-28%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur mobile et réversible Argo Milo Plus – 13000 BTU/H
394 € 549 €
Voir le deal

Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par La nuit, la neige le Mer 17 Aoû 2016, 14:13

Un essai, annoncé pour la rentrée prochaine, que je suis impatient de lire.   Very Happy
J'apprécie particulièrement les livres ou les interventions de cet historien, spécialiste de l'Ancien Régime, de la Révolution française et de l'Empire.

Juger la reine
14, 15, 16 octobre 1793

De Emmanuel de Waresquiel
Chez Taillandier (Septembre 16)

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel 1540-111


Présentation de l'éditeur :

Le procès de Marie-Antoinette demeure l'une des énigmes les plus opaques de la Révolution.

Avait-elle eu autrefois à prendre des décisions politiques dont le peuple français aurait eu à se plaindre ? En quoi, une fois la République proclamée (21 septembre 1792) et le roi exécuté (21 janvier 1793), menaçait-elle, du fond de sa prison du Temple puis de la Conciergerie, l'ordre nouveau ?
Son procès fut-il exigé par une intense mobilisation populaire ? Cherchait-on à la faire évader ?
Rien de tout cela.

En examinant attentivement les minutes du procès éclair qui lui a été intenté par le Tribunal révolutionnaire les 14, 15 et 16 octobre 1793, en scrutant, ce qui n'avait jamais été fait avant lui, la biographie des jurés, en restituant le climat politique et la lutte de factions marquant la " mise à l'ordre du jour " de la Terreur (5 septembre), Emmanuel de Waresquiel raconte, avec émotion mais sans parti pris, trois journées pathétiques.

Il révèle les questions humiliantes posées à l'accusée, il rapporte les réponses dignes apportées à d'infâmes calomnies, il montre l'absence de véritables droits de la défense d'une femme condamnée d'avance.
Il est clair que Marie-Antoinette n'a été que la victime expiatoire de conflits politiques qui régnaient entre la Convention, la Commune de Paris et les Jacobins.

Dans ce nouveau livre à l'érudition impeccable, l'auteur multiplie les révélations et donne avec subtilité son sens véritable au moindre des propos tenus. Décrivant le cadre, dépeignant les protagonistes, il restitue avec son talent habituel une atmosphère étouffante.
Ne s'interdisant pas de dévoiler au lecteur les réflexions qu'éveillent chez l'historien des XVIIIe et XIXe siècles ce moment paroxystique du basculement révolutionnaire, Emmanuel de Waresquiel donne là le livre le plus dense, le plus littéraire et le plus personnel de sa carrière.

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Proces10
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14384
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par Mme de Sabran le Mer 17 Aoû 2016, 14:29

Oh, comme cela s'annonce passionnant !
Je me jetterai sur ce livre à la rentrée !!! Merci, cher ami, pour cette annonce . Very Happy
Je reconnais quelques uns des points soulevés par Mme de Staël : Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Indexv10

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43685
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par Invité le Mer 17 Aoû 2016, 14:41

Cette présentation donne très envie de découvrir cet essai. On entend régulièrement (ou est-ce à cause des rediffusions estivales? :Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel 2028181902 ) Emmanuel de Waresquiel chez Franck Ferrand. J'ai lancé la précommande Hop!
Les Réflexions sur le procès de la Reine de Germaine de Staël sont aussi passionnantes qu'émouvantes ! :;\':;\':;


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par Mme de Sabran le Sam 20 Aoû 2016, 09:18

La présentation d'Amazon

Le procès de Marie-Antoinette demeure l'une des énigmes les plus opaques de la Révolution. Avait-elle eu autrefois à prendre des décisions politiques dont le peuple français aurait eu à se plaindre ? En quoi, une fois la République proclamée (21 septembre 1792) et le roi exécuté (21 janvier 1793), menaçait-elle, du fond de sa prison du Temple puis de la Conciergerie, l'ordre nouveau ? Son procès fut-il exigé par une intense mobilisation populaire ? Cherchait-on à la faire évader ? Rien de tout cela.
En examinant attentivement les minutes du procès éclair qui lui a été intenté par le Tribunal révolutionnaire les 14, 15 et 16 octobre 1793, en scrutant, ce qui n'avait jamais été fait avant lui, la biographie des jurés, en restituant le climat politique et la lutte de factions marquant la " mise à l'ordre du jour " de la Terreur (5 septembre), Emmanuel de Waresquiel raconte, avec émotion mais sans parti pris, trois journées pathétiques.
Il révèle les questions humiliantes posées à l'accusée, il rapporte les réponses dignes apportées à d'infâmes calomnies, il montre l'absence de véritables droits de la défense d'une femme condamnée d'avance. Il est clair que Marie-Antoinette n'a été que la victime expiatoire de conflits politiques qui régnaient entre la Convention, la Commune de Paris et les Jacobins.

Dans ce nouveau livre à l'érudition impeccable, l'auteur multiplie les révélations et donne avec subtilité son sens véritable au moindre des propos tenus. Décrivant le cadre, dépeignant les protagonistes, il restitue avec son talent habituel une atmosphère étouffante. Ne s'interdisant pas de dévoiler au lecteur les réflexions qu'éveillent chez l'historien des XVIIIe et XIXe siècles ce moment paroxystique du basculement révolutionnaire, Emmanuel de Waresquiel donne là le livre le plus dense, le plus littéraire et le plus personnel de sa carrière.

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43685
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par La nuit, la neige le Sam 20 Aoû 2016, 15:12

Je l'ai recopiée dans ma présentation... Very Happy
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14384
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par Invité le Ven 02 Sep 2016, 16:52


Auteur primé pour ses biographies de Talleyrand et Fouché, spécialiste de la charnière entre le XVIIIe et le XIXe siècle, il propose une lecture inédite et érudite du procès -ou de ce qui en a tenu lieu- de Marie-Antoinette.
Le procès de Marie-Antoinette demeure l'une des énigmes les plus opaques de la Révolution. Avait-elle eu autrefois à prendre des décisions politiques dont le peuple français aurait eu à se plaindre ? Son procès fut-il exigé par une intense mobilisation populaire ? Cherchait-on à la faire évader ? Rien de tout cela. En examinant attentivement les minutes du procès éclair qui lui a été intenté les 14, 15 et 16 octobre 1793, en scrutant, ce qui n'avait jamais été fait avant lui, Emmanuel de Waresquiel raconte, avec émotion mais sans parti pris, trois journées pathétiques. Dans ce nouveau livre à l'érudition impeccable, l'auteur multiplie les révélations et donne avec subtilité son sens véritable au moindre des propos tenus. Une réussite.


Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Illust10


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par Mme de Sabran le Ven 02 Sep 2016, 17:16

Il me tarde !!! :n,,;::::!!!Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel 435746984 :n,,;::::!!!:

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43685
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par Invité le Ven 02 Sep 2016, 17:55

Et moi donc ! Je l'ai précommandé, j'ose espérer ne pas être livré en retard ! cheers


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par La nuit, la neige le Ven 02 Sep 2016, 19:45

Ce sera aussi ma lecture de la rentrée... Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel 3826491292
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14384
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par La nuit, la neige le Jeu 08 Sep 2016, 18:54

Je viens d'acheter le livre : j'ai hâte de commencer sa lecture !  bounce
C'est un beau livre, avec quelques illustrations.

Une fois passé ce premier commentaire inutile ( :Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel 2028181902), je suis ravi de constater que cette étude n'est pas seulement centrée sur les seules minutes du procès.
Fort de ses connaissances de la période, et de sa justesse lorsqu'il analyse l'histoire et les personnalités des hommes ou femmes qu'il étudie, je ne doute pas que ce livre d'Emmanuel de Waresquiel sera particulièrement intéressant.  Very Happy

J'avais beaucoup apprécié ses biographies de Talleyrand et Fouché, de même que son Histoire de la Restauration ou encore Cent Jours : la tentation de l'impossible
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14384
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par Invité le Jeu 08 Sep 2016, 19:18

Un mail m'a prévenu que je dois le recevoir demain....
Ils exagèrent .... où est l'intérêt de le précommander si on ne le reçoit pas à temps? :Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel 2028181902


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par Mr de Talaru le Ven 09 Sep 2016, 11:25

Je vais courir chez le libraire. Merci les amis. Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel 2523452716

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
Mr de Talaru
Mr de Talaru

Messages : 2869
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 61
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par MARIE ANTOINETTE le Ven 09 Sep 2016, 12:12

pour les pauvres campagnards nous sommes obligés d'attendre l'arrivée d'AMAZON - la commande est en préparation.

MARIE ANTOINETTE Smileàè-è\':
MARIE ANTOINETTE
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3588
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 74
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par La nuit, la neige le Sam 10 Sep 2016, 20:19

J'ai seulement lu les 100 premières pages, et je dois dire que je suis conquis par cette lecture ! Very Happy

Comme je le pressentais, Emmanuel de Waresquiel évoque au préalable tout le contexte du procès de Marie-Antoinette, et remet en perspective la grande et les petites histoires qui nous emmènent au procès.
Il évoque également une foule de personnages, des plus au moins connus, ce qui est également particulièrement intéressant.

Et le tout est bien écrit, avec un esprit de synthèse qui me comble tout à fait. :\\\\\\\\:
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14384
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par Invité le Sam 10 Sep 2016, 20:28

Comme je le redoutais, je n'ai pas encore reçu l'ouvrage que j'avais précommandé.... Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel 3249736284 Shocked boudoi29 Sad :::!!!ùùù^^^^:


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par La nuit, la neige le Mar 13 Sep 2016, 18:00

J'ai enfin achevé la lecture du livre. C'était très, très bien... :\\\\\\\\:

Emmanuel de Waresquiel passe en revue, ou dresse le portrait d'une foule de personnages oubliés ou mal connus : acteurs actifs ou passifs d'un évènement qu'il replace également dans son contexte historique, politique, social etc...

Son étude de la personnalité et de l'histoire de Marie-Antoinette est, à mon avis, particulièrement intelligente et juste.
Il est doué pour ça. C'est le sentiment qui était déjà le mien après mes lectures de ses biographies de Fouché ou de Talleyrand.

Et s'il fait preuve d'une empathie sincère pour son sujet principal, il ne tombe pas pour autant dans le pathos larmoyant, ou l'idolâtrie, qui auraient pu être le piège d'un récit dont nous connaissons le triste et tragique dénouement.  

Le tout est bien documenté, une synthèse remarquable, avec une belle écriture aux accents sensibles parfois, mais qui ne gâche en rien l'intérêt de ses recherches.

Arrow Enfin bref : achetez le livre et surtout...lisez-le ! Very Happy
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14384
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par Mme de Sabran le Mar 13 Sep 2016, 18:12

... sans faute !!! :n,,;::::!!!Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel 435746984 :n,,;::::!!!:

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43685
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par La nuit, la neige le Mar 13 Sep 2016, 18:25

Oui, SANS FAUTE !!
J'insiste (lourdement  :Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel 2028181902 ), mais je ne suis pas le seul !

Idea Ci-après, l'article de François Sureau, publiée ce jour dans le journal La Croix :  

La reine et nous

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Marie-10


Sauf d’admirer ses cadets, il n’y a pas de plus grand plaisir que celui d’admirer ses contemporains. Je tiens Emmanuel de Waresquiel pour l’un des plus grands historiens de ce temps. L’un des seuls, il sait rendre à l’histoire sa profondeur de récit romanesque, à la fois attesté et contestable, et mettre en mouvement les raisons politiques et les passions des hommes.
La distance au fait, à ce qu’on croit être la vérité, voilà où le bât des historiens blesse le plus souvent. Pas chez lui. Il existe un Fouché de Waresquiel comme un Vautrin de Balzac, et dès lors qu’aucun homme, aucun destin ne seront exactement connus de nous, il y a plus de profit à scruter cette création-là qu’aucune autre.

C’est ainsi que Juger la Reine, ce petit chef-d’œuvre de précision, de rêverie et de style consacré au procès et à la mort de Marie-Antoinette, nous en apprend sur ce que nous sommes, en toute rigueur historique pourtant, bien plus que le journal d’hier. Il y a, d’abord, la familiarité avec les personnages, qui nous permet de fructueux allers et retours mentaux.
Waresquiel est ici l’héritier de José Cabanis. Fouquier-Tinville, Calonne ou Chauveau-Lagarde, ce sont Bilger, Sapin ou Herzog, ni plus ni moins, et c’est dans le même temps le passé qui revit et le présent qui nous inquiète.
Mais il y a surtout la sûreté d’un trait qui nous fait nous regarder collectivement dans la glace. C’est un exercice utile, surtout dans un temps où nous faisons de la République et de ses valeurs une idole a-historique, indiscutable, qui n’aurait pas plus erré naguère que le Saint-Esprit dans la cervelle de nos rois.
Le procès de Marie-Antoinette révèle des attitudes françaises qui méritent qu’on s’y arrête. Waresquiel les expose avec d’autant plus d’efficacité qu’il n’est ni un réactionnaire ni un utopiste du passé, ni même un élève de Gaxotte ou de Bainville.

La Reine, c’est l’étranger. Son procès ouvre le temps où nul écart ne sera plus permis par rapport à la Nation transcendante, bientôt armée, malgré les massacres. Et tout doit lui être asservi, même la justice ; au besoin, on la fera disparaître si le salut est à ce prix.
Le procès de Dreyfus est en germe dans celui de Marie-Antoinette, et jusqu’à la fabrication des preuves, sanctifiée plus tard par l’éprouvant Michelet. Il faut des chaînes et des supplices et c’est le travail des lois que d’en procurer : c’est ce qu’un premier ministre de ce temps appellera « la chaîne pénale », et pour le reste les grands principes sont, on le sait, on l’a entendu dire avant-hier, par un ancien président, précisément, de la République, « relatifs ».

L’étranger est coupable par nature ; tout coupable est un étranger (et c’est ainsi que la déchéance de la nationalité deviendra possible). La République ici ne s’éloigne pas de la religion par le seul effet d’un anticléricalisme après tout bien compréhensible : elle répudie le principe évangélique, d’une manière absolument radicale, s’ouvrant avec la mort des rois, et bientôt des opposants, la disparition des peuples inférieurs, l’asservissement des nations hostiles, tout cela sous le manteau de principes aussitôt violés qu’émis, une période de sacrifices sans fin et en définitive sans objet.

La Reine est aussi une femme. Aux yeux des Républicains, écrit Waresquiel, son véritable crime, c’est d’avoir outrepassé son rôle et sa position de femme en prenant la place des hommes.
L’Ancien Régime sur ses fins était un royaume de femmes. « Nous sommes au pays de la femme », écrit, étonné, l’Américain Gouverneur Morris, en arrivant en France en 1789. Les Républicains y mettront de l’ordre.
Ce sont pour la plupart des petits-bourgeois : les ouvriers ne doivent pas se syndiquer (et l’on abroge la loi des corporations) et les femmes sont pour la cuisine.
Rousseau est sur ce point leur inspirateur, qui décrivait dès 1750 dans la Lettre à d’Alembert sur les spectacles la peur que lui inspirait le pouvoir des femmes.
À travers le châtiment de la louve, de la hyène, de la panthère autrichienne, c’est la femme française que la République remet à sa place, celle de domestique. Elle n’en sortira que bien plus tard. « Les femmes régnaient alors, la révolution les a détrônées », écrit Élisabeth Vigée Le Brun.

Pourtant ce livre d’écrivain ne laisse guère de place à la nostalgie. On n’y rêve pas de restauration. On s’y promène dans le passé comme par l’effet d’un sortilège. Ce passé nous est un présent, aussi proche et aussi dangereux. On en sort raffermi, bien décidé à tout céder à la compassion, et rien à l’aveuglement, aux grands mots, aux postures. Il n’y a pas ces jours-ci de leçon plus utile.


* Source : http://www.la-croix.com/Debats/Chroniques/La-Reine-et-nous-par-Francois-Sureau-2016-09-13-1200788601
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14384
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par Olivier le Mar 13 Sep 2016, 22:06

Une recommandation de La Nuit la neige et je suis tout a fait convaincu. L'article de La Croix est brillant et donne aussi grandement envie.
Par contre, quelle couverture est la bonne ? vous en donnez trois différentes.

Olivier, amstramgram...
Olivier
Olivier

Messages : 1011
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par La nuit, la neige le Mar 13 Sep 2016, 22:16

Trois ? Eh bien... Smileàè-è\':  :Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel 2028181902

Non. Celle postée par Mme de Sabran est l'une des couvertures d'une édition récente des Réflexions sur le procès de la reine, que Mme de Staël publie peu avant le procès de Marie-Antoinette.

La bonne couverture est celle postée par Majesté ! Very Happy
C'est à dire celle-ci :

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel 97910210
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14384
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par Olivier le Mer 14 Sep 2016, 14:52

Ah oui, c'était deux. Merci ! cyclops

Olivier, technicien Lapeyre
Olivier
Olivier

Messages : 1011
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par La nuit, la neige le Mer 14 Sep 2016, 18:18

Idea Une seconde critique, toujours positive, copiée depuis le site : www.lelitteraire.com

Je cite :

L’autre régi­cide

La mort de Louis XVI consti­tue, on le sait, une rup­ture fon­da­men­tale dans l’histoire de la Révo­lu­tion et de la France. Plus aucun retour en arrière n’était désor­mais pos­sible. Les révo­lu­tion­naires se condam­nèrent eux-mêmes à réus­sir, même et sur­tout au prix du sang de mil­liers de Fran­çais. Ce pro­cès avait une logique poli­tique, res­pecta glo­ba­le­ment les règles judi­ciaires (bien qu’il fût jugé par les dépu­tés, ses enne­mis poli­tiques).
Rien de tout cela dans le pro­cès de la reine Marie-Antoinette, pour­tant capi­tal à plus d’un titre.
Cet épisode est le plus sou­vent traité dans les bio­gra­phies de la sou­ve­raine, et donc d’une manière assez rapide. Il n’existait pas d’étude pré­cise sur le pro­cès en lui-même.
Le manque est com­blé avec le livre à la fois grave, rigou­reux et plai­sant, d’Emmanuel de Waresquiel.

A l’aide de sources inédites, l’auteur fait res­sur­gir de l’ombre les hommes qui, à dif­fé­rents niveaux, action­nèrent la machine infer­nale qui broya cette femme déjà bri­sée par les épreuves : les jurés, les juges, les témoins. La Révo­lu­tion les avait arra­chés à l’anonymat de petits métiers en leur per­met­tant une ascen­sion poli­tique. Ils sur­ent la remer­cier en jetant la reine dans la mort.
Au-dessus d’eux pla­nait l’ombre des com­man­di­taires, des bour­reaux aux mains propres : le bon fonc­tion­naire Fouquier-Tinville, le lâche et ordu­rier Hébert, le froid Robes­pierre.

Cette paro­die de pro­cès d’une femme sans pou­voir jette une lumière crue sur la Révo­lu­tion. Comme tous les sys­tèmes tota­li­taires, elle a besoin d’une figure à haïr, d’un ennemi à jeter en pâture aux bons citoyens, d’un monstre jus­ti­fiant sa répres­sion.
Marie-Antoinette incar­nait tout ce que nos bons révo­lu­tion­naires exé­craient : reine, étran­gère, femme, un brin fri­vole.
Elle le paya de souf­frances per­son­nelles, jusqu’à devoir répondre d’accusation d’inceste.

En fin de compte, il faut s’intéresser au pro­cès de la reine, et au-delà à l’élimination des membres de la famille royale (il faut se sou­ve­nir du mar­tyr du petit Louis XVII et de la mort inutile de sa tante Mme Eli­sa­beth). Car leur mort – comme celle encore plus expé­di­tive des Roma­nov dans la nuit atroce d’Ekaterinbourg – ne leur appar­tient pas tota­le­ment.
Elle est le signal autant que le sym­bole de celles de mil­liers d’anonymes englou­tis par le Moloch révo­lu­tion­naire dans les marais de Ven­dée, les rues de Lyon, les pri­sons de Paris.

Ce livre pas­sion­nant, écrit dans un style inimi­table, glace le sang. Il faut donc le lire et méditer.

fre­de­ric le moal


* Source : http://www.lelitteraire.com/?p=24272
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14384
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016, 23:55

J'ai commencé l'ouvrage ce soir et je confirme ton enthousiasme ! Ce livre est fantastique, bien écrit et il vogue d'information en informations au gré des faits qu'il relate. Je découvre la composition du jury du tribunal lors du procès de Marie-Antoinette J'ignorais que le peintre Claude-Louis Châtelet, auteur de vues célèbres de Trianon et ses jardins en faisait partie.... Shocked
Emmanuel de Waresquiel se réfère à des sources nouvelles et d'autres que l'on connaît et que l'on est ravi de retrouver : Ludovic Miserole et Michelle Sapori Very Happy


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par Mr de Talaru le Jeu 15 Sep 2016, 09:57

Je l'ai commandé et je l'attends avec grande impatience.

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
Mr de Talaru
Mr de Talaru

Messages : 2869
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 61
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par MARIE ANTOINETTE le Jeu 15 Sep 2016, 12:04

Je suis comme MAJESTÉ en pleine lecture de cet excellent ouvrage et je découvre quelques petits détails de ces tristes journées que je ne connaissais point.
Une petite erreur en début de texte  - l'auteur indique que sur la place LOUIS XV, la statue mise au sol était celle de...........LOUIS XIV !!!!!!

Je compte le terminer ce jour, car hier j'ai reçu le gros volume consacré à PETION.

MARIE ANTOINETTE Smileàè-è\':
MARIE ANTOINETTE
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3588
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 74
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Waresquiel - Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel Empty Re: Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum