Le chevalier Alexandre Gonsse de Rougeville

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le chevalier Alexandre Gonsse de Rougeville

Message par Mme de Sabran le Jeu 26 Mai 2016, 10:31

Louis XVI a envoyé une escadre de sept vaisseaux de ligne pour agir sur les côtes, un corps de troupes qui devait être de 10000 ou 12000 hommes . Alors oui franchement, ils auraient facilement pu ne jamais se croiser, mais selon Mme Sapori, c'est lors de la guerre d'Indépendance qu'ils se sont connus.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26365
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chevalier Alexandre Gonsse de Rougeville

Message par Majesté le Jeu 26 Mai 2016, 11:06

Les propos de Fersen ne semblent pourtant pas lui rappeler une ancienne connaissance...:

"Je trouvai un homme un peu fou, très entiché de lui, donnant une grande importance à ses actes, mais bien pensant et nullement espion"


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11626
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chevalier Alexandre Gonsse de Rougeville

Message par Mme de Sabran le Jeu 26 Mai 2016, 11:07

... pas une connaissance amicale, en tous cas .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26365
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chevalier Alexandre Gonsse de Rougeville

Message par Majesté le Mer 01 Juin 2016, 16:46

Michelle Sapori a été interviewée par la Voix du Nord :


Un livre sur l’Arrageois Gonsse de Rougeville, l’aventureux chevalier de Maison-Rouge

Publié le 31/05/2016
PAR NICOLAS ANDRÉ

Il a certainement croisé Robespierre à Arras, précédé La Fayette auprès de Washington, tenté de libérer Marie-Antoinette… L’historienne Michelle Sapori ressuscite l’aventureux chevalier Alexandre Gonsse de Rougeville.
Gonsse de Rougeville, c’est l’antithèse de Robespierre avec lequel il a grandi à Arras, avant la Révolution.


   Le chevalier de Rougeville


C’est un destin exceptionnel, une vie tellement aventureuse qu’on l’aborde en doutant de sa substance, même une historienne. Michelle Sapori est devenue, au fur et à mesure de ses travaux, une spécialiste du luxe sous l’Ancien Régime.

« C’est tellement incroyable ! Je n’y croyais pas en m’attaquant au sujet. Mais au fil des recherches, des archives consultées – au musée de Vincennes notamment, où sont consignées ses activités militaires, ses décorations (croix de Saint-Louis)... Je me suis rendu compte qu’il y avait un grand fond de vérité. » L’historienne a la prétention de rétablir « une sorte d’exactitude » sur ce « roturier » qui grandit à Arras en même temps que Robespierre.

Pourquoi s’intéresser à lui ? L’universitaire est membre de deux sociétés historiques : celle de Villers-Cotterêts (où naquit Alexandre Dumas auteur du Chevalier de Maison-Rouge) et de Soissons où se mariera Rougeville. Cela suscite la curiosité.

On sait que Robespierre, l’avocat des États d’Artois, fut le défenseur du pater familias des Gonsse de Rougeville qui habitait sur la Grand-Place, à l’ancienne maison des poids. Riche homme d’affaires et propriétaire, le père achètera aussi ses lettres de noblesses.

Alexandre, aventurier, s’engage dans une compagnie de gendarmerie à 14 ans, avant de partir aux Amériques, servir auprès de Washington. En 1778, il est son aide de camp. Il revient en France deux ans plus tard, fait son droit à Reims, repart à nouveau. Il aura fait huit ans de guerre dans l’état-major américain.

Tandis que sa famille étend son pouvoir sur Saint-Laurent-Blangy, autour du château d’Immercourt, le chevalier intrigue et se rapproche du pouvoir… Au service de Monsieur le frère du roi, il s’attache au sort de la famille royale en 1789, fréquente les maisons de jeux, Il protège le roi et sauve la reine le 20 juin 1792, aux Tuileries. Royaliste, il l’est par l’estime de soi comme il se considère comme noble : « Je le suis par mes services militaires ! », dira-t-il.

« C’est un solitaire, toujours dans la provocation ! », évoque Michelle Sapori. Autant dire l’antithèse romantique de Robespierre. L’homme tentera ainsi de faire évader Marie-Antoinette (une affaire des œillets rapidement « tranchée »), un complot qui lui collera à la peau sous l’Empire. Il sera fusillé devant le cimetière du Nord, à Paris, pour avoir trahi la patrie, en 1814. Il faut dire qu’en février, il servait d’éclaireur aux cosaques, en Champagne.

Rougeville, de Michelle Sapori, édition de la Bisquine, 360 pages, 20 €.

Affabulateur? Ben non!

Comme beaucoup de personnages extirpés de l’histoire par des romanciers ou cinéastes, catégorisés pour ses opinions, Gonsse de Rouville, a été traité d’« affabulateur » (Wikipédia sic), de « conspirateur royaliste » (sans doute plus mérité !).

L’historien Lenotre avait émis des doutes sur de nombreux faits, ses décorations, son trop jeune âge pour s’enrôler dans l’armée... S’il ne fut pas alors du bon côté du manche, notre homme aura eu un destin aussi exceptionnel et tragique que son contemporain, l’Incorruptible Robespierre.

« Bien sûr Rougeville m’amuse, mais j’ai pris du recul. Tout ce que j’ai écrit a été vérifié dans les archives ! », précise Michelle Sapori, une historienne qui a fait du luxe sous l’Ancien Régime une de ses spécialités.

Après un livre consacrée à la couturière de Marie-Antoinette, Rose Bertin, elle prépare un livre, pour le château de Versailles et son éditeur, sur les frères Léonard, les coiffeurs de Marie-Antoinette. Pour elle, « Dumas ne s’était pas trompé! Rougeville, c’est un personnage qui aura une belle vie ».


Bien à vous Very Happy

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11626
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chevalier Alexandre Gonsse de Rougeville

Message par La nuit, la neige le Jeu 02 Juin 2016, 22:51

avatar
La nuit, la neige

Messages : 8757
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chevalier Alexandre Gonsse de Rougeville

Message par Majesté le Jeu 02 Juin 2016, 23:30

Rrrroh tu as raison Embarassed Embarassed Embarassed
Je reposte l'article dans le bon sujet Wink


Merci à toi :n,,;::::!!!:

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11626
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chevalier Alexandre Gonsse de Rougeville

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum