroom layout for the district tribunals of France
January 1791. Engraving by Joseph Varin after design by Charles Norry
Musée des Archives Nationales, Paris, AE/II/3631, pièce 2.
Photo : Atelier Photographique des Archives Nationales / University of California


Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire 0005ex10
Charles Norry (1756-1832)
Perspective de la nouvelle disposition qu'on propose de suivre dans tous les tribunaux du royaume...
Gravé par Varin, vers 1790

Papier, tirage d'époque
Source : Archives nationales / Ciminocorpus


Note :

Dans l'urgence, les nouveaux tribunaux s'installent souvent à la place des anciens mais ceux-ci ne disposent pas toujours de vastes salles ou admettre le public.
L'architecture doit aussi concrétiser les idées révolutionnaires et substituer une nouvelle symbolique à celle de l'Ancien Régime.
Le projet architectural présenté installe les cinq juges sur une estrade, entourés du commissaire du roi et du greffier ; deux piédestals sont destinés à recevoir des représentations de la Justice et de la Loi : les demi-cercles accueillent les parties et leurs avoués, tout en les isolant d'un public qui emplit le reste de la salle.

Arrow  Source : Ciminocorpus - La Révolution à la poursuite du crime ! Le justiciable devant les tribunaux criminels à Paris (1790-192)

Je vous encourage d'ailleurs à visiter cette page, très intéressante, qui présente de nombreuses autres archives du temps. Smile
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13299
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par Marie-Jeanne le Mer 03 Juil 2019, 12:50

Super découverte. Comme quoi en histoire il faut toujours creuser les sujets. Je visite la page de ce pas. Smile
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 508
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire Empty Re: Le palais de Justice de L'île de la Cité, Paris, et la salle du Tribunal révolutionnaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum