La reine Marie-Caroline de Naples

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Mme de Sabran le Mer 15 Oct 2014, 12:32



Oui, il est bien tout de même, ce Vaudreuil ! Very Happy
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35235
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014, 18:38

Mme de Sabran a écrit:

Oui, il est bien tout de même, ce Vaudreuil ! Very Happy

Merci pour ce passage tout à l'honneur de Vaudreuil ! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Jean-Marc le Dim 19 Oct 2014, 15:13

En même temps il faut dire qu'Artois n'a pas eu un exil facile et qu'il n'a pas vraiment été aidé.

Je conçois facilement son ressentiment.

Jean-Marc

Messages : 13
Date d'inscription : 02/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Dominique Poulin le Mer 05 Nov 2014, 16:14

Concernant les réflexions antérieures sur la haine de la reine de Naples envers la France, il ne faut perdre de vue le traumatisme de l'exécution de sa soeur Marie-Antoinette et les humiliations endurées pendant des années. Elle ne pardonna jamais aux révolutionnaires et aux Parisiens en particulier.
De fait, Marie-Caroline devint passionnément réactionnaire et soutint violemment l'abaissement de la France sur le continent, y compris pendant la période Napoléonienne.
avatar
Dominique Poulin

Messages : 2917
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Invité le Mer 05 Nov 2014, 16:24

Je veux bien comprendre qu'on puisse prendre en haine des personnes qui s'attaquent à sa soeur ou son frère. Smileàè-è\':

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Invité le Dim 07 Déc 2014, 20:38

Je ne pense pas que ce portrait de Marie-Caroline a déjà été posté boudoi30 :


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Invité le Dim 07 Déc 2014, 20:54

J'ajoute celui-ci :


...qui nous rapproche de ce buste de cire de la Reine âgée, que je trouve terrible de sévérité et sans doute de vérité :


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Comtesse Diane le Lun 08 Déc 2014, 10:56



Mon Dieu ! Je la trouve plutôt austère, disgracieuse, même laide !
... mais j'ai dû oublier de me regarder dans la glace !!!

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 7316
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Invité le Mar 09 Déc 2014, 17:09

Marie-Caroline était la soeur préférée de Marie-Antoinette...
Elles ont été élevées ensemble. Et même représentées toutes les deux :


On peut comparer la physionomie des deux soeurs et constater que Marie-Antoinette est plus gracieuse et gracile que Son aînée... :

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Invité le Mar 09 Déc 2014, 18:57

Y a pas photo ! :


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Invité le Jeu 16 Avr 2015, 18:16

Voici une lettre que Marie-Caroline a écrite à Calonne après la mort de sa chère Antoinette :


Elle a une écriture étonnament sage et lisible lorsqu'on la connaît un peu ... :

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Mme de Sabran le Jeu 16 Avr 2015, 18:56

;

Allez zou ! Je m'y colle  . :n,,;::::!!!:


J'ai reçu des mains de M. Christine votre obligeante lettre, il m'a aussi parlé de votre périlleuse situation et je lui ai fait sentir toute la peine de la mienne . Le moment est si malheureux et les circonstances sont telles que je ne puis rien changer aux déterminations du Roi qu'il fonde sur les différents pays et parents, sur les malheureux événements et sur l'opinion générale . Tout ceci m'est bien dur de vous le devoir articuler mais ma vérité et sincérité m'en fait une loi .  J'espère et fais des voeux pour que le voyage que vous allez entreprendre (?) au gré de vos souhaits, et je désirerais y pouvoir contribuer . En tout temps et occasions comptez sur mon sincère intérêt et estime.
Je ne vous parle point de tout ce qui est arrivé et continue à s'opérer, mon âme en est navrée et ma santé en souffre beaucoup.  Je dois dans le moment par un devoir sacré penser à me soutenir en vie, ainsi je me tais mais ai le coeur déchiré. Notre honnête ministre a mes sentiments pour vous, mais peut encore moins que moi contrarier des volontés si prononcées ...


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35235
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Invité le Jeu 16 Avr 2015, 22:10

Merci, Eléonore , d'avoir pris cette peine de nous rapporter les propos de la fidèle Carolina !

Bien à vous. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Trianon le Ven 17 Avr 2015, 02:45

Merci Eléonore pour cette retranscription. Elle était nécessaire.
Marie-Caroline détesta tant la France après l'assassinat de sa soeur. Je ne savais pas que cela avait été jusqu'à altérer un peu sa santé. Au fond, elle ne fût guère plus heureuse, notre chère Marie-Caroline. boudoi30
avatar
Trianon

Messages : 2983
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Invité le Lun 10 Aoû 2015, 21:54

Mme de Sabran a écrit:
Reinette a écrit:C'est pourquoi ce nom me disait quelque chose. Mais franchement, il va vite dans les symptômes tirés par les cheveux. Notre ami Vicq d'Azir aura certainement un avis plus pertinent sur ces questions. Very Happy

...    sur les filles de Marie-Thérèse, toutes hystérico-nymphomanes ?    
Oui, le raccourci est assez vertigineux, mais attention : c'est du langage de professionnel . Hop!
Il faut décoder .
Avec Févicq, nous aurons un double avis autorisé, de médecin et d'historien !


C'est génial que tu puisses nous donner tous ces petits détails de leur vie quotidienne !!!   :n,,;::::!!!:
C'est une vraie chance que tu sois tombée sur sur ce livre du Dr Cabanès !!!

;

Marie-Caroline (et indirectement ses soeurs) vue par le Dr Cabanès. Attention, accrochez-vous bien ! boudoi29 :

Une reine nymphomane (le titre mérite d'être clair) :

La remarque en a été depuis longtemps faite, les filles de Marie-Thérèse, la grande impératrice, dont le prestige ne faiblit pas même à côté de celui de Catherine la Grande, les descendantes de cette souveraine si parfaitement équilibrée, dont les historiens vantent à l'envi " la politique toute d'énergie raisonnée et de prudente habileté" semblent avoir manqué aux lois directes de l'atavisme et de l'hérédité. Ce sont pour la plupart, des névrosées de tempérament, dont le détraquement se traduit par "une inquiétude dans le caractère, un besoin d'intrigue et un manque de mesure et d'équilibre" (le Temps, 22 février 1898) qui les rendent justiciables de notre juridiction.Nous n'avons pas à nous occuper de deux d'entre elles : Marie-Anne, dame du chapitre de Prague, et Marie-Elisabeth ; toutes deux restèrent  confinées dans une existence sans éclat et sans apparat, qui les dérobe à notre critique. Quant aux quatre autres, elles apportèrent, comme on l'a dit, dans leurs corbeilles de noces aux maisons de Saxe, de parme, de France et de Naples, "les dons fatals de légèreté, de perfidie, de cruauté et de charme qu'elles trenaient de quelque ancêtre Habsbourg ou Lorraine."

Voilà pour l'intro... Smileàè-è\':

Nous pouvons lire ensuite, entre autres :
Il existe, paraît-il, un journal où la fille de Marie-Thérèse notait, au jour la journée, ses turpitudes et toutes les preuves de son ignominie.

[...]
On est assez renseigné, par ailleurs, sur les agissements de cette détraquée, sans qu'il y est de trop regretter cette mise sous le boisseau par raison d'Etat. Napoléon l'a définitivement jugée, et rien ne prévaudra contre ce jugement : il disait d'elle qu'elle avait foulé aux pieds toutes les lois divines et humaines, et il allait jusqu'à la comparer à Frédégonde et Messaline.

Quand on sait la quantité de sang versé ordonnée par Napoléon, il y a de quoi (presque) rire quand on lit ça... boudoi29 D'autant qu'il n'avait pas à chercher très loin pour ses comparaisons puisque cela reprend tels quels les mots de Fouquier-Tinville !

Alors comme en plus son homosexualité est avérée, elle a droit à toutes les pires insultes possibles. Si encore elle était resté nymphomane avec les hommes. Mais non, cela ne lui suffit pas !!! En l'occurrence, la seule maîtresse qu'on lui accoorde est Lady Hamilton. C'est peu.
Sans oublier son addiction à l'opium, l'alcool qu'elle mélangeait allègrement...

Franchement c'est vraiment ignoble à lire : La reine conservait ses amants tant qu'elle en voulait, au moins jusqu'à ce qu'elle en fut rassasiée. Je trouve ce dernier mot vraiment insultant. Shocked

Quant à son mari "de goût pervers, il ne se plaisait qu'avec la très vile populace [...]Avec eux, , il dansait la tarentule, les aidait à tier leurs filets." Il ne s'offusquait pas de son surnom de Nasone donné par ses compagnons habituels. Plusieurs jours de la semaine, on voyait le roi assis, au marché public, environné de  de paniers à poissons et tenant une balance à la main, afin de vendre le poisson.
En effet, quel pervers ! boudoi29

Et de conclure, en citant toujours cet article du Temps de 1898 : "Plus que des coupables ou des criminelles, les filles de Marie-Thérèse furent des malades ; leur cas relève surtout de la pathologie ; l'histoire, pour être juste, devra les classer parmi les victimes de la grande névrose."
Mais sa dernière phrase veut bien accorder à Marie-Caroline que si elle n'avait pas été reine, elle aurait été certainement une bonne mère.

Voilà...  Smileàè-è\':


Alors je n'ai pas lu le dr Cabanès pour la princesse de Lamballe mais à mon avis il ne doit pas faire de cadeaux à Marie-Antoinette. Et j'imagine que la princesse devait représenter pour lui un formidable cas psychologique Je doute à la lecture de ce chapitre qu'il ait réussi à sortir de ses clichés misogynes du début du XXème siècle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Vicq d Azir le Lun 10 Aoû 2015, 22:52

Deux mots rapides concernant Cabanès: il concentre à lui tout seul tout ce qui nous révulse aujourd'hui: ordre moral ,machisme, mépris des malades (embêtant pour un médecin, mais cela existait...), et bien sûr homophobie...
A l'entendre, la femme ne peut être que sainte ou putain. Marie-Thérèse était une sainte, ses filles des dégénérées (pas les fils bien sûr...). En effet, Fouquier n'a pas dit autre chose dans son réquisitoire.
Rude tache ensuite pour aborder sans juger, les fantasmes de nos princes et princesses, leurs fragilités, leurs mœurs, leurs zones d'ombre, bref tout ce qui fait l'épaisseur d'un être humain, et l'extrait de l'image d’Épinal...
En résumé, laissez tomber Cabanès et ses livres écrits à l'encre de la concupiscence ... (A propos, d'après vous, c'était quoi ses fantasmes à lui ?...)
avatar
Vicq d Azir

Messages : 1482
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 70
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Invité le Lun 10 Aoû 2015, 23:36

Ah merci de vous lire !!! :n,,;::::!!!: J'attendais plus que tout votre avis professionnel. Very Happy
Vous ne faites que confirmer ce que je pensais. Ce n'est pas moi forcément qui exagère.
Cette lecture m'a en effet révulsée.

Pour Marie-Caroline, c'est assez évident. Je n'en reviens pas non plus d'avoir lu des mots cruels et méchants pour cette pauvre Jeanne de France qui a eu le malheur d'être répudiée par Louis XII parce qu'elle était objectivement laide. Au lieu de s'en apitoyer, Cabanès l'enfonce. boudoi29
Je n'ai même pas osé lire le chapitre consacré à Lucrèce Borgia. Là, je crois qu'il doit s'agir du gros lot. :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Aoû 2015, 23:41

Il n'y va pas avec le dos de la cuiller ! Smileàè-è\':
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35235
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Invité le Lun 10 Aoû 2015, 23:57

On est donc tous bien d'accord pour considérer ce Dr Cabanès comme un immonde personnage qui considère l'Histoire avec sa subjectivité odieuse et illicite   

Bien à vous... pas à lui !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Mme de Sabran le Mar 11 Aoû 2015, 21:36

le Dr Cabanès a écrit:Quant aux quatre autres, elles apportèrent, comme on l'a dit, dans leurs corbeilles de noces aux maisons de Saxe, de parme, de France et de Naples, "les dons fatals de légèreté, de perfidie, de cruauté et de charme qu'elles tenaient de quelque ancêtre Habsbourg ou Lorraine."

C'est une citation, d'une part, et qui ne concerne nullement Marie-Antoinette, d'autre part, si ce n'est pour la légèreté et le charme .
Depuis quand le charme est-il un défaut ?
Pour la cruauté, nous savons que Marie-Caroline en fit preuve dans la répression d'une rare sauvagerie qu'elle exerça contre les républicains .
Nous nous souvenons tous de La Sanfelice des frères Taviani .
Pour la perfidie, c'est Marie-Antoinette elle-même qui en soupçonnait Marie-Christine, persuadée que cette gouvernante des Pays-Bas laissait imprimer dans ses états la majorité des torchons écrits contre elle, et que cette soeur hypocrite clabaudait contre elle auprès de leur mère .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35235
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Invité le Mar 11 Aoû 2015, 21:45

Effectivement.
Mais pour le Dr Cabanès, Marie-Antoinette est bien dans le lot.
Pour lui, les quatre soeurs mariées partageaient les mêmes défauts. boudoi29

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Mme de Sabran le Mar 11 Aoû 2015, 22:12

Reinette a écrit:Effectivement.
Mais pour le Dr Cabanès, Marie-Antoinette est bien dans le lot.
Pour lui, les quatre soeurs mariées partageaient les mêmes défauts. boudoi29

Ben non !
La cruauté de Marie-Antoinette ( Madame Veto avait promis de faire égorger tout Paris boudoi29 boudoi29 boudoi29 ), n'est dénoncée que dans les pamphlets .
La perfidie, en revanche, est discutable .
Je pense au double-jeu avec Barnave, ou à la fausse acceptation de la Constitution .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35235
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Invité le Mar 11 Aoû 2015, 22:19

Le mot perfidie me paraît un peu fort.
De même pour ses sœurs qui n'ont certainement pas toujours été d'une honnêteté sans faille, notamment à cause de la situation politique qui embrase par la suite l'ensemble de l'Europe.

Mais pour le Dr Cabanès, c'est clair, cela relève, pour toutes, de la névrose. Là franchement, même si je ne connais pas assez les trois autres, je doute fort que ce soit le cas.
Le Dr Cbanès raconte la vie de Marie-Caroline en s'appuyant surtout sur des pamphlets. Il le nie mais le champ lexical est aisément reconnaissable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Mme de Sabran le Mar 11 Aoû 2015, 23:08

Reinette a écrit:Le mot perfidie me paraît un peu fort.

C'était pour coller à la citation . Bien sûr que le terme est trop fort. Marie-Antoinette ne faisait pas sciemment de la manipulation ( car c'en était bien tout de même, pauvre Barnave ! ) , elle faisait du sauve-qui-peut !
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35235
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La reine Marie-Caroline de Naples

Message par Invité le Mar 11 Aoû 2015, 23:11

Oui, on peut à la rigueur parler de machiavélisme, et encore...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum