Le marquis de Sade

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Comte d'Hézècques le Mer 04 Fév 2015, 10:28

Mme de Sabran a écrit:

Dans une vitrine, une lettre de ce tordu à sa malheureuse épouse  :

Quelle belle écriture virile :

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2340
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 37
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Mme de Sabran le Mar 28 Juil 2015, 20:56

Vicq d Azir a écrit:
Vous avez raison: il faut le prendre tel qu'il est...
Mais il me semble que le sadisme (avant la lettre...) était aussi présent chez Laclos, et assez représentatif de cette fin de XVIIIè...
Comme disait l'autre, les fantasmes alimentent l'imaginaire, mais...ne sont pas faits pour etre vécus dans le réel: ils doivent rester des fantasmes pour etre supportables et supportés...
En tout cas, quand ils se cantonnent à la sphère du sexuel, ils peuvent mettre du piment à la chose...Mais que dire du sadisme (qui, je le rappelle consiste à jouir de la souffrance de l'autre, cet autre étant réduit à l'état d'objet), qu'en dire lorsqu'il devient une vraie politique d' Etat, comme sous la Terreur ? C'est alors le règne de la suspicion, des dénonciations, de la torture des enfants (cf. Louis XVII...) Est-ce cette République là que Sade appelait de ses voeux ?

Réponse de Michel Onfray, dans le Point .



avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Sade, le sadisme, et Robespierre dans tout ca ?

Message par Vicq d Azir le Mar 28 Juil 2015, 22:44

Je ne sais plus très bien ou donner de la tête ( ce qui est embêtant, vous en conviendrez, quand on aborde la Terreur...) Sade apparait en effet sur plusieurs dossiers: Révolution, place des femmes durant cette période, etc.) Troublera-t-il la quiétude de notre forum en cette période de vacances ? Je choisis donc de continuer d'en parler ici...
LNLN a lancé un brulot, accompagné de réflexions fort intéressantes sur le personnage. Qu'il en soit remercié. Vous avez réagi vigoureusement, Mesdames, aux propos du divin marquis, soyez en aussi remerciées...
La révolution peut (aussi) être vue comme un bouleversement des mœurs, bien sur initié lors de la période précédente: c'est l’avènement de l'athéisme, le droit au divorce, la fin des distinctions sociales, de la noblesse, des ordres, etc.
Il en va différemment, me semble-t-il, de la liberté sexuelle: celle-ci fait peur; on diffuse, vers 90-91 des objets usuels portant inscrit: "Vive la Liberté sans licence" :



A très juste titre, LNLN rappelle que tout opposait Sade et Robespierre: le premier est le produit pur de l'ancien régime, athée, jouisseur, l'autre est un puritain, tenant d'une religion qu'il va forger lui-même...
Mon propos est de dire qu'ils se rejoignent sans doute sur un point: le...sadisme. Cette notion, qui apparaitra bien après Sade, et sur laquelle s'appuiera Freud pour décrire une phase de la sexualité infantile, peut se résumer ainsi:
"tirer sa jouissance de la souffrance de l'autre, cet autre étant réduit à l'état d'objet" Si cette tendance est normale lors d'un temps de l'enfance, elle ne subsistera qu'à l'état de fantasme chez l'adulte, et ne sera agie que dans le cadre d'une perversion sexuelle.
Bref, c'est bien dans les écrits de Sade qu'on retrouve de telles tendances, sinon, pourquoi lui aurait-on fait l'honneur de leur prêter (pour l'éternité...) son patronyme? Mesdames, vous n'avez d'ailleurs pas été dupes des promesses du personnage: Monsieur de Sade ne promet pas pour les temps futurs: l'amour libre, une vaste bacchanale style "peace and love"; il prône plutôt la domination de la femme par le désir de l'homme, me semble-t-il...
Je fais l'hypothèse que le régime de la Terreur présentait aussi sa part de sadisme quand je vois la jouissance de la foule au spectacle des charrettes et de la guillotine, la haine exprimée à l'égard de la Reine, etc.
Il est vrai que ce sadisme existait déjà sous l'ancien régime, lors des exécutions publiques par exemple. Mais j'avance l'hypothèse que Robespierre présentait surement, personnellement, de telles tendances. Cela correspondait sans doute à une prédisposition chez lui, et c'est en cela qu'il pourrait rejoindre Sade, même si les deux hommes se détestaient...
avatar
Vicq d Azir

Messages : 573
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 69
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Mme de Sabran le Mar 28 Juil 2015, 23:37

Vicq d Azir a écrit:
Il en va différemment, me semble-t-il, de la liberté sexuelle: celle-ci fait peur; on diffuse, vers 90-91 des objets usuels portant inscrit: "Vive la Liberté sans licence" :

C'est en écho au fameux maître-mot de Robespierre LA VERTU OU LA MORT !!!

... sympa !

N'en serait-il pas l'instigateur ?

A la différence d'un Danton ou d'un Mirabeau ( hommes à femmes par excellence ), Robespierre était un peine-à-jouir, un ascète chagrin et aigri, un pisse-vinaigre .
Peut-être sa revanche sur son inaptitude à vivre heureux était-elle de faire mourir tout le monde ( lui qui avait pourtant milité contre la peine de mort, jeune ! )

Vicq d'Azyr a écrit:
A très juste titre, LNLN rappelle que tout opposait Sade et Robespierre: le premier est le produit pur de l'ancien régime, athée, jouisseur, l'autre est un puritain, tenant d'une religion qu'il va forger lui-même...
Mon propos est de dire qu'ils se rejoignent sans doute sur un point: le...sadisme.

Oui !

Vicq d'Azyr a écrit:Cette notion, qui apparaitra bien après Sade, et sur laquelle s'appuiera Freud pour décrire une phase de la sexualité infantile, peut se résumer ainsi:
"tirer sa jouissance de la souffrance de l'autre, cet autre étant réduit à l'état d'objet" Si cette tendance est normale lors d'un temps de l'enfance ( boudoi16 ), elle ne subsistera qu'à l'état de fantasme chez l'adulte, et ne sera agie que dans le cadre d'une perversion sexuelle.
Bref, c'est bien dans les écrits de Sade qu'on retrouve de telles tendances, sinon, pourquoi lui aurait-on fait l'honneur de leur prêter (pour l'éternité...) son patronyme? Mesdames, vous n'avez d'ailleurs pas été dupes des promesses du personnage: Monsieur de Sade ne promet pas pour les temps futurs: l'amour libre, une vaste bacchanale style "peace and love"; il prône plutôt la domination de la femme par le désir de l'homme, me semble-t-il...

Il veut nous neutraliser, nous asservir par la peur .
Et là encore il rejoint Robespierre qui voulait tétaniser l'ennemi, le paralyser, par la Terreur.

Vicq d'Azyr a écrit:
Je fais l'hypothèse que le régime de la Terreur présentait aussi sa part de sadisme quand je vois la jouissance de la foule au spectacle des charrettes et de la guillotine, la haine exprimée à l'égard de la Reine, etc.

Michel Onfray donne tous les détails du supplice de M. de Belzunce et de la férocité inouïe jusqu'à laquelle peuvent se porter les hommes. Mais les femmes n'étaient pas en reste ( contrairement à ce que chante Renaud ) .

Vicq d'Azyr a écrit:
Il est vrai que ce sadisme existait déjà sous l'ancien régime, lors des exécutions publiques par exemple. Mais j'avance l'hypothèse que Robespierre présentait surement, personnellement, de telles tendances. Cela correspondait sans doute à une prédisposition chez lui, et c'est en cela qu'il pourrait rejoindre Sade, même si les deux hommes se détestaient...

Je ne sais pas si je taxerais Robespierre de sadisme. Il y a dans le sadisme une idée de raffinement dans la cruauté . Est-ce que Robespierre, ivre de mégalomanie, ne faisait pas plutôt du nettoyage par le vide ?
L'un d'entre nous, autrefois, l'avait surnommé " Monsieur Propre " .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Vicq d Azir le Mer 29 Juil 2015, 00:13

S'il faut s'aventurer dans les diagnostics, je dirais: un paranoïaque avec des tendances perverses...
Du raffinement, de la minutie, il y en a bien chez lui. Je posterai un autre jour des extraits de ses carnets intimes, saisis après sa chute par la commission Courtois (l'homme de la dernière lettre de la Reine). C'est édifiant: truffé de consigne pour faire suivre tel ou telle, des descriptions de l'intimité (jugée compromettante) des gens: la Stasi et le Kgb... des enfants de cœur en comparaison...
avatar
Vicq d Azir

Messages : 573
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 69
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par attachboy le Mer 29 Juil 2015, 13:40

Vicq d Azir a écrit:S'il faut s'aventurer dans les diagnostics, je dirais: un paranoïaque avec des tendances perverses...

Oui, un taré, quoi....

Je me suis aventuré à lire l’un de ses "chefs d’œuvres", "les 120 journées de Sodome".

Rien que le titre déjà, ça promet...

Une accumulation de pratiques toutes plus tordus les unes que les autres, la violence y est omniprésente, d'ailleurs. Sade semble faire une fixation sur les choses vraiment immondes, et sur tout ce qui est anticlérical.

A vous dégoûter de la bagatelle.


Et en plus, c'est barbant.... Sleep  Sleep  Sleep

_________________
"Je sais que l'on vient de Paris pour demander ma tête ! Mais j'ai appris de ma mère à ne pas craindre la mort, et je l'attendrai avec fermeté !"
Marie Antoinette
avatar
attachboy

Messages : 1288
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Mme de Sabran le Mer 29 Juil 2015, 22:38

.

Dans la série des histoires abracadabrantesques ( : ) de Mme de Créquy, voici le marquis de Sade :

Le Procureur-général au Parlement de Provence est assurément un magistrat digne de confiance et digne de foi. Il vient d'écrire au Ministre de la maison du Roi pour lui dénoncer et lui certifier ce qui suit :

Un gentilhomme de cette province, appelé M. de Sade, allait être décrété de prise de corps pour accusation de rapt et de violence. Il s'était enfui par Nice ; ses fermiers ont profité de son absence pour faire écouler l'eau d'un étang qui les incommodait et qu'il avait défendu de pêcher. On vient d'y trouver le corps d'un jeune homme et celui d'une jeune fille qui sont piqués comme des perdrix, la jeune fille avec du lard et le jeune homme avec des bouts de ces petits rubans nommés faveurs. Ils étaient attachés l'un sur l'autre avec des nœuds de large ruban de couleur rose. On n'a pu reconnaître cette malheureuse fille. Le garçon était natif de Monaco et n'avait pas plus de dix-sept ans. On informe.

Je vous supplierai, Monseigneur (ajoute ce magistrat), de vouloir bien considérer s'il ne serait pas bon de prendre les ordres du roi, pour faire parler à M. le bailly de Solar, Ambassadeur de Sardaigne à Paris, et pour écrire à M. le marquis de Chauvelin, ambassadeur de France à Turin, à l'effet d'obtenir l'extradition dudit gentilhomme. Il a dans ce pays la plus vilaine réputation de toute manière. Il est né de bonne condition, mais non pas de qualité. Il est parent de MM. d'Oppède, d'Albertas et Galifet, qui ne le veulent pas voir depuis des années, mais qui ne lui peuvent dénier cette qualité de leur parent et de gentilhomme de bonne maison. Il est superflu d'ajouter que je remplis et remplirai le devoir de mon office sans acception de la naissance et sans considération des personnes.


;
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par attachboy le Jeu 30 Juil 2015, 13:33

Ainsi, le divin marquis aurait tué ?

_________________
"Je sais que l'on vient de Paris pour demander ma tête ! Mais j'ai appris de ma mère à ne pas craindre la mort, et je l'attendrai avec fermeté !"
Marie Antoinette
avatar
attachboy

Messages : 1288
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par La nuit, la neige le Jeu 30 Juil 2015, 18:54

Suspicion et rumeurs, mais il n'a pas été accusé de ce crime-ci en tous les cas. Wink

D'autres délits, oui.... :!,,,!!!:
avatar
La nuit, la neige

Messages : 8747
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Majesté le Sam 06 Fév 2016, 12:22

J'ignorais qu'on avait lié Marie-Antoinette à l’œuvre de Sade :

The Real Alcove
-De Sade Bande dessinée italienne, avec la reine Marie-Antoinette et le marquis de Sade :



Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11634
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par attachboy le Sam 06 Fév 2016, 12:36

seigneur !

c'est quoi, cette horreur ?


_________________
"Je sais que l'on vient de Paris pour demander ma tête ! Mais j'ai appris de ma mère à ne pas craindre la mort, et je l'attendrai avec fermeté !"
Marie Antoinette
avatar
attachboy

Messages : 1288
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Mme de Sabran le Sam 06 Fév 2016, 12:38

La couverture promet une lecture de qualité ! Smileàè-è\':

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par attachboy le Sam 06 Fév 2016, 13:02

qualité plus que médiocre !

_________________
"Je sais que l'on vient de Paris pour demander ma tête ! Mais j'ai appris de ma mère à ne pas craindre la mort, et je l'attendrai avec fermeté !"
Marie Antoinette
avatar
attachboy

Messages : 1288
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Trianon le Sam 06 Fév 2016, 15:15

Le problème c'est qu'on associe pratiquement tout à Marie-Antoinette. Wink
Le Marquis de Sade, encore un sadique, que je connaissais très mal. :
On m'avais expliqué au collège que Napoléon et Hitler étaient tellement intelligents qu'ils avaient été rattrapés par la folie. Comme si, ils avaient fait le tour de leur cerveau, jusqu'à en devenir fous. Rien à voir avec de Sade, mais tout de même lié avec une certaine cruauté humaine qu'on pourrait attribué à Sade ainsi qu'à Robespierre.
avatar
Trianon

Messages : 2303
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Comtesse Diane le Sam 06 Fév 2016, 15:32

attachboy a écrit:seigneur !

c'est quoi, cette horreur ?



Je ne comprends pas, cher Attache ... je ne suis pas comme vous,  je n'y vois gouttes !  :


_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 5358
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par attachboy le Sam 06 Fév 2016, 21:39

Comtesse Diane a écrit:


c'est en effet...disons.. raffiné... Smileàè-è\':

On peut la prendre comme en-tête du forum, Majesté ?

lol!

001110 40544810

_________________
"Je sais que l'on vient de Paris pour demander ma tête ! Mais j'ai appris de ma mère à ne pas craindre la mort, et je l'attendrai avec fermeté !"
Marie Antoinette
avatar
attachboy

Messages : 1288
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum