La famille du Barry

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Mar 03 Juin 2014, 12:10




J'en sens encore le souffle glacial sur ma nuque .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Mar 03 Juin 2014, 16:51




Or donc, Jeanne fait très généreusement profiter ses belles-soeurs des largesses royales .   :n,,;::::!!!:  Sur les sommes qui lui sont désormais attribuées, elle octroie cent cinquante mille livres de rentes à Chon et Bitschi qui ne manquent pas d'en thésauriser une bonne part pour assurer leurs vieux jours.  

Elie, le jeune frère, a fait sa réapparition au mariage de Guillaume.  Il est sous-aide-major dans le régiment de M. de la Tour du Pin qu'il époustoufle par son train de vie soudainement magnifique !
Dès le 1er septembre suivant, le voici propulsé capitaine de dragons dans la légion corse, le 4 août 1770, colonel,  le 13 mars 1771, il est mestre de camp de cavalerie au régiment de la reine !
Puis c'est un brillant mariage, avec mademoiselle Michèle de Fumel, fille du gouverneur du Château-Trompette (  :  ) à Bordeaux.
Sur quoi Louis XV lui assure la survivance de la charge de son beau-père, et le nomme capitaine-colonel des Suisses de monseigneur le comte d'Artois .
Il est doté d'un million de livres : cinq cent mille pour éponger les dettes du beau-père et dégager ses terres de soixante mille livres de rentes revenant à sa fille pour son mariage, le reste pour acquérir de nouvelles terres seigneuriales, avec le titre de marquis à la clef pour Elie . L'on ne se refuse rien .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Mar 03 Juin 2014, 17:42




Guillaume, le jeune marié, qui aurait dû regagner presto subito son Lévignac-sur-Save, les poches bien pleines, se demande pourquoi diable il retournerait s'enterrer à la campagne ? alors que le voilà riche !!!  Shocked 

Il s'installe confortablement dans un bel appartement rue de Bourgogne . Aussitôt affluent en nombre considérable les vagues parents, les lointains amis dont il ne soupçonnait pas même l'existence quelques jours auparavant. Parmi eux la veuve Driot, qui habite de l'autre côté de la rue, l'assiège absolument se disant sa cousine.
Elle est flanquée de sa jeune soeur Magdelaine Lemoine . Les dix-neuf ans de la petite tapent dans l'oeil de Guillaume. Les visitent se multiplient, sans la veuve ... Vous devinez la suite .
Le 2 novembre 1769, vient au monde un poupon nommé Alexandre.

La nouvelle fait des vagues à Versailles où Chon s'exaspère de l'inconséquence de Guillaume. Elle lui remonte les bretelles si énergiquement qu'il accepte d'expédier sa maîtresse et son enfant à Toulouse pour les y rejoindre au plus vite.

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Majesté le Mar 03 Juin 2014, 18:46

Mme de Sabran a écrit: Le 2 novembre 1769, vient au monde un poupon nommé Alexandre.

Le jour des 14 ans de Marie-Antoinette !  :n,,;::::!!!: ...Son dernier anniversaire en Autriche ...

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11626
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Mar 03 Juin 2014, 20:27

Ah ! que n'y est-elle restée !
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Invité le Mer 04 Juin 2014, 10:08

Mme de Sabran a écrit:
Aussitôt affluent en nombre considérable les vagues parents, les lointains amis dont il ne soupçonnait pas même l'existence quelques jours auparavant.  
.

 : Quel délice de te lire !  :n,,;::::!!!: 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 11:15



Merci !  : 

Eh bien, pendant que sa légitime épouse se pavane à Versailles telle une presque reine, Guillaume s'installe comme un pacha, avec Magdelaine et Alexandre, dans une vaste maison de la rue Sénéchal, dans le centre chicos de Toulouse, non loin du Capitole et de l'église du Taur . Le vaste salon ouvre sur un jardin bien arboré orné par François Lucas ( gloire de la statuaire toulousaine de l'époque ) de deux marmousets .
Le comte du Barry assoit confortablement sa situation de notable et de respectabilité ( hum !  :  ) . Son train de vie, ses relations haut placées en imposent au commun des mortels . Il mène une vie paisible, sans tapage, fait montre d'une affabilité de bon aloi, fraye même avec le menu peuple ( si, si ! ). Il use de son crédit ( que l'on sait considérable ) pour obliger tout le monde .
C'est le bonheur !   

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 11:45




Deux ans plus tard, une émeute populaire fait de Guillaume un héros !  cheers 

Au mois de janvier, la cherté du pain est la cause d'émeutes violentes au marché au blé de Toulouse . La population manifeste avec de tels débordements qu'une femme va jusqu'à lever la main sur le magistrat municipal . Elle est arrêtée, emprisonnée, menacée de pendaison .
Tout ce hourvari s'est produit dans un quartier proche de celui de Guillaume alerté par le tumulte et, en somme, presque aux premières loges pour en suivre le déroulement .
Ni une ni deux, voilà le comte du Barry qui fait atteler son carrosse et, précédé de ses gens qui fendent la foule, s'offre une arrivée triomphale place de l'Hôtel de Ville, sous les acclamations de la multitude !
Il pénètre jusqu'aux Capitouls siégeant dans la salle du Petit-Consistoire et les harangue avec détermination .   Il leur montre comment la répression sans pitié ne ferait qu'exaspérer l'opinion publique et aggraver considérablement la situation déjà périlleuse, au lieu que la clémence favoriserait à coup sûr le retour au calme ...  Il convainc son auditoire .  
 La malheureuse femme est rendue à la liberté.

( source : Biographie Toulousaine )

Quand la nouvelle parvient à Paris et jusqu'aux oreilles du Roué, il ricane :
Allons, voilà Guillaume en train de devenir le héros de la famille . Moi, je n'en serai que le bonneau .

( Patois toulousain ?  scratch )

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 14:27



Guillaume cependant prenait goût à vivre sur un grand pied . Tu m'étonnes !  boudoi29  boudoi29  boudoi29  Il ne se refusait rien et pour cause : le roi ne pouvait manquer de l'entretenir honnêtement dans son emploi de cocu content ! Pourtant les libéralités qui lui avaient déjà été généreusement accordées ne lui suffisaient plus . Il était de plus en plus gourmand .

Il écrit une première lettre de réclamation, le 4 février 1770.
Un titre de chevalier de Saint-Louis et le brevet de colonel avec, à la clef, une pension de trois mille livres sur les fonds des colonies, lui paraissent bien piètre récompense pour ses complaisances .
Le 13 juillet suivant, il obtient une constitution de rentes au capital de soixante-cinq mille livres .
Il multiplie les demandes, de plus en plus pressantes, de moins en moins courtoises ...

Un beau matin ( nous sommes en 1772 ) , Chon annonce à Jeanne le débarquement de Guillaume à Versailles !  Smileàè-è\': 
Sartines se présente lui aussi à la comtesse du Barry, avec le même scoop .
Pour la discrétion, c'était raté !
Jeanne remit mille louis à Chon pour son mari, assorties du petit message :

Je n'ai jamais voulu contrôler vos démarches; n'en faites que de raisonnables, vous vous en trouverez bien . Nous devons avoir mutuellement beaucoup d'indulgence l'un pour l'autre. Je ne ne demande pas mieux que de vivre en paix . Soyez persuadé que je choisirai toutes les occasions de vous obliger ....


.

avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 15:24

Il eût été inespéré de se débarrasser du mari aussi aisément .       Les deux époux ont une entrevue orageuse, occasion unique pour Guillaume de démontrer combien mesquinement il est traité !
Il râle si fort que de nouvelles bases pécuniaires de cette singulière association matrimoniale sont jetées, mais Guillaume ne s'en satisfait point et récrimine toujours !!!
Tant va la cruche à l'eau ...

Jeanne est désormais résolue à obtenir, fût-ce à prix d'or, une séparation de corps et d'habitation afin de reprendre toute sa liberté .
Elle était Pompadour, pourquoi ne serait-elle pas Maintenon ?   :n,,;::::!!!: 
 Rien de bien sorcier en somme, il suffit juste d'une toute petite annulation de son mariage en cour de Rome, et schpounk ! le tour est joué.

L'abbé Terray fait diligence et pond ce petit chef-d'oeuvre d'ingénuité  :

Madame du Barry représente à Sa Sainteté que, peu au fait des règles canoniques, elle n'avait su que depuis la célébration de son mariage avec le comte Guillaume du Barry qu'il fût défendu d'épouser le frère d'un homme avec qui on a vécu. Elle avoue, avec toute la douleur d'une âme repentante, qu'elle avait eu des faiblesses pour le comte Jean du Barry, frère de son mari; qu'elle a été heureusement prévenue à temps de l'inceste qu'elle allait commettre, et que sa conscience, éclairée alors,  ne lui avait pas permis d'habiter avec son nouvel époux, qu'ainsi le crime n'est point encore commis; et elle supplie Sa Sainteté de bien vouloir la relever d'une alliance aussi scandaleuse .

( Les fastes de Louis XV, à Villefranche, chez la veuve Liberté )

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Lucius le Mer 04 Juin 2014, 16:56

L'histoire nous fournit toujours des scénarii qui sembleraient invraisemblables dans la fiction !
avatar
Lucius

Messages : 5880
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Ven 06 Juin 2014, 16:28




Il n' y eut pas besoin de monter à l'assaut du Vatican .     L'affaire fut conclue au Châtelet tout simplement .

Le 24 février 1772, Guillaume était assigné devant la justice, ses lettres outrageantes faisant foi .  Il n'opposa qu'une molle résistance, mais quand Jeanne voulut se débarrasser de lui, une bonne fois pour toutes et, pour ce faire, lui constitua en plus seize mille livres de rentes viagères ( Journal manuscrit de Hardy ) , il s'estima encore lésé et se pourvut en appel devant le Parlement !!!
Le 31 avril lui fut asséné un refus franc et massif .

Il regagna la queue basse la champêtre Chartreuse de Rieutort, proche de la seigneurie de Roquelaure, le tout acquis par lui pour y venir lézarder à la belle saison avec maîtresse et enfants . Car Alexandre avait un petit frère :  Victor  .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Ven 06 Juin 2014, 17:40




Quelle mouche le pique encore ?!!
L'année suivante, Guillaume déboule à Paris, avec des airs de lapin apeuré et sans un domestique parce qu'il se méfie subitement de tout le monde.
Cette fois, il explique à ses soeurs qu'il est l'objet d'un odieux chantage : on le somme de porter à telle date, à tel endroit, la somme de cinq cents louis d'or, sinon son sort sera réglé .  Couic !
Il dit la police peu émue par ces menaces et peu soucieuse de sa sécurité, alors hein ! que faire sinon se réfugier dans le giron familial?
Jeanne lui allonge de bonne grâce cinquante mille livres ( pourvu qu'il débarrasse le plancher ) .
L'angoisse le quitte comme par miracle .  Il repart content.  :n,,;::::!!!: 

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Ven 06 Juin 2014, 21:42




Il n'était pas facile de tenir Guillaume à distance, mais que dire du Roué !  
C'était chose impossible  .  boudoi29 boudoi29 boudoi29 
Il va et vient de Paris à Versailles, de Versailles à Paris   , faisant sans cesse irruption chez ses soeurs et belle-soeur: un vrai clystère !  Il a des besoins insatiables, ses finances tenant du tonneau des Danaïdes . Et pour cause !  Il entretient sur un grand pied quantité de maîtresses, parfois quatre ou cinq à la fois, cette polygamie lui vaut le surnom de Barry-Mahomet .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Ven 06 Juin 2014, 22:04




Pour se défaire de l'une de ses maîtresses,  Jean du Barry la donne en mariage au comte de Murat .  Mais le voici repris de passion pour la dame : une pension de deux mille écus écarte le mari complaisant .
 Elle est sotte, vulgaire, et lui fait un foin du diable à Spa, où il l'emmène prendre les eaux, parce qu'aucune dame ne consent à la fréquenter . Il fait diversion à cette contrariété en s'adonnant assidûment au jeu où il tient la banque avec rapacité.  
Mais il ne gagne pas toujours et imagine stratégie plus sûre : renverser le contrôleur général Maynon d'Invau, mettre à sa place un compère à lui,  Guénée de Brochau . L'affaire tournant mal, Brochau se retrouve à la Bastille .
Jean du Barry fulmine :
" Ne savez-vous pas que c'est moi qui ai eu l'honneur de donner une maîtresse à Sa Majesté ?
Craignez de m'échauffer la bile !!! "

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Invité le Sam 07 Juin 2014, 09:47

Mme de Sabran a écrit:
Jeanne lui allonge de bonne grâce cinquante mille livres ( pourvu qu'il débarrasse le plancher ) .
L'angoisse le quitte comme par miracle .  Il repart content.  :n,,;::::!!!: 
.

L'argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue...  :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Comtesse Diane le Sam 07 Juin 2014, 10:00

Mme de Sabran a écrit:


Il regagna la queue basse la champêtre Chartreuse de Rieutort,...

J'adore comment vous racontez Eléo façon les feux de l'amour !! 

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 5308
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Dim 08 Juin 2014, 13:09




Barbara Cartland sors de mon corps !!!
A ma décharge, ces du Barry sont des figures caricaturales de la Comédie humaine : je force à peine le trait !  :




.


Dernière édition par Mme de Sabran le Dim 08 Juin 2014, 16:15, édité 1 fois
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Comtesse Diane le Dim 08 Juin 2014, 13:14

Je pense que l'ami Honoré -s'il pouvait encore écrire- nous régalerait de la meilleure façon !

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 5308
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Dim 08 Juin 2014, 13:41

Cosmo a écrit:
Mme de Sabran a écrit:
Jeanne lui allonge de bonne grâce cinquante mille livres ( pourvu qu'il débarrasse le plancher ) .
L'angoisse le quitte comme par miracle .  Il repart content.  :n,,;::::!!!: 
.

L'argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue...  :

Attends, tu vas halluciner !!!  
Le Roué réclame une indemnité pour le dédommager de la perte de ses bénéfices en " Ecorce " ( comme dirait Rançon, le cher et tendre d'Anne Bécu ).   Difficile à croire, n'est-ce pas !  


Eh bien, si !   
... en ces termes choisis :

Le sieur comte du Barri avait le traité des vivres de Corse sous le nom du sieur Nallet.  Ce traité ayant été résilié en 1768 lui a occasionné une perte très considérable, ce qui l'a mis dans l'impossibilité de rembourser les fonds qu'il a empruntés.
M. le duc de Choiseul, qui a été instruit de son embarras, était si disposé de venir à son secours, qu'il a proposé au Roi de l'indemniser.
C'est d'après cet exposé que le sieur comte du Barri supplie Sa Majesté de lui accorder une indemnité de 300 000 livres pour lui être payée dans les effets qui se trouveront dans la caisse du Trésor Royal et dont les échéances sont éloignées, ce qui le mettra en état de se liquider avec ses créanciers ...



...   poignant, n'est-ce pas !  : 

...   mouchoir ?!!  

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Dim 08 Juin 2014, 15:56




Le plus beau de l'histoire, c'est que, le 25 juin 1771, Louis XV,   ayant pris connaissance de cette missive  , trace au bas de sa propre main :  Bon.


;;;;;;;;  
 :129fs916747:
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Dim 08 Juin 2014, 18:37




Quelques mois ne se sont pas écoulés que Jean du Barry revient à la charge, plus gourmand, plus arrogant que jamais : est-ce que Jeanne ne lui doit pas tout ? Est-ce que le roi ne lui doit pas Jeanne ?
Louis XV, excédé, veut en finir . Le 20 février 1772, il croit se débarrasser du Roué en lui concédant la vente fictive d'une partie de la vaste forêt de Senonches, en Orléanais .

Mais l'affaire ne s'arrête pas là :

avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Reinette le Dim 08 Juin 2014, 20:56

Du Barry recevait une terre considérée comme une des plus prestigieuses du royaume, appartenant anciennement aux comtes d'Armagnac, liés de près à la famille royale et revenant ensuite au comte de Provence ! C'est dire la haute valeur de cette seigneurie !
C'est quand même choquant d'être ainsi récompensé parce que ce type fut un des proxénètes les plus chanceux de son temps ! Shocked
avatar
Reinette

Messages : 8021
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Dim 08 Juin 2014, 21:10

Reinette a écrit:Du Barry recevait une terre considérée comme une des plus prestigieuses du royaume, appartenant anciennement aux comtes d'Armagnac, liés de près à la famille royale et revenant ensuite au comte de Provence !

... d'où bisbilles, par la suite, avec Stautre !
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Mme de Sabran le Lun 09 Juin 2014, 10:49




Comme la folie des grandeurs de Jean du Barry est sans limite, c'est la décoration de la " Croix de Dévotion " de l'Ordre de Malte qu'il brigue maintenant !  boudoi29 
Il fatigue de ses sollicitations appuyées le duc d'Aiguillon, le bailli de Fleury, le Grand-Maître lui-même, sans oublier Louis XV évidemment...
Etrangement, il n'obtient pas gain de cause, pour une fois !  :\\\\\\\\: 

Alors, il se fixe un nouvel objectif encore plus crucial : marier Lolo, son fils .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famille du Barry

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum