le "petit indien" de la Reine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le "petit indien" de la Reine

Message par Mr de Talaru le Mer 07 Mai 2014, 12:34

Vers le milieu de l'année 1787, M de Bourneuf, officier au bataillon d'Afrique en garnison au Sénégal, amenait à paris un petit noir que le chevalier de Boufflers offrait à la Reine. Ce dernier criblé de dettes, souhaitait quitter la France et l'obtint en 1786 en devenant gouverneur du Sénégal, le 13 janvier exactement. Il en revint en Août et offrait à la Reine une perruche, un petit négre qu'il offrit à Mme de Sabran et que les enfants appelérent Vendredi, un autre nommé Ziméo pour Mme de Blot et une fillette nommée Ourika pour Mme de Beauveau.
Cette mode de petits noirs qu'on appelait alors "indiens", provoquée par le petit indien de Mme du Barry, le fameux Zamor, véritable indien celui là, puisqu'il avait été rapporté du Bengale par un capitaine anglais. Le succés de Vendredi, Ziméo et Ourika, fit de la perruche de la Reine, un bien fade présent. Or donc, l'année suivante, la bévue est réparée et l'enfant agé de 5 ou 6 ans arrive en France le 11 Août, il est promptement "livré" à Versailles et sur ordre de la Reine baptisé le 20.

"Jean-Amilcar, enfant de couleur, né aux isles du Sénégal dans l'année 1782. le parrain est Jean Müller, garçon des garçons de la Chambre de la Reine, et marraine Marie-Jeanne Grongnet, épouse du précédant." signé goulliart prêtre.

Donc arrivé à Versailles, la Reine le confiait à Jean Mûller pour son éducation, et futur emploi dans la domesticité. Aprés le départ de la Cour pour Paris, l'enfant est confié aux bons soins de Beldon à St Cloud. La pension (400 livres) est versé le 1er Janvier de 1790,1791,1792. En 1793, Beldon qui à de l'affinité pour lui écrit à la Convention pour indiquer l'état de "l'indien de la ci-devant Reine", il décrit la cherté de la vie et des mois qui ne lui sont pas versés, mais dont il continue à s'occuper. La Convention conssent à payer la pension et .... ne le fait pas. Pourtant Beldon ne le met pas dehors et l'éduque avec plus ou moins de bonheur. Néanmoins Beldon écrira souvent à la Convention. (C'est surement Jean Amilcar qui écrit sous la dictée de Beldon). Plus de bas de soie, ni de gilet en Nankin. On ravaude, on se vet au hasard. Mais au moins il mange un peu et dort plus ou moins au chaud.
Enfin le 3 nivôse an IV (23 décembre 1795) Beldon reçoit une jolie somme de l'Administration du département de Seine et Oise. En Février, Jean Amilcar est admis à l'école nationale de Liancourt, pour y apprendre le métier de peintre. (Il est doué en dessin). Cependant le 18 mai Jean Amilcar décéde, en laissant pour seul héritier le sieur Beldon, rue des Fossoyeurs !
Ce petit "indien" arraché à ses parents biologiques, arrive en France au milieu de la vie facile et des élégances du 18eme siècle. pendant deux ans il vit à la Cour ou tout du moins prés d'elle, dans la curiosité bienveillante puisqu'il appartient à la Reine. En a t'il seulement conscience ? Les premières années de pensions, plutôt douces parmi des camarades auquel imposait la protection royale sur l'enfant. Puis la tempête venue, emportant la Royale protectrice sur les marches de l'échaffaud, il devint l'épave d'une socièté disparue. Rangé par les pouvoirs publics parmi les indigents, il vécut avec les aumônes de la liste civile ou le prix de vente des bijoux que son maître vendait pour subsister et lui donner du pain. Il n'a pas ignoré les violences révolutionnaires, les haines déchainées, le sang versé. Eut il vu rien de plus effrayant si l'enfant était resté dans sa peuplade africaine ?

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
avatar
Mr de Talaru

Messages : 2248
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 58
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

Re: le "petit indien" de la Reine

Message par Invité le Mer 07 Mai 2014, 13:37

Pauvre homme...  Sad Sad Sad 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum