Le marquis de Sade

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Reinette le Ven 04 Avr 2014, 10:55

Je me souviens bien de ton effarement.  
avatar
Reinette

Messages : 8021
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Mme de Sabran le Ven 04 Avr 2014, 10:58




C'était peut-être la réincarnation du marquis ?  :   

 boudoi26 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Reinette le Ven 04 Avr 2014, 11:05

Louis XV a écrit:
Reinette a écrit:Je me souviens bien de ton effarement.  

Le mien ?  scratch 

.

Oui, à chacune de tes brèves apparitions, tu marquais clairement ta désapprobation. Il y avait de quoi.  Smileàè-è\': 
avatar
Reinette

Messages : 8021
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Louis XV le Ven 04 Avr 2014, 11:08

Ah oui, je me souviens maintenant. Il faut dire qu'il avait un goût pour les petites jeunes. C'est assez flippant de penser que des pervers de cet acabit traînent sur le web à la recherche d'éventuelles proies un peu naïves.   

_________________
Mme de Sabran a écrit:Winnie Quinzounette / Winnizounette
avatar
Louis XV

Messages : 249
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Reinette le Ven 04 Avr 2014, 11:11

Louis XV a écrit:Ah oui, je me souviens maintenant. Il faut dire qu'il avait un goût pour les petites jeunes. C'est assez flippant de penser que des pervers de cet acabit traînent sur le web à la recherche d'éventuelles proies un peu naïves.   

Horrible !   J'en avais déjà conscience avant, surtout qu'en tant qu'enseignante, j'ai mission d'en avertir mes élèves mais ce sentiment s'est renforcé depuis l'arrivée de ma fille. Son père et moi serons je n'en doute pas vigilants, mais personne n'est à l'abri des pervers.
avatar
Reinette

Messages : 8021
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Mme de Sabran le Ven 04 Avr 2014, 12:19

Cosmo a écrit:
Décembre 2013, dans le ci-devant Boudoir ...



Le Huffington Post a publié il y a quelques jours une lettre du marquis de Sade à sa femme, dans laquelle il rejette les accusations portées à son encontre. La voici :

http://www.huffingtonpost.fr/nicolas-bersihand/lettre-marquis-de-sade_b_4355996.html

"20 Février 1781,

Je ne suis coupable que de simple et pur libertinage, et tel qu'il se pratique par tous les hommes, plus ou moins en raison de leur plus ou moins de tempérament ou de penchant à cela qu'ils peuvent avoir reçu de la nature. Chacun a ses défauts; ne comparons rien : mes bourreaux ne gagneraient peut-être pas au parallèle.

Oui, je suis libertin, je l'avoue ; j'ai conçu tout ce qu'on peut concevoir dans ce genre-là, mais je n'ai sûrement pas fait tout ce que j'ai conçu et ne le ferai sûrement jamais. Je suis un libertin, mais je ne suis pas un criminel ni un meurtrier, et puisqu'on me force à placer mon apologie à côté de ma justification, je dirai donc qu'il serait peut-être possible que ceux qui me condamnent aussi injustement que je le suis ne fussent pas à même de contrebalancer leurs infamies par des bonnes actions aussi avérées que celles que je peux opposer à mes erreurs. Je suis un libertin, mais trois familles domiciliées dans votre quartier ont vécu cinq ans de mes aumônes, et je les ai sauvées des derniers excès de l'indigence.

Je suis un libertin, mais j'ai sauvé un déserteur de la mort, abandonné par tout son régiment et par son colonel. Je suis un libertin, mais aux yeux de toute votre famille, à Evry, j'ai, au péril de ma vie, sauvé un enfant qui allait être écrasé sous les roues d'une charrette emportée par des chevaux, et cela en m'y précipitant moi-même. Je suis un libertin, mais je n'ai jamais compromis la santé de ma femme. Je n'ai point eu toutes les autres branches du libertinage souvent si fatales à la fortune des enfants : les ai-je ruinés par le jeu ou par d'autres dépenses qui aient pu les priver ou même entamer un jour leur héritage? ai-je mal géré mes biens, tant qu'ils ont été à ma disposition ? ai-je, en un mot, annoncé dans ma jeunesse un cœur capable des noirceurs dont on le suppose aujourd'hui ? n'ai-je pas toujours aimé tout ce que je devais aimer et tout ce qui devait m'être cher? n'ai-je pas aimé mon père ? (hélas, je le pleure encore tous les jours), me suis-je mal conduit avec ma mère ? et n'est-ce pas lorsque je venais recueillir ses derniers soupirs et lui donner la dernière marque de mon attachement, que la vôtre m'a fait traîner dans cette horrible prison où elle me laisse languir depuis quatre ans ? En un mot, qu'on m'examine depuis ma plus tendre enfance. Vous avez près de vous deux personnes qui l'ont suivie, Amblet et Mme de Saint-Germain. Que passant de là à ma jeunesse, qui peut avoir été observée par le marquis de Poyanne sous les yeux de qui je l'ai passée, on aille jusqu'à l'âge où je me suis marié, et qu'on voie, qu'on consulte, qu'on s'informe si j'ai jamais donné des preuves de la férocité qu'on me suppose et si quelques mauvaises actions ont servi d'annonces aux crimes que l'on me prête : cela doit être ; vous le savez, le crime a ses degrés.

Comment donc supposer que, d'une enfance et d'une jeunesse aussi innocentes, je suis tout d'un coup parvenu au dernier comble de l'horreur réfléchie ? Non, vous ne le croyez pas. Et vous qui me tyrannisez si cruellement aujourd'hui, vous ne le croyez pas non plus : votre vengeance a séduit votre esprit, vous vous y êtes livrée aveuglement, mais votre coeur connait le mien, il le juge mieux, et il sait bien qu'il est innocent. J'aurai le charme de vous en voir convenir un jour, mais l'aveu ne rachètera pas mes tourments, et je n'en aurai pas moins souffert... En un mot, je veux être lavé, et je le serai, à quelque époque qu'on me fasse sortir d'ici. Si je suis un meurtrier, j'y aurai trop peu été, et si je ne le suis pas, j'aurai été beaucoup trop puni et je serai en droit de demander raison.

Voilà une bien longue lettre, n'est-ce pas ? Mais je me la devais, et je me l'étais promise à la révolution de mes quatre ans de souffrance. Ils sont expirés. La voilà ; elle est écrite comme à l'article de la mort, afin que si elle me surprend sans que j'ai la consolation de vous serrer encore une fois dans mes bras, je puisse, en expirant, vous renvoyer aux sentiments exprimés dans cette lettre, comme aux derniers que vous adressera un cœur jaloux d'emporter au moins votre estime au tombeau.

Vous pardonnerez son désordre ; elle n'est ni recherchée ni spirituelle : vous n'y devez voir que la nature et la vérité. J'efface quelques noms placés au commencement, pour qu'elle vous passe, et je supplie instamment qu'elle vous soit remise. Je ne vous demande pas de m'y répondre en détail, mais de me dire seulement que vous avez reçu ma grande lettre : c'est comme cela que je la nommerai ; oui, c'est comme cela que je la nommerai. Et quand je vous renverrai aux sentiments qu'elle contient, alors vous la relirez ... M'entends-tu, ma chère amie ? Tu la reliras et tu verras que celui qui t'aimera jusqu'au cercueil a voulu la signer de son sang."


Je n'ai pas lu Sade mais si j'ai bien compris, il évoque des pratiques totalement délirantes avec notamment sacrifices humains, excréments, j'en passe et des meilleures... j'ai beaucoup de mal à croire que cela corresponde à une réalité vécue. Ne s'agit-il pas "que" de fantasmes sordides...
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Mme de Sabran le Ven 04 Avr 2014, 12:21




On apprend, au printemps 1768, qu’un marquis a abusé de la pauvreté d'une veuve de trente-six ans, Rose Keller, demandant l'aumône place des Victoires : il a abordé la mendiante, lui a proposé, selon la version de Rose Keller lors du procès, une place de gouvernante. Sade fait semblant de comprendre qu'elle se prostitue de temps à autre (ce sera sa défense lors du procès), car les veuves et femmes abandonnées de cette époque peuvent être réduites à la fois à mendier et à se prostituer. Il affirmera toujours qu’il lui a proposé de l'argent dans ce cadre. Sur son acceptation, il l'a entraînée en fiacre dans L’aumonerie, une petite maison de campagne d'Arcueil qu'il loue sous le nom de sieur Lestargette et où il emmène régulièrement mendiantes et prostituées qu'il fait recruter par son valet Jacques-André Langlois dans les maisons de débauche de la capitale. Là, il lui a fait visiter la maison, jusqu'à l'entraîner dans la chambre de gouvernante à l'étage où il l'a attachée sur un lit, flagellée cruellement avec un fouet à nœuds, incisée avec un canif, enduit ses blessures de cire brûlante (de pommade selon la version de Sade lors de son procès) et recommencé jusqu'à atteindre l'orgasme en la menaçant de la tuer si elle ne cessait de crier. Pour conclure, il l'a contrainte, puisque c'était le dimanche de Pâques (sans doute Sade n'a-t-il pas choisi ce jour au hasard), à des pratiques blasphématoires. Puis Sade l’enferme et retourne au rez-de-chaussée auprès des prostituées[réf. nécessaire]. Rose réussit à s'enfuir par la fenêtre et à ameuter tout le village. L’affaire fait scandale, l’imaginaire collectif et les auteurs catholiques multiplient les détails qui viennent pimenter la relation des faits tandis que Restif de la Bretonne contribue à la mauvaise réputation du marquis en transformant la scène de flagellation en séance de vivisection. La rue et les salons s’émeuvent. La lettre de Madame du Deffand à Horace Walpole le 12 avril 1768 en témoigne.

( WIKI )

Voici cette lettre de Mme du Deffand :

avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Louis XV le Ven 04 Avr 2014, 12:25

Cosmo a écrit:Je n'ai pas lu Sade mais si j'ai bien compris, il évoque des pratiques totalement délirantes avec notamment sacrifices humains, excréments, j'en passe et des meilleures... j'ai beaucoup de mal à croire que cela corresponde à une réalité vécue. Ne s'agit-il pas "que" de fantasmes sordides...

Pour moi, c'est une évidence absolue.  Very Happy 

Quant à l'affaire Rose Keller, elle me paraît téléguidée par les détracteurs de Sade et peut-être même par Restif de La Bretonne en personne.
avatar
Louis XV

Messages : 249
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Louis XV le Ven 04 Avr 2014, 12:27

Nous avons posté en même temps. Il y a contradiction entre le témoignage de Rose Keller et ce qu'on pu constater les médecins qui l'ont examinée (à savoir, je crois, de légères traces de flagellation). Certains auteurs envisagent, comme je l'ai dit plus tôt, un coup monté.

_________________
Mme de Sabran a écrit:Winnie Quinzounette / Winnizounette
avatar
Louis XV

Messages : 249
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Mme de Sabran le Ven 04 Avr 2014, 12:27




Et quand bien même ?
Ce n'est pas franchement fabuleusement édifiant ...   

Et personne ne lui a tenu la main pour écrire toutes ces immondices, non ?
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Gouverneur Morris le Ven 04 Avr 2014, 12:29

C'était l'objet de l'éphéméride du Point d'hier justement :

http://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujourd-hui/3-avril-1768-rose-la-mendiante-n-apprecie-guere-les-gateries-du-marquis-de-sade-03-04-2012-1447736_494.php

 : 
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 2079
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Louis XV le Ven 04 Avr 2014, 12:32

Mme de Sabran a écrit:Et personne ne lui a tenu la main pour écrire toutes ces immondices, non ?

Non et je pense d'ailleurs que c'est lui qui tenait autre chose en les écrivant.  boudoi26 
avatar
Louis XV

Messages : 249
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Monsieur de Coco le Ven 04 Avr 2014, 12:43

Mme de Sabran a écrit:


Monsieur de Coco nous disait dans le C.D.B. que son œuvre est disponible à La Pléiade .

Je confirme! Very Happy 

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
avatar
Monsieur de Coco

Messages : 132
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.lenotre400ans.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Mme de Sabran le Ven 04 Avr 2014, 13:39

Louis XV a écrit:
Mme de Sabran a écrit:Et personne ne lui a tenu la main pour écrire toutes ces immondices, non ?

Non et je pense d'ailleurs que c'est lui qui tenait autre chose en les écrivant.  boudoi26 

Vous aviez déjà fait cette réflexion espiègle à la Conciergerie, Winnizounette !
Qu'est-ce qui m'a fichu une jeunesse aussi délurée !!!  :   

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Louis XV le Ven 04 Avr 2014, 14:11




N'avais-je pas plutôt dit que l'ouvrage acheté à ce sujet par Monsieur de Coco était le genre de livre que l'on ne lit que d'une main ?  :
avatar
Louis XV

Messages : 249
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Mme de Sabran le Ven 04 Avr 2014, 14:18



Si ! Ce sont vos propres termes ...  : 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Louis XV le Ven 04 Avr 2014, 15:00

Je ne radote donc pas complètement ! Very Happy  Laughing 

_________________
Mme de Sabran a écrit:Winnie Quinzounette / Winnizounette
avatar
Louis XV

Messages : 249
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Mme de Sabran le Ven 04 Avr 2014, 15:08



A votre jeune âge, ce serait grave !  : 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Monsieur de Coco le Ven 04 Avr 2014, 20:00

Louis XV a écrit:


N'avais-je pas plutôt dit que l'ouvrage acheté à ce sujet par Monsieur de Coco était le genre de livre que l'on ne lit que d'une main ?  :


Comprends pas!!!!! Suspect

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
avatar
Monsieur de Coco

Messages : 132
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.lenotre400ans.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Gouverneur Morris le Ven 04 Avr 2014, 21:40

Je plaide encore pour Aline et Valcour. Si on se détache du fond, cela reste un roman épistolaire enlevé, avec style ! confused 

On m'a imposé Le Voyage au Bout de la Nuit pour le bac quand j'avais quinze ans. Les histoires de jeunes noirs sur la cuisse desquelles passait la main de Bardamu m'avait choqué à l'époque  Shocked . Et on l'étudie toujours de nos jours...
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 2079
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Louis XV le Ven 04 Avr 2014, 21:51

Monsieur de Coco a écrit:
Louis XV a écrit:


N'avais-je pas plutôt dit que l'ouvrage acheté à ce sujet par Monsieur de Coco était le genre de livre que l'on ne lit que d'une main ?  :


Comprends pas!!!!! Suspect

J'espère que vous n'êtes pas sérieux.  : 
avatar
Louis XV

Messages : 249
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Invité le Sam 05 Avr 2014, 10:04

Monsieur de Coco, si jeune et si innocent ! : : :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Majesté le Sam 05 Avr 2014, 11:21

C'est sans doute ce qui aide notre Mnsieur de Coco à lire plus facilement les écrits de Sade... à deux mains ça aide à garder les idées claires...et pures !  : 

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11626
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Louis XV le Sam 05 Avr 2014, 12:54

De toute façon, il n'y aurait que Monsieur de Sainte Vermine pour le lire autrement.  : 

_________________
Mme de Sabran a écrit:Winnie Quinzounette / Winnizounette
avatar
Louis XV

Messages : 249
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Reinette le Sam 05 Avr 2014, 13:05

: 
avatar
Reinette

Messages : 8021
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marquis de Sade

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum