Pamphlets et libelles

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Pamphlets et libelles

Message par Mme de Sabran le Mar 11 Fév - 17:04





Je vous livre ce ... poème ?    boudoi32 

avatar
Mme de Sabran

Messages : 36635
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Invité le Mar 11 Fév - 17:22

Tout un programme  boudoi29  boudoi29  boudoi29 
De quand date ce pamphlet, Eléonore?

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Mme de Sabran le Mar 11 Fév - 17:30



Aucune idée ! J'en avais gratifié ( hum ... ) l'ancien Boudoir où je viens de le bouturer.
Cela fait partie de mes feuilles volantes depuis des années ... J'ai photocopié pas mal de pamphlets à la bibliothèque du Puy en Velay, mais qui avaient surtout trait à Marie-Antoinette et Mme de Polignac .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36635
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Invité le Mar 11 Fév - 17:59

"A ma voix obéis; quitte ces lieux obscurs" pourrait être un vers que l'on souhaite si ce pamphlet date des dernières années...

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Invité le Mar 11 Fév - 18:14

Même pas le courage de lire entièrement ces horreurs... Smileàè-è\': 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Invité le Ven 14 Fév - 7:19

Mme de Sabran a écrit:


Je vous livre ce ... poème ?    boudoi32 


Merci, chère Eléonore, d'ouvrir cette section. Tu sais que j'aime à collectionner ces horreurs !  Bon, celui que tu as posté est particulièrement lourd je trouve.

En voici un, dénommé "Ode à la reine", dont j'avais parlé me semble-t-il dans l'ancien forum. Très pro-Necker. Classiquement, la reine y est accusée d'avoir empoisonné Maurepas et Vergennes, d'avoir viré Necker, de faire passer les trésors des Français en "Germanie" et de plonger Louis XVI dans l'ivresse. La fin de ce pamphlet en revanche part totalement en c... et fait montre d'une très grande violence :

"..Oui, je te crois, indigne Reine,
Plus prodigue que l'Egyptienne,
Dont Marc-Antoine fut épris,
Plus scélérate qu'Agrippine,
Plus lubrique que Messaline,
Plus féroce que Médicis,
Puisse une bienfaisante épée,
Nous venger de crimes si grands,
Et, dans ton sang toute trempée,
Exterminer tes partisans,

C'est le voeu qu'un François doit faire;
Et si, pour ce coup salutaire,
Il n'en est point d'assez hardi,
J'irai bientôt, nouveau Scévole,
Du monstre affreux qui nous désole,
Délivrer enfin mon pays
.
Amen, Amen !
"

Voici ce pamphlet in extenso (je vous préviens tout de suite, le titre est légèrement trompeur !  :  ) :














Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Invité le Ven 14 Fév - 7:28

Voici un pamphlet amusant. Il s'agit de l' "Histoire d'un pou françois, ou l'espion d'une nouvelle espèce" . C'est un pou qui passe de personne en personne et observe ce qui se passe autour de lui. C'est très joliment tourné, et assez drôle finalement. J'ai beaucoup aimé. Voici l'extrait où il atterrit sur la reine :  : 








Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Invité le Ven 14 Fév - 7:36

Cosmo a écrit:"..Oui, je te crois, indigne Reine,
Plus prodigue que l'Egyptienne,
Dont Marc-Antoine fut épris,
Plus scélérate qu'Agrippine,
Plus lubrique que Messaline,
Plus féroce que Médicis,
Est-ce là la source des accusateurs de Marie-Antoinette?
Ces propos ont-ils inspiré l'acte d'accusation?
Cela semble évident ... C'est fabuleux de s'apercevoir ce qu'aurait pu découvrir Chauveau-Lagarde comme pièces du procès si on lui en avait donné le temps !  pale 

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Invité le Ven 14 Fév - 7:42

Cosmo a écrit:l' "Histoire d'un pou françois, ou l'espion d'une nouvelle espèce" . C'est un pou qui passe de personne en personne et observe ce qui se passe autour de lui. C'est très joliment tourné, et assez drôle finalement. J'ai beaucoup aimé.
C'est charmant... Si ça n'était un pou ce pourrait être une manière ravissante de traiter l'Histoire sans avoir l'air de la traiter par le trou de la serrure...  :

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Invité le Ven 14 Fév - 7:43

Majesté a écrit:
Est-ce là la source des accusateurs de Marie-Antoinette?
Ces propos ont-ils inspiré l'acte d'accusation?

Oui totalement. Fouquier-Tinville n'a pas cherché à réinventer la roue. Il a écrit son acte d'accusation sur la base des pamphlets qui circulaient depuis des années. Il n'allait pas s'enquiquiner à bâtir un dossier, rassembler des preuves etc... Totalement inutile, dans la mesure où de toute façon, le sort de la reine était scellé avant même l'ouverture du procès. Le procès n'ayant d'autre but que de donner une apparence de légalité républicaine à un processus en réalité complètement arbitraire.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Mme de Sabran le Ven 14 Fév - 7:48



Merci, Cosmo ! Il est vrai que du point de vue stylistique, les petites brochures qui circulent ( et d'ailleurs déjà bien avant la Révolution ) sont parfois bien troussées.  Elles sont quasiment introuvables, aujourd'hui, sauf à aller les dénicher au fin fond de bibliothèques . Tu te les es procuré dans des ventes aux enchères, je présume ?

Voici, extraite de l'introduction à La Reine Scélérate, de Chantal Thomas, une petite phrase qui résume assez bien le processus dont la reine a été l'innocente victime :
Marie-Antoinette fut de son vivant même une image de rêve, pouvant comme tout rêve s'infléchir, sans transition, en vision de cauchemar .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36635
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par MARIE ANTOINETTE le Ven 14 Fév - 16:13

Il y a des textes qui ne peuvent être présentés aux yeux des membres du FORUM tellement ils sont "cochons"
j'ai fait l'expérience d'entendre lire à haute voix un extrait de "LA GARCE EN PLEURS" par FRANCOISE CHRISTOPHE  - elle avait été MARIE ANTOINETTE lors de la série  des rencontres du Palais Royal.... le texte dit par une grande comédienne est reçu très différemment que lorsqu'on le lit avec les yeux.

Ma modeste collection est consultable seulement, et je le regrette, par M.P. pour les amateurs.

MARIE ANTOINETTE 
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3147
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Invité le Dim 16 Fév - 8:52

Mme de Sabran a écrit:

Merci, Cosmo ! Il est vrai que du point de vue stylistique, les petites brochures qui circulent ( et d'ailleurs déjà bien avant la Révolution ) sont parfois bien troussées.  Elles sont quasiment introuvables, aujourd'hui, sauf à aller les dénicher au fin fond de bibliothèques . Tu te les es procuré dans des ventes aux enchères, je présume ? .

Un peu partout : aux enchères, chez des libraires... c'est assez recherché, ça ne se trouve pas facilement, surtout les pamphlets érotiques (quasi introuvables).

Mme de Sabran a écrit:
Voici, extraite de l'introduction à La Reine Scélérate, de Chantal Thomas, une petite phrase qui résume assez bien le processus dont la reine a été l'innocente victime :
Marie-Antoinette fut de son vivant même une image de rêve, pouvant comme tout rêve s'infléchir, sans transition, en vision de cauchemar .

.

Il y a plusieurs processus. Il y a, au tout début, des pamphlets impertinents qui se contentent de répéter les ragots circulant à la cour , puis d'autres plus politiques qui virent de plus en plus à la diffamation ... et puis enfin, viennent avec l'affaire du collier et la Révolution, des pamphlets injurieux, calomniateurs, violents et... porno. Il y a une sorte de surenchère progressive. Il y a des gens derrière ces publications . Mais qui? Qui a financé la publication de ces pamphlets?... On parle du duc d'Orléans, mais est-il le seul?.. Cela reste quand même une grosse énigme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Mme de Sabran le Dim 16 Fév - 9:35

Nous pouvons creuser du côté de l'un des maîtres en la matière    , Charles Théveneau, (dit) de Morande ou chevalier de Morande, né le 9 novembre 1741 à Arnay-le-Duc où il est mort le 6 juillet 1805, est un libelliste, espion et polémiste français. Son parcours est représentatif de celui d'un « aventurier des Lumières » ou d'un « Rousseau des ruisseaux » : de l'armée il passe à la littérature clandestine, puis à l'espionnage et enfin au journalisme. « Mandrin littéraire », folliculaire, il se fait connaître par son activité de maître chanteur et par le succès considérable de son libelle clandestin, Le Gazetier Cuirassé. Il est par la suite, après avoir mis à contribution la cour de Louis XV, retourné par le gouvernement français, dont il devient l'un des informateurs en Angleterre3. Il joue un rôle dans la prérévolution française comme rédacteur puis directeur du Courier de l'Europe4 avant de regagner Paris lors de la Révolution, où il poursuit son activité de gazetier.

Merci WIKI.

avatar
Mme de Sabran

Messages : 36635
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Mme de Sabran le Dim 16 Fév - 10:41

Janvier 2014

Lumière sur la censure du XVIIIe

Florence Mothe donne rendez-vous à tous les férus d'histoire et de politique demain, au château de Mongenan, à 17 heures, pour une conférence sur La Bohème au XVIIIe siècle. Il y sera question de censure durant le siècle des Lumières. À l'époque, ils ne s'appelaient pas Roucas, Canteloup, Roumanoff, Lecoq ou Guillon, mais Beaumarchais, Marat, Théveneau de Morande, Manuel, Gorsas ou encore Brissot. Ils ne chansonnaient pas François Hollande et Julie Gayet, mais Louis XVI et Marie-Antoinette. On les traitait déjà de la même manière : mépris, répression, Bastille. Ils répliquaient exactement de même : plus fort, toujours plus fort, par les nouveaux moyens de communication : la presse libre, les gazettes, le colportage.

En ce temps-là, l'État, c'est-à-dire le roi, se sentait protégé par la police de M. de Sartine des mensonges (ou des révélations) des plumitifs. Les plumitifs avaient leurs indicateurs : M. de Calonne, ancien premier ministre, le duc d'Orléans, cousin du roi. Les historiographes officiels faisaient mine de mépriser les « cacouacs », nom qu'avait trouvé Voltaire pour définir ses alter ego. Quelque temps plus tard, et quelques libelles en plus, cela donna la Révolution française. Pour évoquer Diderot et ses copains, Florence Mothe entraînera ses auditeurs au café Procope, dans la boucherie de Santerre où se réfugiait Marat, à Londres où Mme de la Mothe dicta ses fameux « Mémoires » au journaliste Théveneau de Morande… Une censure idiote, malgré les efforts de Malherbes, quelques vrais scandales d'État, une hésitation à gouverner vraiment… La conférence sera clôturée par des chansons d'époque, exactement comme chaque soir aux « Guignols de l'info ».

Renseignements au 05 56 67 18 11. Entrée 10 euros, 8 euros pour les groupes de plus de 10 personnes, gratuit pour les enfants. Conférence suivie de la dégustation des vins du domaine.
http://www.sudouest.fr/2014/01/18/lumiere-sur-la-censure-du-xviiie-1433214-3047.php



Zut alors ! J'ai manqué ça .  

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36635
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Comte d'Hézècques le Dim 16 Fév - 19:00

Cette ode est parfaitement odieuse !!! Laughing 
Mais merci pour le partage, celle-là m'était encore inconnue (peut-être heureusement)...

Dans le ci-devant boudoir, j'avais publié cet ouvrage en ma possession :



Mon édition date de 1792, mais le premier tirage date de l'année d'avant.

Il existe aussi "Les crimes des rois de France depuis Clovis jusqu'à Louis XVI", datant de 1791, écrit par Louis-Charles de Lavicomterie (1746-1809), littérateur assez obscur qui connaît ses heures de gloire pendant la révolution en écrivant bon nombre d'ouvrages contre les rois, les empereurs, les papes, et même contre les sultans...

tous les volumes sont disponibles au bureau des Révolutions, rue des Marais nr 20 à Paris.

Quant au livre sur les crimes des reines de France, j'ai des doutes sur l'auteur. Il est mentionné : "publiés par Prudhomme", mais a-t-il réellement écrit ce manifeste contre les reines ? Car en faisant une petite recherche dans l'Encyclopédie de Gougelot, je tombe sur le nom d'une femme auteur : Louise-Félicité Guinement de Keralio, qui aurait écrit le présent ouvrage... http://fr.wikipedia.org/wiki/Louise-Félicité_de_Kéralio

Ce serait intéressant de savoir combien de femmes auteurs étaient impliquées dans la rédaction des pamphlets et livres dirigés contre la reine ; car l'on a tendance à croire que c'était notamment une affaire d'hommes...


_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 3014
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 38
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Mme de Sabran le Dim 16 Fév - 21:33

Comte d'Hézècques a écrit:

Il existe aussi "Les crimes des rois de France depuis Clovis jusqu'à Louis XVI", datant de 1791, écrit par Louis-Charles de Lavicomterie (1746-1809)

... dont le succès amène son auteur à publier une nouvelle édition augmentée des Derniers crimes de Louis XVI .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36635
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Mme de Sabran le Lun 17 Fév - 20:42

Baron de Batz a écrit:

Le mardi 13 Nov 2007 -


Une femme belle et artistique, que le peuple accusait d'être dépensière et d'essayer d'influencer le Roi, qui avait plusieurs châteaux à sa disposition, qu'elle se délectait à décorer à son goût....et là je ne parle pas de Marie Antoinette. Tout ceci avec les pamphlets et les chansons injurieuses a commencé bien avant Marie Antoinette, avec un autre couple au sommet, Louis XV et Madame de Pompadour.

Je cite:

Mais lors des fêtes données dans la capitale à cette occasion (naissance du duc de bourgogne) le public se montra très froid à l'égard du souverain. Cette hostilité affecta beaucoup Mme de Pompadour. Elle voulut se rendre dans la capitale mais on l'en dissuada: elle y était détestée. On la rendait responsable de la misère publique. Et lorsque le dauphin et la dauphine allèrent , à leur tour, à Notre Dame, pour la cérémonie des relevailles, le peuple, qui se pressait sur leur passage, réclamait du pain et lancait des reclamations contre la favorite: "Qu'on renvoie cette putain qui gouverne le royaume et qui le fait périr; si nous la tenions, il n'en resterait bientôt rien pour en faire des reliques!"


Comme un petit air de déjà vu....

Le terrain fertile de la contestation contre Marie Antoinette avait été préparé de longue date. Le peuple couvait déjà des idées de révolution contre le système bien avant l'arrivée de celle-ci, et je suis de l'avis que n'importe quelle femme aurait subi plus ou moins le même sort. Louis XV y porte une grande responsabilité, même si au début de son règne il était très populaire. Son penchant pour les favorites et sa vie de débauche en fin de vie déstabilisait le royaume plus qu'on ne pense. Le peuple, qui souffrait par ailleurs, ne voyait plus dans son souverain le modèle de résolution et de fermeté qu'il lui fallait, et les disputes avec les parlements étaient déjà bien entamées à cette époque-là, un parlement qui n'hésitait déjà plus à défier son souverain.

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36635
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Mme de Sabran le Lun 17 Fév - 20:47

Baron de Batz a écrit:

Là il s'agissait d'une Reine, avant d'une favorite. L'essentiel c'est que c'est une femme.
Une Reine n'a droit qu'à se taire et faire des bébés. On est dans le pays de la loi salique, politiquement misogyne, et, fait intéressant, même les femmes du peuple étaient contre une influence quelconque d'une Femme à la Cour.
Seul le Roi comptait et il avait intérêt à ne pas décevoir. L'activisme, l'implication de Mme de Pompadour dans les âpres discussions avec l'Assemblée, dissoute à l'époque par Louis XV, était très mal perçu, mais elle avait la confiance du Roi, et a su gagner le respect de ses interlocuteurs. Et tout ceci, tel est mon propos, est à l'origine des pamphlets qui visent en priorité ce qui fragilise ou ridiculise une femme, à savoir sa sexualité, qu'on dénature, et sa fémininité, qu'on pervertit.
Les pamphlets ne sont qu'une expression, qu'un outil d'un mouvement politique déjà bien entamé, semble t-il, en 1749. On peut dire que tout ceci couvait une bonne quarantaine d'années avant d'éclater finalement.

avatar
Mme de Sabran

Messages : 36635
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Mme de Sabran le Lun 17 Fév - 20:56

Dans son ouvrage Mme de Polignac et la Cour galante de Marie-Antoinette ,  Hector Fleischmann décortique les pamphlets, et ( disons-le en passant ), les prend, ou feint de les prendre, pour argent comptant !
Il en cite de larges extraits bien glauques avec une jubilation non dissimulée. Pour lui, Marie-Antoinette et Mme de Polignac sont perdues de vices et d'une imagination débridée pour les assouvir .....




Quand on découvre les titres racoleurs des essais de Fleischmann, comme Joséphine infidèle, Dessous de princesses et maréchales d'empire, Marat et sa maîtresse, Madame de Polignac et la cour galante de Marie-Antoinette, Les demoiselles d'amour du Palais-Royal, Napoléon III et les femmes, Le dix-huitième siècle galant et libertin .... etc .... on cadre tout de suite le bonhomme .
Il fait dans le croustillant fangeux . Il y en a qui aiment ...

Je n'ai lu que Mme de Polignac et la Cour galante de Marie-Antoinette, mais si le reste et à l'avenant ...

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36635
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Mme de Sabran le Lun 17 Fév - 21:12

la nuit, la neige a écrit:


J’ai finalement croisé hier le livre, récemment réédité.
Je l’ai feuilleté.
Certains pamphlets sont d’une agressivité, d’une grossièreté !!!  Shocked 
Chantal Thomas a donc déjà fait ce travail de décorticage et d’analyse des pamphlets à l’encontre de Marie-Antoinette, mais c’est toujours intéressant d’en mesurer toute la violence.
Enfin bon, peut-être pas de quoi investir une vingtaine d’euros, si la plupart se trouvent sur le net...  Wink 





Publié en 1908 sous le titre Les pamphlets libertins contre Marie-Antoinette, d'après des documents nouveaux et les pamphlets tirés de l'Enfer de la Bibliothèque Nationale, cet essai d'inspiration jacobine - présenté par l'auteur comme une " étude " - fut écrit dans un esprit de revanche : " Ce qui manque le moins dans les centaines de volumes consacrés à Marie-Antoinette, ce sont les apologies ", écrivait alors Fleischmann, adoptant, quant à lui, la perspective la plus proche de l'esprit des pamphlets : " Sans doute, il ne s'agit point ici d'accabler la mémoire de Marie-Antoinette : à cette tâche elle se suffit. «
Si l'on peut questionner l'idéologie qui anime Fleischmann, son approche des sources pamphlétaires se révèle minutieuse et inédite.
Catalogue des turpitudes longtemps consigné dans l'Enfer des bibliothèques, le corpus des pamphlets libertins contre Marie-Antoinette n'est pas fait pour décevoir: les représentations d'une sexualité compulsive et l'appât du lucre y tracent l'espace intime de la dépravation. L'exécration adhère à chaque ligne.
Le désir d'humiliation publique qui présidait à la rédaction des pamphlets n'est pas seulement le fait de révolutionnaires; les libelles royalistes, du " parti français " hostile à l'avènement d'une reine autrichienne avaient ouvert la voie.

avatar
Mme de Sabran

Messages : 36635
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Invité le Lun 17 Fév - 22:24

Fleischmann a également publié "Marie-Antoinette et ses maîtresses".  : Je l'ai acheté mais ne l'ai pas encore lu. Son "Pamphlets libertins sur Marie-Antoinette" est nul. Il prend les pamphlets pour argent comptant, alors à quoi bon?...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Invité le Lun 17 Fév - 22:27

Je ne sais plus lequel ai-je de cet auteur. C'est de la littérature de caniveau.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par Invité le Mar 18 Fév - 12:43



Dans le dernier livre d'Evelyne Lever: Le crépuscule des Rois ( chronique 1757.1789 ), j'ai fait une découverte assez émouvante: concernant le Roi Louis XVI et les pamplets sur la Reine, je cite l'auteur: "Assailli par de sombres pensées, le Roi se réfugie dans un mutisme inquiétant: ses compagnons de chasse l'ont récemment trouvé en pleine forêt, assis sur un talus, lisant en sanglotant un paquet de lettres calomnieuses contre la Reine.[...] De nouveaux pamphlets l'attaquent avec une violence encore jamais vue."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pamphlets et libelles

Message par MARIE ANTOINETTE le Mar 18 Fév - 13:34

Voici une trouvaille du jour qui entre bien dans notre discussion
les gravures et images de la collection de VINCK sont numérisées et en accès libre -
sur le site de l'UNIVERSITE DE STANFORD
"french revolution digital archive"

Je m'y suis promenée et on trouve des images très coquines concernant le Roi et son impuissance, la Reine et ses manies , Madame de Polignac et aussi MADAME ELISABETH avec un certain ABBE DE SAINT MARTIN (c'est la première fois que je trouve une image scabreuse sur la princesse de 1790)

Une promenade s'impose... on peut les récupérer, mais surtout  ne pas mettre sur le FORUM !!!!!!!

MARIE ANTOINETTE :::!!!ùùù^^^^:
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3147
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum