Palloy, le démolisseur de la Bastille

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mar 03 Juin 2014, 22:40




Un discours de Palloy ( Louis XVI n'est plus que le roi des Français ) :


avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 09:19




Voici maintenant une lettre de Palloy à Drouet ...   

Je rends hommage à ton courage et à ta fermeté depuis l'arrestation du traitre Capet à Varennes
...

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 09:24




Couplets patriotiques chantés chez Palloy :

Laissons crier Louis seize,
Laissons la reine en fureur ...



avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 09:31



Projet confié à Paroy pour l'érection d'un monument pyramidal sur l'ancien emplacement de la Bastille . Nous sommes à la genèse de la colonne de la liberté .
Ce document est très lisible, c'est un plaisir .  :n,,;::::!!!: 
Palloy déborde d'imagination commémoratrice . Il explique aussi comment il se fait fort de fondre les fers de la forteresse pour couler des médailles !










avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 12:21




Je me demande  scratch  comment il faut interpréter, dans le document que j'ai posté juste au-dessus, le petit zibouiboui qui précède invariablement Palloy et qui peut ressembler autant à un s qu'à un f .

... Sieur Palloy ?
... Frère Palloy ?

A cette époque révolutionnaire en diable, le Sieur tombe en désuétude au profit du Citoyen, mais comment penser que ce soit l'Assemblée Nationale qui donne du Frère en veux-tu en voilà
à notre homme ?
La maçonnerie est censée être une société secrète .  Very Happy 

Pourtant voici un document, plus maçonnique que possible :

Cher Frère et Concitoyen

( .... bla bla bla ..... )
Nous avons l'honneur de présenter nos respectueux hommages à Madame Palloy et à Mademoiselle votre fille et sommes tous bien fraternellement à vous servir ...

Il émane très officiellement de Courvol, huissier d'honneur de l'Assemblée Nationale et tous ses collègues .

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 12:36




Reinette a écrit:
           
la nuit, la neige a écrit:
               Et seulement ? Crois-tu ?! http://www.autopacte.org/Rien.html


       J'avais loupé cet article éminemment intéressant.  Very Happy 


Moi :

   N'est-ce pas !!!   :n,,;::::!!!: 
   C'est pourquoi je voulais aller me rendre compte sur pièces, et en avoir le coeur net .

   Comment comprends-tu son épopée nébuleuse du 12 juillet 89, avec Collard ???

   .
Reinette :

Nous savons que les gardes-françaises ont été du côté des émeutiers lors des journées de juillet.
Je ne sais pas si c'est le cas dès le 12 mais en tout cas, c'est certain pour le 14.
Palloy et son compère sont-ils allés les rencontrer juste avant, s'assurer de leur soutien ? En tout cas, difficile de ne pas lire cela entre les lignes...
Frère, patriote, citoyen... C'est du jargon révolutionnaire. Ridicule.  boudoi29 

Moi :

Je ne te le fais pas dire, et c'est là où je croyais que Romi en faisait des tonnes !!!   Tu vois !
Mais non, franchement non, pas du tout !  c'est bien le ton grandiloquent et la propagande échevelée du temps .


Tiens ! Vise un peu la profession de foi républicaine de Palloy, moi soussigné homme du 14 juillet, du 10 août ...
( qui tournera casaque éhontément quelques années plus tard ) :




Reinette
:

Son petit patriote systématiquement accolé à sa signature est insupportable ! C'est d'un nul...  boudoi29  :::!!!ùùù^^^^: 
Merci de te dévouer à décortiquer ses archives...

Moi :

C'est un plaisir, tu penses !  :n,,;::::!!!: 

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 14:34




Très très drôle !!!  :n,,;::::!!!: 

Nous vous attendons dimanche matin avec vos apôtres : le rendez-vous est au club, près le reposoir rue ( ? )
Prenez garde qu'ils viennent en va-nu-pieds et sans culottes
( souligné dans le texte ) . Ce serait une mascarade qui ferait tort à la belle cause de la liberté que nous défendons.

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 14:48




Reinette a écrit :

La cause, quelle cause ?  Shocked 
Car enfin, il en parle en juillet 89 puis en avril 1792. Or est-ce la même ?  Shocked 

Mme de Sabran a écrit:
   Cette lettre m'est écrite par M. Collard, un brave homme, je l'ai vu à tous les mouvements publics en avant pour la cause, comme il a été avec moi déboucher les lumières des canons ( ? ) qui étaient encloués ( ? ) enclavés ( ? ) à l'hôpital des Gardes Françaises . Le 12 juillet 1789, nous avons à nous deux fait armer tout Vaugirard, nous sommes entrés dans le camp du Champ de Mars 600, M. Besenval nous a laissés entrer, et ne nous a fait aucune impolitesse . Il y avait 6000 citoyens qui nous attendaient à la porte de la grille . C'était pour être de la cause .


Mme de Sabran a écrit
:
   Très très drôle !!! Very Happy

   Nous vous attendons dimanche matin avec vos apôtres : le rendez-vous est au club, près le reposoir rue ( ? )
   Prenez garde qu'ils viennent en va-nu-pieds et sans culottes ( souligné dans le texte ) . Ce serait une mascarade qui ferait tort à la belle cause de la liberté que nous défendons .


Ah non désolée, il parle de cause en 1790. Mais pour un événement de 1789.

Moi :

La cause, bien sûr, c'est la Révolution !

Tu poses la question, et schpounk ! c'est Couturier qui te répond !!!

Reinette :

Evidemment ! Mais nous, connaissant la fin, nous mettons tout dans le même sac. Mais pas les contemporains !  Shocked 
La Révolution n'est pas la même en 1789 puis en 1792 ! Enfin normalement non. A moins d'admettre que les massacres de Septembre puis la Terreur sont déjà inscrits dans les événements de 1789. Ce qui est nié par la plupart des spécialistes qui ne peuvent admettre que la violence d'à partir 1792 soit déjà là. Pour moi, la réponse est claire depuis longtemps et Palloy vient de nous l'avouer le plus tranquillement du monde.  Shocked 

Les premiers acteurs de la Révolution, les grands hommes de 1789 vont très vite se retrouver dépassés : La Fayette, Bailly, Philippe-Egalité... A partir de 1792, ils vont tout faire pour freiner le cours violent de la Révolution ou alors faire preuve d'une grande lâcheté ne sachant plus quoi faire. Ou comme La Fayette faire preuve d'une naïveté incroyable. Ne s'est-il pas exclamé "La Révolution est finie !" lors de l'acceptation de la Constitution par Louis XVI ? Ce n'était que le début pourtant...  Sad  Sad  Sad 

Et je ne parle pas de Mirabeau qui meurt pile au bon moment...
A moins que finalement, ils ne furent que des marionnettes... Des prêtes-noms : des hommes riches et célèbres. Le temps de laisser à d'autres plus obscurs les moyens de se faire connaître...

Moi :

Oui, tu as raison, c'est toujours la même cause de la Liberté et de l'Egalité .
La Révolution change plusieurs fois de visage, mais pas d'objectif .

C'est Napoléon qui mettra un terme à la Révolution .

Reinette :

On se demande où étaient passées ces valeurs avec l'instauration du Tribunal révolutionnaire.
Et même avant...

Moi :

Comme tu dis !  boudoi29  
En matière de Révolution, il n'y a pas que l'idéologie, il y a les dangers du fanatisme et les détails matériels .

Tiens ! voici une lettre très curieuse:

Frère et ami,

Vous vous souviendrez facilement que vous avez vu ces jours-ci au Comité d'instruction publique deux patriotes dont l'un est le frère Leroux, physicien qui a fait tant d'ouvrages ou de dons patriotiques depuis la Révolution, et l'autre est un pourvoyeur de la nation associé avec le frère Leroux seulement pour le journal des subsistances dont voici le prospectus imprimé .

Le frère Leroux, physicien, littérateur et artiste, vous envoie une pièce de vers pour être exposée en tableau dans votre vaste cabinet patriotique. Il a fait cette pièce avec zèle dans l'espace d'une soirée . Il vous remettra un autre ouvrage aussi de sa composition, imprimé et approuvé du Comité d'instruction publique sur les dangers du fanatisme .

Il vous fera voir des étoffes qui résistent au feu, à l'eau et à tout air contagieux . Cette découverte est constatée par une expérience faite aux Archives Nationales et sous procès verbal et signé de 28 tant savants que députés et autres témoins employés aux dites archives . Il fait faire actuellement une étoffe qui garantira des balles les soldats armés de piques . Vous en verrez incessamment l'expérience dans un des jardins de l'Assemblée nationale .

Il est votre frère et ami .

Le Rouette


avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 15:02




La nuit, la neige a écrit :

En tout cas cette étoffe ne semble pas avoir connue l'avenir escompté. Laughing 

Je te réponds :

Elle me fait un peu penser au gilet pare-balles que Paroy concocte pour Louis XVI .

Lettre à Palloy de Marc-Antoine Jullien, dit Jullien de la Drôme . (    )
Le ton est plus fanatique que jamais, ce qui n'étonnera personne de la part de Jullien .

Notez, en fin de lettre, la manière de saluer Madame et Mademoiselle Palloy . Il y a de quoi se tordre !!!


Républicain

( ...... ) Je t'ai consulté sur la pétition que je veux faire à la Commune relative à l'injure faite aux mânes de mon frère et de mon ami mort victime de leur patriotisme . C'est parce que je te connais des principes vraiment républicains je te prie d'y faire les changements nécessaires, car rappelles-toi bien que, soldat, j'ai mieux à battre que faire des phrases. ( !!!!! )
Je suis nommé commissaire pour la fête qui doit se célébrer ce décade 30 brumaire, pour honorer la mémoire des grands hommes et en même temps donner le dernier coup de masse au fanatisme en le chassant de son temple, en y substituant l'image de la liberté et de la raison.
Comme commissaire, je prends sur moi de t'inviter à venir, avec les sans-culottes de Franciade mêler ta joie républicaine avec nous .

Salut et fraternité
le Républicain Jullien
( il énonce son pedigree foireux )

Je te prie d'embrasser tes deux républicaines pour moi .


( Il n'a pas tort car, vous le verrez plus loin, mademoiselle Palloy ( aussi ardente patriote que son père  :  ) signe :
Fille Palloy, Républicaine pour la vie )



avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 16:22



Reinette a écrit :

Heureusement qu'ils se battaient contre le fanatisme !  : boudoi29 

Moi :

Oui, tout de suite ça rassure ! On est en confiance ...   

La lettre suivante m'éclaire celle de Jullien de la Drôme que je venais de poster juste au-dessus .  Very Happy 
Palloy et Jullien font partie de la même loge de la Franciade .

Pas facile de faire la maçonnerie buissonnière.    On est rattrapé par la peau des fesses.  : 
Comme voici :

Tu nous avais promis, frère et ami, de venir à Franciade nous aider de tes talents et nous éclairer de tes lumières, mais il me parait que tous tes moments employés au patriotisme n'ont pas laissé un instant à l'amitié à la fraternité : membre de notre société, tu lui dois quelque chose, à ce titre je te somme de ne point nous abandonner . Tu nous seras toujours nécessaire, utile, mais en ce moment tu nous deviens indispensable .
Rends-toi aux désirs de notre société, tu ne pourras augmenter ni son attachement ni sa reconnaissance mais tu accroitras tes bienfaits et ceux d'un patriote qui sera toujours précieux aux républicains . Mon coeur me fait faire une ... lutte ? ... de républicanisme.
Je ne dois point faire l'éloge de qui que ce soit . Tu as bien mérité de la patrie, de ta concitoyenneté, de tes frères et de tes amis. Tu as fait ton devoir. Voilà ta récompense.

Jullien qui doit te remettre la présente t'entretiendra de différents objets relatifs à notre fête. Je te somme, ami, de ne t'engager avec personne pour partager un repas frugal le 30 brumaire . Je ne veux pas te quitter . C'est avec toi que je veux faire des libations à la liberté, l'égalité, et la raison .
Nos modérés ( ...... ? ...... ) mais ça ira, je t'assure, ça ira . Vive, vive à jamais la République !

Mille amitié à ton aimable et patriote famille, la mienne l'attend et lui donne l'accolade fraternelle .
Ton ami t'embrasse, ton frère t'aime, et le patriote attend le patriote et sans-culotte Palloy.




avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 17:49

Sur l'ancien emplacement de la Bastille, c'est une colonne de la Liberté qui est érigée, toujours par l'infatigable
patriote Palloy . (  :  )












La nuit, la neige :

C'est que monsieur est lyrique !  Laughing 

Moi :

Dis même carrément, emphatique !

Osterreich

Je verserais une larme si je le pouvais !!!   Laughing  Laughing  Laughing 
Voici ce que j'ai trouvé sur Gallica :

"Les XVI commandemens patriotiques, par un républicain" dont l'auteur est Palloy.



La nuit, la neige :

J'adore : Méfie-toi de ceux qui se vante(nt) beaucoup !
Suivi d'un Méfie-toi des grands parleurs.   :\\\\\\\\:  

Osterreich :

Le commandement XII n'est pas mal dans son genre non plus !!!   : : : 

Moi :

La langue de bois de nos politiques, aujourd'hui, fait pâle figure comparée à cela !!!   

.


Dernière édition par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 20:12, édité 2 fois
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 18:51

Autant dire que, et hop ! et hop !  :n,,;::::!!!:  les pierres de la Bastille partent toujours comme des petits pains !




Ah, j'aime bien cette lettre  Very Happy  ( très très lisible d'ailleurs ), dans laquelle une citoyenne, amie du plus célèbre des prisonniers de la Bastille, Latude, réclame elle aussi sa pierre de la Bastille que lui avait promise Palloy .
Elle sollicite aussi, pour Latude et elle, une place dans un cortège organisé par Palloy .

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 22:43




Ici, c'est un plan de la Bastille qui est enchâssé dans l'une de ses pierres    Very Happy  :






Là, ce sont les apologies de Lepeltier et de Marat     ...  

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mer 04 Juin 2014, 23:23




Reinette a écrit :

Osterreich a écrit:
   Le commandement XII n'est pas mal dans son genre non plus !!!
C'est tellement ignoble que je n'ai rien dit.   Smileàè-è\':

Moi:

Oui, Palloy tire un trait énergique sur Louis XVI, au propre comme au figuré .
Et puis, tant qu'on y est, crac ! la Fayette et Bailly passent aussi à la trappe des infâmes .  

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Ven 06 Juin 2014, 18:01




Palloy n'oublie pas les loges dans la distribution des précieuses reliques .
Cette lettre, qu'il reçoit de l'un de ses frères, pourrait s'intituler " Zizanie en Maçonnerie " ! :

Monsieur,

J'apprends avec plaisir que vous vous disposez à offrir à la Société fraternelle des Minimes une des pierres de la Bastille . En perpétuant ainsi vos actes de civisme, vous rappelez les Français à leurs devoirs et faites germer dans leurs âmes l'amour de la liberté . Si votre intention est de faire le même don à la Société du Faubourg Saint-Antoine, au nom de laquelle je me suis aussi présenté chez vous, je vous préviens, crainte de bévues, qu'elle s'est divisée, et que ceux qui ont eu le plus de part à la démarche où je les ai portés envers vous, en ont formé une nouvelle sous le titre Les Défenseurs des Droits de l'Homme . Elle tient ses séances dans la maison du comité de la section de Montreuil, grande rue du Faubourg, N°88.
J'atteste que c'est là où gite le vrai patriotisme, l'amour de la justice, et que vous ne pouvez remettre en de meilleures mains ces monuments qui ....






Gaaaasp ! Voici qu'arrive presque la rupture de stock ! Hop!

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Ven 06 Juin 2014, 21:25




Tiens encore une pierre qui traîne par là ! Very Happy
Sur celle-ci, c'est la Déclaration des Droits de l'Homme qui a été gravée .




Moins honorifiques que les pierres, mais enfin on ne va pas cracher dessus non plus, n'est-ce pas! ( Wink ) sont les médailles coulées dans les fers de la Bastille . Very Happy
Idem ! Palloy assure fabrication et distribution .

Roederer, par exemple, reçoit la sienne .

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Ven 06 Juin 2014, 22:24




Ici, le bénéficiaire est réticent . La médaille, il la veut bien oui, mais attention ! frère Palloy, tu ne la refiles pas à n'importe qui au moins, dis voir, ta breloque ???!!! boudoi16

Palloy patriote républicain peut-il exiger un serment individuel à s'en rendre le dépositaire ? Quel est ton pouvoir et quels sont tes motifs pour l'exiger ? Voudrais-tu t'assurer des sentiments républicains de ceux de tes frères à qui tu fais ton cadeau ? Je te réponds alors que ta médaille ne doit être envoyée qu'à ceux de tes frères dont tu connais affirmativement l'opinion et la conduite révolutionnaire, et que ceux-là ont prêté le serment de maintenir la République et de poignarder le premier qui oserait attenter à son unité et son indivisibilité .
Je te crois trop bon républicain pour te soupçonner d'avoir pu un instant oublier le citoyen et ne t'être occupé que de l'homme en place ..
..

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mar 10 Juin 2014, 16:43




Cosmo a écrit
:
le Mer 1 Mai 2013 - 8:41, à la Conciergie, where else ?


Mme de Sabran a écrit:
je n'ai pas encore pris connaissance de toutes les archives existantes relatives à Palloy . Il m'en reste à dépouiller aux Archives nationales, à la B.N.F. , à Sceaux, à Carnavalet ... Je ne désespère pas !


Vous n'êtes palloy euh..pardon pas loin du but !  Very Happy 


Il fait un vrai business semble-t-il. Voici ce qui est passé aux enchères l'année dernière :



Pierre François Palloy,
dit Le Patriote
les petites bastille sont offertes
Ensemble de neuf documents relatifs au modèle en pierre de la Bastille envoyé par le citoyen Palloy à diverses villes et départements.
Quatre procès-verbaux imprimés, in-quarto, des départements des «Baffes-Pyrénées» (1791), de la ville d'Épernay (1792), du district de château Thierry (1792), du département du Loiret, « relatant l'inauguration des dits présents du citoyen Palloy ».
Deux lettres in-quarto de remerciements émanant des officiers municipaux de Nîmes datées de 1790
Une lettre in-quarto de l'administration du département du Gard datée de 1790
Une lettre in-quarto des administrateurs du Directoire et du district de Sommières datée de 1790
Une lettre petite in folio des administrateurs du département du Gard datée de 13 pluviôse an 5 (1er février 1797).


Moi
:

Palloy du but !  :\\\\\\\\:   Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing 

Merci, Cosmo !  Very Happy 

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mar 10 Juin 2014, 16:54



Cosmo a écrit
:
Mer 1 Mai 2013 - 8:58

La forteresse de la Bastille
En plâtre patiné, du type de celle de Palloy.




Médaille de Palloy, faite à partir des barreaux de la Bastille. En métal repoussé à deux faces, cerclée de cuivre avec bélière, ornée sur une face d'une colonne entourée de l'inscription: « Sur les Ruines du Despotisme est Elever la Liberté - La Gloire de la Nation Française Libérée » et sur l'autre face apparaît l'inscription: « Législateurs ce métal provient des chaînes de notre servitude que votre serment du 20 juin 1789 a fait friser le 14 juillet suivant - Par Palloy Patriote».




Moi :

Merci, merci !  Very Happy  Il y avait aussi les bijoux de rêve ( euh ... ) en pierres de la Bastille, comme en portaient Marie-Adélaïde d'Orléans et Mme de Genlis ...
Palloy débordait d'imagination .

Oui, il existe toujours une quantité impressionnante de papiers relatifs à ce que vous avez tout à fait raison d'appeler un vrai business .
Ce modèle de désintéressement ( voir ses seize commandements ) et de probité républicaine sera accusé de dilapidation fin 93 et mis à l'ombre.
J'ai photographié aussi quelques traces écrites de son passage en prison, dont le brouillon d'une lettre qu'il envoie au Père Duchesne en travaillant son style au diapason de celui d'Hébert .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mar 10 Juin 2014, 18:11



Comme je vous l'annonçais un peu plus haut, Palloy, convaincu de dilapidation, est emprisonné, fin 1793.
Zut de zut !!! malheureusement, j'ai bougé et raté la photo de la lettre de sa dénonciation à Roland ! Tant pis .

Son ordre d'écrou porte :
8 nivôse an II, Diogène Palloy, âgé de 42 ans, natif de Paris, sur l'ordre de Godard de Cailleux, administrateur de Police, pour fait de Police ...

Il s'étonne de son arrestation, cet homme si intègre, et aimerait en connaître un motif plus précis que ce très vague fait de Police .
C'est à Xavier Audoin, le propre gendre de Pache, qu'il écrit pour avoir le fin mot de l'histoire :

Rien ne me surprend dans une grande Révolution . En homme de caractère, je m'attendais à tout mais toujours de la part de nos ennemis . J'ai trop bravé la mort depuis le commencement de la Révolution pour la craindre . Si tu peux me rendre justice, tu peux me juger, et sans m'arrêter aux protestations d'estime que tu me fis par ta dernière, je t'écris plutôt comme libre opprimé que comme ami .
Je suis incarcéré depuis le 8 courant par l'administration de police, j'en ignore le motif, certes cette conduite étonnera tous les républicains . C'est à toi qui m'a paru toujours ferme que je m'adresse pour obtenir une satisfaction que tu peux me procurer avant que j'entreprenne d'autres démarches, ce serait de t'assurer et de me faire savoir quel est le prétexte qui a pu donner lieu à mon arrestation ...








Il réclame justice, au nom de ses fameux 16 commandements, postés en amont par Osterreich .
Pénétrez-vous bien des principes qui y sont renfermés . C'est la seule étude, avec la Déclaration ( des Droits de l'Homme ) et les Lois qui vous soit nécessaire .

Il s'interroge sur l'identité de ses ennemis qui ne peuvent être que des liberticides, nouveaux Cromwell, nouveaux Catilina,
les ambitieux :
.... qu'en examinant la conduite, vie privée et politique de tous ceux qui occupent des places, nous viendrons à bout de maintenir le décret rendu par la Convention sur la Vertu à l'ordre du jour .
Voilà traits pour traits le tableau des auteurs de mon arrestation que je déclare être les plus grands ennemis de la patrie ....














Ses républicaines
( épouse et fille ) ont obtenu le droit de visite grâce à une harangue de Demarate ( fille Palloy, républicaine pour la vie ) à la barre de la Convention:

Moi, républicaine, je viens dans le Sénat français demander vengeance des infâmes scélérats qui calomnient Palloy, mon père, en l'accusant d'infidélité à sa patrie; car, s'il en était coupable, je lui plongerais dans le sein ce glaive qu'il a lui-même suspendu dans cette enceinte pour effrayer quiconque oserait attenter aux Droits de l'homme, à notre constitution populaire, ou aux intérêts de la nation .
...







Au point où il en est, Palloy ne sait plus à quel saint se vouer et préfère s'adresser à Lettre Suprême ( sic )
( petit billet que j'ai posté plus haut )

Il écrit aussi au Père Duchesne en travaillant son style au diapason de celui si raffiné d'Hébert :

Palloy au Père Duchesne:

J'ai reçu hier ton affiche . Je n'en avais pas besoin pour apprécier la calomnie que l'on répandait contre toi . Je l'ai fait afficher dans la cour de la prison où je suis . J'ai vu l'aristocratie la bouche béante . Je te félicite sur ton numéro 350, fin de la page 3 et partie de celle 4. Tu as dit beaucoup de vérités, oui je le regrette comme toi . Ce n'est qu'un tas de Jean Foutre, qui ne sont connus ni d'Eve ni d'Adam, de ces aristocrates soudoyés qui s'associent avec des intrigants pour dénigrer les patriotes, des bougres à poil qui, depuis la prise de la Bastille, n'ont pas bronché d'une ligne .
Nous buvons un coup à ta santé, avec deux bons bougres qui sont deux patriotes opprimés, en attendant que l'intrigue qui me mit dans mon cachot soit découverte et mette à même la Convention de me délivrer du tourbillon où je me trouve enseveli ....








Il s'adresse aussi à ses frères et amis de la Société républicaine de Sceaux-l'Unité .

J'ai appris, frères et amis, par vos démarches d'hommes libres auprès des administrateurs de la police de Paris, que lorsque vous voyez un de vos membres opprimé, vous vous empressez d'en connaître les causes et d'en réclamer justice . Je vous en remercie . Ce ne peut être qu'un ennemi du bien public, un vil importun qui a pu occasionner mon arrestation .
( ..... ) Je vous prie, citoyens, de ne faire aucune démarche . Un patriote doit être ferme quand il est assuré de sa justification .
Ce n'est pas la première fois que je me suis vu forcé de repousser les injures et les calomnies les plus atroces .......





Palloy recouvrera la liberté en mars 1794 .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mar 10 Juin 2014, 18:24



Reinette a écrit:

La fille a un discours...

Moi :

En digne fille de son père, elle est lobotomisée par la Révolution, prête à haïr et à verser le sang pour des chimères.
Une épouvante .

Reinette
:

Palloy n'hésite pas à placer ses commandements au même niveau que les Droits de l'Homme. Pas mal !

Moi :

Oui. Il ne doute de rien !

Après le petit souci de ce passage rapide en prison, Palloy traversera allègrement la Révolution à travers les gouttes.
Il gardera sa tête sur les épaules et applaudira à tous les nouveaux régimes, Restauration comprise, abdiquant sans états d'âme ses élans de jeunesse patriotiques et républicains.

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mer 11 Juin 2014, 11:14




La Conciergerie, Mer 1 Mai 2013 - 19:21


Reinette a écrit:
   La fille a un discours...     

Moi
:
Au fait, Reinette, une petite précision ! Mademoiselle Palloy a alors entre 17 et 18 ans ...


Reinette :

Elle s'est mariée ?  Shocked 

Moi :

Oui . Elle a épousé, le 5 fructidor an V ( 22 août 1797 ) le capitaine Antoine-François-Tranquille Monvoisin.
Le général Hatry, inspecteur général de l'infanterie de l'armée de Sambre-et-Meuse a été le témoin du capitaine, son aide de camp.


Reinette :

Le pauvre ! Épouser une furie pareille...  Shocked 
Je la vois très bien dans les défilés révolutionnaires organisés par David (et le père Palloy en entrepreneur) en jeune vestale.  boudoi29 

Moi :

Tu ne crois pas si bien dire !
Attends la suite ...

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mer 11 Juin 2014, 11:54




En effet, Reinette, Palloy préside à la préparation de nombreuses fêtes, commémorations, défilés parisiens.
Il y a, à la B.H.V.P., tout un épais dossier de papiers concernant ces festivités organisées sous la houlette de Palloy .
J'ai fait une photo d'un extrait de lettre qui a trait à la remise en liberté des 40 soldats du régiment de Châteauvieux, qui avaient été condamnés à 30 ans de galère à la suite d'une révolte militaire de Nancy .
Le frère Palloy fait partie des commissaires, avec Tallien, David, Marquet, Collot d'Herbois et Hubert, nommés pour travailler à l'organisation de la fête donnée en leur honneur le 15 avril 1792 .




Les Jacobins rendent hommage aux Suisses de Châteauvieux

Paris 15 avril 1792

Le cortège s'est ébranlé vers midi. Depuis le matin, une foule immense, massée à la barrière du trône, attendait ce moment. Mais la fête de la Liberté, donnée en l'honneur des Suisses de châteauvieux délivrés du bagne, la dédommage amplement de son attente. En tête du défilé, quatre citoyens portent une déclaration des droits de l'homme gravée sur deux tables de pierre. Au centre du cortège, avec leurs épaulettes jaunes, les quarante et un soldats arrachés au galères où les avait mis Bouillé, suivis de deux sarcophages commémorant le massacre du 31 août 1790, l'un pour les Suisses, l'autre pour les gardes nationaux qui les avaient affrontés. Puis vient un grandiose char de la Liberté à l'antique, tiré par vingt chevaux couvert d'un tissu écarlate peint par David, représentant d'un côté Brutus et de l'autre Guillaume Tell. Le même David a ordonné l'ensemble du cortège, sans pompe excessive, mais avec un luxe de symbole. Ainsi, la marche est fermée par un groupe de jeunes femmes vêtues de blanc, brandissant les chaînes rouillées des forçats injustement condamnés.






Le soir d'un si beau jour, Palloy a offert un banquet aux héros de Châteauvieux, dans la salle du théâtre Molière . On a dit que Palloy finançait ses prodigalités par la vente de ses fameuses médailles coulées dans les fers de la Bastille . Il proteste que non.
De fait, sa fortune ( considérable pour un simple particulier avant le 14 juillet 89 ) s'amenuise plutôt qu'elle ne s'accroît .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mer 11 Juin 2014, 12:15




Reinette a écrit :

Ah oui, j'ignorais que Palloy avait participé aux célébrations des soldats révoltés contre leurs officiers, notamment Bouillé. C'est justement parce que celui-ci avait tenu bon (en réglant le sort des mutins comme il se devait Laughing  ) que Louis XVI et Marie-Antoinette lui accorderont leur confiance.

Mais le plus drôle (si je puis me permettre  Shocked  ) : si les révolutionnaires ont poussé à leurs débuts les soldats à se révolter contre leurs officiers, ce ne sera certainement pas par la suite un acte récompensé par la République. Au contraire. Nous savons tous comment la République traitera par la suite ses soldats.
Vous imaginez le petit troufion qui aurait osé tenir tête à son colonel, sous prétexte de patriotisme ?
Notamment durant 14-18.  Sad 
L'incohérence française...  boudoi29 

Moi :

Exactement !
Et Palloy à la tête du cortège devait présenter quatre pierres de la Bastille gravées d'inscriptions relatives aux événements de Nancy, la Chapelle, Vincennes, et ... le Champ de Mars, qui avait si tragiquement mal tourné le 17 juillet de sanglante mémoire . Cette partie du programme a donné lieu à des protestations en raison des rôles de la Garde Nationale, la Fayette, Bailly .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Mme de Sabran le Mer 11 Juin 2014, 22:18




Palloy avait démarré sa carrière professionnelle ... en épousant la fille de son patron, ce qui facilite tout de même bien les choses .
Elle avait douze ans de plus que lui.

Trouvé sur le Net :





Voici la maison qu'habitaient Palloy et sa famille, à Sceaux, Hauts de Seine,
au 37, rue des Imbergères .



... avec ce commentaire :

L'entrepreneur Palloy devient célèbre à la Révolution pour avoir organisé en 1789-90 la démolition de la Bastille. Lorsqu'il s'installe à Sceaux, il se fait bâtir cette maison, avec, selon la tradition, les pierres de la célèbre forteresse. Il devient par la suite le grand organisateur des fêtes publiques.
C'est aussi lui qui se retrouve chargé de la translation des cendres de Voltaire et des funérailles de Mirabeau. En 1819, le gouvernement achète la demeure et y installe la sous-préfecture de l'arrondissement entre 1820 et 1866. Au cours de travaux entrepris au rez-de-chaussée, furent découvertes des dalles sur lesquelles était gravé le nom des rues dont Palloy avait gratifié Sceaux pendant la Révolution. Comme la rue des Droit de l'Homme, de Voltaire, de l'Agriculture, ou encore la place Jacobite. Selon toute vraisemblance, Palloy a dû récupérer ces dalles pour le sol d'une des pièces de sa maison.


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum