La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Comte d'Hézècques le Dim 14 Juin 2020, 11:18

Marie-Jeanne a écrit:Cher Hézècques, si vous voulez bien traduisez-moi les descriptifs des silhouettes postées plus haut. Rien ne presse !

Je vais m'atteler à la tâche cet été La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 1123740815

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
Comte d'Hézècques
Comte d'Hézècques

Messages : 3505
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 40
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Trianon le Dim 14 Juin 2020, 14:46

Merci Calonne pour votre point de vue sur la mode d'aujourd'hui. D'accord avec vous pour mes préférés, l'italienne et l'anglaise.
Je vais défendre un peu la France en vous disant juste d'aller marcher à Paris entre Opéra, Madeleine et Concorde. Vous verrez encore un peu le chic parisien, hommes comme femmes. A moins que ça ait changé, cela fait plusieurs années que je suis hors de France.
Vous n'êtes pas le premier homme à déplorer le style vestimentaire des jeunes femmes d'aujourd'hui. Faut-il en inculquer la faute à la mode actuelle (celle que l'on trouve dans la majorité des magasins). Dites-moi quelle beauté trouve-t-on à se mettre un pantalon déchiré, qui parfois vaut son pesant d'or. Cela signifie-t-il que vous êtes plus branché que les autres ? C'est vrai, c'est loin d'être la majorité.
Cher Calonne, je trouve agréable un jean avec le polo blanc. Chic intemporel. Wink
J'aimerais tellement que certains d'entre vous, comme Calonne, donnent leur point de vue, sur la mode contemporaine. Ce n'est pas vitale, mais important et intéressant. La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 1020289783
Trianon
Trianon

Messages : 3323
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Marie-Jeanne le Dim 14 Juin 2020, 16:17

Pour revenir au XVIIIe siècle, voici une citation présumée de Melle Bertin « Il n’y a de nouveau que ce qui est oublié ». Elle s’applique très bien aux tendances vestimentaires actuelles, qui dans leur immense majorité, sont un remix des précédentes décennies revisitées par le marketing...

Pour avoir effectué une carrière dans différents métiers de la mode, je comprends qu'on puisse regretter la créativité et même l’élégance des temps révolus, mais la mode reste intéressante pour ce qu’elle reflète de la société, comme pour ce qu'elle raconte des individus.

Et puisque Balzac est à l’honneur aujourd’hui sur le Forum, je m’approprie sa phrase qui résume tout à fait ma pensée :
« L’homme qui ne voit que la mode dans la mode est un sot ». Traité de l’Élégance, 1830.

_________________
« La mode est à la France ce que les mines du Pérou sont à l'Espagne » Colbert.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1043
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Trianon le Dim 14 Juin 2020, 18:35

Marie-Jeanne a écrit:Et puisque Balzac est à l’honneur aujourd’hui sur le Forum, je m’approprie sa phrase qui résume tout à fait ma pensée :
« L’homme qui ne voit que la mode dans la mode est un sot ». Traité de l’Élégance, 1830.
Et bien, soit. On en voit parfois à la télévision. Eventaille
Trianon
Trianon

Messages : 3323
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Comte d'Hézècques le Mar 16 Juin 2020, 23:06

Marie-Jeanne a écrit:

Concernant l'habit masculin français à jamais disparu avec l'ancien régime, je suis bien d'accord avec vous cher Calonne. Mais comme en témoigne L.S. Mercier, les jeunes gens à la mode se piquaient de l'influence britannique, annonciatrice des habillements du XIXe siècle.

Le noir dans la mode masculine ne s'impose vraiment qu'à partir des années 1840.
Dans les années 1820 et 30 c'était la fête des couleurs et nuances niveau gilets et pardessus, mais c'est vrai que petit à petit le noir prend le dessus.

Voici par exemple une gravure de mode parue dans La Mode de 1831 :

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 La_mod10

Marie-Jeanne a écrit:

Et puisque Balzac est à l’honneur aujourd’hui sur le Forum, je m’approprie sa phrase qui résume tout à fait ma pensée :
« L’homme qui ne voit que la mode dans la mode est un sot ». Traité de l’Élégance, 1830.

Félix doit vous avouer qu'il est balzacien à ses heures Razz
Il est même devenu membre de la Société des amis de Balzac l'année passée La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 1123740815
Ce traité de la vie élégante, paru dans le journal La Mode est effectivement très intéressant à lire.

Balzac y dit aussi : La brute se couvre, le riche ou le sot se parent, l'homme élégant s'habille.

Trianon a écrit:
Et bien, soit. On en voit parfois à la télévision. Eventaille

La télé, chère Trianon ? Mais dans quel siècle vivez-vous ? Eventaille
Je dirais plutôt : sur Instagram Hop!
C'est là qu'on voit davantage de ces petits sots qui ne voient la mode que dans la mode Cool





_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
Comte d'Hézècques
Comte d'Hézècques

Messages : 3505
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 40
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran le Mar 16 Juin 2020, 23:09

Comte d'Hézècques a écrit:

Balzac y dit aussi : La brute se couvre, le riche ou le sot se parent, l'homme élégant s'habille.


Superbe ! J'aime ... Very Happy La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 309649167

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 44234
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran le Jeu 17 Sep 2020, 09:21


Voici que je fais tilt sur un mot nouveau pour moi, les engageantes !   La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 693620883
Merci, Momo !!!   Very Happy

Gouverneur Morris a écrit:

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 A69f3c10
La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 420c7c10

Clichés personnels

Les engageantes
Par Pascale Debert


La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 11053610
Détail Portrait de la Pompadour Maurice Quentin de la Tour

Au XVIIIe siècle, les dentelles aussi se piquent d’être libertines, et les engageantes qui virevoltent de bras en bras ne sont pas de belles dames papillonnantes mais les volants de dentelles et les fines broderies blanches parfois ornées de rubans qui prolongent les manches des robes pendant plus d’un siècle !

Les manches s’arrêtent légèrement au-dessous du coude et sont bordées de deux, trois ou quatre volants de dentelles, les engageantes mettent en valeur la finesse et la blancheur des bras.

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 11138610

Article © DR Pascale Fourtier Debert
http://www.histoiresgalantes.fr/blog/2015/04/26/les-engageantes/

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Captu835

Je ne sais pas si l'accessoire de mode le plus adapté à la dentelle n'aura pas été  les engageantes, ces volants de dentelles ou de fines broderies blanches , parfois ornés de rubans, qui prolongèrent les manches mi longues des robes pendant un peu plus d'un siècle, de 1670 environ, sous Louis XIV, jusqu'à la fin du XVIIIème siècle, jusqu'à la révolution.

Voyez sur cette photo combien ces engageantes sont faites pour mettre magnifiquement en valeur la dentelle, mais aussi ... et surtout....  la grâce et la féminité de cette main.

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Eng03_10


Les engageantes apparaissent sur les robes somptueuses du règne de Louis XIV, ces robes surchargées de noeuds, de rubans, de broderies d'or, d'incrustations de dentelles.

Les manches de la robe s'arrêtaient légèrement au dessous du coude et étaient bordées de deux, trois ou parfois même quatre  couches de dentelles.

Ces flots de dentelles, ces rangs de linon mousseux accompagnaient à merveille les gestes élégants et gracieux de ces bras à la peau si blanche, comme le voulait la mode à l'époque.
http://dentelle-et-papillon.over-blog.com/article-32607855.html

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Img_0410

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 44234
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Marie-Jeanne le Jeu 17 Sep 2020, 14:29

Les engageantes, sujet cher à l'amie Clio, semblent être passées de mode avec la raréfaction des manches dites en pagodes.
Désormais mi longues ou longues et beaucoup plus étroites, les manches étaient bordées de manchettes adaptées, aux nouvelles modes, et au mode de vie.
Sous réserve de vérification approfondie, le terme engageante ne se trouve plus dans le vocabulaire marchand dès les années 1780.
Néanmoins, les nouveautés ne balayent pas d'un seul coup les habillements précédents. Exactement comme aujourd'hui, il faut plusieurs années pour qu'une mode passée disparaisse totalement des vestiaires. C'est encore plus vrai au XVIIIe par le coût du textile, en particuliers celui des dentelles, un luxe si hors de prix qu'elles se transmettaient de génération en génération.

_________________
« La mode est à la France ce que les mines du Pérou sont à l'Espagne » Colbert.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1043
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par La nuit, la neige le Jeu 17 Sep 2020, 21:23

Ce sont de biens jolis accessoires... Smile
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14479
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Gouverneur Morris le Mar 22 Sep 2020, 22:30

Il y a une pièce de Marivaux dans laquelle une jeune fille se plaint des engageantes sales et jaunies offertes par sa marâtre... cela parle-t-il à quelqu’un ?

Et dire que j’ai vu la pièce au théâtre... La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 3177668066
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 7321
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran le Mar 22 Sep 2020, 22:38

Gouverneur Morris a écrit:Il y a une pièce de Marivaux dans laquelle une jeune fille se plaint des engageantes sales et jaunies offertes par sa marâtre... cela parle-t-il à quelqu’un ?

... La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 9231014

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 44234
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Comte d'Hézècques le Sam 03 Oct 2020, 20:54

J'avoue, j'ai cédé, le bouquiniste chez qui j'avais acheté le volume de 1789 du "Journal des Luxus und der Moden" m'avait trouvé un autre volume dans ses cartons, celui-ci en pleine époque révolutionnaire : 1792  Shocked  La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 4223966497  

Cependant, en Allemagne on pouvait encore respirer et s'occuper de choses frivoles telle la mode.

Ce qui est amusant c'est que certaines figures sont décrites étant des élégants ou élégantes de Paris. Il me semblerait néanmoins risqué de se promener en plein Paris révolutionnaire de 1792 dans les tenues élégantes proposées dans ce volume What a Face La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 4099329125

Le reporter sur place à Paris nous raconte en revanche que tout le monde était habillé de la même façon en 1792, sans façons et sans style, afin de passer inaperçu.

Voici la plupart des gravures qui se trouvent dans mon volume de 1792 :

Février 1792 :

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 12081010

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 12073310

Si je ne me trompe pas, c'était la reine qui portait un tel chapeau en forme de cône lors de la fuite direction Montmédy en 1791 ?

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 12077410

Mars 1792 :

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 12077110

Mai 1792 :

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 12070210

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 12079510

Juin 1792 :

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 12072910

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 12063410

Août 1792 :

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 12075610

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 12081510

Septembre 1792 :

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 12080910

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 12064010

Octobre 1792 :

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 12075510

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 12071410

On voit que la silhouette des coiffures à l'enfant et les robes à l'anglaise commencent à faire place à une mode plus austère, fatalement dû aux circonstances politiques.

Notez toutefois les charmants caraco dans la plupart des gravures.

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
Comte d'Hézècques
Comte d'Hézècques

Messages : 3505
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 40
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran le Dim 04 Oct 2020, 17:16

Comte d'Hézècques a écrit:
Notez toutefois les charmants caraco dans la plupart des gravures.

Merci, mon cher Félix, pour ce florilège !  Very Happy
Toutes ces dames sont ravissantes .   Toutes ont en main un éventail !

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 44234
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Marie-Jeanne le Dim 04 Oct 2020, 18:22

Super achat  La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 309649167  La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 1020289783

Pendant la période révolutionnaire, les habillements féminins étaient issus des innovations de la décennie précédente, préfigurées par la garde-robe de Marie-Antoinette. Les redingotes de la reine étaient devenues « Nationales », les robes en fourreaux et en chemise, se multipliaient sous différentes formes, le pierrot qu'elle affectionnait depuis longtemps était à son apogée, les fichus qu'elle collectionnait étaient partout. De même le blanc, considéré jusque là comme un luxe, était rentré dans les mœurs en s'accordant aux coloris patriotiques. La mode n’avait jamais été aussi à la mode !
On assista à une forme de « démocratisation » au détriment du luxe.

En juin 1790, Le Journal de la Mode et du Goût écrivait :
« Le luxe tombe s’écrient les marchands ; déjà l’or et l’argent ne sont plus employés dans la parure ; l’on ne porte plus que de l’uni. Tant mieux pour tout le monde, leur répondrais-je ; et vous marchands qui craignez d’y perdre, vous y gagnerez. Si l’usage de couvrir ses vêtements de métal est disparu, le goût ne l’est pas en France (…) parce qu’il sera désormais le seul moyen de se distinguer. (…)Alors le luxe ne consistera plus que dans l’aisance (le confort), la propreté, et l’élégance des formes (la silhouette) »

Ce que semble regretter le bien nommé Journal des Luxus und der Moden Suspect Il n'empêche qu'en terme de silhouettes, ses charmantes gravures sont quasiment des copier coller des modes parisiennes, qu'entre nous je ne trouve pas si austères que çà Laughing

Suite à une critique d'outre-Rhin sur les modes françaises, Le Journal de la Mode et du Goût lui répondit en lui assenant avec humour une petite leçon de modernité :
« N’en déplaise à un amateur de Saarbruk, qui leur préfère les harnois de chevaux, les pierrots sont d’un goût exquis, d’une tournure charmante, et rayés. Il n’y a point là d’indécence, comme le prétend notre amateur de Saarbruck ; et quoique les femmes de sa connaissance se proposent d’aller plutôt en chemise, que de porter plus longtemps des pierrots et des caracos, nous doutons que nos élégantes reviennent jamais à ces amples tudesques, sous lesquelles leurs aïeules étaient ensevelies. » Eventaille

Pendant ce temps, Marie-Antoinette se montre en ville « vêtue d’une simple robe blanche et coiffée d’une baigneuse de gaze à rubans roses, absolument comme une simple bourgeoise », exactement comme elle aimait s'habiller à Trianon des années plus tôt. (source dans Marie-Antoinette l'affranchie)

Toujours en juin 1790, le Journal de la Mode et du Goût rend brièvement hommage à la reine pour son action sur les modes  
« À l’avènement de Louis XVI au trône, la jeune reine secoua tous les préjugés et toutes les gènes antiques ; on s’empressa, même dans les jours de représentations, à suivre les modes nouvelles, qui, jusque là, n’avaient été admises que pour les simples négligés »

Les années suivantes, jusqu'à l'incarcération au Temple, et en dehors des représentations d'étiquette aux Tuileries, Marie-Antoinette continua de porter les tenues naturelles qu'elle affectionnait tout particulièrement depuis longtemps.

Sur les chapeaux pointus dit en entonnoir par Le Journal du Goût, ils étaient inspirés par ceux des flamands du siècle précédant, et apparurent au cour de l’hiver 1790, d’abord de petite taille, puis de plus en plus haut.

_________________
« La mode est à la France ce que les mines du Pérou sont à l'Espagne » Colbert.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1043
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Duc d'Ostrogothie le Dim 04 Oct 2020, 21:35

Comte d'Hézècques a écrit:J'avoue, j'ai cédé, le bouquiniste chez qui j'avais acheté le volume de 1789 du "Journal des Luxus und der Moden" m'avait trouvé un autre volume dans ses cartons, celui-ci en pleine époque révolutionnaire : 1792  .

Félicitations pour cet achat. Tes deux livres sont magnifiques, je suis jaloux. La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 2523452716
Duc d'Ostrogothie
Duc d'Ostrogothie

Messages : 2689
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Comte d'Hézècques le Lun 05 Oct 2020, 15:49

Marie-Jeanne a écrit:

Ce que semble regretter le bien nommé Journal des Luxus und der Moden Suspect Il n'empêche qu'en terme de silhouettes, ses charmantes gravures sont quasiment des copier coller des modes parisiennes, qu'entre nous je ne trouve pas si austères que çà Laughing

Ah c'est très étrange, car quand je lis les descriptions et les opinions dans le Journal des Luxus, ils prônent justement l'élégance dans la simplicité.

Les figures sont d'ailleurs dessinées par des artistes allemands, notamment par Georg Melchior Kraus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Georg_Melchior_Kraus

Chaque livraison contient habituellement une figure de mode avec des habits français et une figure avec des habits allemands, souvent un peu plus austère que les modèles français La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 4099329125

Duc d'Ostrogothie a écrit:

Félicitations pour cet achat. Tes deux livres sont magnifiques, je suis jaloux. La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 2523452716

Il n'y a pas de raison d'être jaloux Very Happy
C'est deux volumes en assez mauvais état, mais qui contiennent heureusement la plupart des gravures. Ce sont de beaux témoignages d'une époque révolue La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 1123740815

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
Comte d'Hézècques
Comte d'Hézècques

Messages : 3505
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 40
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Marie-Jeanne le Lun 05 Oct 2020, 18:02

En tout cas vos gravures semblent en très bon état, très fraiches pour leur grand âge ! Very Happy  

Quand je consulte les exemplaires de ce journal entièrement numérisé sur internet, je vois en effet que les pages mode détaillent les modes françaises, anglaises et allemandes. Malheureusement je ne lis pas l'allemand et ne peux pas analyser les textes. Quand j'aurai un moment, je regarderai de plus près la différence entre silhouettes françaises et allemandes.Laughing    
Le Journal des Luxus und der Moden  est d'autant plus précieux qu'il reflète les modes parisiennes de la période révolutionnaire, car en France Le Journal de la mode et du goût cessa de paraître en février 1792.

_________________
« La mode est à la France ce que les mines du Pérou sont à l'Espagne » Colbert.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1043
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Duc d'Ostrogothie le Lun 05 Oct 2020, 21:37

Comte d'Hézècques a écrit:

Il n'y a pas de raison d'être jaloux  Very Happy

Wink

Comte d'Hézècques a écrit:
C'est deux volumes en assez mauvais état, mais qui contiennent heureusement la plupart des gravures. Ce sont de beaux témoignages d'une époque révolue  

Peu importe l'état de la reliure, les gravures sont superbes. Bravo encore.  La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 2523452716

Comme je le disais dans un autre sujet, le décor des porcelaines de Paris était souvent à l'imitation du tissu. En voici un exemple avec l'un des gravures de ton livre :

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 12073310

Tasse et soucoupe XVIIIème de la manufacture de Locré :

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Img_9531
Duc d'Ostrogothie
Duc d'Ostrogothie

Messages : 2689
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Comte d'Hézècques le Mar 06 Oct 2020, 09:43

Ah oui c'est amusant, je n'ai jamais vraiment fait le rapport entre la déco des porcelaines et les tissus des robes de l'époque Very Happy

Merci La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 1020289783

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
Comte d'Hézècques
Comte d'Hézècques

Messages : 3505
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 40
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran le Mar 06 Oct 2020, 10:16

Oui, bravo à Notre Grâce, pour ce rapprochement .   Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 44234
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Marie-Jeanne le Mar 06 Oct 2020, 14:31

Concernant les soieries chinées à la branche à motifs floutés si particuliers, on peut sans trop de risque les identifier comme source d’inspiration sur le service de porcelaine de l’autre sujet.

Pour le reste, en absence de datation, il est difficile de déterminer qui de la porcelaine ou du textile influençait l’autre.

Le cas du service de Marie-Antoinette à perles et barbeaux bordure merde d’oie, commandé en juillet 1781 et livré en janvier 1782, est à cet égard particulièrement intéressant. Du côté de la garde-robe de la reine pour le printemps 1782 (inventaire en novembre 1781), on trouve trois robes à fond merde d’oie, et deux à fond blanc à motifs de petits barbeaux. Comme un collier, les perles ponctuent le service.

Royale illustration de l’interaction entre les Arts décoratifs, l'artisanat textile, et la mode. La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 2523452716

_________________
« La mode est à la France ce que les mines du Pérou sont à l'Espagne » Colbert.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1043
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Duc d'Ostrogothie le Ven 09 Oct 2020, 07:43

Je suis plutôt tenté de penser que c'était la porcelaine de Paris qui imitait le tissu. Les peintres des manufactures parisiennes suivaient la mode du temps. Le la était donné par les marchandes de mode, non ? Wink

Un nouvel exemple avec cette tasse de la manufacture de la reine (rue Thiroux) à l'imitation du tissu :

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Captu482

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Captu717
Duc d'Ostrogothie
Duc d'Ostrogothie

Messages : 2689
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Marie-Jeanne le Ven 09 Oct 2020, 10:45

Vous soulevez une question très intéressante à laquelle je ne suis pas compétente pour répondre précisément, n’étant pas du tout spécialiste des porcelaines.

Néanmoins, concernant le service aux perles et barbeaux, je suis incline à penser que son inspiration vient de la garde-robe de Marie-Antoinette et non l’inverse, sachant qu’à partir de 1776, les marchande de modes avait le droit de créer et de faire réaliser leurs matières premières, ce qui leur était interdit auparavant.

Le service rayé, évoquant bien les coloris en demi teinte des étoffes rayées très en vogue, pourrait bien en effet être inspiré par la mode vestimentaire.

_________________
« La mode est à la France ce que les mines du Pérou sont à l'Espagne » Colbert.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1043
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

La mode et les vêtements au XVIIIe siècle  - Page 10 Empty Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum