Les lectures de Marie-Antoinette

Aller en bas

Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Invité le Mer 05 Mar 2014, 23:02

A la cote 440AP aux Archives Nationales, on trouve non seulement les lettres échangées par Marie-Antoinette et Axel de Fersen pendant la Révolution, mais aussi des factures pour des livres, des journaux et des estampes achetés pour la reine par son bibliothécaire M. Campan dans les années 1783 – 1788.

Ces factures nous donnent une idée plus précise sur les lectures et les amusements de la reine. On voit qu'elle n'était pas aussi insouciante que l'on voudrait croire. Bien sûr elle aimait des romans – mais cela n'avait rien d'extraordinaire pour son sexe et son temps. Mais elle étudiait aussi des sujets moins frivoles. Elle achetait beaucoup de gravures – les scènes anglaises et pastorales semblaient lui plaire le plus – de la musique, des chroniques scandaleuses ('L'histoire amoureuse des Gaules' etc.) mais aussi des récits plus sérieux.  

On achetait toujours des extraits de: l'Etat Militaire, l'Almanach Royal et l'Almanach des Spectacles – c'était le bottin mondain de la cour, en effet, et on ne pouvait pas s'en passer.

Mais on trouve aussi, en janvier de 1785, avec quelques romans et comédies:

'De l'administration des finances par Necker' (a 15 livres c'était le plus cher livre du mois)
'Traduction de L'Enéide de Virgile'
'Mémoire de Madame Staal'
'Théâtre d'éducation'
'Mémoires historiques et anecdotes des reines et régentes de France;
'Lettres d'un cultivateur américain'
'Mémoire sur l'indigestion' (qui avait une maladie a l'estomac?)

En novembre 1785, la lecture de Marie-Antoinette nous montre combien elle était obsédée par les détails de l'Affaire du Collier. Campan nota l'achat de:

'Cagliostro'
'L'Apologie de la Bastille'
'Mémoire sur Cagliostro'
'Compte rendu dans l'affaire du Cardinal'
'Suite au précédent compte rendu'

On nota 'La conversation de M. de Mirabeau avec le garde des Sceaux', 'Vie de Voltaire', un  'Examen des voyages de M. de Chatellux', 'Essais sur Saint-Domingue par Raynal', mais aussi les 'Chansons de Collet', 'La vie privée du Roi de Prusse', 'Caroline' en 2 volumes et 'L'amitié dangereuse' et deux œuvres sur l'Angleterre. Marie-Antoinette achetait assez fréquemment des estampes et livres anglais.

En 1786 les lectures sont encore plus sérieuses. Nous avons des mémoires et papiers sur Beaumarchais (Marie-Antoinette les achetait aussi en 1785), et le 'Ninon Lenclos' par M. Suard, mais aussi:
'Réflexions sur la nécessité d'assurer l'amortissement des dettes de l'état'
'Réponse à la défense de M. Necker'
'Récit présenté à M. de Calonne'
'Réfutation du discours de M. de Calonne'
'Réponse de M. de Mirabeau à l'ouvrage de M. Necker'

Et il y avait beaucoup d'autres mémoires et pamphlets d'une teneur plutôt politique, y compris 'La richesse des nations'. Il semble que la reine avait un peu moins de temps pour les romans à cette époque, mais elle se divertissait peut-être avec la 'Correspondance Secrète' quand elle était fatiguée par 'l'Edit sur l'emprunt gradual' ou les répliques de Calonne et de Necker et les interventions de Mirabeau.

En 1786, néanmoins, on note aussi l'achat de 'Les baisers de Zizzy' , un 'Recueil de voyages au Nord' et 'Anecdotes de l'amour conjugal'. On doit rester jeune femme à  la mode.

Mais en avril 1787 la reine acheta 'Maladie des Enfants' – quand Madame Sophie commença à devenir malade.

Ce n'est qu'un petit aperçu de ces factures, mais c'est une vision peu connue sur les préoccupations de la reine quand elle se retirait chez elle pour quelques heures.


Dernière édition par evelynfarr le Mer 05 Mar 2014, 23:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Mer 05 Mar 2014, 23:12




Quelle diversité foisonnante ! Cela dénote un esprit ouvert et curieux .
Merci, chère Evelyn, pour ce post très instructif .  Very Happy 

ici, Campan prend le pas sur Jacob-Nicolas Moreau .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33536
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Invité le Mer 05 Mar 2014, 23:20

En effet, c'est assez éclectique : les finances, la politique, les scènes champêtres, les maladies infantiles, et les romans légers !... Intéressant.  Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Invité le Mer 05 Mar 2014, 23:27

Cosmo a écrit:En effet, c'est assez éclectique : les finances, la politique, les scènes champêtres, les maladies infantiles, et les romans légers !... Intéressant.  Very Happy 

C'est intéressant car cela nous donne une idée de ses soucis à certaines époques de sa vie et de la façon dont ses centres d'intérêts changeaient en fonction du climat politique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Invité le Mer 05 Mar 2014, 23:33

Oui, tout à fait. Au fur et à mesure que la situation politique s'envenime, elle lit des choses de plus en plus sérieuses.
Le fait qu'elle ait acheté "L'histoire amoureuse des Gaules", ouvrage honni par Louis XIV, me la rend d'autant plus sympathique. Le moins qu'on puisse dire, c'est que Marie-Antoinette n'avait pas un caractère "austère", comme le prétend Joseph II.  Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Invité le Jeu 06 Mar 2014, 08:39

Merci, merci beaucoup !!! C'est génial ! :;\':;\':; 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Invité le Jeu 06 Mar 2014, 10:40

evelynfarr a écrit:
En novembre 1785, la lecture de Marie-Antoinette nous montre combien elle était obsédée par les détails de l'Affaire du Collier. Campan nota l'achat de:

'Cagliostro'
'L'Apologie de la Bastille'
'Mémoire sur Cagliostro'
'Compte rendu dans l'affaire du Cardinal'
'Suite au précédent compte rendu'


Elle cherche à connaître l'ennemi !!! Voilà en effet qui est intéressant !!!  Very Happy Very Happy Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Jeu 06 Mar 2014, 10:55



Peut-être était-elle fascinée par le côté ésotérique du bonhomme ( un peu comme nous tous  Wink  ).
Nous savons qu'elle était vaguement superstitieuse sur les bords ...
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33536
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Invité le Jeu 06 Mar 2014, 11:05

Aussi !!!  Very Happy Very Happy Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Invité le Jeu 06 Mar 2014, 11:38

Il est aussi tout à fait compréhensible de vouloir en savoir plus sur ceux décidés à lui nuire. Ou les croyant tels.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Invité le Jeu 06 Mar 2014, 11:42

En tout cas, preuve qu'elle n'est pas cette "tête à vent" !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Invité le Jeu 06 Mar 2014, 11:53

La pauvre... Se trouver obligée de lire des traités d'économie ! Smileàè-è\': 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Invité le Jeu 06 Mar 2014, 11:56

Elle commençait sûrement à s'instruire pour mieux conseiller le Roi...
Elle assistera aux conseils. Et cela est nécessaire pour comprendre un minimum la situation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Invité le Jeu 06 Mar 2014, 11:59

Oui évidemment. Mais enfin je la plains quand même. Difficile de trouver ce sujet passionnant.  boudoi29

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Invité le Jeu 06 Mar 2014, 12:01

Cela ne me passionne pas non plus !!!  : : : 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Jeu 06 Mar 2014, 12:03

Reinette a écrit:Oui évidemment. Mais enfin je la plains quand même. Difficile de trouver ce sujet passionnant.  boudoi29

Dis plutôt, carrément rébarbatif !   Smileàè-è\':
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33536
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Jeu 06 Mar 2014, 13:52

Bah...ce n’est pas parce que les livres étaient commandés, qu’ils étaient (entièrement) lus.
Nous en savons aussi quelque chose... : 
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11095
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Invité le Jeu 06 Mar 2014, 14:13

C'est vrai. M. Campan pouvait acheter les livres qui lui faisaient plaisir ou qu'il estimait nécessaires dans la bibliothèque de la reine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Invité le Jeu 06 Mar 2014, 15:08

Reinette a écrit:C'est vrai. M. Campan pouvait acheter les livres qui lui faisaient plaisir ou qu'il estimait nécessaires dans la bibliothèque de la reine.

Je crois que non. On peut bien developper un changement dans les lectures de la reine selon les changements politiques et le rôle qu'elle y jouait. Et elle devait jouer un rôle puisque son mari ne voulait pas prendre des décisions nécessaires. C'était elle qui persuada Necker de retourner au ministère des finances en 1788 après la chute de Brienne. Louis XVI laissa toutes les négociations à Marie-Antoinette pour ce remaniement de son conseil, parce qu'il n'aimait pas Necker. Les ministres souvent l'appelaient pour aider leurs discussions infructueuses avec le roi.  Elle avait crainte, comme elle confessa à Mercy, que c'était elle qui faisait retourner Necker au gouvernement, et que si les 'machinations infernales' lui empêchaient de restaurer les finances de l'état, elle en serait blâmée et encore plus détestée.  Elle n'était pas une 'tête a vent', Marie-Antoinette, pas du tout. On doit se souvenir qu'elle n'est plus ici 'la petite reine de vingt ans' sans un souci au monde. Elle voyait très clair, elle ne s'est jamais trompée sur la politique et les personnes, ni de sa situation précaire et le rôle que l'on lui attribuait mais qui était bien loin de la réalité. Je trouve ses lettres sur les affaires très intéressantes – elle est précise, intelligente, un peu péremptoire quelquefois, mais elle a de l'esprit et elle est toujours réaliste jusqu'au bout des ongles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Invité le Jeu 06 Mar 2014, 17:47

Oui c'est vrai. Marie-Antoinette se transforme nettement à partir de 1787. Je dirais même dès 1785. Et c'est particulièrement injuste : au moment où elle est enfin adulte, ressentant vivement le cap des trente ans, on la juge pour la femme qu'elle fut dans les annèes 70, dépensière et ne sachant dire non devant de fabuleux bijoux, enfin ce que peut être une jeune femme de vingt ans, belle, jeune, riche, qui n'a de souci que sa parure et qui ne se préoccupe pas de choses sérieuses.
À trente ans, elle a des enfants et forcément pense à leur avenir. Avenir qui s'appelle la France. Et qui au fur et à mesure deviendra de plus en plus incertain et qu'elle voudra de plus en plus maîtriser alors que cela s'avèrera impossible... Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Trianon le Ven 07 Mar 2014, 01:39

Même si j'ai envie de rajouter quelque chose à ce que vous dites Evelynefarr et Reinette, les mots ne sortent pas.
J'en apprends, encore une fois, beaucoup grâce à vous et sincèrement, je ne suis guère étonnée de cette approche de la Reine.  Enfin!!!! boudoi29 
avatar
Trianon

Messages : 2967
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par MARIE ANTOINETTE le Ven 07 Mar 2014, 16:59

je suis de l'avis de REINETTE, MONSIEUR CAMPAN achetait, pour le compte de la REINE, des livres qu'elle n'a certainement jamais ouverts !!!!! ils étaient reliés aux armes en fonction du lieu de stockage et placés dans les bibliothèques ...........
si vous reprenez l'inventaires de livres de la bibliothèque du château, de Trianon et du boudoir vous constatez qu'il y a des livres très ennuyeux -
personnellement je possède le 9° tome des lettres de MADAME DE MAINTENON provenant de la bibliothèque du château, et je défie quiconque d'avoir lu l'intégralité des 9 volumes !!!!! pour dormir c'est parfait.

MARIE ANTOINETTE  
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3024
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 72
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Dominique Poulin le Ven 07 Mar 2014, 17:39

Oui Marie-Antoinette a été frivole et l'esprit léger alors qu'elle était dauphine puis toute jeune reine de France. Qui pourrait objectivement le lui reprocher ? elle était très jeune et la Cour d'amuseurs et de flatteurs n'a pas dû corriger les choses, c'est le problème de toutes les Cours quand on en représente le centre de gravité. Mais dire qu'elle l'ait été toute sa vie, c'est complètement faux et ridicule ! Elle a changé et mûrit, elle s'est instruite comme elle a pu bien que ce n'était pas une érudite.
Le contexte politique dégradé, la complexité de la crise financière et les enjeux de la monarchie à relever ne lui étaient pas étrangers et son impopularité croissante lui a complètement ouvert les yeux.
Oui, il est curieux de voir des traités de politique ou d'économie dans sa bibliothèque, ce n'était certainement pas sa tasse de thé préférée et ces sujets lui ont certainement semblé mortellement ennuyeux ! Néanmoins, elle a dû chercher soit par le biais de ses lectures, soit par une analyse plus subtile qu'on ne le croit des événements et de la crise de 1787-1789, à instruire son discernement pour les difficultés à venir. D'ailleurs, l'étude de ses lettres à Joseph II, Mercy-Argenteau ou Fersen, démontre à l'évidence qu'elle n'avait jamais été une "tête à vent", en apparence peut-être dans les années 1770, mais certainement pas en profondeur.
avatar
Dominique Poulin

Messages : 2743
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Trianon le Sam 08 Mar 2014, 14:48

Je vous fais confiance chère Marie-Antoinette et je ne suis pas étonnée. Vous connaissez autant que moi le profil de Madame de Maintenon, mais la curiosité aidant on peut se procurer ce genre de livres, pourquoi pas ? : : 
Merci pour votre intervention Dominique Poulin. C'est si difficile de se débarrasser de soi-disant faits volontairement véhiculés tout au long des années contre Marie-Antoinette. Je suis heureuse que la Reine soit quelque peu réhabilitée aujourd'hui car comme vous le dites si bien elle changeât beaucoup dans sa vie de femme plus mature, comme chacun le devient naturellement.  Very Happy Very Happy 
avatar
Trianon

Messages : 2967
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lectures de Marie-Antoinette

Message par Olivier le Lun 15 Sep 2014, 21:50


C'est très intéressant. Il me parait clair que les choix des lectures changent selon l'actualité politique ou les événements personnels. Je réalise que l'affaire du collier avait produit des livres qui étaient consommés comme nous nous regardons la télévision. Lus entièrement ou pas ces ouvrages étaient aussi des supports de discussions certainement plus approfondies que les conversations partisanes au Château et cela étaient bien utiles.
C'est touchant de voir arriver "La maladie des enfants" dans sa bibliothèque quand la petite Sophie tombe malade.
Merci.

Olivier, sic
avatar
Olivier

Messages : 1010
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum