Le Grand Tour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Grand Tour

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014, 08:55

Pour commencer: je ne suis pas sûr du tout d'être ici bien placé ce nouveau sujet. Si c'est le cas j'en prie à la Administration le changer de lieu.  Smileàè-è\': 

Je vu sur divers lieux totalement différents une expression le Grand Tour que je n'arrive du tout à comprendre bien: il s'agit d'un voyage par l'Europe fait pour les gens avec certains moyens économiques ( devait être très cher ), comme un voyage initiatique que toute personne de qualité devait faire en visitant les grands monuments du passé, surtout de l'Italie.

Mais je suis sûr que cela n'est pas tout.

Que pouvez nous apprendre de ce sujet??

merci à tous!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Mr de Talaru le Ven 13 Juin 2014, 09:34

Le grand tour était un voyage que faisaient certains fils de la noblesse et surtout les artistes, peintres, sculpteurs, architectes qui généralement avaient été titulaire du Prix de Rome. Ils étaient logés, et leurs frais de "scolarité" étaient payés par le Roi. Certains devinrent très amis comme par exemple Fragonard et Hubert Robert, qui se rencontrèrent à Rome et firent aussi connaissance de l'abbé de Saint-Non, qui devint un de leurs mécénes les plus précieux. Généralement on passait par l'Angleterre, l'Italie et l'Autriche ou la Prusse etc.... Les lieux n'étaient pas définis, on faisait comme on pouvait. Les jeunes nobles, en général, logeaient dans la famille ou dans le cénacle de leurs connaissances. Les artistes faisaient un ou deux pays maximum, le prix du voyage et la vie étant exorbitants pour leur bourse. Ils travaillaient et vendaient leurs oeuvres sur place pour vivre. Le cas est différent pour EVL car non seulement elle voyageait et logeait chez ses clients ou amis et travaillait en vendant ses toiles.

Voila j'espère que tu auras compris, seigneur des pinceaux.

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
avatar
Mr de Talaru

Messages : 1567
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 58
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014, 09:42

Merci François!!! je dois entrendre que le Grand Tour était en exclusive pour les hommes, vrai?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Mr de Talaru le Ven 13 Juin 2014, 10:23

Exclusivement je ne puis l'affrmer, mais trés vraissemblablement. Un voyage de cette importance était périlleux pour une femme.

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
avatar
Mr de Talaru

Messages : 1567
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 58
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014, 10:29

c'était alors un voyage obligatoire à faire par les artistes... sans excuses.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Mr de Talaru le Ven 13 Juin 2014, 10:38

Disons trés conseillé, voir trés recommandé ! certains comme Frago vont mettre quelques années avant de faire le Grand Tour, il faudra vraiment le pousser. Il ne faut pas oublier que viendront aprés ce passage les commandes officielles, donc plus ou moins lucratives, mais surtout la Renomée que le Tour va engendrer. Commandes privées et là beaucoup plus lucratives.

Quant on avait gagné le Grand prix de Rome, il était obligatoire de faire un tableau pour l'Académie et être ainsi considéré comme un "maitre", donc certains vont privilégiés le tableau et faire le Tour plus tard.

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
avatar
Mr de Talaru

Messages : 1567
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 58
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Mme de Sabran le Ven 13 Juin 2014, 10:38




www.josephantonkoch.

de
LA RÉPUBLIQUE DES ARTS À ROME

Le Grand Tour

Le Grand Tour était un rituel d’abord répandu au sein de l’aristocratie anglaise, puis dans tout le continent ainsi que dans la haute bourgeoisie et dont l’objet était de couronner l’achèvement de l’éducation des jeunes hommes par une tournée à travers toute l’Europe. L’Italie constituait un but particulier de voyage. Les jeunes voyageurs devaient ainsi se familiariser avec la culture et les usages de l’étranger et nouer des contacts utiles pour leur vie future. Le Grand Tour servait en outre à approfondir les connaissances linguistiques ainsi que l’acquisition d’une aisance générale à l’égard du monde. Un autre but était fréquent mais implicite: l’acquisition d’une certaine expérience dans le domaine de l’érotisme, parfois aussi la préparation d’opportunités de mariage.
Les voyageurs plus âgés joignaient à ces déplacements des entreprises de recherche étendues, la fréquentation d’universités ou attendaient du doux climat méridional unsoulagement de leurs maux.
Le Grand Tour connut un essor important au milieu du XVIIIème siècle. A la suite des Lumières, l’intérêt pour les cultures et les peuples étrangers, leurs conditions de vie et leur milieu s’accroissait constamment. En outre, l’appétit de voyage était aiguisé par les relations de voyages autour du monde et la littérature correspondante. L’ouverture accrue des voies de communication au moyen du chemin de fer permit aussi à des catégories de population autres que la noblesse de voyager et de faire leur cette formation culturelle. Au Grand Tour classique succéda le moins coûteux voyage de formation: il perdit ainsi de son caractère exclusif et de son charme pour sa clientèle
normale. Le déroulement du Grand Tour était déterminé de manière relativement contraignante pour un voyageur venant d’Angleterre.
Après la traversée de la Manche, on allait de Boulogne ou Calais à Paris relativement rapidement par diligence, premier long séjour. La route conduisait ensuite par la Bourgogne et Lyon, Genève ou la Provence, vers les Alpes qui étaient franchies par le Simplon ou le Mont Cenis. La plupart du temps peu d’attention était donnée à Turin, Milan et Gênes, au contraire de Florence, destination ardemment convoitée. Pour son architecture, ses trésors artistiques et le raffinement de ses alentours, Florence était une ville traditionnellement appréciée des Britanniques. On atteignait Rome après des excursions pour Sienne, Pise ou Lucques, et on y passait les mois d’hiver. Par la dangereuse route entre Rome et Naples, où la malaria ou les brigands rendaient le voyage plus difficile, les voyageurs atteignaient au pied du Vésuve, Pompei et ses fouilles, accessibles depuis 1763, puis par la suite la Sicile et l’Etna.
La suite du voyage, ou le retour, conduisait vie Padoue, Venise et le Brenner, à Vienne, puis vers les résidences princières et les villes universitaires d’Allemagne, Berlin, Weimar, Munich, Mannheim, Heidelberg, Iéna ou Leipzig, et vers les grandes villes d’eaux, Baden-Baden, Karlsbad et Marienbad. On s’embarquait depuis la Hollande pour revenir en Angleterre. Il était plus rare d’entreprendre un voyage dans l’autre sens.
A coté de séjours bon marché dans des relais de poste, où l’on se contentait le plus souvent d’un sac de paille posé auprès du foyer commun, on trouvait à leur proximité et dans le centre des villes un large choix de lieux de séjour d’un niveau supérieur. Outre le
lit, il n’était pas rare que l’aubergiste propose contre supplément une compagne au voyageur; les usages de Venise étaient les plus extrêmes où entremetteur et prostituées pressaient sans égards le voyageur de recourir à leurs services. L’occasion était
fréquemment saisie avec gratitude-dès lors que le recueil d’expériences érotiques faisait parties des buts inavoués du Grand Tour.

Tandis que le Grand Tour était au XVIème et au XVIIème siècle encore en partie accompli à cheval, la diligence s’imposa à partir du XVIIIème siècle comme moyen de transport.


Le «Prix de Rome" fut créé en 1666 par Louis XIV pour permettre aux jeunes architectes, peintre graveurs et sculpteurs de talent d’étudier les art classiques à Rome, berceau de l’art européen. Fondée à cette fin par Colbert, l’Académie de France s’installa en location à la villa Médicis.
Dès lors Rome n’était plus seulement le but du Grand Tour mais aussi le centre de formation approfondie des artistes de talent.
La villa Médicis fut construite au XVIème siècle dans la rue de la Trinité des Monts sur les restes de l’antique villa de Luci .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26305
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Mr de Talaru le Ven 13 Juin 2014, 10:42

Merci Eléonore pour ces précisions. Je n'avais pas parlé effectivement du fait de l'érotisme par pudeur pour nos jeunes, ce n'était pas là le but premier du Tour mais c'est vrai que l'on connait de sacrées orgies avec Frago et Robert......

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
avatar
Mr de Talaru

Messages : 1567
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 58
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014, 13:18

Si je ne me trompe pas, Abel François Poisson n'a fait que l'Italie, en compagnie de Soufflot et de l'abbé Leblanc...
Est-ce la mort de Le Normant de Tournehem qui l'oblige à rentrer, puisque à la mort ce dernier, Abel Poisson devra reprendre la charge de directeur général des Bâtiments du roi (il sera aussi fait marquis de Marigny au passage.) ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014, 13:24

Oui, il est l'un de ces que j'ai dans la tête et qu'ont fait le Grand Tour. En ce cas il Giro Grande  Very Happy 
Je trouve le sujet interessant, pas pour son coté erotique/anecdotique (que je ne connaissais pas  : ) sinon pour l'influence que peuvent avoir reçu les artistes pendant ces voyages, l'echange des idées et des courants artistiques.
Ils ont étés les premiers touristes culturels?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014, 13:34

Il faut dire que l'Italie a quelque chose de merveilleux !!! Il va falloir que je programme un petit séjour à Rome pour commencer !!! Il y a tellement à faire qu'il faut plusieurs vie pour voir un tel pays !!!  boudoi30 boudoi30 boudoi30 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Comtesse Diane le Ven 13 Juin 2014, 17:10

 Mais... arrêtez les dégâts !  :::!!!ùùù^^^^: Ne racontez pas n'importe quoi à JAG ! ...  :::!!!ùùù^^^^: 
 
Il s'agit du Giro Grande d'Italie et pas du tout de ce que vous baragouinez !  :::!!!ùùù^^^^:  : 
 
Revoyez vos classiques ! J'parie que vous regardez même pas la coupe du monde de foot !  : ...
bande de préhistoriques  !

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 5302
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014, 17:47

Comtesse Diane a écrit: Mais... arrêtez les dégâts !  :::!!!ùùù^^^^: Ne racontez pas n'importe quoi à JAG ! ...  :::!!!ùùù^^^^: 
 
Il s'agit du Giro Grande d'Italie et pas du tout de ce que vous baragouinez !  :::!!!ùùù^^^^:  : 
 
Revoyez vos classiques ! J'parie que vous regardez même pas la coupe du monde de foot !  : ...
bande de préhistoriques  !

Effectivement... Vous avez encore une fois raison Comtesse !!!  Hop! 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014, 22:11

           
Mais je ne suis la pas Mère Abbesse  : ne me scandalise déjà presque rien Comtesse!!! :  : 

La coupe de quoi? ils ont passé déjà 4 ans? une autre fois 22 milliardaires derrière un ballon?? 
et ça à quoi sert?  

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Mme de Sabran le Ven 13 Juin 2014, 22:20



... à enquiquiner dans les grandes largeurs les gens que cela n'intéresse pas .   
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26305
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014, 22:25

Pas à moi!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014, 22:42

Je viens de lire sur wiki en référénce à notre sujet que Philippe II d'Espagne avait interdit la réalisation du grand tour aux habitants espagnols pour éviter l'influence des nouvelles et "impures" idées Européennes...  boudoi29
no comment...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Teresa-Cabarrus le Ven 13 Juin 2014, 23:01

Österreich a écrit:Il faut dire que l'Italie a quelque chose de merveilleux !!! Il va falloir que je programme un petit séjour à Rome pour commencer !!! Il y a tellement à faire qu'il faut plusieurs vie pour voir un tel pays !!!  boudoi30 boudoi30 boudoi30 
Quelle grande vérité, mon cher. Il faudrait plusieurs vies pour voir toutes les merveilles d'Italie et du reste du monde....sujet fort intéressant que ce "Grand Tour" j'en avais entendu parler me je ne me suis jamais arrêtée à penser ce que c'était...par contre le prix de Rome oui, mais, est-ce qu'il  existe toujours ?  Smileàè-è\':
avatar
Teresa-Cabarrus

Messages : 123
Date d'inscription : 18/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Teresa-Cabarrus le Ven 13 Juin 2014, 23:05

J A Gabriel a écrit:Je viens de lire sur wiki en référénce à notre sujet que Philippe II d'Espagne avait interdit la réalisation du grand tour aux habitants espagnols pour éviter l'influence des nouvelles et "impures" idées Européennes...  boudoi29
no comment...

Cela ne m'étonne point....des antécédents de ce genre ont étaient coupables de notre tardive évolution...."Plongeons dans l'histoire pour connaître la réalité du présent"
avatar
Teresa-Cabarrus

Messages : 123
Date d'inscription : 18/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Teresa-Cabarrus le Ven 13 Juin 2014, 23:11



Remarquez, la comtesse a aussi raison, tout dépend de l'oeil avec lequel on regarde  :
avatar
Teresa-Cabarrus

Messages : 123
Date d'inscription : 18/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Mme de Sabran le Ven 13 Juin 2014, 23:16



C'était du second degré : la Comtesse ne peut pas supporter le foot et les footeux ...
A chacun sa tasse de thé .
Moi-même, le sport professionnel me colle des boutons . Tous les sports .   

Je vais aller m'adonner à mon sport préféré ... Allez, zou ! sous la couette !!!  Very Happy 
Dodo !
Bonne nuit tout le monde !  3196910 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26305
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014, 23:35

Teresa-Cabarrus a écrit:
J A Gabriel a écrit:Je viens de lire sur wiki en référénce à notre sujet que Philippe II d'Espagne avait interdit la réalisation du grand tour aux habitants espagnols pour éviter l'influence des nouvelles et "impures" idées Européennes...  boudoi29
no comment...

Cela ne m'étonne point....des antécédents de ce genre ont étaient coupables de notre tardive évolution...."Plongeons dans l'histoire pour connaître la réalité du présent"
Oui chère Teresa (et bienrevenue parmi nous!  ) est exacmentent ce que presque tous les espagnols connaissons déjà, et aujourd'hui encore ont peut voir cet éloignement du reste de l'Europe.

Comme vous, j'avais entendu parler sur le Grand Tour, sans arriver à comprendre du tout son sens. Et voilà que il à commencé a s'éclairer!  :\\\\\\\\: 

Comme vous connaissez bien: "nunca te iras a dormir sin haber aprendido algo nuevo". Ici, ces mots sont la vérité absolue!  Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014, 23:36

Mme de Sabran a écrit:

C'était du second degré : la Comtesse ne peut pas supporter le foot et les footeux ...
A chacun sa tasse de thé .
Comtesse, attendez-vous mon arrivée pour prendre avec vous le thé.   Wink  Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par La nuit, la neige le Sam 14 Juin 2014, 19:41

Les récits de ces grands voyages des XVIIIème et XIXème siècles sont toujours plaisants à lire.
Enfin, personnellement j’aime beaucoup !
Même si parfois les auteurs en rajoutent des couches sur ce qu’ils n’ont jamais vu ou fait en réalité... : 

Österreich a écrit:Il faut dire que l'Italie a quelque chose de merveilleux !!! Il va falloir que je programme un petit séjour à Rome pour commencer !!! Il y a tellement à faire qu'il faut plusieurs vies pour voir un tel pays !!!  

J’ai presque bouclé mon grand tour de l’Italie que j’adore et qui est, à mon avis, la plus belle des destinations.
Il me manque les Pouilles et Trieste, et ce sera fait !  :\\\\\\\\:
avatar
La nuit, la neige

Messages : 8757
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Invité le Sam 14 Juin 2014, 20:33

Le grand tour était un rite de passage pour les jeunes aristocrates anglais – et suédois, car Fersen lui aussi a fait son grand tour, mais beaucoup plus profondément que nos jeunes milords anglais. Il quitta la Suède a quatorze ans, et ne retourna qu'a dix-huit ans, parlant plusieurs langues, avec des connaissances militaires, musicales, artistiques et politiques. C'était la formation parfaite pour un diplomate et militaire.

Pour les anglais, le tour était un peu plus frivole (on ne commença que après les études) et aussi moins long – et oui, ils avaient leurs lieux favoris à Rome, à Venise etc. ou ils découvrirent tous les plaisirs et les vices ainsi que les classiques, l'art, l'histoire etc. Il y avait des artistes en Italie avec des grands ateliers qui vendaient prodigieusement aux grands touristes anglais – on trouve dans presque toutes nos grandes maisons les mêmes scènes de Venise, de Rome de Pompéi etc.

Les dames anglaises également aimaient voyager, et les jeunes filles de la noblesse et la haute bourgeoisie étaient placées comme pensionnaires aux grands couvents aristocratiques à Paris pour apprendre les grâces, la conversation et la politesse française. Mariées, elles entreprenaient les voyages avec leurs époux, et les lettres et journaux de ces dames sont fascinants.

Je vous conseille The Grand Tour par l'historien Christopher Hibbert(1969). Et si vous aimez rire, A Sentimental Journey par Laurence Sterne, un livre du dix-huitième siècle qui récite les aventures d'un voyageur anglais.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Grand Tour

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum