Le prince de Ligne

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le prince de Ligne

Message par Trianon le Dim 09 Fév 2014, 22:22

Je n'ai volontairement rien dit quant à cette remarque car je la trouve déplacée et bien injuste. Je m'en vais tout de suite voir à quoi ressemblait le Prince de Ligne.
avatar
Trianon

Messages : 2408
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Dim 09 Fév 2014, 22:37

Trianon a écrit:
Je n'ai volontairement rien dit quant à cette remarque car je la trouve déplacée et bien injuste. .

Elle n'est pas très flatteuse pour Louis XVI ( le meilleur des hommes, tout de même Hop! ), certes, mais qu'y pouvons-nous ?
Ce premier contact entre Louis et Marie-Antoinette ne tenait pas du conte de fées .


Son rang et la loyauté de son caractère, en imprimant aux écrits du prince de Ligne le sceau de l'authenticité, les ont rendus historiques .


( Le duc de Lévis, Souvenirs et portraits )

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Louis XV le Dim 09 Fév 2014, 23:42

Trianon a écrit:
Je n'ai volontairement rien dit quant à cette remarque car je la trouve déplacée et bien injuste. Je m'en vais tout de suite voir à quoi ressemblait le Prince de Ligne.

À un bellâtre !  Hop! Et je n'ai jamais compris que ses écrits plaisent tant aux femmes.  
avatar
Louis XV

Messages : 249
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 09:07

Louis XV a écrit: Et je n'ai jamais compris que ses écrits plaisent tant aux femmes.  

Pourquoi aux femmes, seulement aux femmes ?
Sachez, chère Louis XV, que Gaston était duc et non point duchesse de Lévis !  : 
Par ailleurs, écoutez le chevalier de Boufflers ( un homme, vrai de vrai, je suis bien placée pour l'affirmer  drunken ) :

Cher Prince, je t'aime comme si je te voyais chaque jour de ma vie . C'est qu'après toi, il n'y a rien qui plaise autant que le souvenir qui en reste .


( Notez le tutoiement !!! )

Comme quoi Sacha Guitry paraphrasait un peu Boufflers en disant que le silence, après Mozart, c'est encore du Mozart !!!!!

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Trianon le Lun 10 Fév 2014, 13:14

Quelqu'un a-t-il un portrait de cet homme ? Même si je n'apprécie guère de juger uniquement sur le physique.  Very Happy Very Happy 
avatar
Trianon

Messages : 2408
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Portrait du prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 13:44



Eh bien, chère Château, c'est tout simple : sautez donc dans le sujet " Le château de Beloeil ", vous y trouverez le prince, chez lui, dans ses pantoufles !  Wink 
Il n'était nullement un bellâtre, ni un Adonis, il avait plutôt, je dirais, une gueule et surtout ( tout le monde s'accorde là-dessus au centuple ) un charme irrésistible qui tenait à sa bonté, sa gaieté, sa classe folle, sa très vive intelligence, son esprit étincelant, incisif mais jamais mordant .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 14:36



J'ai scindé !  Very Happy  Nous digressions, nous digressions ...
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 14:39



Catherine II   ( Catherine le Grand, comme il l'appelait   Very Happy  ), au baron de Grimm :

Le prince de Ligne est l'un des êtres les plus plaisants et les plus aisés à vivre que j'aie jamais vus; voilà une tête originale qui pense profondément et fait des folies comme un enfant ...




.


Dernière édition par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 14:57, édité 2 fois
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Reinette le Lun 10 Fév 2014, 14:43

Mme de Sabran a écrit:
Louis XV a écrit: Et je n'ai jamais compris que ses écrits plaisent tant aux femmes.  

Pourquoi aux femmes, seulement aux femmes ?
Sachez, chère Louis XV, que Gaston était duc et non point duchesse de Lévis !  : 
Par ailleurs, écoutez le chevalier de Boufflers ( un homme, vrai de vrai, je suis bien placée pour l'affirmer  drunken ) :

Cher Prince, je t'aime comme si je te voyais chaque jour de ma vie . C'est qu'après toi, il n'y a rien qui plaise autant que le souvenir qui en reste .


( Notez le tutoiement !!! )

Comme quoi Sacha Guitry paraphrasait un peu Boufflers en disant que le silence, après Mozart, c'est encore du Mozart !!!!!

.

Et combien d'autres hommes qui ne cachaient pas leur admiration envers le prince de Ligne : me viennent en tête spontanément, Tilly qui lui dédie ses mémoires et Talleyrand qui n'a pourtant rien à lui envier quant à son intelligence, sa carrière, sa célébrité et ses bonnes fortunes. Quant à Napoléon, il regrettera à jamais que le prince ait toujours refusé de le rencontrer.
avatar
Reinette

Messages : 8314
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 14:44



Ses relations difficiles avec son père :

Quand je fus colonel de son régiment je lui en donnai part. Voici ce qu'il me répondit :
- "Il était déjà assez malheureux pour moi, monsieur, de vous avoir pour mon fils, sans avoir celui de vous avoir pour colonel." (   )
Je lui répliquai dans une lettre respectueuse :
- "Monseigneur, l'un et l'autre ne sont pas ma faute, et c'est l'empereur à qui votre Altesse doit s'en prendre pour le second malheur. "


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 14:47

Reinette a écrit: Quant à Napoléon, il regrettera à jamais que le prince ait toujours refusé de le rencontrer.

Je voudrais que Napoléon m'envoyât comme au duc de Brunswick son grand diable de cordon . Voici ce que je lui répondrais :
" Aussi enchanté que surpris de cette grâce de Votre Majesté Impériale dont je n'osais pas me flatter être connu, n'ayant pas servi dans cette dernière guerre, je lui présente l'assurance de ma reconnaissance, sans pouvoir profiter de cette distinction . Si la Toison et le Marie-Thérèse avaient été compatibles avec d'autres ordres, les bontés, j'ose même dire l'amitié de Frédéric II, de Louis XVI, de Catherine II, de Gustave III, des rois de Pologne et de Naples m'auraient couvert de quatorze cordons . Il n'y a que ceux du roi d'Angleterre, du roi du Danemark et de la reine du Portugal qui, pour plusieurs raisons, ne m'auraient pas offert le leur . Ce serait manquer à ceux dont je n'aurais pas pu accepter cette faveur et compromettre l'autorité et les serments de mon grand Maître et les miens que de ne pas Le prier de m'en dispenser . "

Mais cela n'arrivera pas . Le sorcier me devinerait .
 :  :  : 

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 14:52

Ligne est l'homme le plus séduisant d'Europe, croyez-moi, chère Château !  :;\':;\':; 
Voici le portrait que fait de lui son petit-fils, le comte Potocki :

La stature du prince est grande et forte, sa figure majestueuse, ses manières nobles et pleines d'aisance. Ses cheveux blancs, bouclés et légèrement poudrés, encadrent son beau visage à peine ridé. Un sourire charmant, une expression de bonté mélangée de finesse et de malice comme sa physionomie. Sa bouche est grande et gracieuse, son large front intelligent respire la sérénité. Son regard est vif, parfois ses yeux semblent lancer du feu; tout en lui exprime la franchise.
Il est non pas aimé mais adoré de ses amis; sa famille a pour lui un véritable culte; personne n'échappe à la séduction de sa personne et de son esprit.


avatar
Mme de Sabran

Messages : 27320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014, 14:53

Mme de Sabran a écrit:
Reinette a écrit: Quant à Napoléon, il regrettera à jamais que le prince ait toujours refusé de le rencontrer.

Je voudrais que Napoléon m'envoyât comme au duc de Brunswick son grand diable de cordon . Voici ce que je lui répondrais :
" Aussi enchanté que surpris de cette grâce de Votre Majesté Impériale dont je n'osais pas me flatter être connu, n'ayant pas servi dans cette dernière guerre, je lui présente l'assurance de ma reconnaissance, sans pouvoir profiter de cette distinction . Si la Toison et le Marie-Thérèse avaient été compatibles avec d'autres ordres, les bontés, j'ose même dire l'amitié de Frédéric II, de Louis XVI, de Catherine II, de Gustave III, des rois de Pologne et de Naples m'auraient couvert de quatorze cordons . Il n'y a que ceux du roi d'Angleterre, du roi du Danemark et de la reine du Portugal qui, pour plusieurs raisons, ne m'auraient pas offert le leur . Ce serait manquer à ceux dont je n'aurais pas pu accepter cette faveur et compromettre l'autorité et les serments de mon grand Maître et les miens que de ne pas Le prier de m'en dispenser . "

Mais cela n'arrivera pas . Le sorcier me devinerait .
 :  :  : 

.

Bien envoyé !!!  : : : 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014, 14:56

Mme de Sabran a écrit:Ligne est l'homme le plus séduisant d'Europe, croyez-moi, chère Château !  :;\':;\':; 
Voici le portrait que fait de lui son petit-fils, le comte Potocki :

La stature du prince est grande et forte, sa figure majestueuse, ses manières nobles et pleines d'aisance. Ses cheveux blancs, bouclés et légèrement poudrés, encadrent son beau visage à peine ridé. Un sourire charmant, une expression de bonté mélangée de finesse et de malice comme sa physionomie. Sa bouche est grande et gracieuse, son large front intelligent respire la sérénité. Son regard est vif, parfois ses yeux semblent lancer du feu; tout en lui exprime la franchise.
Il est non pas aimé mais adoré de ses amis; sa famille a pour lui un véritable culte; personne n'échappe à la séduction de sa personne et de son esprit.


 

Voilà comme on aimerait entendre parler de soi !!! Very Happy Very Happy Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 15:07



Ligne séduit à l'insu de son plein gré (  : : :  ), ce qui le force parfois à la fuite.
Excellente est sa manière de raconter  s'être défié de Gustav, gardant une vigilance échevelée de tous les instants, ou bien encore être sorti en courant de sa chambre   , à Venise, parce que la mère du Doge était planquée dans son alcôve et voulait le violer !!!!
( une petite mamie mougeotte de soixante-dix balais !      )
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 15:14


Vous savez qu'à l'époque qui nous passionne tous, dans les salons, on adorait les jeux d'esprit. On jouait aux proverbes, aux bouts rimés ... etc ... c'était à qui brillerait le plus . Eh bien un soir, on s'amusait ainsi comme des fous, à l'hôtel de Ligne, à Vienne. L'assemblée, très en verve, opta pour le jeu des épitaphes .
Chacun y allait de la sienne, bien sûr toutes adressées à des gens présents ( sinon, n'est-ce pas, ce ne serait pas drôle  :  ), quand arriva le tour de M. de Bonnay de prendre la parole ... et voici :

Ici gît le prince de Ligne
Il est de tout son long couché;
Jadis, il a beaucoup pêché,
Mais ce n'était pas à la ligne ...




Cela amusa beaucoup, le prince lui-même encore plus que les autres !!!
Gros succès pour M. de Bonnay !!!

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 15:20



L'enthousiasme est le plus beau des défauts. Il vaut mieux avoir tort ainsi, que raison autrement ...


( le prince de Ligne )



N'est-ce pas merveilleux ?!!!   drunken drunken drunken drunken drunken 
Château, Louisquinzounette, est-ce que vous ne vous sentez pas commencer à chavirer ?  Wink 

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Comte d'Hézècques le Lun 10 Fév 2014, 16:05

Mme de Sabran a écrit:Eh bien, chère Château, c'est tout simple : sautez donc dans le sujet " Le château de Beloeil ", vous y trouverez le prince, chez lui, dans ses pantoufles !  Wink 
Il n'était nullement un bellâtre, ni un Adonis, il avait plutôt, je dirais, une gueule et surtout ( tout le monde s'accorde là-dessus au centuple ) un charme irrésistible qui tenait à sa bonté, sa gaieté, sa classe folle, sa très vive intelligence, son esprit étincelant, incisif mais jamais mordant

En effet, une description ne suffit pas, le charme se laisse si difficilement capter, sauf peut-être par d'excellents peintres... et il faut avoir vu le prince de Ligne, l'avoir écouté de ses propres oreilles pour se former une idée de sa façon d'être Very Happy

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2449
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 37
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 16:08

Comte d'Hézècques a écrit:
En effet, une description ne suffit pas, le charme se laisse si difficilement capter, sauf peut-être par d'excellents peintres...

Sans compter qu'il est subjectif !  Very Happy 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Comte d'Hézècques le Lun 10 Fév 2014, 16:14

Tout à fait, il faut pouvoir se laisser charmer par quelqu'un et se trouver sur la même longueur d'ondes, sinon c'est peine perdue  Laughing 

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2449
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 37
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 16:17



Absolument !  Very Happy  Et voilà, le prince et moi, c'est vertigineux ..............
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Reinette le Lun 10 Fév 2014, 16:22

Il m'a suffi de quelques lignes de sa part pour tomber définitivement sous son charme.  boudoi30 

avatar
Reinette

Messages : 8314
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 17:08

la nuit, la neige a écrit:

vendredi 5 mars 2010

Les éditions Complexes s'étaient chargées, il y a peu, de publier ses Oeuvres, en trois volumes : http://www.lafoliedix-huitieme.eu/memoires-souvenirs/topic596.html

Enfin, il faudrait une mise en perspective (ce que ne font pas toujours les mémorialistes) et, il faut bien le dire, pour le prince de Ligne...y a du boulot !!
Il fréquentait toutes les cours d'Europe !


Vous avez bien raison, la vie du prince de Ligne est un foisonnement d'événements, aventures et mésaventures, dans le sillage de toutes les têtes couronnées de la fin XVIIIème ! Il y a de la matière !!! Comment un biographe peut-il s'en sortir ?

Dans le genre non pas biographie historique mais biographie romancée, j'ai bien aimé Le prince qui voulait être jardinier de Jean-Paul Mulot, un tout tout petit livre aussi, et ce, quoique je n'ai pas la même perception que Mulot du caractère du prince .
Mulot, je crois, fait trop remonter à la surface les peines cachées de Ligne .
Elles l'emportent sur son appétit de bonheur .

C'est normal du reste dans le contexte de son livre, puisque Ligne mort depuis près de deux siècles revient parmi les vivants constater avec amertume combien le monde a changé, et notamment son si cher Beloeil ... Nostalgie, nostalgie !   
Mais l'auteur fait aussi de Ligne un grand tourmenté.

Il l'était forcément, surtout à cette époque charnière dramatique, mais il avait en lui assez de force de caractère et de ressources pour surmonter, ou en tout cas faire comme si .

Mme de Staël le dit très joliment du reste, à l'occasion de la mort du fils adoré de Ligne :

C'est en vain alors que le prince de Ligne appelait à son secours sa raison et même cette légèreté d'esprit qui, non seulement sert à la grâce, mais quelquefois aussi peut distraire des peines de l'âme . Il était blessé au coeur, et ses efforts pour le cacher rendaient plus déchirantes encore les larmes qui lui échappaient .
Cette crainte de paraître sensible quand on s'est permis quelquefois de plaisanter la sensibilité; cette pudeur de la tendresse paternelle dans un homme qui n'avait jamais montré aux autres que ses moyens de plaire et de captiver; tout ce contraste, tout ce mélange du sérieux et de la gaieté, de la plaisanterie et de la raison, de la légèreté et de la profondeur, font du prince de Ligne un véritable phénomène : car l'esprit de société, à l'éminent degré où il le possède, donne rarement autant de grâces en laissant autant de qualités .
On dirait que la civilisation s'est arrêtée en lui à ce point où les nations ne restent jamais, lorsque toutes les formes rudes sont adoucies, sans que l'essence de rien soit altéré .....


Je me demande si ces quelques lignes ne sont pas les plus émouvantes que j'aie lues au sujet de Ligne .
Le coeur se serre, pour un peu les larmes monteraient aux yeux .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 17:20




Ligne s'épanche pourtant auprès de son ami Casanova :

Je croyais comme vous à la supériorité de la somme du bien sur celle du mal ... J'éprouve que tous mes bonheurs réunis ( et j'en ai eu prodigieusement ) ne m'ont pas fait, ni en gros ni en détail, la millième partie de plaisir que cette perte affreuse m'a fait et me fera de peine. ( ... )
Elle m'eût fait désirer la fin de mon existence si une autre plus précieuse que la mienne, celle de cette parfaite Christine, n'y était pas attachée .



Christine était sa petite-fille.
Elle était la fille reconnue mais non encore légitimée de Charles . C'est pourquoi le grand-père gâteux l'appelle sa petite Ligne qui n'était pas droite .


Celle que tout Vienne connaîtra sous le nom de Titine consolera les dernières années de son grand-père qui ne pourra jamais la regarder sans évoquer son fils perdu :

Elle me fait rire et pleurer tous les jours ....

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 17:32



Je ne sais pas lequel d'entre nous a écrit:

Christine épousera Maurice comte O'Donnell de Tyrconnel, militaire autrichien (comme son nom
l'indique  :  ) et sera la mère d'un officier qui sauvera la vie du jeune François Joseph !


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum