Bibliographie sur Catherine II de Russie

Aller en bas

Bibliographie sur Catherine II de Russie

Message par Dominique Poulin le Sam 15 Mar 2014, 17:58

Bibliographie sur Catherine, impératrice de Russie

Je me passionne de plus en plus pour l'histoire de la Russie et plus spécialement à la dynastie Romanov. C'est pourquoi je présente sur le forum une bibliographie consacrée à Catherine II, contemporaine de Louis XVI et de Marie-Antoinette.
La bibliographie consacrée à l'impératrice, sa vie, son règne, son oeuvre est considérable. Elle a fait l'objet de nombreux travaux d' historiens russes pour la plus grande part. La somme d'ouvrages publiés en France est cependant moindre, mais il se dégage d'entre eux des ouvrages de grande qualité.
Sans prétendre é l'exhaustivité, signalons les titres suivants :

- Catherine II, un âge d'or pour la Russie de Hélène Carrère d'Encausse/Fayard/2002

- Le Roman d'une Impératrice : Catherine de Russie de Casimir Waliszewski/1893, réédition aux Editions Fayard en 2011.

- Catherine de Russie de Zoé Oldembourg/1966

- Catherine La Grande de Henri Troyat/1977/Flammarion

- Catherine II de Olga Wormser/1962

- La Grande Catherine et Potemkine, une histoire d'amour impériale de Simon Sebag Montefiore/Calmann-Levy/2013

- Les favoris de Catherine La Grande de Polovtsoff/Plon/1939

- Un diplomate français à la Cour de Catherine II du chevalier de Corberon/1901

- Mémoires de la princesse Dachkov/Mercure de France/1966
avatar
Dominique Poulin

Messages : 2773
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bibliographie sur Catherine II de Russie

Message par La nuit, la neige le Sam 15 Mar 2014, 18:07

Merci Dominique Poulin.
C’est un sujet qui m’intéresse aussi.
Je voyage... drunken 

N’oubliez pas que nous avions ouvert un fil sur Catherine, si vous souhaitez nous retranscrire quelques anecdotes.
C’est ici : http://marie-antoinette.forumactif.org/t396-catherine-ii-de-russie?highlight=catherine
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11335
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bibliographie sur Catherine II de Russie

Message par Gouverneur Morris le Sam 15 Mar 2014, 18:19

J'avais été déçu par la bio de H. Carrère d'Encausse. Etre spécialiste de la Russie ne fait malheureusement pas d'elle une spécialiste du XVIIIème siècle, et son ouvrage pêche par de multiples erreurs sur l'Histoire européenne du temps. D'ailleurs elle-même multiplie au fil des chapitres les comparaisons avec la Russie du XXème siècle, comme pour se rassrurer en s'arrimant autant que possible aux balises de ses exceptionnelles connaissances en ce domaine.
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 4164
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bibliographie sur Catherine II de Russie

Message par Invité le Sam 15 Mar 2014, 18:45

Merci Dominique pour cette bibliographie sur la Grande Catherine.
Puis-je vous suggérer un roman la concernant, à moins que vous l'ayez déjà lu: il s'agit du roman du franco-russe, Andreï Makine aux éditions du Seuil: Une femme aimée

"Défendre cette femme...Effacer les clichés qui la défigurent. Briser le masque que le mépris a scellé sur son visage.
Aimer cette femme dont tant d'hommes n'ont su que convoiter le corps et envier le pouvoir.C'est cette passion qui anime le cinéaste russe Oleg Erdmann, désireux de sonder le mystère de la Grande Catherine. Qui était-elle ?
"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bibliographie sur Catherine II de Russie

Message par Invité le Sam 15 Mar 2014, 19:31

J'ai lu il y a des années celle d'Henri Troyat. À l'époque ( quinze-seize ans) je n'y avais pas compris grand chose. :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bibliographie sur Catherine II de Russie

Message par La nuit, la neige le Sam 15 Mar 2014, 20:32

Gouverneur Morris a écrit:J'avais été déçu par la bio de H. Carrère d'Encausse. Etre spécialiste de la Russie ne fait malheureusement pas d'elle une spécialiste du XVIIIème siècle, et son ouvrage pêche par de multiples erreurs sur l'Histoire européenne du temps. D'ailleurs elle-même multiplie au fil des chapitres les comparaisons avec la Russie du XXème siècle, comme pour se rassrurer en s'arrimant autant que possible aux balises de ses exceptionnelles connaissances en ce domaine.

J’ai lu aussi la bio de Mme Carrère d’Encausse, je ne me souviens plus trop si j’avais aimé ou pas.
Mais le fait de rester « neutre » est peut-être, déjà, un mauvais signe...
Mystère.  boudoi32 

En revanche, et quoique nous soyons ici dans le roman, je tiens à vous présenter un de mes livres chouchous.
Allez, il fait partie de mon top 15 !
Du grand roman, comme savent le faire les écrivains Russes.  boudoi30 
Une écriture remarquable (merci au traducteur), une fantaisie et un souffle qui sont difficilement comparables.
Et il est bien sûr question de Catherine II... : 

A la Voltaire
De Vassili Axionov
Chez Actes Sud (2005)




Présentation :
A la Voltaire repose sur un canevas historique : Catherine II, tsarine libérale, amie des lumières, a subi l'influence de Voltaire et a entretenu avec lui une correspondance qui a duré, après son accession au trône, jusqu'à la mort de l'écrivain.

De cette situation, Vassili Axionov a tiré une œuvre fantasmagorique où la correspondance assidue débouche sur une rencontre entre les deux prestigieux interlocuteurs, et nous convie à un vrai feu d'artifice dont Voltaire est l'astre central.

Dans ce roman picaresque, très XVIIIe siècle, on apprend tout des amours malheureuses du grand homme, la vérité sur l'affaire Calas, l'importance des pigeons voyageurs en temps de guerre, l'acuité des réflexions sur le servage en Russie dans les plus hautes sphères du pouvoir, etc. Sans oublier les deux jeunes godelureaux, agents secrets de la Souveraine, suivis depuis les premières pages et qu'on retrouve à la fin, "pleins d'usage et raison", retirés sur leurs terres comme le père du prince André, héros d'un des romans-monuments de la littérature russe.

A travers cette mascarade court un fil conducteur grave, toujours présent, jamais pesant, un infini respect pour l'idée voltairienne de la tolérance et avec elle le refus des idées toutes faites, de la superstition, de toutes les contraintes, où se rejoignent la foi en la nature humaine de Voltaire et la recherche de "l'Homme Bon" axionovien.

S'il faut en croire la critique unanime et le Booker Prize du meilleur roman russe 2004 décerné à l'auteur, Voltaire n'aurait pas tout à fait quitté la Russie.
Déjà, en 1812, à Moscou avec Napoléon, Stendhal s'étonnait et se réjouissait de trouver les œuvres complètes du grand écrivain dans tant de belles demeures... promises aux flammes.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11335
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum