La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Page 1 sur 27 1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant

Aller en bas

La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Mme de Sabran le Dim 22 Déc - 1:12

Rappelons que le 7 janvier 2014 à 18 H 15 dans l'auditorium COLBERT - 2, rue Vivienne à PARIS  aura lieu une conférence sur les lettres codées de la correspondance de Marie-Antoinette et Fersen.
Mme Valérie Nachef qui travaille au décryptage de ces lettres et Jacques Patarin, de l'université de Versailles spécialiste du décryptage, seront présents .  Nul doute que cet événement sera hautement intéressant .   Very Happy 

Peux-tu nous en dire plus, Cosmo, puisque tu m'as dit y aller toi-même et que je te sais en cheville avec Mme Nachef ?

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Invité le Dim 22 Déc - 4:52

Je vous ferai un petit compte-rendu après la conférence.  Wink 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Mme de Sabran le Dim 22 Déc - 15:40


Je vais faire tout mon possible pour y aller moi aussi .
Tu sais combien le mystère de ces lettres codées ou caviardées me passionne .
Ah, le voile se lèvera-t-il enfin sur ce fichu 29 juin ?
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par MARIE ANTOINETTE le Dim 22 Déc - 16:18

je confirme la présence de GERARD OUSSET et de CECILE COUTIN
GERARD viendra avec son dossier constitué en SUEDE lors de nos voyages et il remettra à Madame ARISTIDE le travail qu'il a fait sur la dernière lettre de la Reine !!
MARIE ANTOINETTE :;;::,:!!!ùùù: 
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3135
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Mme de Sabran le Dim 22 Déc - 16:49



Diable ! Je ne peux vraiment pas manquer ça !
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Invité le Dim 22 Déc - 17:58

Mme de Sabran a écrit:
Je vais faire tout mon possible pour y aller moi aussi .
Tu sais combien le mystère de ces lettres codées ou caviardées me passionne .

Super !!  cheers cheers 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Mme de Sabran le Jeu 26 Déc - 11:31

la nuit, la neige a écrit:

"  ...  l’intérêt de cette nouvelle recherche : un scoop !
Etonnant, tout de même, que personne ne se soit penché plus sérieusement sur le décryptage correct de ces lettres !!

Je copie ici la version du bouquin de E. Lever (Marie-Antoinette. Correspondance), comme précisé dans le PDF, déjà légèrement différente de celle notée dans l’étude comme étant communément admise.
Mais enfin, c’est dingue !!!!!
Il y a déjà beaucoup de différences et de nuances !! Shocked

"J’existe et j’ai été bien inquiète de vous. Je vous plains de n’avoir aucune nouvelle de nous.
Le ciel permettra que cette lettre vous parvienne.
N’écrivez pas, ce serait nous compromettre, et surtout ne revenez pas ici, sous aucun prétexte.
On sait que c’est vous qui nous avez sorti d’ici, vous seriez perdu si vous paraissiez.
Nous sommes gardés à vue jour et nuit.
Soyez tranquille, il ne nous arrivera rien, l’Assemblée veut nous traiter avec douceur.
Rassurez M. de Mercy.
Adieu, je ne pourrai plus vous écrire. "

L’autre version :


" J’existe ... Que j’ai été bien inquiète de vous, et que je vous plains de tout ce que vous souffrez de n’avoir point de nos nouvelles.
Le ciel permettra que celle-ci vous arrive.
Ne m’écrivez pas, ce serait nous exposer, et surtout ne revenez pas ici sous aucun prétexte.
On sait que c’est vous qui nous avez fait sortir d’ici ; tout serait perdu si vous paraissiez.
Nous sommes gardés à vue jour et nuit ; cela m’est égal...
Soyez tranquille, il ne nous arrivera rien. L’Assemblée veut nous traiter avec douceur.
Adieu...
Je ne pourrai plus vous écrire. "

Enfin, le texte obtenu, après le nouveau déchiffrement :


" J’existe mon bien aimé et c’est pour vous adorer. Que j’ai été bien inquiète de vous, et que je vous plains de tout ce que vous souffrez de n’avoir point de nos nouvelles.
Le ciel permettra que celle-ci vous arrive.
Ne m’écrivez pas, ce serait nous exposer, et surtout ne revenez pas ici sous aucun prétexte.
On sait que c’est vous qui nous avez fait sortir d’ici ; tout serait perdu si vous paraissiez.
Nous sommes gardés à vue jour et nuit ; cela m’est égal. Vous n’êtes pas ici.
Soyez tranquille, il ne m’arrivera rien. L’Assemblée veut nous traiter avec douceur.
Adieu le plus aimé des hommes. Calmez-vous si vous pouvez. Ménagez-vous pour moi.
Je ne pourrais plus vous écrire mais rien au monde ne pourra m’empêcher de vous adorer jusqu’à la mort.  "  

.


Dernière édition par Mme de Sabran le Mar 7 Jan - 15:14, édité 1 fois
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Mme de Sabran le Mar 7 Jan - 14:53

Cosmo a écrit:
Je vous ferai un petit compte-rendu après la conférence.  Wink 

C'est aujourd'hui !!!  Nous comptons sur toi, cher Cosmo !!!  :n,,;::::!!!: :n,,;::::!!!: :n,,;::::!!!: 

la nuit, la neige a écrit:

Eh bien, nombre d’historiens se sont référés aux versions données par le baron de Klinckowström, l’un des descendants des soeurs de Fersen, dans son bouquin : Le comte de Fersen et la cour de France, publié en 1878.
C’est aussi l’histoire des ratures : par lui ? par Fersen ? Etc...
Sur ce, certains documents originaux sont aussi censés disparaître peu après. Ils seraient brûlés.
D’où les versions tronquées, et donc aussi les libres interprétations reprises par nombre d’historiens pour leurs études.
En 1982, des descendants du baron de Klinckowström vendent cependant aux enchères des lettres que l’on croyait détruites.
Elles sont achetées par les Archives nationales.
Depuis, apparemment, personne ne se donne la peine de comparer les versions décryptées aux textes originaux, afin de procéder à une contre-analyse.
Aussi, si je comprends bien, pour la lettre du 29 juin, ce n’est pas là une histoire de ratures sur le texte, mais bien des phrases entières passées à la trappe !
Et d’où vient l’idée à Mme Lever de rajouter : Rassurez M. de Mercy ?  Shocked 

De même, les Archives conservent aussi des lettres déchiffrées, donc traduites, mais pas les originaux (les codées).
Ce serait par exemple le cas de l’autre fameuse lettre du 29 juin (Adieu, le plus aimé et le plus aimant des hommes...).
Mme Lever précise que la copie manuscrite déchiffrée est à Paris ; mais une autre missive, celle avec les chiffres de la reine, serait conservée dans les Archives de Stafsund selon Alma Söderhjelm !
Je ne comprends rien !
J’espère qu’au moins, pour cette lettre-là, les recoupements ont été faits !
Depuis le temps que tout le monde est suspendu à ces mots !!

Et franchement, ce baron de machin : quelle plante-merde !!

Cosmo a écrit:

Suite de l'enquête sur la correspondance entre Marie-Antoinette et Fersen.

J'ai analysé l'écriture figurant au bas de la lettre chiffrée de Marie-Antoinette en date du 7 novembre 1791 et l'ai comparée à l'écriture de Fersen, que l'on trouve dans le dagbok.

Dernière page de la lettre de Marie-Antoinette à Fersen du 7 novembre 1791 :



Extrait du dagbok de Fersen :



La personne qui a déchiffré la lettre du 7 novembre 1791 est bien la même que celle qui a écrit le dagbok : c'est Fersen !

Exemple avec le mot "tout" :




Exemple avec le mot "nous":




Pour rappel, redéchiffrée par Mme Nachef et Monsieur Patarin, la lettre du 7 novembre 1791 dit : "Ma sœur m’a montré une lettre de M = datté encore de brux= pour justifier celle qu’il a écrite au B=où il dit que vous lui avez annoncé que le roi voulait le charger de tout pendant sa prison. Je vous en préviens au cas que cela se dise où vous êtes car pour nous nous savons très bien ce qui en est. Adieu mon bien aimé" (les mots en gras soulignés sont ceux qui ne figurent pas dans la transcription en clair, effectuée par Fersen).

Nous avons bien ici la preuve que les mots "Adieu, mon bien aimé" ne sont nullement "anodins". Si tel était le cas, pourquoi, lorsque Marie-Antoinette écrit en clair à Fersen, elle se contente d'écrire "Adieu" ; alors que quand elle lui écrit en texte chiffré, elle écrit "Adieu, mon bien aimé"? Pourquoi, lorsque Fersen déchiffre la lettre de Marie-Antoinette, il s'abstient de transcrire en clair "mon bien aimé" ?
Les mots étaient trop lourds de sens, les amoureux ne voulaient pas être découverts.

Cela est encore confirmé par la transcription en clair, par Fersen, de la fameuse lettre d'amour du 29 juin 1791
. Gérard OUSSET a eu la gentillesse de me transmettre une copie de cette lettre (ce dont je le remercie bien vivement  :n,,;::::!!!:  ). La voici :






Ici encore, on reconnaît bien l'écriture de Fersen. Le baron de Klinckowström confirme d'ailleurs, dans son ouvrage, que ce déchiffrage est bien de la main d'Axel de Fersen ("Billet en chiffre, déchiffré de la main du comte de Fersen, qui a écrit en marge : le 4 juillet 1791, probablement le jour de la réception", in "Le comte de Fersen et la Cour de France, Extraits des papiers...", tome I, p. 152).

Il apparaît ainsi que c'est Fersen qui a, une fois encore, délibérément masqué les mots d'amour de la reine (on note, au passage, que cela contredit la thèse de Nesta Webster et de ses adorateurs, selon laquelle Fersen aurait été indiscret et n'aurait pas cherché à protéger la réputation de la reine). Pour rappel, voici la version complète de cette lettre, redéchiffrée par Mme Nachef et Monsieur Patarin :



Voilà !   




Pourquoi ChiChi ?  Parce que ça lui en touche une sans  ...    : 
Allez, recouvrons notre sérieux !   Wink  C'est hyper-important ce décryptage des lettres.  
Quand je pense que je vais manquer cette conférence . Cela me désole !

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Mme de Sabran le Mar 7 Jan - 14:56


J'espère que c'est bien cela que tu m'as demandé, hier, de retrouver ?  Very Happy
Ceci fait, je brûle de lire ton exposé !!!  :n,,;::::!!!: :n,,;::::!!!: :n,,;::::!!!: 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Comtesse Diane le Mar 7 Jan - 16:44

J'ai hâte aussi de savoir ! :n,,;::::!!!: Cette histoire est tellement belle. Et profonde.  boudoi30 

Il était moins facile de cacher ses sentiments au XVIIIème, surtout lorsqu'on était une personne très importante.
Aujourd'hui, il me suffit d'écrire en MP !   Ni vu ni connu !   
Ah ! Qu'elle serait bien avec nous la Reine aujourd'hui !!! :n,,;::::!!!:

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 7320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Invité le Mar 7 Jan - 16:50

Comtesse Diane a écrit:Il était moins facile de cacher ses sentiments au XVIIIème, surtout lorsqu'on était une personne très importante.
La preuve que si, Comtesse Wink
Etant donné la profusion de mots tendres, qu'une oreille du XXIème ne saurait comprendre justement, que comportaient les missives du XVIIIème il est difficile de s'y retrouver...et il faut savoir jongler avec les mots sinon avec les coeurs pour y garder son latin !

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Gouverneur Morris le Mar 7 Jan - 17:01



La FIFMA : Force d'Interposition sur le Forum Marie-Antoinette boudoi26
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 4515
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Mme de Sabran le Mar 7 Jan - 17:04

Gouverneur Morris a écrit:
La FIFMA : Force d'Interposition sur le Forum Marie-Antoinette


 boudoi26


Non, non !   Restez !!!   Smileàè-è\':

 : 

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Gouverneur Morris le Mar 7 Jan - 17:09

Merci beaucoup Mme de Sabran mais je vous rassure : la FIFMA intervient à titre préventif  Hop! 
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 4515
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par MARIE ANTOINETTE le Mar 7 Jan - 17:12

je suis certaine que ce soir la vérité sortira du puits !!!!!
Jeudi dernier, dans l'émission sur les ARCHIVES NATIONALES, Madame ARTISTIDE a évoqué la possibilité de lire sous les ratures en empruntant les moyens modernes pour restaurer les tableaux
c'est à dire séparer les deux encres qui sont différentes.

COSMO compte rendu détaillé obligatoire dès potron minet !!!!
ordres de la Reine !!!!!!

MARIE ANTOINETTE
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3135
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par MARIE ANTOINETTE le Mar 7 Jan - 17:18

mille excuses aux lecteurs, mes doigts tapent si vite que les "a" et les "t" restent dans la machine.

MARIE ANTOINETTE :::!!!ùùù^^^^: 
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3135
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Comtesse Diane le Mar 7 Jan - 17:21

On s'en fiche : On vous lit toujours !

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 7320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Mme de Sabran le Mar 7 Jan - 17:58

marie antoinette a écrit:
c'est à dire séparer les deux encres qui sont différentes.

C'est aussi sur cette perspective nouvelle que se fonde l'espoir de Gérard Ousset, me disait Cosmo hier soir !!!  Very Happy 

 :n,,;::::!!!:  :n,,;::::!!!:  :n,,;::::!!!: 

marie antoinette a écrit:je suis certaine que ce soir la vérité sortira du puits !!!!!

avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Invité le Mar 7 Jan - 19:44

Sujet déplacé ici, merci  Wink 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Invité le Mer 8 Jan - 8:57

Voici donc un bref compte-rendu de la conférence d'hier.

Alors, voyons voyons.. ah voilà :



 boudoi16 

Désolé, je me suis emmêlé les pinceaux, c'était la première partie concernant les mémoires de Jacques Bongars, diplomate au service du roi Henri IV.  Hop!
Pas de "J'existe mon bien aimé et c'est pour vous adorer", ni rien du tout !  lol! 
Bon… je remets de l'ordre dans tout ça et je reviens !  

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Invité le Mer 8 Jan - 9:04

Ah voilà !  Smileàè-è\':   



En ce qui concerne les lettres de Marie-Antoinette et Fersen, nous avons eu droit à trois présentations :

- une présentation par Madame Isabelle Aristide-Hastir, responsable des archives privées, Archives Nationales,
- une présentation de Monsieur Jacques Patarin, Professeur à l'Université de Versailles-Saint Quentin sur le contexte historique,
- une présentation de Madame Valérie Nachef, sur le décryptage de la correspondance entre Marie-Antoinette et Fersen.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Invité le Mer 8 Jan - 9:27

La présentation de Madame Isabelle Aristide-Hastir était fort intéressante.

Les Archives Nationales ont, comme vous le savez, acquis aux enchères en 1982, un certain nombre de papiers mis en vente par les descendants de la famille Fersen.



Voici la nomenclature de ces papiers :



Différences entre une lettre autographe, une copie faite par Fersen ou son secrétaire, et une copie faite par le petit-neveu de Fersen au XIXème siècle :



Madame Aristide-Hastir a également fait le point sur les lettres chiffrées ou non, celles pour lesquelles on dispose de la clé etc…





Nous avons ensuite eu droit à des "close-ups" sur ces fameuses lettres, qui se trouvaient en original sur l'estrade : filmées en direct, elles étaient projetées à l'écran.  :n,,;::::!!!: 
(A la fin de l'intervention, nous avons pu monter sur l'estrade et approcher ces originaux de très près, comme vous le verrez tout à l'heure).







Grande nouvelle : ces lettres ont été intégralement photographiées et numérisées et seront mises en ligne sur le site des Archives Nationales courant 2014.
Madame Aristide-Hastir espère que cela sera fait d'ici la fin du mois.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Invité le Mer 8 Jan - 9:31

La présentation de Monsieur Jacques Patarin était également intéressante, mais comme vous connaissez tous l'histoire, je vous fais grâce de mon compte-rendu sur ce point.  Hop! 


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Invité le Mer 8 Jan - 9:46

Dans sa présentation, Madame Valérie Nachef a exposé le résultat des travaux effectués avec Monsieur Patarin depuis quelques années afin de déchiffrer les lettres de Marie-Antoinette et Fersen.



Madame Nachef et Monsieur Patarin ont re-déchiffré toutes les lettres disponibles aux Archives Nationales.

Dans leur étude, Mme Nachef et M. Patarin n'exposent que les différences qu'ils ont pu détecter entre les lettres publiées dans les ouvrages et les lettres telles que re-déchiffrées par eux-mêmes. A chaque fois, les passages occultés contiennent des mots d'amour.  Hop! 





Madame Nachef a expliqué comment se faisait le déchiffrage, à l'aide du mot clé et de la table de déchiffrement. Je crois que j'ai enfin (plus ou moins  boudoi32  ) compris le système. Marie-Antoinette ne chiffrait qu'une lettre sur deux. Afin de retrouver à quoi correspond la lettre chiffrée, il suffit de se reporter à la table de déchiffrement. Dans la table de déchiffrement, le couple "DG" par exemple signifie que la lettre "D" a été remplacée par la lettre "G" dans la lettre chiffrée. Vous me suivez ?  Wink


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La correspondance de Marie-Antoinette et Fersen

Message par Invité le Mer 8 Jan - 9:50

Madame Nachef et Monsieur Patarin ont, en outre, découvert une lettre entièrement en chiffre qui semble-t-il n'avait jamais été déchiffrée et qui n'était publiée dans aucun ouvrage historique.

La voici :




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 27 1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum