Les prisons parisiennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les prisons parisiennes

Message par Mr de Talaru le Lun 10 Fév 2014, 12:45

J'espére poster ce sujet dans la bonne rubrique.

Je voudrais aborder un thème important. C'est celui des prisons et des conditions d'internements et des procédures judiciaires.

Je m'appuie sur l'ouvrage suivant :
LA DERNIERE LETTRE
PRISONS ET CONDAMNES DE LA REVOLUTION
OLIVIER BLANC.

A partir de l'an II, on compte une quarantaine de prisons, parfois des lieux inopportuns, bricolés à la hâte, bâtiments, collèges, casernes, monastères, maisons de santé et hôtel particuliers. Notamment celui de Mr de Talaru. On lui loue son hôtel transformé en prison dans lequel il habite. Il a juste trois pièces qu'il loue à la Convention plus cher que le loyer qu'il touche pour l'ensemble de son hôtel. Anecdote.

En 1793-1794 prés de 7000 personnes ont été internés. Hormis les prisonniers de droit commun, on retrouve en plus trois sorte de détenus.
-ceux condamnes par le Tribunal Révolutionnaire à la gène ou aux fers
-ceux dont l'instruction est en cours
-les "suspects"
Après le 17 septembre 1793, la Convention crée la loi des suspects qui vont devenir l'essentiel des prisonniers.
Cette loi, qui marque de fait l'arrivée de la Terreur.
Est considère comme suspect, ceux qui par leur conduite, leurs relations, leurs propos ou écrits se montrent "partisans de la tyrannie ou du fédéralisme et ennemis de la liberté.", ceux qui ne peuvent justifié de moyens d'existence légaux, parents d'émigré qui n'ont pas manifesté d'attachement à la Révolution, émigré, et ceux qui avaient émigrés et qui revenus avaient été acquittés avant le vote de la loi !

Suivant que l'on avait les moyens ou pas on était logé "à la paille",c'est à dire en dortoir commun, ou "à la pistole"en cellule particulière. On pouvait se faire porter des repas de l'exterieur. Les plus riches se retrouvaient en maison de santé et contre monnaie sonnante et trébuchante on semblait les oublier souvent.

Prison de l'Abbaye :
Ancienne prison seigneuriale aussi détesté que la Bastille. Située environ au numéro 168 du Bd St Germain actuel. On y trouvait :
-des droits communs
-des officiers et soldats de la suite royale arrêtés après le 10 août
-des prêtres et moines réfractaires.


Détenus célèbres :
-Comte de Montmarin
-L'abbé l'Enfant (confesseur du Roi)
-Abbé Rastignac
-Duc d'Orléans (Philippe Egalité)  
-Mme Roland
-Vergniaud
-Charlotte Corday

Les Madelonnettes

Ancien couvent placé sous la protection de Ste Madeleine
Administrateur Marino, faïencier et peintre sur porcelaine, plutôt sympa avec les prisonniers

Détenus célèbres
-Chamfort
-La Touer Du Pin, le ministre du Roi, le Témoin du procès de la Reine, le beau-père de la mémorialiste.
-Général Lanoue
-Fleury l'acteur célèbre
-Boullainvilliers, l'administrateur du Théâtre Français

Port Libre

Ancien couvent de Port Royal

détenus célèbres

-Florian poete
-Vigée poete
-Anne Marie de Beaufort poète
-Victor de Broglie 'complice du Dumouriez)
-Malesherbes
-Citoyenne Momoro (celle qui fait le role de la déesse Raison, comme quoi !)
-Mme de Simiane (maitresse de la Fayette)

Hôtel de la Force

Prison dés 1782. elle est divisé en deux
-Petite Force pour les femmes , entrée rue Pavée
-Grande Force pour les hommes, entrée rue du Roi de Sicile
Une des prisons les plus célèbres pour ses massacres de septembre

détenus célèbres

-Olympe de Gouges
-Duchesse de Bourbon (sœur de Philippe Égalité  )
-André Chenier
-princesse Caroline de Monaco
-Duc et Duchesse du Chatelet
-Comte de Saint Paul
-Mme d'Epremesnil
-Prince d'henin
-Comtesse d'Ossun  
-Mme de Lamballe  
-Mme de Tourzel, mère et sa fille
-Thierry de Ville d' Avray (1er valet de louis XVI)

Ste Pelagie

Avant la révolution, hospice pour recevoir des prostituées

détenus célèbres

-Duc de Biron( général républicain, suspecté de trahison avec raison)
-Mme Roland (après l'abbaye)
-Mme du Barry  
-Mme de Bonneuil (amour d'André Chenier la fameuse "camille")
-Graccus Babeuf
-Hubert Robert le peintre

La prison des Anglaises

Ancien couvent de bénédictines anglaises

Détenus célèbres

-Les bénédictines
-Marie babin de Grandmaison (maitresse du baron de Batz activement recherché)
-Mme Duval d'Epremesnil (donnait asile au sus dit baron)

Bicetre

Au XVIIe siècle d'abord établissement hospitalier puis rapidement prison de forçats en partance pour le bagne  

Le Luxembourg

le concierge se nomme Benoit



Détenus célèbres

-Duchesse d'Orléans (femme de Philippe Egalité  )
-Basire
-Chabot
-Mr de la Borde de Méreville (ex valet de Louis XV)
-Mr de Talaru
-Président Nicolaî
-Mr de la Ferté
-Duc de Levi
-Marquis de Fleury
-Comte de Mirepoix
-Maréchal et Maréchale de Mouchy (ensemble dans la même cellule, (rarissime))
-Général Dillon


Le Plessis ou prison Égalité

Situé rue Fromental
Concierge Mr Haly

Détenues célèbres :

-Duchesse de Duras
-Mme Deveaux (son mari est le secrétaire de Batz)

Saint Lazare ou Maison Lazare

Situé au nord de paris à l'extrémité du Fbg St Denis

Détenues célèbres :

-Mme de Talleyrand-Perrigord
-Mme de Saint Aignan
-Mme de Maillé

Les Carmes

Ancien couvent de la rue de Vaugirard. Certainement une des prisons les plus redoutables.

Détenus célèbres :

-Mme de Nicolaî
-Alexandre de Beauharnais
-Prince de Salm

La Conciergerie

En réalité plus qu'une prison c'est un lieu de transfert avant de passer au Tribunal Révolutionnaire et de là à l'échafaud.
On y passait souvent ses derniers jours venant d'une autre prison, ou sa dernière nuit, mais pas toujours.

La liste est trop vaste pour indiquer tous les détenus, mais c'est là qu'est enfermée la Reine du 2 août au 16 octobre 93.



Les condamnés ont souvent écrit une dernière lettre qui à leur ami, leur femme ou mari, leur parent, leur logeuse, voire à Fouquier Tinville soi même. Ces lettres ne sont jamais parvenus à leurs destinataires et furent épinglés à leurs dossiers. C'est pour cela que nous en avons connaissance aujourd'hui. C'est souvent leurs dernières volontés, des legs, des messages d'amour ou de colère, une prière à Dieu ou à l'Etre Suprême. Mais il est un fit c'est que tous demandent à ce que leurs dettes soient intégralement payés.

Certains messages sont très émouvants par leur essence même bien sur, écrits parfois 1/2 heure avant le départ de la charrette, par leur émotion, de larmes sur le papier, comme Celle de la Reine.

Pour finir aujourd'hui je voudrais citer la dernière lettre de Fouquier Tinville.
"je n'ai rien à me reprocher ; je me suis toujours conformé aux lois ; je n'ai jamais été la créature de Robespierre ou de Saint Just ; au contraire, j'ai été sur le point d'être arrêté 4 fois. je meurs pour ma patrie, sans reproche, je suis satisfait ; plus tard on reconnaitra mon innocence."

Pour ma part j'espère qu'il grille en Enfer


Dernière édition par Mr de Talaru le Lun 10 Fév 2014, 12:53, édité 1 fois

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
avatar
Mr de Talaru

Messages : 1583
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 58
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons parisiennes

Message par Mr de Talaru le Lun 10 Fév 2014, 12:49

Voici la liste des prisons révolutionnaires d'après Olivier Blanc.

Anciens hôtels et palais
Grande Force, rue du Roi de Sicile
Petite Force, rue Pavée
Luxembourg, rue de Vaugirard
Hôtel de Talaru, 62 rue de Richelieu (moi j'avais 64 66 de la même rue)
Hôtel des Fermes, rue de Bouloi et rue de Grenelle, Saint Honoré
Hôtel de Dreneuc, rue de Provence
Château de Vincennes
Conciergerie, Boulevard du Palais


Casernes, établissements militaires
Caserne, rue des Petits Pères
Caserne, rue de Sévres
Caserne des carmes, rue de Vaugirard  

Etablissements religieux
Carmes réformés, dits déchaussés ou Deschaux, rue de Vaugirard
Abbaye de Saint Germain des Prés, (chapelle, réfectoire, cellules)
couvent de sainte Pélagie, rue du Puits de l'Ermite
Couvent des Madelonnettes, rue des Fontaines du Temple
Séminaire de Saint Firmin, ex collège des Bons Enfants, rue des Fossés Saint Bernard
Séminaire Saint Lazare, rue du Faubourg Saint Denis
Anglaises de Saint Augustin, rue des Fossés Saint Victor, aujourd'hui rue du Cardinal Lemoine
Anglaises du Faubourg Saint Antoine, 38 rue de Charenton
Anglaises du Champ de l'Alouette, actuellement rue des Tanneries
Bénédictains anglais, rue Saint Jacques
Collège des Irlandais, rue du Cheval Vert (actuellement rue des Irlandais)
Ecossais, rue des Fossés Saint Victor, rue du Cardinal Lemoine
Cappucins de la Chaussée d'Antin, actuel Lycée Condorcet
Couvent de Picpus; annexe de la maison Coignard






Maisons de Santé
Belhomme, rue de Charonne
Eugéne Coignard, rue Picpus (actuel 4 et 6), angle du Boulevard Diderot
Riedain, annexe Coignard, rue de Picpus
Catherine Mahaye, Jean Baptiste Reuche, Lescoubiac et Lemoine, rue des Amandiers, aujourd'hui rue du Chemin Vert
Montprins et Desnos, 1466 rue N-D des Champs
La Chapelle et Romey, rue Folie Regnault
La Chapelle et Romey, rue Saint Maur (actuelle rue de l'Ecluse Saint Martin et Eugéne Varlin
Brunet; 4 rue de Buffon
Picquenot, rue de Bercy
Picquenot, 48 rue du Faubourg Saint Antoine au Petit Bercy
Maisons des Lions Saint Paul, 12 rue des Lions Saint Paul
Maison de la citoyenne Douay, rue Bellefonds au 218, aujourd'hui rue de la Tour d'Auvergne

Colléges, Hôpitaux, Divers

Salpêtrière
Bicêtre
Maison des Oiseaux, rue de Sévres
Collège des Quatre Nations (?)
Collège de Montaigu
Port Royal dit Port Libre, rue Saint Jacques
Collège du Plessis, rue de la Bourbe (Boulevard du Port Royal)
Dépôt de la mairie
Dépôt des 48 sections.

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
avatar
Mr de Talaru

Messages : 1583
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 58
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons parisiennes

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 13:55




Merci, cher François ! Brrrrr ... on est mieux chez soi .   
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26070
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prisons parisiennes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum