La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par Invité le Dim 15 Juin - 9:43

Je suis allé refaire un tour rapide hier matin au Louvre.  cat 
Je vous posterai ce soir, quelques photos des collections de pierres dures de Marie-Antoinette.
Pour le moment, voici quelques photos prises à la galerie d'Apollon (hors salles consacrées aux objets d'art de Louis XIV à Marie-Antoinette donc) :

Coupe en forme de coquille se trouvant dans le Boudoir de Marie-Antoinette à Versailles.
Entrée dans la collection de Louis XIV vers 1687, puis dans celle de Marie-Antoinette. Sardoine, art byzantin Xème-XIème siècles (?). Monture: or émaillé, rubis, diamants, saphirs ; Paris, milieu du XVIIème siècle et vers 1685.









Nef se trouvant dans la chambre de Marie-Antoinette à Versailles. Lapis-lazuli, Italie, XVIème siècle. Monture en argent doré et or émaillé ; Paris, vers 1670.






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Dim 15 Juin - 19:41

Elle savait s’entourer de très, très, belles choses !!  :\\\\\\\\: drunken









Dernière édition par La nuit, la neige le Lun 18 Jan - 12:31, édité 3 fois
avatar
La nuit, la neige

Messages : 10196
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par Invité le Dim 15 Juin - 20:31

Oui.  Very Happy Ces objets - et je pense ici notamment à la coupe en forme de coquille - ont une dimension onirique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Dim 15 Juin - 20:53

Majesté a écrit:J'aime aussi infiniment ce vase qui a une dimension esthétique mythologique !  boudoi30 

Bien à vous.

Oui, sa queue de poisson nous rappelle que le cheval est l'animal consacré à Poséidon .  Very Happy 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 31848
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

XXX

Message par Invité le Dim 15 Juin - 22:48

Moi j'avoue que je ne suis pas fan-fan... Shocked 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par Invité le Dim 15 Juin - 23:04

La collection d'objets en pierre dure de Marie-Antoinette.



Vasque de jade portée par un socle en jaspe sanguin de Marie-Antoinette. Paris, vers 1785. Monture attribuée à François Rémond, d'après des projets de François-Joseph Bélanger ou Jean-Démosthène Dugourc. Jade vert, jaspe sanguin, bronze doré.





Le goût marqué de Marie-Antoinette pour les vases en pierres dures est l'une des facettes intéressantes de la personnalité de cette reine. Sans doute fut-il soutenu par l'engouement de son époque pour les gemmes et autres "monuments" de l'Antiquité, mais l'étude des sélections opérées par la reine dans les collections royales, de ses achats et de ses choix de présentation prouve un réel investissement personnel.

Marie-Antoinette aimait les pierres dures de toutes couleurs, et en particulier les plus spectaculaires ; elle avait choisi, parmi celles de Louis XIV, les plus extravagantes montures, émaillées de figures imaginaires et pittoresques. Ses collections personnelles, qu'elle confia en 1789 au mercier Dominique Daguerre afin de les faire réparer et munir d'étuis, sont également bien connues par un inventaire réalisé après la mort de la reine. Marie-Antoinette s'y révèle éclectique dans ses goûts, puisque les plus belles montures rocaille y côtoient des créations contemporaines de la reine.

L'une des plus originales est cette vasque de jade vert décrite dans l'inventaire comme un "tombeau". Remploi probable d'une coupe taillée au XVIIème siècle, elle est dotée d'une monture étonnante en bronze doré composée d'enroulements, de frises de feuilles de myrte et de fleurons découpés; deux coqs inclinés de part et d'autre d'un thyrse la portent littéralement sur leur dos ; sur leurs têtes sont juchés deux amours ailés qui contemplent l'intérieur de la vasque. L'ensemble repose sur un socle à pans coupés composé de neuf plaques de jaspe sanguin montées à cage et rehaussé des pieds à enroulements. Cet objet spectaculaire joue du contraste saisissant entre les teintes sombres des pierres dures et le vif éclat de leur monture dorée. Il intrigue aussi par sa signification énigmatique : ces deux amours réduisant au silence deux coqs, symboles de vigilance, sont-ils les gardiens du sommeil d'une Vénus endormie ?

("Décors, mobilier et objets d'art du musée du Louvre, de Louis XIV à Marie-Antoinette").

Cassolette d'agate et d'or de Marie-Antoinette. Paris, 1784. Charles Ouizille, orfèvre, et Jacques-Joseph de Gault, miniaturiste.
Agage, jaspe sanguin, or ciselé ; miniatures sous verre.







Coffret monté sur huit protomés de lions. Paris, 1786-1787. Charles Ouizille et P.-F. Drais, orfèvres. Agate herborisée, jaspe sanguin, vernis imitant l'aventurine, or.









Socle destiné à une coupe en jape disparue. Paris, vers 1785. Charles Ouizille et P.-F. Drais, orfèvres. Jaspe, or.






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Dim 15 Juin - 23:09




Aaaaaaah ... encore, encore !!!  :n,,;::::!!!: :n,,;::::!!!: :n,,;::::!!!: 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 31848
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Dim 15 Juin - 23:10




Merci, cher Cosmo !!!  cheers 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 31848
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par Invité le Dim 15 Juin - 23:29

Vasque de la collection privée de Marie-Antoinette (avant 1789), en jade, jaspe et bronze doré.








Et toujours pour sa collection privée (1785), la cassolette présentée plus haut en agate, jaspe et or.
Montures de Charles Ouizille et miniatures sous verre de Jacques Joseph de Gault :




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par Invité le Dim 15 Juin - 23:34

Ces dorures sont éclatantes... et ces ornements superbes... ils doivent venir d'avoir été nettoyés : ils étincellent avec une certaine puissance artistique !

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par Invité le Dim 15 Juin - 23:48

C'est bien simple : ils sont comme neufs.  Very Happy 
Quel plaisir de contempler des objets que Marie-Antoinette a personnellement acheté, collectionné, rassemblé dans ses cabinets.
Les laques, les objets en cristal de roche et en pierres dures font sans doute partie des objets auxquels elle tenait le plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par Invité le Lun 16 Juin - 0:05

Nous sommes peut-être les premiers à pouvoir les revoir aussi beaux que les vit Marie-Antoinette...
Je ne sais si les restaurations précédentes , s'il y en a eu, ont été aussi qualitatives...

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par Lucius le Lun 16 Juin - 0:11

Je ne pense pas qu'ils aient été particulièrement restaurés. L'or étant inoxidable, sauf encrassement, il subsiste au travers des âges. La différence peut venir de l'éclairage (ou du flash  :  )
avatar
Lucius

Messages : 7379
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par Invité le Lun 16 Juin - 10:02

Ah, Cosmo! tu avais encore des photos cachées!  Very Happy 
Continue, s'il te plaît, à nous délecter!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Lun 16 Juin - 10:17

Sujet créé ici.
Je me suis permis aussi d’y joindre les pièces de la couronne que Marie-Antoinette a très judicieusement choisies pour orner ses cabinets
... boudoi32 

Merci pour ces belles photos !

Majesté a écrit:Nous sommes peut-être les premiers à pouvoir les revoir aussi beaux que les vit Marie-Antoinette...
Je ne sais si les restaurations précédentes , s'il y en a eu, ont été aussi qualitatives...

Nous avions vu ces objets à la grande expo du Grand Palais ; et si ma mémoire est bonne, ils sont exposés au Louvre depuis longtemps.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 10196
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par Invité le Lun 16 Juin - 10:24

Je me souviens assurément de cette cassolette...  drunken 
Cosmo a écrit:
Mais j'avoue que tous ne sont pas restés dans ma mémoire... ils sont cependant dans le catalogue...  Smileàè-è\': 

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par MARIE ANTOINETTE le Lun 16 Juin - 15:39

grâce à l'ouverture de ces salles, tout le monde pourra les admirer et connaitre l'âme de collectionneur de la Reine sans chercher dans ses souvenirs d'exposition ou consulter de vieux catalogues ...
cela valait d'attendre de longues années la réouverture de ce département.

MARIE ANTOINETTE Smileàè-è\': 


PS je piquerais bien la belle coupe avec le cheval - une petite corne sur le front aurait été encore plus charmant, car j'aime beaucoup les licornes.
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 2877
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 72
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Lun 18 Jan - 23:57

Je complète ce sujet avec quelques autres objets précieux que nous n'avions pas encore postés ici... Smile

Afin de compléter les images de quelques commentaires, je recopie des extraits d'articles tirés du livre "Marie-Antoinette" (Editions de la RMN). Wink

Je cite (et illustre  :) :

Le Garde-Meuble de la Couronne s'installe dès 1774 dans l'hôtel est de la Place Louis XV (actuel ministère de la Marine).
A partir de l'année 1778, semble-t-il, les trois salles où sont regroupées les collections les plus prestigieuses - les bijoux, les grands meubles et les armes - sont ouvertes certains jours au public.

La présentation des joyaux, des gemmes et des pièces d'orfèvrerie historiques, sur des tablettes superposées protégées par des portes vitrées, installées dans des armoires, reste proche de celles des Schatzkammer des XVIè et XVIIè siècles.




Si Marie-Antoinette est venue visiter ce musée du Garde-Meuble, elle y aura ainsi découvert les collections que Louis XIV a rassemblées dans le même esprit que ses ancêtres Habsbourg.
Elle y aura reconnu les mêmes objets rares et précieux que ceux conservés au Trésor impérial de Vienne.
(...)


Que Marie-Antoinette manifeste un certain attachement à ces objets de collection ne doit donc pas surprendre.
Ce qui est nouveau, en revanche, c'est l'usage qu'elle en fait : ces objets sortis des armoires du trésor pour être placés sur une cheminée ou une console, deviennent alors des objets d'apparat.
Un usage qu'elle n'avait pas connu à Vienne, car il ne semble pas que sa mère ait jamais prélevé de tels objets pour ses appartements.

Après une longue éclipse, quelques gemmes de Louis XIV sont ainsi remises à l'honneur à Versailles.
(...)
L'exemple donné par Marie-Antoinette sera suivi : durant le XIXè siècle, les gemmes de la Couronne serviront pareillement à orner les appartements des souverains aux Tuileries, à Saint-Cloud, à Trianon et à Compiègne.


Arrow Cinq gemmes parmi les plus riches figurent dans la grande chambre de la reine avant 1788.

- Sur la console, les deux vases en jade milanais accompagnant l'objet royal par excellence qu'était la nef d'or de Louis XIV.

- Cependant, la nef de lapis et les deux fines aiguières d'agate placées sur la cheminée, ne paraissent guère à l'échelle du grand appartement.

Aucune de ces garnitures ne subsiste au complet aujourd'hui : la grande nef d'or a disparu dans les fontes révolutionnaires, l'une des aiguières d'agate a malheureusement été volée aux Tuileries en 1830 ; l'autre aiguière et l'un des vases de jade ont perdu une partie de leur monture.


Bon ! Récapitulons ce qui reste des pièces qui ornaient la grande chambre de Versailles !! :

- La nef en lapis : ok !
Nous l'avions déjà présentée dans nos messages précédents :



- On nous dit qu'un seul des vases "en jade milanais" est encore connu à ce jour.
Nos amis spécialistes voient-ils de quelle pièce il s'agit ?  Question

- Sur ce site : http://romy50300.forumgratuit.org/t380-meubles-versailles
L'auteur du message présente une aiguière, qui serait donc celle avec les manques dans la monture.
Est-ce celle-ci ? Neutral



Ici en couleurs :







......A suivre ! Hop!
avatar
La nuit, la neige

Messages : 10196
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par Invité le Mar 19 Jan - 9:48

J'ai dû les voir lors de l'exposition à Versailles des gemmes de Louis XIV...
Si je me souviens du premier (à moins que ça ne date de l'expo du Grand Palais car il me semble y avoir vu cette sublime nef en lapis) , il me semble découvrir cette magnifique aiguière drunken 
Merci, mon cher  


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Mar 19 Jan - 10:03

La nuit, la neige a écrit:

......A suivre ! Hop!

... avec bonheur !!! :n,,;::::!!! :n,,;::::!!!:

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 31848
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Mar 19 Jan - 13:37

J'attends surtout les commentaires de nos spécialistes de Versailles attitrés...


Dernière édition par La nuit, la neige le Mar 19 Jan - 15:00, édité 1 fois
avatar
La nuit, la neige

Messages : 10196
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Mar 19 Jan - 13:38

Mais je poursuis la citation de l'article  Wink :

La présence de deux coupes en sardoine sur la cheminée d'une pièce plus intime comme la Méridienne est sans doute la marque d'un goût plus personnel de la reine qui s'affirme dans les années 1780.


- Page 1 de ce sujet, nous avions déjà présenté cette coupe en forme de coquille.
Entrée dans la collection de Louis XIV vers 1687, puis dans celle de Marie-Antoinette.
Sardoine, art byzantin Xème-XIème siècles (?). Monture: or émaillé, rubis, diamants, saphirs...

(voir les autres photos présentées page 1)


Question Toujours sur le site déjà cité (source : http://romy50300.forumgratuit.org/t380-meubles-versailles) est donc présentée cette autre coupe  boudoi30.



- Décrite par le Louvre comme :
Coupe, anse au dragon, par Delabarre Pierre (reçu maître en 1625-vers 1654) - Orfèvrerie.
Pierre : Byzance, 10e-11e siècle (?), 2nde moitié du 16e siècle. Monture : Delabarre, vers 1630 et Louis Loque, vers 1828

Est-ce donc celle-ci qui était dans La Méridienne ?
Ici d'autres photos en couleurs :




Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet



Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet


Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
avatar
La nuit, la neige

Messages : 10196
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Mar 19 Jan - 13:49

...   très mignonne petite bestiole !

;

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 31848
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Mar 19 Jan - 17:15

Je poursuis les citations... Very Happy

L'état dressé par Lignereux en 1789, dénombrant les objets réunis dans ses cabinets privés, révèle un mélange d'ancien et de neuf, associant divers styles et matériaux précieux et exotiques : le cristal de roche, l'agate, le jaspe, le jade, le spath fluor Suspect, le bois pétrifié, l'albâtre, le porphyre, le granit, l'ivoire, la satellite ; les micro-mosaïques y côtoient les laques et les porcelaines extrêmes-orientales.

Toujours sur le même site déjà cité (Source : http://romy50300.forumgratuit.org/t380-meubles-versailles ), l'auteur présente ces deux coupes couvertes en jade (gemmes de la couronne), comme étant posées sur la console de la chambre de Marie-Antoinette.

Idea Je suppose qu'il s'agit des pièces décrites comme "vases" dans l'énoncé de mon premier message ?  Neutral

- Coupe couverte, Milan fin du XVIè, début XVIIè siècle
Jade (néphrite), argent doré, or émaillé, rubis et perles
Provenance : ancienne collection de Louis XIV, acquise entre 1681 et 1684


Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet


Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet


- Coupe sur pied, fin du XVIè, début du XVIIè siècle
Jade (néphrite), argent doré, or émaillé, rubis et perles
Provenance :ancienne collection de la couronne


Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet


Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet
avatar
La nuit, la neige

Messages : 10196
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La collection de gemmes de Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Mar 19 Jan - 17:30

La nuit, la neige a écrit:
le spath fluor Suspect

C'est un mot inventé par le minéralogiste Mongès par référence à sa composition chimique .
Comment !  ... de quoi !  Tu ne sais pas ça ?!!  :

 ;;;;;;;  boudoi26

La fluorine (ou « spath fluor » selon la terminologie industrielle traditionnelle) est un fluorure de calcium (Ca2)  contenant environ 49 % de fluor. Ce minéral, unique source de fluor, a trois grands groupes d’utilisation correspondant chacun à des spécifications particulières ; les deux premiers groupes représentent ensemble plus de 90% de la consommation :
- comme fondant en métallurgie (qualité « spath métallurgique », à plus de 60 % CaF2) ;
- acide (ou chimique) dans l’industrie de l’aluminium et comme source de fluor pour dérivés fluorés (qualité « acide », à plus de 97 % CaF2) ;
- comme opacifiant dans l’industrie du verre et des céramiques (qualité « céramique », 85 – 96 % CaF2)

Hou la la, c'est beaucoup trop savant pour moi !    geek


_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 31848
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum