Les sculptures de Marly

Aller en bas

Les sculptures de Marly Empty Les sculptures de Marly

Message par Mme de Sabran le Dim 17 Aoû 2014, 16:28

Reinette a écrit:

Il faudrait vraiment que je plonge dans mon livre Marly au temps de Louis XVI !  Very Happy




Eh bien écoute, pour te mette l'eau à la bouche, voici quelques sculptures de Marly !  :n,,;::::!!!:
...   presque uniquement d'inspiration mythologique !!!   geek 


Les sculptures de Marly Aaaaaa18


L'Aurore descendant de son char, dite aussi Flore
d'après François Girardon François (1628-1715)
Fondu par Jean-Balthazar Keller (1638-1702), Magnier Philippe (1648-1715)
Paris, musée du Louvre, MR 3243 hauteur : 2,05 m

Fonte en bronze d'un groupe en marbre du bosquet des Dômes de Versailles, qui avait été réalisé en 1686 - 1690 d'après un modèle de François Girardon. La fonte, préparée dès 1686, a été exécutée en 1693 par Balthazar Keller, mais reparée seulement en 1702 par Jacques Desjardins. Le bronze a figuré au Belvédère de Marly à partir de 1707, puis à Saint-Cloud de 1802 à 1872, au jardin des Tuileries de 1872 à 1910, et enfin au square Georges-Cain, rue Pavée à Paris, de 1926 à 1993.



Les sculptures de Marly Bbbbbb15


Amphitrite
par Antoine Coysevox (1640-1720), marbre
Paris, musée du Louvre, RF 3005
H. : 1,81 m. ; L. : 1,52 m. ; Pr. : 1,11 m.

Amphitrite, déesse de la mer, un des quatre groupes commandés pour la "rivière" du parc de Marly, faisait pendant au bas de la cascade à la statue de Neptune. Le modèle en plâtre est mis en place en 1699, et le marbre exécuté en 1705. Saisi au parc de Marly en 1796, le groupe ira décorer une fontaine à Brest en 1801.



Les sculptures de Marly Cccccc14

Berger flûteur
par Antoine Coysevox (1640-1720), marbre
Paris, musée du Louvre, RR 1820
H. : 1,78 m. ; L. : 0,84 m. ; Pr. : 1,01 m.

Le Berger flûteur, faune jouant de la flûte, forme un groupe consacré à la forêt, avec l'Hamadryade et la Flore, placé dans le parc de Marly au fer à cheval du bas de la "rivière". Commandé en 1707 et daté de 1710, le groupe a été porté au jardin des Tuileries dès 1716.




Les sculptures de Marly Dddddd11


Chasseur au repos
par Nicolas Coustou (1658-1733), marbre
Paris, musée du Louvre, RR 1820
H. : 1,77 m. ; L. : 0,85 m. ; Pr. : 0,95 m.

Interprété parfois comme représentant Adonis, le chasseur forme un groupe consacré à la chasse, avec la Nymphe au carquois et la Nymphe à la colombe, placé dans le parc de Marly au fer à cheval du bas de la "rivière". Commandé en 1707 et daté de 1710, le groupe a été porté au jardin des Tuileries dès 1716.



Les sculptures de Marly Eeeeee11


Flore
par Antoine Coysevox (1640-1720), marbre
Paris, musée du Louvre, MR 1818
H. : 1,80 m. ; L. : 0,75 m. ; Pr. : 0,78 m.

Flore forme un groupe consacré à la forêt avec le Berger flûteur et l'Hamadryade, placé dans le parc de Marly au fer à cheval du bas de la "rivière". Commandé en 1707 et daté de 1710, le groupe a été porté au jardin des Tuileries dès 1716.



Les sculptures de Marly Ffffff11


Hippomène
par Guillaume Ier Coustou (1677-1746), marbre
Paris, musée du Louvre, MR 1810
H. : 1,31 m. ; L. : 1,25 m. ; Pr. : 0,60 m.

La statue d'Hippomène fut commandée pour faire pendant à la statue d'Atalante copie d'antique par Pierre Lepautre. Le groupe illustre un passage des Métamorphoses d'Ovide, racontant l'histoire d'Atalante, qui défiait ses prétendants à la course, les poursuivait et les tuait. Hippomène réussit à retarder sa course en lançant des pommes d'or données par Vénus, que ramassa Atalante. Chaque statue fut placée au centre d'un des bassins des Carpes du parc de Marly, vers 1714. Le groupe fut installé dans l'une des exèdres du jardin des Tuileries de 1798 à 1940.


Les sculptures de Marly Gggggg11


L'air
par Philippe Bertrand (1663-1724), marbre
Paris, musée du Louvre, RF 266
H. : 1,76 m. ; L. : 0,49 m. ; Pr. : 0,49 m.

Statue exécutée de 1706 à 1709 pour la cascade rustique duparc de Marly. Après avoir été au château de Malmaison de 1801 à 1877, elle a été placée dans les jardins du ministère des Affaires étrangères de 1897 à 1993.



Les sculptures de Marly Hhhhhh11

Pomone
par François Barois (1656-1726), marbre
Paris, musée du Louvre, RF 268
H. : 1,73 m. ; L. : 0,48 m. ; Pr. : 0,48 m.

Statue exécutée de 1706 à 1709 pour la cascade rustique du parc de Marly. Après avoir été au château de Malmaison de 1801 à 1877, elle a été placée dans les jardins du ministère des Affaires étrangères de 1897 à 1993.



Les sculptures de Marly Iiiiii10


Vénus callipyge
par François Barois (1656-1726), marbre
Paris, musée du Louvre, MR 1999
H. : 1,76 m. ; L. : 1,57 m. ; Pr. : 0,52 m.

Copie de l'antique de la collection Farnèse (aujourd'hui au musée de Naples), exécutée à l'Académie de France à Rome entre 1683 et 1686, elle fut conservée au parc de Versailles, puis, de 1695 à 1794, dans celui de Marly. La draperie de marbre a été ajoutée par le sculpteur Jean Thierry (1669 - 1739) pour ne pas effaroucher la pudeur.



Les sculptures de Marly Jjjjjj11


Daphné poursuivie par Apollon
par Guillaume Ier Coustou, marbre
Paris, musée du Louvre, MR 1807
H. : 1,32 m. ; L. : 1,35 m. ; Pr. : 0,65 m.

Le groupe de Daphné et de la statue d'Apollon par Guillaume Ier Coustou illustre un passage des Métamorphoses d'Ovide, racontant la poursuite de la nymphe Daphné par le dieu du soleil et sa transformation en laurier pour lui échapper. Chaque statue fut placée au centre d'un des bassins des Carpes du parc de Marly, vers 1713 - 1714. Saisi à la Révolution, le groupe fut installé dans l'une des exèdres du jardin des Tuileries de 1798 à 1940.



Les sculptures de Marly Kkkkkk10

Apollon poursuivant Daphné
par Nicolas Coustou, marbre
Paris, musée du Louvre, MR 1805
H. : 1,35 m. ; L. : 1,06 m. ; Pr. : 1,13 m.

Le groupe d'Apollon et de la statue de Daphné par Nicolas Coustou illustre un passage des Métamorphoses d'Ovide, racontant la poursuite de la nymphe Daphné par le dieu du soleil et sa transformation en laurier pour lui échapper. Chaque statue fut placée au centre d'un des bassins des Carpes du parc de Marly, vers 1713 - 1714. Le groupe fut installé dans l'une des exèdres du jardin des Tuileries de 1798 à 1940.



Les sculptures de Marly Llllll11


Hamadryade
par Antoine Coysevox (1640-1720) marbre
Paris, musée du Louvre, MR 1819
H. : 1,80 m. ; L. : 0,79 m. ; Pr. : 0,75 m.

L'Hamadryade, ou nymphe des chênes, forme un groupe consacré à la forêt avec le Berger flûteur et la Flore, placé dans le parc de Marly au fer à cheval du bas de la "rivière". Commandé en 1707 et daté de 1710, le groupe a été porté au jardin des Tuileries dès 1716.



Les sculptures de Marly Mmmmmm10


La Marne
par Antoine Coysevox (1640-1720) marbre
Paris, musée du Louvre, RF 3007
H. : 2,16 m. ; L. : 1,30 m. ; Pr. : 0,84 m.

Un des quatre groupes commandés pour la "rivière" du parc de Marly, il fait pendant au sommet de la cascade à la statue de la Seine. Le modèle en plâtre est mis en place en 1699, et le marbre exécuté en 1706. Saisi au parc de Marly en 1796, le groupe ira décorer une fontaine à Brest en 1801.



Les sculptures de Marly Nnnnnn12


La Seine et la Marne
par Nicolas Coustou (1658-1733) marbre
Paris, musée du Louvre, MR 1801
H. : 2,44 m. ; L. : 2,70 m. ; Pr. : 2,20 m.

Groupe destiné à la pièce d'eau des Nappes du parc de Marly avec La Loire et le Loiret de Corneille Van Clève et des groupes représentant d'autres rivières par les sculpteurs Anselme Flamen et Simon Hurtrelle. Après la confection du modèle en plâtre en 1699, l'exécution en marbre se poursuivit de 1701 à 1712, date apposée sur le marbre. Le groupe a été porté près du bassin occidental du jardin des Tuileries dès 1719.



Les sculptures de Marly Oooooo11

Nymphe à la colombe
par Nicolas Coustou (1658-1733) marbre
Paris, musée du Louvre, MR 1800
H. : 1,70 m. ; L. : 0,82 m. ; Pr. :0,99 m.

La Nymphe à la colombe forme un groupe consacré à la chasse, avec le Chasseur au repos et la Nymphe au carquois, placé dans le parc de Marly au fer à cheval du bas de la "rivière". Commandé en 1707 et daté de 1710, le groupe a été porté au jardin des Tuileries dès 1716.



Les sculptures de Marly Pppppp10


Nymphe au carquois
par Nicolas Coustou (1658-1733) marbre
Paris, musée du Louvre, MR 1799
H. : 1,77 m. ; L. : 0,86 m. ; Pr. : 0,83 m.

La Nymphe au carquois forme un groupe consacré à la chasse, avec le Chasseur au repos et la Nymphe à la colombe, placé dans le parc de Marly au fer à cheval du bas de la "rivière". Commandé en 1707 et daté de 1710, le groupe a été porté au jardin des Tuileries dès 1716.



Les sculptures de Marly Qqqqqq10


Neptune
par Antoine Coysevox (1640-1720), marbre
Paris, musée du Louvre, RF 3006
H. : 1,85 m. ; L. : 1,77 m. ; Pr. : 1,11 m.

Neptune, dieu de l'océan, un des quatre groupes commandés pour la "rivière" du parc de Marly, faisait pendant au bas de la cascade à la statue d'Amphitrite. Le modèle en plâtre est mis en place en 1699, et le marbre exécuté en 1705. Saisi au parc de Marly en 1796, le groupe ira décorer une fontaine à Brest en 1801.




Les sculptures de Marly Rrrrrr10


La Seine
par Antoine Coysevox (1640-1720), marbre
Paris, musée du Louvre, MR 1825
H. : 2,78 m. ; L. : 1,40 m. ; Pr. : 1,03 m.

Un des quatre groupes commandés pour la "rivière" du parc de Marly, il fait pendant au sommet de la cascade à la statue de La Marne. Le modèle en plâtre est mis en place en 1699, et le marbre exécuté en 1706. Saisi au parc de Marly en 1796, le groupe décora le parc de Saint-Cloud de 1801 à 1872. L'inscription "Le Rhône" placée sur la plinthe est apocryphe.





Les sculptures de Marly Ssssss10


Statue de Flore
par René Fremin (1672-1744), marbre
Paris, musée du Louvre, RF 265
H. : 1,67 m. ; L. : 0,72 m. ; Pr. : 0,73 m.

Statue exécutée de 1706 à 1709 pour la cascade rustique du parc de Marly. La statue a figuré à la façade du château de Malmaison de 1801 à 1877.






Les sculptures de Marly Tttttt11



Diane
par René Fremin (1672-1744), marbre
Paris, musée du Louvre, RF 2971
H. : 1,80 m. ; L. : 0,82 m. ; Pr. : 0,45 m.

Exécutée en 1693 - 1694, c'est la première oeuvre commandée pour le parc de Marly qui y fut mise en place. Elle formait le centre de la fontaine de Diane, dressée sur une colonne revêtue de coquillages et de rocailles, et ombragée par un arbre taillé en forme de parasol à festons.





Les sculptures de Marly Uuuuuu10


Compagne de Diane
par René Fremin (1672-1744), marbre
Paris, musée du Louvre, MR 1862
H. : 1,80 m. ; L. : 1,02 m. ; Pr. : 0,72 m.

Une des compagnes de Diane commandées pour le parc de Marly, payée de 1710 à 1715, mais datée sur le marbre de 1717. Conservée dans le parc de Versailles de 1824 à 1884.







Les sculptures de Marly Vvvvvv10


Compagne de Diane
par Anselme Flamen (1647-1717), marbre
Paris, musée du Louvre, RF 267
H. : 1,93 m. ; L. : 0,62 m. ; Pr. : 0,60 m.

Cette figure de nymphe chasseresse, qui tenait autrefois un oiseau sur son bras levé, faisait partie d'un ensemble de compagnes de Diane, ainsi que les figures de Frémin et de Mazière, exposées sur la même terrasse de la cour Marly. Exécutée de 1710 à 1714, elle a figuré d'abord sur une fontaine, avec un socle très orné. Cette sculpture a été placée à Malmaison de 1800 à 1877, et exposée au château de Versailles de 1884 à 1997.




Les sculptures de Marly Wwwwww10



Compagne de Diane
par Simon Mazière (Pontoise, 1648 - Connu jusqu'en 1720), marbre
Paris, musée du Louvre, R.F 2702
H. : 1,75 m. ; L. : 0,57 m. ; Pr. : 0,48 m.

Une des compagnes de Diane commandées pour le parc de Marly, payée de 1710 à 1716, placée en 1714. Dès 1722, elle est portée au jardin de l'Infante au Louvre, puis à l'hôtel du Grand Maître à Versailles. Passée dans des collections privées au XIXe siècle, elle a alors été remaniée : les deux mains ont notamment été refaites avec des accessoires modernes. Déposée aux Archives nationales de 1951 à 1993.





Les sculptures de Marly Xxxxxx13


Mercure
par Dominique Lefèbvre (Natif de Gand, connu à Paris de 1691 à 1719), marbre
Paris, musée du Louvre, MR 1857
H. : 1,61 m. ; L. : 0,60 m. ; Pr. : 0,30 m.

Exécuté d'après une oeuvre de Michel Anguier. Acquis par les Bâtiments du Roi en 1698 et placé au bosquet du Couchant du parc de Marly de 1701 à 1707. Placé ensuite au parc de Trianon de 1722 à 1845, puis à celui de Saint-Cloud de 1845 à 1872. Déposé au musée national du château de Fontainebleau de 1928 à 1994.







Les sculptures de Marly Yyyyyy10


La Loire et le Loiret
par Corneille Van Clève (Paris, 1645 - Paris, 1732), marbre
Paris, musée du Louvre, MR 2107
H. : 2,30 m. ; L. : 2,73 m. ; Pr. : 2,20 m.

Groupe destiné à la pièce d'eau des Nappes du parc de Marly avec La Seine et la Marne de Nicolas Coustou et des groupes représentant d'autres rivières par les sculpteurs Anselme Flamen et Simon Hurtrelle. Après la confection du modèle en plâtre en 1699, l'exécution en marbre se poursuivit de 1703 à 1707, date apposée sur le marbre. Le groupe a été porté près du bassin occidental du jardin des Tuileries dès 1719.





Les sculptures de Marly Zzzzzz10




Faune au chevreau
par Pierre Lepautre (Paris, 1659 -1660 - Paris, 1744), marbre
Paris, musée du Louvre, MR 1808
H. : 1,72 m. ; L. : 0,69 m. ; Pr. : 0,56 m.

Copie de la statue antique trouvée en 1675, qui appartenait à la reine Christine de Suède à Rome, aujourd'hui au musée du Prado à Madrid. Exécutée lors du séjour du sculpteur à l'Académie de France à Rome en 1685. Placée avant 1695 à Marly, dans une Salle verte, puis en 1707 au bosquet du Couchant, elle fut transportée au jardin des Tuileries en 1797.





Les sculptures de Marly 11111116



Les enfants à la chèvre
par Jacques Sarazin (Noyon, 1592 - Paris, 1660), marbre
Paris, musée du Louvre, R.F. 1843 A, et R.F. 1843 B
H. : 0,90 m. ; L. : 0,66 m. ; Pr. : 0,75 m.
Sur un piédestal d'Armand-Louis Solignon, dit Armand (Paris, 1654 - Paris, 1715) et de Nicolas Montéant (connu de 1688 à 1723)

Ce groupe, signé et daté par Sarazin en 1640, a d'abord appartenu à Jacques Bordier qui le vendit au roi en 1667. Placé aux Tuileries en 1668 puis à Versailles, il est envoyé dans les jardins du parc de Marly vers 1693. Le groupe a été posé sur un riche piédestal de marbre, en forme de table ornée de pampres, commandé aux ornemanistes Armand et Montéant en 1702.
La présence de la chèvre, des raisins et des feuilles de vigne signale que le sculpteur a peut-être voulu traiter le thème de l'enfance de Bacchus, qui avait été souvent illustré dans la Rome baroque où Sarazin s'était formé.








Les sculptures de Marly 22222216


Atalante
par Pierre Lepautre (Paris, 1659 -1660 - Paris, 1744), marbre
Paris, musée du Louvre, MR 1804
H. : 1,28 m. ; L. : 0,57 m. ; Pr. : 0,98 m.

Copie exécutée de 1703 à 1705 de la statue antique provenant de la collection de Mazarin, qui avait été placée dans les jardins de Marly, et qui est aujourd'hui au Louvre. Cette copie servit de point de départ à l'exécution d'un groupe avec l'Hippomène de Guillaume Ier Coustou. Après avoir été au bassin du Couchant au parc de Marly en 1706, Atalante prit place au centre de l'un des bassins des Carpes en 1711. Saisi à la Révolution, le groupe fut installé dans l'une des exèdres du jardin des Tuileries de 1798 à 1940.





Les sculptures de Marly 33333315



Amphitrite
par Jacques PROU (Paris, 1655 - Paris, 1706) marbre
Paris, musée du Louvre, R.F. 3027
H. : 0,97 m. ; L. : 1,73 m. ; Pr. : 0,65 m.

Cette statue a été exécutée en 1705 - 1706. Elle a occupé le Cabinet en haut à droite des Appartements verts du Couchant (l'un des bassins des Carpes). D'abord Cabinet de Psyché, il reçoit l'Amphitrite de Jacques Prou jusqu'en 1713, pour être transformé encore à plusieurs reprises.







Les sculptures de Marly 44444415



Didon,
sculpture attribuée à Christophe Cochet
(Connu depuis 1606 - mort en 1634)
Marbre H. : 1,20 m. ; L. : 0,60 m.


Cette statue est attestée dans le parc de Marly sur une des fontaines du bosquet d'Agrippine en 1707. Il est possible d'y reconnaître la figure couronnée de Didon, se donnant la mort après le départ d'Énée, qui fit le succès de Christophe Cochet, alors qu'elle était dans la collection du cardinal de Richelieu. Sculpteur peu connu, ami de Simon Vouet, Cochet séjourna avec lui à Rome de 1615 à 1618 et revint à Paris pour devenir le sculpteur officiel de Marie de Médicis au palais du Luxembourg.


Les sculptures de Marly 55555513


Les sculptures de Marly 66666612


LES DEUX CHEVAUX DE MARLY
EXECUTES SOUS LOUIS XIV

Antoine Coysevox reçut commande en 1699 d'un groupe de deux sujets équestres destinés à exalter la "renommée du Roi". Placés de part et d'autre de la partie supérieure du bassin de l'Abreuvoir, à l'entrée du parc de Marly, les groupes ont été exécutés en marbre de Carrare en 1701 - 1702, et le sculpteur a souligné sur l'inscription du socle que l'achèvement de ces blocs monolithes en l'espace de deux années était un tour de force. Mercure, Dieu du Commerce et des Arts, forme un groupe avec la Renommée montée sur Pégase, sonnant de la trompette.
Sur un bouclier, une allégorie représente l'accession du petit-fils de Louis XIV, le duc d'Anjou, au trône d'Espagne. Dès 1719, les marbres ont été placés à l'entrée occidentale du jardin des Tuileries, où ils ont été remplacés par des moulages en 1986.

Les deux autres chevaux de Marly seront exécutés sous Louis XV.




Les sculptures de Marly 11


Mercure monté sur Pégase
par Antoine Coysevox (1640-1720), marbre
Paris, musée du Louvre, MR 1822
H. : 3,15 m. ; L. : 2,91 m. ; Pr. : 1,28 m.




Les sculptures de Marly 12


La renommée montée sur Pégase
par Antoine Coysevox (1640-1720), marbre
Paris, musée du Louvre, MR 1824
H. : 3,15 m. ; L. : 2,91 m. ; Pr. : 1,28 m




Les sculptures de Marly Images34

.
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41496
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les sculptures de Marly Empty Re: Les sculptures de Marly

Message par Invité le Dim 17 Aoû 2014, 16:54

Incroyable ! Je ne pensais pas qu'il y ait eu autant. Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les sculptures de Marly Empty Re: Les sculptures de Marly

Message par La nuit, la neige le Dim 17 Aoû 2014, 18:16

Que de belles pièces...drunken 
Merci d’avoir ouvert ce sujet si bien illustré !

Mme de Sabran a écrit:

Les sculptures de Marly Aaaaaa18


L'Aurore descendant de son char, dite aussi Flore
d'après François Girardon François (1628-1715)
Fondu par Jean-Balthazar Keller (1638-1702), Magnier Philippe (1648-1715)
Paris, musée du Louvre, MR 3243 hauteur : 2,05 m

Fonte en bronze d'un groupe en marbre du bosquet des Dômes de Versailles, qui avait été réalisé en 1686 - 1690 d'après un modèle de François Girardon. La fonte, préparée dès 1686, a été exécutée en 1693 par Balthazar Keller, mais reparée seulement en 1702 par Jacques Desjardins. Le bronze a figuré au Belvédère de Marly à partir de 1707, puis à Saint-Cloud de 1802 à 1872, au jardin des Tuileries de 1872 à 1910, et enfin au square Georges-Cain, rue Pavée à Paris, de 1926 à 1993.
Dommage qu’elle n’y soit plus !  Razz 
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13955
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les sculptures de Marly Empty Re: Les sculptures de Marly

Message par Mme de Sabran le Dim 17 Aoû 2014, 18:35




Oui, c'est tout près de chez toi : tu pourrais passer lui faire tes urbanités tous les jours !  Very Happy 
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41496
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les sculptures de Marly Empty Re: Les sculptures de Marly

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum