Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Mme de Sabran le Dim 06 Avr 2014, 22:58




Orléans guillotinant lui-même Louis XVI .


Majesté a écrit:Dim 3 Mai 2009 - 20:05



Il me semble qu'une telle représentation a déjà été postée...mais je ne la retrouve plus...



Bien à vous.

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Invité le Dim 06 Avr 2014, 23:02

Je ne connaissais pas cette représentation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Mme de Sabran le Dim 06 Avr 2014, 23:08





... Marie-Antoinette au duc de Dorset qui lui souhaitait d'avoir un autre enfant:
"Et pourquoi donc ? Afin que Monsieur d'Orléans me le fasse tuer ?"

( rapporté par lady Elisabeth Foster )
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Mme de Sabran le Lun 07 Avr 2014, 19:34






Orléans, qui n'est encore que duc de Chartres, en prend vraiment pour son grade dans les mémoires de la baronne d'Oberkirch.


"Presque en même temps une autre histoire de ballon occupait tout Paris. M. le duc de Chartres fit faire à St. Cloud l'essai de la machine aérienne; il y voulut monter mais à peine s'éleva-t-elle à une centaine de toises, qu'il exigea d'être remis à terre; on n'osa pas le lui refuser, et la descente s'exécuta aux huées de tous les spectateurs. Cette aventure et le combat d'Ouessant firent justement douter du courage du Prince. On ne manqua pas de vers en cette occasion; en voici quelques-uns:

"Chartres ne se voulait élever qu'un instant
Loin du prudent Genlis il espérait le faire,
Mais par malheur pour lui la grêle et le tonnerre
Retracent à ses yeux le combat d'Ouessant
Le Prince effrayé dit:"Qu'on me remette à terre,
J'aime mieux n'être rien sur aucun élément."


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Mme de Sabran le Lun 07 Avr 2014, 19:42




Mme de Genlis avait réussi à caser son frère, le marquis de Ducrest, au Palais-Royal, avec la charge de chancelier du duc de Chartres. Il lui fallut recourir au chantage : le duc faisait entrer Ducrest dans sa Maison, ou bien Félicité quittait son poste de gouverneur des petits Orléans.
Toute la gestion de l'apanage et de la Maison d'Orléans dépendait désormais de Ducrest, chef du Conseil du duc.

Il y fit bientôt entrer Brissot, journaliste et pamphlétaire bien connu des services de police : dénoncé et accusé, probablement par Théveneau de Morande, d'avoir écrit et diffusé des libelles infâmes contre la Reine, il avait été arrêté et embastillé en 1784 .
Le duc de Chartres l'avait fait libérer la même année . Ducrest et Mme de Genlis l'avaient pris sous leur protection, et Ducrest, devenu chancelier du duc de Chartres, proposa à Brissot de travailler pour son maître, qui avait besoin d'une plume acérée à son entière dévotion.

Brissot le relate ainsi dans ses mémoires :

Il me fit entrevoir de vastes desseins et la part que je pouvais y prendre. Nous touchions à une grande crise, je le sentais; il me semblait qu'elle ne pouvait s'opérer qu'avec l'appui d'un prince riche, adoré du peuple, qui s'allierait avec les Parlements, ces éternels ennemis du trône.
Cette idée me décida; j'acceptai la place de lieutenant-général de la chancellerie; mon travail consistait dans l'examen de tous les projets que le prince pouvait exécuter avec sa fortune immense.


Pour séduire les masses populaires, Ducrest demanda à Brissot d'organiser des " sociétés philanthropiques " de charité laïque .
C'est fou ce que cela sent sa loge maçonnique d'une lieue ! A Chartres, il nomma son ami Pétion à la tête de l'opération, à Lyon, Blot, à Villefranche-en-Beaujolais, Chasset ... l'abbé Sieyès devint un habitué du salon de Mme de Genlis.

Ducrest mettait ainsi, sur place, aux postes clefs de l'apanage, des hommes souvent d'origine modeste, pour la plupart dévorés du désir de parvenir et dont les idées reflétaient celles des Lumières. Tous aspiraient à un profond changement des institutions sans que leurs voeux se fussent jusqu'alors clairement exprimés.
Nul ne saurait dire ce que le duc d'Orléans savait sur chacun d'eux. Il ratifiait sans sourcillier les choix de son chancelier dont il écoutait les discours enfiévrés.
Alors que le duc d'Orléans s'entourait d'hommes pétris des principes philosophiques et affiliés le plus souvent à la franc-maçonnerie, les liens de la Maison d'Orléans et du Parlement se resserraient ...


( Philippe Egalité : Evelyne Lever )

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Gouverneur Morris le Lun 07 Avr 2014, 21:05

Dénoncé par Théveneau de Morande pour avoir écrit des libelles et pamphlets !!! C'est un comble pour qui connaît l'horrible loustic, qui vendit à prix d'or ses propres pamphlets sous Louis XV avant parution...

Il est tout de même plaisant de voir que ces ordures ne se faisaient pas de cadeaux entre elles... : 

avatar
Gouverneur Morris

Messages : 2712
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Mme de Sabran le Lun 07 Avr 2014, 21:30

Gouverneur Morris a écrit:Dénoncé par Théveneau de Morande pour avoir écrit des libelles et pamphlets !!! C'est un comble pour qui connaît l'horrible loustic, qui vendit à prix d'or ses propres pamphlets sous Louis XV avant parution...

Il est tout de même plaisant de voir que ces ordures ne se faisaient pas de cadeaux entre elles... : 

... oui, une belle fripouille le Morande, toujours prêt à vendre sa plume au plus offrant .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Mme de Sabran le Mar 08 Avr 2014, 10:05




Au sujet de la Maçonnerie :

Grand maître du Grand-Orient, Louis Philippe Joseph était assurément bien placé pour connaître les opinions de cette confrérie. Cependant, contrairement à une tradition véhiculée par les détracteurs du prince et par ceux de l'institution maçonnique, aucune ligne de conduite commune n'avait été décidée en assemblée. Les adversaires de la maçonnerie ont prêté à ses adhérents " un machiavélisme qui ne résiste pas à l'examen ", estime Pierre Chevalier, son historien le plus fiable. La plupart des aristocrates, des parlementaires et des bourgeois appartenaient à l'ordre maçonnique, qui diffusait les idées des Lumières depuis plusieurs décennies. La majorité des notables en faisaient partie, et, comme on le sait, ils ne se firent guère remarquer par leur esprit révolutionnaire.
Le duc d'Orléans n'avait d'ailleurs jamais pris très au sérieux ses activités de grand-maître, et il avait laissé le duc de Montmorency-Luxembourg diriger l'obédience à sa guise. Au reste, il n'était pas le seul affilié à l'ordre . Le comte d'Artois, champion de la réaction monarchique, avait été initié en 1777. En réalité, si tous les maçons se posaient ( du moins en théorie ) en défenseurs de la liberté d'expression, en adversaires de tous les fanatismes et en promoteurs de changements institutionnels, on retrouvait chez eux le même clivage que dans toutes les sociétés éclairées entre partisans de la révolution aristocratique et partisans d'une constitution.


( Philippe Egalité : E. Lever )

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Mme de Sabran le Mar 08 Avr 2014, 10:15

Gouverneur Morris a écrit:Dénoncé par Théveneau de Morande pour avoir écrit des libelles et pamphlets !!! C'est un comble pour qui connaît l'horrible loustic, qui vendit à prix d'or ses propres pamphlets sous Louis XV avant parution...


J'écrivais le Vendredi 15 Mai 2009 , à la Conciergerie :

Ah, j'ai retrouvé enfin le méprisable Théveneau de Morande (parfois écrit aussi Thévenot ) dans mes tablettes.
Morande était un aventurier de la pire espèce, spécialisé dans la calomnie en vers, couplets ... etc , une manière de maître-chanteur professionnel. Il a publié quantité de libelles et recueils d'anecdotes scandaleuses. Sa carrière débuta sous le règne de Louis XV.
Il rédigeait des horreurs qu'il se proposait de ne pas diffuser contre espèces sonnantes et trébuchantes.

Ainsi sa menace de faire paraître des "Mémoires secrets d'une femme publique" obligea t-elle Mme du Barry à lui verser, par l'entremise de Beaumarchais, 20 000 livres, plus 4 000 livres de rentes viagères !!!!
Mais il se cassa les dents sur ces durs à cuire de Voltaire et Lauraguais. Ce dernier le fit même bastonner par ses laquais et signer un reçu du nombre des coups donnés !

Cet individu pire que douteux sévissait toujours sous Louis XVI :

Londres était alors (1780) le foyer d'un commerce bizarre qui se faisait sur les libelles. Cinq ou six Français couverts de dettes et d'opprobre, abusés par le succès passager du corsaire Morande, avaient imaginé de menacer le gouvernement français des écrits les plus virulents, si l'on n'assouvissaient pas leur faim par des sommes considérables ... Croira t-on que le ministre de France qui était alors en Angleterre, le comte Demoustiers, que j'ai revu depuis en Amérique, croira t-on que cet ambassadeur fut l'agent de cette séduction, et qu'il ne rougit pas de s'afficher pour le patron de Morande .

( Mémoires de Brissot )

Les pires infamies, dont Marie-Antoinette était la cible privilégiée (et avec elle Artois et Mme de Polignac) était rédigées et publiées outre-Manche puis largement diffusées en France ...

.

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Gouverneur Morris le Mar 08 Avr 2014, 10:58

Le monde n'a pas changé depuis. Aujourd'hui on a Voici  :
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 2712
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Mme de Sabran le Mar 08 Avr 2014, 14:29




Lorsqu'il est élu Président de la nouvelle Assemblée, le 2 juillet par 553 voix sur 660 votants, il décline cet honneur .
Le pouvoir à portée de main, il se déballonne !!!
Que diable pense Mme Lever d'une attitude aussi contradictoire ? :

En lui déférant cet honneur, les représentants de la Nation semblaient cautionner les troubles du Palais-Royal et répondre aux vœux populaires. Si la démission du prince, le lendemain de son élection, prouve la modestie de ses ambitions politiques, on doit cependant s'interroger sur ses intentions et sur son rôle au cours de ces journées pendant lesquelles, à Versailles, il encourageait les députés, ses collègues, à élaborer une constitution le plus rapidement possible.
De toute évidence, le duc d'Orléans, comme la majorité de l'Assemblée, voulait mettre fin au règne de l'absolutisme et instaurer une monarchie constitutionnelle. Il pensait que des manifestations populaires bien orchestrées pousseraient les députés à réaliser ce profond changement et contraindraient le Roi à céder .



Avec des moyens financiers considérables et dans un contexte politique très différent de celui qu'avaient connu ses ancêtres, Louis Philippe Joseph poursuivait leur tradition frondeuse. Le rôle d'agitateur lui convenait assez bien, mais il n'était pas prêt à assumer celui d'un véritable chef de l'opposition. Il lui eût fallu renoncer à ses dissipations, et l'exercice du pouvoir ne l'intéressait pas suffisamment pour cela. Cependant, ses conseillers, ainsi que de nouveaux venus sur la scène de l'histoire voulaient le persuader de s'imposer comme l'homme du recours.
Déchiré par des aspirations contradictoires, ce velléitaire encourageait ses thuriféraires et sentait en même temps que le personnage qu'on voulait lui faire endosser était au-dessus de ses forces ..


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Gouverneur Morris le Mar 08 Avr 2014, 14:32

Laclos devait se taper la tête contre les murs quand même.
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 2712
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Mme de Sabran le Mar 08 Avr 2014, 14:34



Il avait misé sur le mauvais cheval. Bien fait pour lui !
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par La nuit, la neige le Mar 08 Avr 2014, 21:35

Mme de Sabran a écrit:
Malheureusement sa voix, son unique voix a décidé du sort de son royal cousin.
Voici son commentaire, au moment du vote :

Uniquement occupé de mon devoir, convaincu que ceux qui ont attenté ou attenteraient par la suite à la souveraineté de peuple méritent la mort, je vote la mort.

Mais il n’est pas le seul à voter !
Autre « boulet » qui, décidément, aura une influence funeste sur le destin de Louis XVI, Drouet par exemple (le zélé maître de poste) :

Louis a conspiré contre l’Etat. Par suite de ses trahisons il a fait couler, à grands flots, le sang des citoyens.
Il a ouvert les portes du royaume aux ennemis (ah ! Il dit « royaume »  boudoi29 ) qui ont apporté la mort et la misère dans mon pays. Tant d’outrages à la nation, qui le comblait de ses bienfaits, ne peut se laver que dans le sang. Je le condamne à mort.


Etc, etc.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 9445
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Mme de Sabran le Mar 08 Avr 2014, 21:44




Merci pour cet extrait, cher la nuit, la neige.  Very Happy 

La nuit, la neige a écrit:

Mais il n’est pas le seul à voter !
.

Bien sûr ! mais il est le seul à être le propre cousin de Louis XVI, le seul de la part duquel tout un chacun aurait pu comprendre qu'il ne vote pas la mort.

.


avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par La nuit, la neige le Mar 08 Avr 2014, 21:51

Mme de Sabran a écrit:
Si c'était pour sauver sa propre tête : c'est raté .
Ah ! C’était à deux doigts.
Justement, peu avant le vote fatal, Buzot proposais dans la foulée de bannir de France la famille Orléans.

Vous avez immolé Louis XVI à la sureté publique, vous devez à cette sûreté le bannissement de la famille. (...)
Une fortune, des relations intimes avec les grands d’Angleterre, des enfants dont le jeune et bouillant courage peut être aisément séduit par l’ambition, c’en est trop pour que Philippe puisse exister en France sans alarmer la liberté.


Et Louvet d’appuyer Buzot :

La Convention Nationale ordonne à tous les individus de la famille des Bourbons, à l’exception de la femme, de la soeur et des enfants de Louis Capet, sur le sort desquels elle se réserve de se prononcer, de quitter le territoire de la République et celui qu’occupent ses armées, vingt quatre heures après le jugement du ci-devant roi.

Mais après débats, la motion est finalement rejetée, et l’assemblée décide que « tous les membres de la famille des Bourbons Capet qui se trouvent actuellement en France, exceptés ceux qui sont détenus au Temple » et Philippe Egalité - dont le cas est ajourné au surlendemain - « sortiront dans trois jours du département de Paris et, dans huit jours, du territoire de la République, ainsi que du territoire occupé par nos armées.

Les sections font finalement pression le lendemain pour révoquer le décret de bannissement, et toute l’affaire est ajournée jusqu’au jugement de Louis XVI.
Sans suite, enfin pour l’instant.
Philippe d’Orléans a manqué, à ce moment-là, l’occasion de sortir de France... 


Dernière édition par La nuit, la neige le Mar 08 Avr 2014, 21:55, édité 1 fois
avatar
La nuit, la neige

Messages : 9445
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par La nuit, la neige le Mar 08 Avr 2014, 21:54

Mme de Sabran a écrit:
Bien sûr ! mais il est le seul à être le propre cousin de Louis XVI, le seul de la part duquel tout un chacun aurait pu comprendre qu'il ne vote pas la mort.
Oui, et nous savons par le récit de Grace Elliott ou celui de son fils que beaucoup ont essayé qu’il s’abstienne de voter. Au moins.  boudoi29 

avatar
La nuit, la neige

Messages : 9445
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Mme de Sabran le Mar 08 Avr 2014, 22:02

Pouvait-il s'abstenir de voter ?  IL était sur place, tous les yeux braqués sur lui .   Hérault de Séchelles a pu plus facilement trouver une échappatoire et boycotter ce vote infamant ( pour un protégé de Marie-Antoinette ) : il était loin du tumulte.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par La nuit, la neige le Mar 08 Avr 2014, 22:26

Mme de Sabran a écrit:Pouvait-il s'abstenir de voter ?
Oui. Son fils a tenté d’imaginer des subterfuges, notamment sa parenté avec l’accusé !
Et Grace Elliott raconte qu’il lui a déclaré qu’il n’irait pas voté justement pour cette raison.
Des proches lui conseillaient aussi de se porter malade le jour de l’appel.
Mais d’autres sont parvenus à le convaincre que ce serait une lâcheté.

Du moins aurait-il pu voter autre chose que la mort.
C’est Manuel, député qui a justement voté la déportation peu avant lui, qui lui reprochera, à la tribune, son impudeur !
D’ailleurs Manuel démissionnera peu après.
Mais il le paiera de sa vie : guillotiné en novembre 93 !
avatar
La nuit, la neige

Messages : 9445
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Mme de Sabran le Mar 08 Avr 2014, 22:30



... toute cette boucherie ! Quelle période cauchemardesque ...
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Invité le Mar 08 Avr 2014, 22:30

Il aurait pu dire qu'il s'était cassé une jambe, qu'il avait une gastro, n'importe quoi plutôt que de porter pour toujours le poids de l'infamie et sa descendance avec.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Mme de Sabran le Mer 09 Avr 2014, 08:46

La nuit, la neige a écrit:
Oui, et nous savons par le récit de Grace Elliott ou celui de son fils que beaucoup ont essayé qu’il s’abstienne de voter. Au moins.  boudoi29 


Oui, attends, je vais tâcher de retrouver ça !
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Mme de Sabran le Mer 09 Avr 2014, 10:49




Castafouine !!! Je n'arrive pas à mettre la main sur mes Mémoires de Louis Philippe !!!  54385210 
Me voilà d'un poil massacrant !!!
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Invité le Mer 09 Avr 2014, 10:56

Tout ira bien Eléonore...     

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Invité le Mer 09 Avr 2014, 11:08

Mme de Sabran a écrit: Me voilà d'un poil massacrant !!!
Epile-toi donc ça !  Hop! 

Bien à toi !  boudoi32 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc d'Orléans, Philippe Egalité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum