Le prince de Ligne

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Reinette le Lun 10 Fév 2014, 17:46

C'est un point qui me le fait particulièrement aimer. Cet homme n'a jamais connu ni amour maternel (sa mère est morte quand il était très jeune et ses souvenirs ne lui donnent pas l'image d'une mère présente), ni encore moins amour paternel (son père semble-t-il l'a carrément détesté). Sad 
Il a vraiment eu une enfance malheureuse, de petit seigneur abandonné de tous, aux mains de gouverneurs qui furent pour la plupart plus des bourreaux d'enfant que de véritables éducateurs.

Il a donc connu une carence affective majeure. Eh bien, au lieu devenir un être froid comme cela est généralement le cas, il est au contraire l'homme le plus attachant, le plus adorable qui soit.  :c^ùù!!: 

Et en plus, il aura un véritable amour paternel puis de grand-père. Sur le long terme car je ne crois pas qu'il se soit préoccupé de sa progéniture en bas-âge. Pas le temps, pas dans la culture nobiliaire de l'époque. Mais une fois qu'il connaîtra ses enfants et petits-enfants assez grands pour faire preuve de personnalité, il sera merveilleux avec eux et ceux-ci le lui rendront bien.
D'où, on imagine la souffrance endurée à la mort de son aîné. En plus, tout près de Varennes...
Et ce qui est proprement incroyable, compte tenu des moeurs de l'époque, c'est d'accepter, d'aimer à ce point une enfant illégitime.

Ses rapports avec sa femme sont aussi très intéressants.
Il en trace un portrait d'homme peu amoureux. La seule femme qui apparemment l'a complètement laissé indifférent. Imposée de force par son père.
Eh bien, il ne dédaignera pas pour autant son devoir conjugal à son égard, lui fera une tripotée d'enfants et elle lui sera toujours d'un éternel soutien, notamment financier. Il avait sans conteste grande confiance en elle pour la gestion de leurs biens. Heureusement car lui était plutôt un flambeur. Laughing
avatar
Reinette

Messages : 8091
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Lucius le Lun 10 Fév 2014, 19:00

Au vue des mariages de ses enfants, je me demande même si il ne les a pas laissé choisir. Ce ne sont pas des roturières, mais pas non plus des princesses de haut rang.
(encore que la belle-mère de Charles fut une Radziwil)
avatar
Lucius

Messages : 5858
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 19:05

Reinette a écrit: 
Et en plus, il aura un véritable amour paternel puis de grand-père.

Cette énorme capacité d'aimer le rend tellement attachant !  Very Happy 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26115
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Reinette le Lun 10 Fév 2014, 20:11

Mme de Sabran a écrit:
Reinette a écrit: 
Et en plus, il aura un véritable amour paternel puis de grand-père.

Cette énorme capacité d'aimer le rend tellement attachant !   Very Happy 

Lui qui ne reçoit rien au début de sa vie va donner de l'amour à tous ceux qu'il rencontre !
avatar
Reinette

Messages : 8091
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 20:23

Reinette a écrit:

Lui qui ne reçoit rien au début de sa vie

Ah ça ! rien de rien, de chez rien, grave !   

Mon père ne m'aimait pas. Je ne sais pourquoi, car nous ne nous connaissions pas. Ce n'était pas la mode alors d'être bon père ni bon mari .Ma mère avait grand peur de lui. Elle accoucha de moi en grand vertugadin, et elle mourut de même quelques années après, tant il aimait les cérémonies et l'air de dignité .


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26115
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Louis XV le Lun 10 Fév 2014, 20:33

Mme de Sabran a écrit:N'est-ce pas merveilleux ?!!!   drunken drunken drunken drunken drunken 
Château, Louisquinzounette, est-ce que vous ne vous sentez pas commencer à chavirer ?   Wink 

Pas du tout, mais je ne demande qu'à être séduite !  Laughing 
avatar
Louis XV

Messages : 256
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 20:36



Alors, laissez-vous aller ...

La vie sourit, c'est le printemps !  0033_r10 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26115
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Reinette le Lun 10 Fév 2014, 20:37

Mme de Sabran a écrit:

Mon père ne m'aimait pas.  Je ne sais pourquoi, car nous ne nous connaissions pas.  

.

Voilà exactement les premiers mots lus de sa part où je découvris cet esprit si extraordinaire. Et la suite ne me déçut pas du tout, au contraire.
Quel esprit, mais alors quel esprit ! :;\':;\':; :;\':;\':; :;\':;\':; 

J'imagine que lors de son vieil âge, durant le Congrès de Vienne où il figurait un monde à jamais perdu, il devait faire l'effet que nous (en tout cas pour ma part) fait aujourd'hui Jean d'Ormesson. Un homme élégant, âgé et brillant qu'on ne se lasserait pas d'écouter, charmant tout le monde et qui a toujours un humour décapant.  
avatar
Reinette

Messages : 8091
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Gouverneur Morris le Lun 10 Fév 2014, 20:39

Chère Reinette, c'est joliment dit ! Je plussoie ! Hop! 
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 1951
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Reinette le Lun 10 Fév 2014, 20:44

Louis XV a écrit:
Mme de Sabran a écrit:N'est-ce pas merveilleux ?!!!   drunken drunken drunken drunken drunken 
Château, Louisquinzounette, est-ce que vous ne vous sentez pas commencer à chavirer ?   Wink 

Pas du tout, mais je ne demande qu'à être séduite !  Laughing 

C'est le seul livre malencontreusement oublié chez mes parents pour lequel j'ai pleuré, constatant son absence dans mon sac une fois arrivée chez moi. Impossible d'attendre quinze jours ! Ma mère n'a pu faire autrement que de me le renvoyer par colis. Hop! 
avatar
Reinette

Messages : 8091
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Reinette le Lun 10 Fév 2014, 20:49

Gouverneur Morris a écrit:Chère Reinette, c'est joliment dit ! Je plussoie ! Hop! 

Vous me faites découvrir un nouveau mot. Merci ! 
A première vue, j'ai cru qu'il s'agissait d'un terme typique du XVIIIème siècle, que réutiliserait justement Jean d'Ormesson adepte de beau langage. Pas du tout, mais alors pas du tout ! :
avatar
Reinette

Messages : 8091
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Majesté le Lun 10 Fév 2014, 21:09

Reinette a écrit:
Vous me faites découvrir un nouveau mot. Merci !
Tu oubliais Alice, ma chère Reinette?  :

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11626
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Gouverneur Morris le Lun 10 Fév 2014, 21:16

Je suis confus de vous avoir déçue Reinette ! Mais pour une fois qu'un néologisme n'est pas teinté d'anglicisme... Embarassed


Dernière édition par Gouverneur Morris le Lun 10 Fév 2014, 21:19, édité 1 fois
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 1951
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Gouverneur Morris le Lun 10 Fév 2014, 21:18

Majesté a écrit:
Reinette a écrit:
Vous me faites découvrir un nouveau mot. Merci !
Tu oubliais Alice, ma chère Reinette?  :

Alice, Majesté ?  Smileàè-è\': Embarassed
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 1951
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 22:28



Bien sur, Alice !  Very Happy  Pas la mienne  boudoi30 , la nôtre à tous, celle du Pays des Merveilles !

Plussoyer est un verbe parfaitement français, du premier groupe et qu'on peut trouver dans tous les bons dictionnaires. Je ne vois pas pourquoi il serait réservé à la langue des forums de l'Internet. Son sens est parfaitement clair, il signifie approuver pleinement, se réjouir et avoir envie éventuellement d'en rajouter une louche, applaudir des deux mains.
Contrairement à plussouïr, qui est défectif, ou tout au moins ne se rencontre à certains temps que dans le style marotique, et signifie écouter très attentivement, il donne tout naturellement par exemple à l'imparfait du subjonctif: "il eût fallu que nous plussoyassions, que vous plussoyassiez qu'elles plussoyassent". Je laisse la conjugaison du même temps du verbe plussouïr à titre d'exercice.


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26115
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Comte d'Hézècques le Lun 10 Fév 2014, 22:30

Le prince de Ligne en parlant de Joseph II :

Milord Mansbury me demanda, un an avant le commencement du règne de Joseph II, ce que j'en prévoyais. Je lui dis :

- Comme homme, il a le plus grand mérite ; comme prince, il aura toujours des érections et ne se soulagera jamais. Son règne sera un priapisme continuel.

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2346
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 36
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Gouverneur Morris le Lun 10 Fév 2014, 22:31

Chère Mme de Sabran, vous vous moquez bien de moi... Mais c'est de bonne guerre :
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 1951
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 22:32



Dans Les Aventures d'Alice au pays des merveilles, le Chapelier Fou reproche à Alice d'avoir perdu sa « plussoyance ». Dans la version originale, Lewis Carroll écrit : « You have lost your muchness ».

Délectable !  Very Happy 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26115
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 22:35

Comte d'Hézècques a écrit:Le prince de Ligne en parlant de Joseph II :

Milord Mansbury me demanda, un an avant le commencement du règne de Joseph II, ce que j'en prévoyais. Je lui dis :

- Comme homme, il a le plus grand mérite ; comme prince, il aura toujours des érections et ne se soulagera jamais. Son règne sera un priapisme continuel.


Oh, shoking !!!   

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26115
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Majesté le Lun 10 Fév 2014, 22:36

Gouverneur Morris a écrit:Alice, Majesté ?  Smileàè-è\': Embarassed

N'est-ce pas là un terme que l'on retrouve chez Lewis Carroll?
En tous cas je m'en souviens dans la version française de l'Alice au Pays des Merveilles de Tim Burton  Wink

Bien à vous.


Dernière édition par Majesté le Lun 10 Fév 2014, 22:38, édité 1 fois

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11626
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Gouverneur Morris le Lun 10 Fév 2014, 22:36

Ok je comprends mieux !!!! Toujours préféré à être instruit par les autres que de prétendre moi-même !
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 1951
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Fév 2014, 22:36

Gouverneur Morris a écrit:Chère Mme de Sabran, vous vous moquez bien de moi... Mais c'est de bonne guerre :

Jamais ! Je n'oserais pas ...  : 

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26115
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Mar 11 Fév 2014, 08:43



Je viens de scinder : nous digressions vers le fatal article .  Wink 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26115
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Mme de Sabran le Mar 11 Fév 2014, 10:27




Ligne  boudoi30  ....... un pur régal ! à consommer sans modération !!!

Où vous savez   :  , le 1er décembre 2011 :

Je dédie à ceux de nos amis qui n'ont pas encore été conquis par le style unique du prince de Ligne un tout petit Fragment de l'Histoire de sa Vie .
C'est tout simplement exquis ......
... mmmmmmm, qu'il aurait été doux de rendre les armes et succomber !  drunken  drunken  drunken 

J'ai pourtant envie de dire une fois du bien de moi . Mme de ***, chanoinesse de ***, avait eu un enfant du général de *** qui était alors lieutenant dans mon régiment. Elle vint trouver l'empereur à son quartier général pour qu'il l'obligeât à l'épouser . Il me l'envoya en lui disant que cela dépendait de moi . Elle m'arriva à Brzesno dans un moment où une visite pareille devait me monter la tête . J'étais affamé de plaisir, de société et de succès . Nous voilà seuls dans un village de Bohême . Elle était en beauté et moi en feu plus que jamais . Je me refuse à ce qu'elle me demande . " Votre malheur, lui dis-je, sera plus sûr que votre déshonneur ignoré des uns et blâmé seulement par des sots, s'il est connu . M. de M *** ne veut ni votre infortune ni la sienne . Je lui ai donné ma parole de n'en pas être l'artisan. J'ai aussi mon honneur, Madame, et je le perdrai d'une manière plus triste que vous avez perdu le vôtre . Mais ce n'est pas l'honneur que vous avez perdu, c'est la tête seulement . Vous ne pouvez pas courir après l'un, mais reprenez l'autre, je vous prie ." Elle pleura un peu . J'étais près d'en faire autant . Mais on a servi. Nous soupons tête-à-tête. Elle fut extrêmement aimable par habitude . Où aller le soir ? Point de chevaux dans un village . Pas un de ses gens qui sût l'allemand, encore moins le bohême . Toutes les maisons occupées par mes soldats . Le temps était à l'orage . Je lui offre un appartement à côté du mien et nous n'approfondissons point s'ils se ferment l'un et l'autre . Un tonnerre affreux nous réveille . Le coup qui nous annonce que la foudre est tombée fait sortir Mme de *** de son lit et entrer chez moi toute éperdue . Je le suis bien de l'état où je la vois, de ses cheveux en désordre et de son très déshabillé. Je ne sais ce que nous serions devenus tous les deux . Je me souviens pourtant que je me rappelai ma délicatesse, les serments que je me suis faits à moi-même de ne jamais abuser du besoin qu'on pouvait avoir de moi et que j'ai tenus, dans cinquantes occasions, sans dédaigner les marques de reconnaissance qu'on pouvait me donner après des services rendus . Ma vertu était partie, mais mon honneur était resté . Mon imagination seule devint coupable, et Dieu sait si elle n'eût pas entraîné mon honneur, mais le général-major qui était sous mes ordres crut de son devoir de m'avertir d'un incendie éteint . Hélas ! celui de mon coeur ne l'était pas . Mais la fuite de celle qui l'avait allumé et un rapport allemand officiel calmèrent enfin mes sens et me rendirent à moi-même .
Ne fut-ce que le temps où je les arrêtai, en pensant aux droits que mon espèce d'amour aurait donné au mariage, je crois qu'on conviendra qu'en comparaison de moi M. de Turenne était un libertin, Scipion un débauché et Alexandre un étourdi, dans les trois actes de continence pour lesquels on les cite toujours .
Voilà où j'ai été bien criminel . Plus vertueux par un premier mouvement que de sens froid, je me suis demandé quelquefois à moi-même comment j'avais pu manquer une si belle occasion .


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26115
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Reinette le Mar 11 Fév 2014, 18:53

On ne s'en lasse pas ! :n,,;::::!!!: 
Pauvre femme ! Si près du but !   
avatar
Reinette

Messages : 8091
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prince de Ligne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum