Le prince de Ligne

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Ven 28 Nov 2014, 21:39




Merci, mon petit Lulu ! :n,,;::::!!!:  J'adore absolument cet extrait . :\\\\\\\\:
Du reste l'avais-je posté à la Conciergerie .

Ligne est trop trop merveilleux !!! drunken drunken drunken drunken drunken
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Reinette le Ven 28 Nov 2014, 22:26

Mme de Sabran a écrit:


Ligne est trop trop merveilleux !!! drunken drunken drunken drunken drunken

Marie-Antoinette et le comte d'Artois se l'arrachent ! Au sens propre ! :
avatar
Reinette

Messages : 8021
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Ven 28 Nov 2014, 22:28



On les comprend ! Moi aussi je me serais battue pour l'avoir !!! :n,,;::::!!!:
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Reinette le Ven 28 Nov 2014, 23:02

Moi aussi !
avatar
Reinette

Messages : 8021
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Majesté le Sam 29 Nov 2014, 01:21

Lucius a écrit:Quand même, quel ado cet Artois !  boudoi29 Un Prince du Sang qui course un des grands seigneurs de la Cour dans les cuisines et les remises pour le faire monter à cheval !!

Et en le tutoyant... c'est édifiant ! Shocked
C'est sans doute une marque cordiale...mais cela m'étonne à chaque fois que je lis cet extrait... Very Happy

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11626
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Roi-cavalerie le Sam 29 Nov 2014, 08:40

Pour moi, j'ai déjà constaté que le comte d'Artois tutoyait certains de ses proches. C'est le cas pour Vaudreuil comme on le remarque en lisant la Corrrespondance intime. Alors, cela l'a sans doute été pour le prince de Ligne qui appartenait à la société de la Reine. Je pense que, de la même façon, la reine tutoyait dans l'intimité la duchesse de Polignac. Il en allait de même pour la princesse Elisabeth qui tutoyait dans ses lettres la marquise de Bombelles et qui lui avait même donné un petit nom amusant. Il s'agit là d'un comportement naturel, me semble-t-il, car des relations de grande amitié s'étaient établies entre les uns et les autres ce qui n'excluaient pas les marques de respect de la part des personnes en question
.

Amitiés. Roi-cavalerie
avatar
Roi-cavalerie

Messages : 481
Date d'inscription : 20/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Sam 29 Nov 2014, 08:46



J'ai remarqué comme vous ces tutoiements, mais ils ne sont pas réciproques . Angélique de Bombelles ne tutoie pas Mme Elisabeth, ni Vaudreuil Artois, ni sans doute Yolande Marie-Antoinette, ni même Ligne Artois .
La différence de rang met son holà.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Roi-cavalerie le Sam 29 Nov 2014, 09:28

Tout à fait d'accord avec vous. Cela ne marche que, dans un seul sens, et là encore,  cela me semble tout à fait normal.  Il s'agissait d'une marque d'amitié qui ne pouvait qu'honorer ceux à qui elle était destinée. Il en irait sûrement autrement de nos jours  ce qui serait une grave erreur, car le tutoiement réciproque crée une familiarité qui annihile les barrières d'où les dérives qui peuvent s'en suivre. L'éducation a bien changé et on le constate tous les jours.

Bien à vous. Roi-cavalerie
avatar
Roi-cavalerie

Messages : 481
Date d'inscription : 20/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Sam 29 Nov 2014, 09:43



En revanche, le voussoiement n'empêche pas du tout l'amour et la tendresse .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Ven 02 Jan 2015, 10:51




Mon père traitait Dieu comme un pair auquel il reconnaissait tout juste quelques quartiers de plus que lui.


Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing


avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Comtesse Diane le Ven 02 Jan 2015, 10:57

Mme de Sabran a écrit:


Mon père traitait Dieu comme un pair auquel il reconnaissait tout juste quelques quartiers de plus que lui.


Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing



Alors, c'est que son papa était de bonne lignée !Hop!: ...

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 5308
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Reinette le Ven 02 Jan 2015, 11:39

Mme de Sabran a écrit:


Mon père traitait Dieu comme un pair auquel il reconnaissait tout juste quelques quartiers de plus que lui.


Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing



Le père du prince de Ligne fut la quintessence du XVIIème siècle.: Son fils incarnera quant à lui à la perfection le XVIIIème siècle.
avatar
Reinette

Messages : 8021
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Trianon le Ven 02 Jan 2015, 15:23

Mme de Sabran a écrit:


Mon père traitait Dieu comme un pair auquel il reconnaissait tout juste quelques quartiers de plus que lui.


Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing



Oh la la la !!!!! No comment. Very Happy Very Happy
Heureusement, je vous connais, chère Eléonore. rendeer rendeer
avatar
Trianon

Messages : 2288
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Ven 02 Jan 2015, 16:03

Trianon a écrit:
Heureusement, je vous connais, chère Eléonore. rendeer rendeer

Je n'y suis pour rien, chère Trianon ! :
Je vous fais une citation .
Mais oui, vous savez comment il faut me prendre ! 3196910
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Sam 03 Jan 2015, 16:58



PORTRAITS ET SOUVENIRS
JACQUES DE RICAUMONT


LE PRINCE DE LIGNE

Joseph II mourut en février 1790, à quarante-neuf ans, et Léopold II, qui lui succéda, nomma Ligne en 1792 grand bailli du Hainaut. Mais le temps des épreuves allait commencer pour lui. Ce fut d'abord la séparation de Charles et de sa femme, tombée follement amoureuse d'un comte Potocki. Puis l'hostilité à son égard du gouverneur des Pays-Bas, le duc de Saxe-Taschen, marié à une archiduchesse. Ensuite et surtout, car il ne devait jamais s'en consoler, la mort de Charles, tué dans une charge héroïque contre l'armée de Dumouriez. Enfin l'occupation par les Français de Beloeil qu'il dut quitter à soixante-sept ans et qu'il ne reverrait jamais plus. Dès lors il ne toucha plus les revenus de ses terres confisquées et, à Vienne, il vécut assez pauvrement, entouré d'une société exclusivement féminine, partageant son temps entre un modeste trois-pièces loué à un tailleur et les deux résidences d'été sur la montagne que jadis lui avait offertes Léopold II. Apprenant sa gêne, Catherine lui fit demander s'il ne revendrait pas ses domaines de Tauride — ce qu'il se hâta d'accepter. Il acheva dans sa retraite le 24e tome de ses Mémoires militaires, littéraires et sentimentaires dont il devait publier 34 volumes de 1795 à 1810, car il avait à cette époque l'ambition de vivre de sa plume.


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Comte d'Hézècques le Jeu 23 Avr 2015, 16:06

« Jamais le talent de conversation du prince de Ligne n'apparaît plus à vif que dans ses lettres à la marquise de Coigny, dont l'ensemble constitue un véritable reportage sur le voyage-spectacle de Catherine II à travers la Russie en janvier 1787 (...) en direction de la Crimée.
La tsarine était accompagnée des ambassadeurs de France (Ségur), d'Autriche (Cobenzl) et d'Angleterre (Fitz-Herbert) et elle avait invité Ligne, à titre d'ami : l'esprit du prince devait servir la diplomatie de l'autocrate russe.
Le 18 mai, Joseph II
incognito (étonnant, n'est-ce pas : ) rejoignit l'impératrice. Ligne fut de tiers dans leurs entretiens.
Ce fut le prélude à une guerre russo-turque (1787-1792), à laquelle Ligne participa sous l'uniforme russe : Catherine II lui avait donné des terres dans la région de Yalta.
»

Source : Marc Fumaroli, Quand l'Europe parlait français, chap. 25, Charles-Joseph de Ligne : le dernier des hommes d'esprit, éditions de Fallois, 2001

Voici trois petits extraits des lettres écrites par Ligne à la marquise de Coigny :

« Quand je trouve des détachements de Circassiens beaux comme le jour, dont la taille, enfermée dans des corps, est plus serrée que celle de madame de Lauzun ; quand je rencontre ici des Mourzas mieux mis que la petite Choiseul aux bals de la reine, des officiers cosaques avec plus de goût que mademoiselle Bertin pour se draper, et des couleurs dans les meubles et les vêtements aussi harmonieuses que celles que risque madame Lebrun dans ses tableaux, je suis d'un étonnement à n'en plus revenir. »

« L'impératrice nous avait dit un jour, dans sa galère : « Comment fait-on des vers ? Écrivez-moi cela, monsieur le comte de Ségur. »
Il en écrivit les règles avec des exemples charmants. Et la voilà qui travaille. Et elle en fait six, avec tant de fautes que cela nous fit beaucoup rire tous les trois.
Elle me dit : « Pour vous apprendre à vous moquer de moi, faites-en tout de suite ; je n'en essayerai plus ; m'en voilà dégoûtée pour la vie. »
- « C'est bien fait ! dit Fitzherbert ; vous auriez dû vous en tenir aux deux que vous avez faits sur le tombeau d'une de vos chiennes :


Ci-gît la duchesse Anderson
Qui mordit Monsieur Rogerson.

On me donna des bouts-rimés, avec l'ordre de les expédier bien vite ; et voici comme je les remplis, en m'adressant à elle :

A la règle des vers, aux lois de l'harmonie
Abaissez, soumettez la force du génie.
En vain fait-il trembler les voisins de l’État
En vain à votre empire il donne de l'éclat
Pour rimer, suspendez un moment votre gloire.
C'est un nouveau chemin au temple de mémoire.

Cela lui revint dans la tête à Barczisarai. - « Ah ! Messieurs, nous dit-elle, je m'en vais chez moi ; et vous verrez. »
Voici ce qu'elle nous rapporta. Elle ne put pas aller plus loin :


Sur un sopha du Khan, sur des coussins bourrés,
Dans un kiosque d'or, de grilles entourés...

Vous vous doutez bien que nous l'avons accablée de reproches de n'avoir pas pu sortir de là, après quatre heures de réflexion et un si beau commencement. » :

Et puis :

« Ce pays-ci est assurément un pays de roman, mais qui n'est ni romanesque ni romancier, car on ne peut pas trouver une seule femme pour en avoir avec elle. Celles d'ici sont enfermées par ces vilains mahométans, qui ne connaissent pas la chanson de Ségur sur le bonheur d'être trompé par la sienne. (Laughing )
La duchesse de Luxembourg me ferait tourner la tête si elle était à Achmeczet ; et je ferais une chanson pour la maréchale de Mouchy, si elle habitait Balaklava.
Il n'y a que vous, chère marquise, qu'on puisse adorer au milieu de Paris ; adorer est le mot, car on n'y a pas le temps d'aimer.
Il y a ici plusieurs sectes de dervis, plus plaisantes les unes que les autres, les
Tourneurs et les Hurleurs.
Ce sont des jansénistes plus fous encore que les anciens convulsionnaires. Ils crient
Allah, jusqu'à ce qu'épuisés de forces, ils tombent à terre, dans l'espérance de ne s'en relever que pour entrer dans le ciel. » :


Dernière édition par Comte d'Hézècques le Jeu 23 Avr 2015, 22:33, édité 1 fois

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2341
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 36
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Reinette le Jeu 23 Avr 2015, 16:28

Merci pour ces mots du prince de Ligne ! :n,,;::::!!!:
avatar
Reinette

Messages : 8021
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Majesté le Jeu 23 Avr 2015, 16:31

Le Prince a décidément beaucoup de talent de plume !
C'est une délectation de le lire ! Very Happy

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11626
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Comte d'Hézècques le Jeu 18 Juin 2015, 14:19

J'ai rencontré aujourd'hui l'arrière-arrière petit-fils du prince de Ligne :n,,;::::!!!:
Un homme très aimable qui m'expliquait son projet avec la Fondation Roi Baudouin de rendre accessibles les archives de Beloeil et entre autres tout ce qui concerne notre Charles-Joseph boudoi30
C'est un projet qui durera encore quelques années.
Il expliquait qu'un de ses frères possède les lettres originales du prince à Catherine II, à Potemkine et à Marie-Thérèse, et des instructions de la part de Joseph II à propos des Pays-Bas autrichiens Wink

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2341
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 36
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Jeu 18 Juin 2015, 14:57

;

Ooooooh, quelle chance !!! :;\':;\':;
Est-il charmant, drôle, captivant, irrésistible et craquant comme son arrière-arrière-grand-père ???!!! que j':c^ùù!!: :c^ùù!!: :c^ùù!!:
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Comte d'Hézècques le Jeu 18 Juin 2015, 16:06

Ah non pas tout à fait boudoi29
Je pense que quelques générations ont suffi pour ternir un peu le pétillant d'antan Wink
il était aimable, voilà tout Very Happy

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2341
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 36
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Lucius le Jeu 18 Juin 2015, 19:39

Il n'y a bien que chez les Mortemart que l'esprit fut héréditaire.

Cela dit son père et sa mère ont montré de l'esprit dans une anecdote charmante ;

Le feu prince et son épouse, Alix de Bourbon-Luxembourg, se rendait en deux-chevaux de l'autre côté de la frontière pour souper. Ils s’arrêtèrent devant un restaurant un peu chic. Lorsque le maître d'hôtel les vit arriver dans leur modeste deux-chevaux, et leur mise pas trop ostentatoire, leur conseilla de plutôt traverser la rue, où se trouvait une petite gargote. "Cela vous conviendra mieux !". Sans s’offusquer, ils se rendent en effet en face et y trouvent un très bon repas ! A la fin du repas ils achètent une carte postale, qu'ils adressent au restaurant d'en face. "Merci pour votre conseil, c'était très bien" signé Prince et princesse de Ligne !

Et tel est pris qui croyait prendre !!!
avatar
Lucius

Messages : 5880
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Jeu 18 Juin 2015, 19:42

.


:\\\\\\\\: :\\\\\\\\: :\\\\\\\\:
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Majesté le Jeu 18 Juin 2015, 19:46

Savoureuse anecdote !!!  

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11626
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Reinette le Jeu 18 Juin 2015, 21:20

Lucius a écrit:Il n'y a bien que chez les Mortemart que l'esprit fut héréditaire.

Cela dit son père et sa mère ont montré de l'esprit dans une anecdote charmante ;

Le feu prince et son épouse, Alix de Bourbon-Luxembourg, se rendait en deux-chevaux de l'autre côté de la frontière pour souper. Ils s’arrêtèrent devant un restaurant un peu chic. Lorsque le maître d'hôtel les vit arriver dans leur modeste deux-chevaux, et leur mise pas trop ostentatoire, leur conseilla de plutôt traverser la rue, où se trouvait une petite gargote. "Cela vous conviendra mieux !". Sans s’offusquer, ils se rendent en effet en face et y trouvent un très bon repas ! A la fin du repas ils achètent une carte postale, qu'ils adressent au restaurant d'en face. "Merci pour votre conseil, c'était très bien" signé Prince et princesse de Ligne !

Et tel est pris qui croyait prendre !!!

Bravo !!! :\\\\\\\\: :\\\\\\\\: :\\\\\\\\:
avatar
Reinette

Messages : 8021
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum