Le roi Gustave III de Suède

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Mme de Sabran le Sam 28 Juin 2014, 09:26




Exactement !  Very Happy 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Invité le Sam 28 Juin 2014, 09:29

Ok, j'ai compris.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Invité le Sam 28 Juin 2014, 09:39

Mme de Sabran a écrit:Le comte de Tressan écrira sur elle cette épigramme :

«Quand Boufflers parut à la Cour
On crut voir la reine d'amour
Chacun s'empressait de lui plaire
Et chacun l'avait à son tour. »

.

... mais, mais, mais... il s'agit de l'inénarrable maréchale de Luxembourg ? alias Mlle de Villeroi, qui épousa en premières noces le duc de Boufflers puis en secondes noces le maréchal de Luxembourg ?

Extrait des mémoires de Besenval :



Cf notre discussion ici : http://marie-antoinette.forumactif.org/t643p15-la-marechale-de-luxembourg

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Mme de Sabran le Sam 28 Juin 2014, 09:47



Je te propulse le bon sujet au portail !
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Invité le Sam 28 Juin 2014, 10:05

Mme de Sabran a écrit:A plusieurs reprises, la reine Marie-Antoinette honora le salon de sa présence.

.

C'est assez étrange, car si j'ai bien compris, le prince de Conti était un anglophile convaincu et un adversaire de l'alliance autrichienne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Mme de Sabran le Sam 28 Juin 2014, 10:19




Oui, cette information me laisse aussi très dubitative ...  scratch 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Invité le Sam 28 Juin 2014, 10:20

Elle est certainement allée diner ou souper chez le comte d'Artois au palais du Temple après 1776... mais avant, à l'époque du prince de Conti?.. cat 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Mme de Sabran le Sam 28 Juin 2014, 10:32




Oui, ça nous en sommes sûrs !  Very Happy 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Mme de Sabran le Dim 29 Juin 2014, 16:02




De la rivalité entre mesdames de La Marck et de Boufflers (  Wink  )

Dès le printemps de l’année 1780, notre ambassadeur à Stockholm écrit que Gustave III semble résolu à faire chaque été un voyage sur le continent : il se propose surtout, dit-il, d’achever enfin cette visite à Paris qu’il n’a pu qu’ébaucher naguère.
La bienveillante faveur que Marie-Antoinette avait témoignée envers les Suédois à Versailles avait sans doute effacé de part et d’autre certaines impressions fâcheuses, et l’exacte correspondance de Stedingk, de Fersen et de Staël, s’ajoutant à celle des comtesses de La Marck et de Boufflers, ravivait incessamment les souvenirs et les regrets de Gustave.

Les papiers d’Upsal nous offrent en outre, précisément vers cette époque, des lettres d’un baron de Taube qui paraissent avoir été de nature à séduire le roi de Suède. La verve spirituelle de ce nouveau correspondant n’excellait pas seulement à faire briller aux yeux de son maître les charmes toujours renouvelés de la société française ; esprit aventureux, comme Gustave lui-même, il l’appelait à Paris en lui proposant des plans politiques : c’était offrir de spécieux prétextes à une conscience peu timorée. Tout au moins fallait-il, suivant l’ingénieux baron, que le roi vînt rétablir la paix entre Mmes de Boufflers et de La Marck, devenues, à propos de sa majesté, rivales et jalouses. Taube, chargé particulièrement de surveiller leur utile amitié, avait usé tout son crédit et demandait du secours.

« Mme de La Marck, mandait-il le 20 janvier 1780, me dit hier qu’elle ne pouvait s’offenser qu’on lui préférât Mme de Boufflers, plus jeune et plus aimable ; je lui répondis qu’elle ne devait pas redouter d’être vieille, et qu’elle ne connaissait pas combien le roi aimait les vieilles femmes ; elle m’interrompit et me dit froidement : « Vous m’avez entièrement rassurée, monsieur. » Elle écrira sans doute à votre majesté que j’ai l’âme très sensible, mais que, quand je suis attendri, je ne sais plus absolument ce que je dis… Je la préfère d’ailleurs de beaucoup à Mme de Boufflers. Celle-ci veut savoir tout ce qui vous concerne et connaître les personnes qui vous entourent. À tout cela elle prend un vif intérêt ; mais cet intérêt me paraît beaucoup plus voisin de la curiosité que du sentiment Mme de La Marck au contraire ne veut rien savoir, que de vous seul, si vous êtes heureux, si votre santé est bonne, si vous la ménagez, si on vous aime. Je l’ai rassurée sur tout cela, et alors elle jouit, comme elle le répète, du bonheur de vous être attachée et de vous aimer. »

Quelques mois après, Taube écrit encore :

« Je ne fais que courir entre le Temple et les Tuileries (c’étaient les demeures des deux comtesses). Ces dames sont charmantes, mais elles me tourmentent impitoyablement pour savoir laquelle sera la plus aimer de vous, sire, et la plus distinguée. Comme elles ne se voient pas, je réponds à chacune : « Ce sera la plus aimable, et c’est donc vous sans doute, madame. »



 Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing 

A. Geffroy : Gustave III et la Cour de France .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Mme de Sabran le Dim 29 Juin 2014, 18:44




... et ça continue de plus belle !

Parti de Stockholm le 15 juin 1780, Gustave III, après avoir passé quelques semaines du mois de juillet à Aix-la-Chapelle, pour y prendre les eaux se rendit à Spa, d’où il écrivit au comte de Creutz que son intention était de se rendre à Paris. Il avait projeté d’entraîner la France dans une guerre contre le Danemark et il avait fait la faute de laisser pénétrer ses intentions. Aussi le prudent ministre des affaires étrangères, M. de Vergennes, lui fit-il répondre que sa présence à Versailles serait également compromettante en ce moment pour lui et pour ses alliés. Gustave se vit donc obligé de renoncer ; pour cette fois encore au voyage depuis si longtemps projeté, et il dut s’en consoler en tenant sa cour à Spa, où ses meilleurs amis lui vinrent faire visite. Mme de La Marck et Mme de Boufflers avaient, bien entendu, pris les devans ; chacune avait loué à Spa un hôtel leplus près possible de celui qu’habitait Gustave.

« Le roi de Suède est toujours à Spa avec la société française , écrit le ministre de Danemark à, Paris le 7 août 1780. Il y a beaucoup de rivalité entre Mme de Boufflers et Mme de La Marck, parce qu’il montre beaucoup d’assiduité pour celle-ci, sans cependant négliger l’autre, qui dit qu’elle n’est pas venue pour voir sa majesté le roi de Suède, mais son ami particulier. ― il aime à redire l’histoire de la dernière révolution ; on la lui fait répéter souvent, et il la conte, dit-on, fort bien, avec des circonstances jusqu’ici inconnues du public qui lui donnent plus d’intérêt. Il montre un désir extrême d’aller à Paris, sans pouvoir toutefois le satisfaire. À Aix-la-Chapelle, il a été obligé de quitter l’incognito pour voir certaine relique qu’on ne découvre que tout les sept ans, et que Mme de La Marck, qui est fort dévote, désirait vivement de voir. Le chapitre exigea que ce prince prit pour cette occasion le caractère de roi. En même temps on lui a offert quelques, reliques qu’il vient d’envoyer à la maréchale de Noailles, belle-sœur de la comtesse de La Marck. Il soupe tous les jours chez cette comtesse, où toutes les dames de la société s’assemblent. Il aime fort le jeu et y est très heureux, mais très noblement. »


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Mme de Sabran le Dim 29 Juin 2014, 20:11




Le 7 juin 1784, Gustave III, revenant d’Italie sous le nom de comte de Haga, arrive à Paris avant midi, descend chez le baron de Staël, son ambassadeur, qui demeurait dans la rue du Bac, la rue du célèbre ruisseau, et se rend le soir même, sans être annoncé, à Versailles.
Louis XVI était à Rambouillet : un courrier de M. de Vergennes l’avertit ; il laisse Monsieur souper avec les chasseurs, commande ses chevaux, aide lui-même à les atteler, et part. Arrivé à Versailles, point de clés, point de valets de chambre !
Les premier venus habillent Louis XVI en toute hâte, et il paraît devant son hôte avec un soulier à talon rouge et un autre à talon noir, une boucle d’or et une autre d’argent et ainsi du reste.  : 
— Le comte de Haga soupa ce soir-là avec le roi, la reine et une partie de la famille royale dans ce qu’on appelait le cabinet, c’est-à-dire les petits appartements. On lui avait préparé un magnifique logement dans le château : il le refusa, et voulut, pour être plus libre, loger en ville chez Touchet, baigneur.
Joseph II, sept ans auparavant, était de même descendu à l’hôtel de la rue de Tournon : c’était encore un trait du temps que cette revendication affectée, par les souverains eux-mêmes de leur liberté personnelle, avec un mépris apparent de l’étiquette.
À Paris, Gustave déclara qu’il ne recevrait aucune visite ; mais il alla voir lui-même les personnes qui s’inscrivaient chez lui : on le vit accepter des invitations à souper, surtout chez les comtesses de Boufflers et de La Marck, chez la duchesse de La Vallière, chez les princesses de Lamballe et de Croy, à l’hôtel de Richelieu et à l’hôtel d’Aiguillon .


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Invité le Dim 29 Juin 2014, 21:01

Mme de Sabran a écrit:

« Mme de La Marck, mandait-il le 20 janvier 1780, me dit hier qu’elle ne pouvait s’offenser qu’on lui préférât Mme de Boufflers, plus jeune et plus aimable ; je lui répondis qu’elle ne devait pas redouter d’être vieille, et qu’elle ne connaissait pas combien le roi aimait les vieilles femmes ; elle m’interrompit et me dit froidement : « Vous m’avez entièrement rassurée, monsieur. »

.

Quelle délicatesse, ce Taube. boudoi32  

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Invité le Dim 29 Juin 2014, 21:02

Mme de Sabran a écrit:
Les premiers venus habillent Louis XVI en toute hâte, et il paraît devant son hôte avec un soulier à talon rouge et un autre à talon noir, une boucle d’or et une autre d’argent et ainsi du reste.  : 
.

 : Pauvre Loulou. Il était vraiment pas adepte de la fashion week.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Invité le Dim 29 Juin 2014, 22:10

Tu dis cela, mais en 1360 , il l'aurait été ... c'était l'époque des chausses bi partites Wink
Il avait juste cinq siècles de retard ... boudoi32 

Bien à vous.  :n,,;::::!!!: 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Mme de Sabran le Dim 29 Juin 2014, 22:12

Majesté a écrit:
Il avait juste cinq siècles de retard ... boudoi32 
 

... une paille !  Wink 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Mme de Sabran le Dim 29 Juin 2014, 22:18




Nous n’avons pas d’ailleurs à refaire, après le chevalier du Coudray et plusieurs autres, la relation jour par jour du voyage de Gustave III. Quiconque a feuilleté les mémoires du temps, la Correspondance de Grimm et Diderot, les longues éphémérides de Bachaumont, sait bien qu’il y avait pour toutes ces visites de princes à Paris pendant les dernières années du XVIIIe siècle un programme à peu près invariable dicté par la mode, et auquel d’eux-mêmes ils venaient s’offrir.
En tête de ce programme était, bien entendu, le théâtre. À chacun des trois spectacles, comme on disait alors, c’est-à-dire à l’Opéra, au Théâtre-Français et à la Comédie-Italienne, le public influent et nombreux des gens de lettres se trouvait réuni : c’était donc là qu’il fallait se montrer et se faire applaudir.
De vrais triomphes y attendaient le comte de Haga. Arrivait-il au second acte du Mariage de Figaro, à la seconde scène d’Adélaïde Du Guesclin, le parterre et les loges faisaient recommencer la pièce, et tout prétexte d’allusion flatteuse donnait lieu à de chaleureux applaudissements. Gustave témoignait d’ailleurs de son goût irrésistible pour la scène française en allant presque chaque soir à deux ou trois représentations.
Pour suffire à cette curiosité insatiable, en trois semaines l’Opéra monta pour lui, indépendamment du service de la Cour, jusqu’à huit ou neuf grands ouvrages : Armide et les deux Iphigénies de Gluck, la Caravane de Guétry, Atis, Didon, le Seigneur bienfaisant… La Comédie-Française, cherchant ce qui pourrait surtout lui plaire, donna le Siège de Calais, le Roi Lear de Ducis, le Jaloux, le Séducteur, l’Impatient, les Rivaux amis, sans parler du Mariage de Figaro, qui précisément alors causait tant d’émotion, surtout parmi les prudes. (  : )Gustave y alla deux fois, et dit de cette pièce qu’elle était « encore plus insolente qu’indécente. »
C’était la voir des mêmes yeux que Louis XVI, lorsqu’il déclarait qu’après avoir laissé jouer un tel ouvrage, il n’y aurait plus qu’à renverser la Bastille.


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Invité le Dim 29 Juin 2014, 22:31

Mme de Sabran a écrit:
C’était la voir des mêmes yeux que Louis XVI, lorsqu’il déclarait qu’après avoir laissé jouer un tel ouvrage, il n’y aurait plus qu’à renverser la Bastille.
.


... quant à Marie-Antoinette, elle avait le mariage de Figaro dans sa bibliothèque au château de Trianon.  cat 
http://marie-antoinette.forumactif.org/t95-les-livres-de-la-bibliotheque-du-petit-trianon

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Mme de Sabran le Dim 29 Juin 2014, 22:39




.... Marie-Antoinette, l'insoumise !  Wink 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Mme de Sabran le Dim 29 Juin 2014, 22:41




Après le théâtre le parlement, car les souverains philosophes-paraissaient volontiers devant cette magistrature française, à laquelle était revenue de fraîche date une réelle popularité, qui faisait entendre de fortes expressions sur les droits des peuples, mais qui n’en conservait pas moins la tradition des sentiments, des éloges, des admirations monarchiques.
Gustave assista aux derniers débats d’un procès où le comte d’Artois était impliqué. M. Séguier, l’avocat-général, avant de clore les débats, parla de la sorte :
« Nous sommes heureux d’avoir, en finissant, l’occasion d’exprimer notre profond respect pour un prince que la France revoit avec une joie sincère, pour un roi dont le peuple, courageux et libre, a conservé son antique honneur à travers toutes les vicissitudes. Après avoir connu les dangers de la liberté sans limites, ce peuple jouit maintenant, sous le successeur des deux Gustave et de Charles XII, d’un gouvernement sage et pacifique, également éloigné de l’anarchie et du despotisme, et fondé sur le principe le plus inébranlable, le bien public, etc. »
M. Séguier continua longtemps encore sur ce ton sans risquer de déplaire au comte de Haga, qui s’empressa d’envoyer en Suède une copie de la harangue, avec ordre de l’imprimer au plus vite dans la gazette officielle de Stockholm.


Vendu, va ! Lèche-bottes !!!    :   

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Mme de Sabran le Lun 30 Juin 2014, 17:35




Les souverains philosophes s’intéressaient à toutes les nouveautés scientifiques  Very Happy , et Gustave particulièrement s’en montrait avide. C’était donc, comme écrit Bachaumont, un cadeau à lui faire que de lui donner le spectacle d’un aérostat. L’invention en était toute récente, puisque la première expérience datait du mois de juin 1783.
La montgolfière Marie-Antoinette, montée par Pilâtre de Rosier et Proust, ornée du chiffre des deux rois et d’un brassard blanc, emblème de la révolution de 1772, s’enleva en son honneur le 23 juin 1784 dans la cour des ministres, à Versailles.

Une bien autre nouveauté, le mesmérisme, était en 1784 dans tout son essor : Gustave ne manqua pas de s’approcher du fameux baquet.




Des visites à la manufacture des Gobelins, à la Savonnerie et à Sèvres faisaient encore partie du programme que devaient remplir les princes étrangers.
Il fallait enfin connaître les promenades et jardins de Paris ou des environs, et suivre la mode là où il lui plaisait d’entraîner les goûts de la foule parisienne. Gustave suffit à tout cela. Il partageait trop les goûts de son temps, il avait trop de sensibilité, comme on disait alors, pour ne pas faire le pèlerinage d’Ermenonville.
C’était là que le monument funéraire de Jean-Jacques s’élevait, au milieu d’un parc dont la disposition réalisait fidèlement l’idéal de la nature, telle que Rousseau et ses disciples l’avaient rêvée. Ce vaste jardin anglais, ces belles pelouses, ces eaux vives, ces saules pleureurs abritant une tombe, ces rochers couverts d’inscriptions morales, ce temple de la philosophie, c’était le pur miroir du XVIIIe siècle qui se contemplait dans son œuvre. Depuis que Marie-Antoinette » dans l’été de 1780, avait visité Ermenonville, ce petit voyage était de mode, et Gustave ne laissa pas échapper l’occasion d’offrir à la philosophie un hommage sincère.




Merci à Wikisource et Google images !  : 

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Invité le Dim 27 Juil 2014, 21:56

Portrait de Gustav III par Carl Fredrik von Breda que j'ai vu à Drottningholm, et que je trouve très sympa.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Invité le Dim 27 Juil 2014, 23:27

Beau effectivement !  boudoi30 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Invité le Dim 27 Juil 2014, 23:32

Mais ce portrait ressemble-t-il effectivement à Gustave III?
Il me semble connaître sa physionomie de par tous les tableaux précédemment postés ici , notamment... et je ne l'y reconnais pas...  Smileàè-è\': 

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Invité le Dim 27 Juil 2014, 23:55

C'est vrai que d'habitude, Gustave III est franchement laid.  Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Invité le Lun 28 Juil 2014, 20:55

Merci, Eve, pour le portrait.  cat 
On y reconnaît bien Gustave III.. et son goût pour les habits de théâtre.
Voici un autre portrait de Gustave III, que je trouve amusant.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le roi Gustave III de Suède

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum