-41%
Le deal à ne pas rater :
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à 9.99€ – Livraison ...
9.99 € 16.99 €
Voir le deal

La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II

+2
Comte d'Hézècques
La nuit, la neige
6 participants

Aller en bas

La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II Empty La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II

Message par La nuit, la neige Sam 30 Mar 2019, 13:09

Décidément, nous tournons autour de Catherine II en ce moment. Je vais finir par insérer son portrait en page d'accueil ! Eventaille

Je suis étonné de ne pas avoir retrouvé un sujet consacré à l'une de ses proches, la princesse Dachkov ; à moins que nous ayons autrement orthographié son nom (je ne comprends toujours pas comment orthographier les noms russes... Neutral ).

Idea Bref !! Si vous n'aviez pas encore lu ce livre, vient d'être réédité en format poche :

Mémoires
Princesse Daschkoff, dame d'honneur de Catherine II

Edition de : Pascal Pontremoli
Mercure de France, Le Temps retrouvé (avril 19)

La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II D2343411

Présentation :
La princesse Daschkoff naquit en 1743, à Saint-Pétersbourg. En 1762, Catherine II montait sur le trône. Ce sera désormais l'époque des deux Catherine, et gageons que notre princesse fût restée la «grande» pour la postérité, si l'ombre immense de l'impératrice n'avait obscurci tout son siècle.

La princesse Daschkoff connut à peu près tout - et tous - de son temps, et ses Mémoires sont le lieu de rencontre de la Cour de Russie et des têtes couronnées d'Europe, des savants et de Diderot, des académiciens dont elle fut la directrice, et des linguistes dont elle fut la collègue. C'est presque un roman. C'est que sa vie le fut : les temps s'y prêtaient et la stature exceptionnelle d'une femme qui fut savante, mondaine, philosophe, organisatrice et conteuse brillante et dont l'éclat n'eut pas à pâlir des lumières dont sa vie fut environnée.

________________________


Idea Sa biographie (d'après Wikipedia en français) :


La princesse Catherine Dachkov (en russe : Екатерина Романовна Дашкова, Ekaterina Romanovna Dachkova)

Née comtesse Vorontsov le 17 (28) mars 1743 à Saint-Pétersbourg et morte le 4 (16) janvier 1810 à Moscou, est une aristocrate russe lettrée, fondatrice de l'Académie impériale de Russie, confidente de la Grande Catherine, sœur des comtes Semion et Alexandre Vorontsov.
Ce fut l'une des personnalités marquantes de la période des Lumières en Russie et en Europe.

La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II Prince12
Portrait of Princess Dashkova
By : Levitskii, Dimitrii Grigorievich
Oil on canvas, 1784

Princess Dashkova shown in half length and is seen turned to the right. She has grey hair, a ruddy complexion.
She wears the Russian court dress of a lady-in-waiting: a white undergown with diaphanous pleated sleeves and lace trim beneath a sleeveless robe of stiff blue satin with gold embroidery. Across her bodice hangs the red moire sash of the Order of St. Catherine.
The star of the order is pinned to her gown, together with a diamond-studded lady-in-waiting pin set with a miniature portrait of the empress.
Source : Hillwood Museum


Catherine Vorontsov est la troisième fille du comte Roman Vorontsov, membre du sénat et général-en-chef, et de son épouse, née Marthe Sourmine.
Son oncle et son frère sont chanceliers de l'Empire ; une de ses sœurs, Marie (1738-1765), dame d'honneur d'Élisabeth Ire et son autre frère diplomate anglophile. Elle reçoit une parfaite éducation, est douée en mathématiques, qu'elle étudie avec des professeurs de l'université de Moscou, et se passionne de littérature, française en premier lieu.
Elle étudie Voltaire, Boileau, Helvétius, Bayle et Montesquieu et voyage en Europe.

Par sa naissance, elle est très liée avec la cour et s'attache dès 1758 la jeune grande-duchesse Catherine, future impératrice.
La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II Peter_11
Sophie Frédérique Augusta d'Anhalt-Zerbst, Grande duchesse Catherine Alexeevna (future Catherine II), le Grand Duc Pierre (futur Pierre III)
Tableau peint par R.M. Lisiewska en 1756
Image : PressReader


Elle épouse à l'âge de seize ans le prince Michel Dachkov (1736-1764), diplomate descendant de Riourik, et s'installe dans son palais de Moscou.

La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II Fuirst10
Portrait de la princesse Yekaterina Dashkova-Vorontsova, et armes d'alliance
Photo : Dorotheum / Wikipedia


Elle est en 1762 à Saint-Pétersbourg et soutient le coup d'État de 1762 qui met Catherine au pouvoir.
Une de ses sœurs, Élisabeth, favorite de Pierre III, aurait reçu les confidences de l'empereur qui voulait se défaire de Catherine pour l'épouser, provoquant ainsi son propre assassinat.

Intérêts en politique

Douée d'un caractère plutôt viril au sens premier du terme, la jeune princesse Dachkov se passionne pour les questions de politique et d'organisation de la société. Son oncle lui permet de lire ses rapports diplomatiques et ses relations à la cour l'instruisent de l'état de son pays et de son gouvernement.
À la veille du coup d'État, la jeune impératrice Catherine charge son favori Orlov de rallier l'armée à sa cause et Catherine de trouver des soutiens dans l'aristocratie.
Grâce à elle, elle obtient l'appui du comte Panine et du comte Razoumovski, ainsi que d'Ivan Betskoï, du prince Bariantinski, de Glebov, Teplov, etc.
La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II 04-eka10
Catherine on the balcony of the Winter Palace welcoming the Guards and the People on the day of the coup.'
By Joachim Kästner
Image : Russia Beyond


Cependant les intrigues de proches l'éloignent de la cour et elle n'aime pas en particulier les favoris de l'impératrice.
Elle demeure pourtant loyale à l'impératrice, bien que celle-ci ne soit plus aussi proche que naguère.


Voyages

La jeune femme obtient la permission de se rendre à l'étranger, certains historiens prétendant que la raison en était que l'impératrice voulait se faire pardonner de son refus de nommer la princesse Dachkov colonel d'honneur d'un de ses régiments.  La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II 4099329125

Elle est veuve en 1768 et commence son Grand Tour grâce à son immense fortune.
Elle s'attire les faveurs intellectuelles de Voltaire et de Diderot à Paris et se rend à Londres et à Édimbourg, où Principal Robertson donne des leçons à son fils.
La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II Woa_im21
La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II Captu837
Сarnet with a Portrait of Princess E.R. Dashkova and a Monogram "PD"
By Ozias Humphrey (1742-1810)
Watercolour, gouache
Portrait c. 1770
Images : The State Hermitage Museum.



Académicienne

Au bout de presque quinze ans, la princesse entre en Russie en 1782. Constatant un certain isolement intellectuel de la Russie, qui pourtant s'était ouverte à l'occident depuis le début du siècle, elle décide de fonder en 1784 à l'image de l'Académie française, une Académie impériale de Russie, afin d'enrichir et de purifier la langue et la grammaire russes et de lui ôter ses archaïsmes du slavon.

Auparavant elle avait été nommée directrice de l'Académie impériale des sciences et des belles-lettres, le comte Razoumovski en étant président, mais en pratique cette fonction était purement nominale. La princesse est la première femme en Europe à exercer une telle influence.

La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II Yekate10
Portrait of the Princess Yekaterina R. Vorontsova-Dashkova
Anonymous Russian painter, c. 1790
Photo : Wikipedia


Elle s'attache à y faire venir de véritables philosophes et hommes de sciences, mettant fin à un certain dilettantisme. Parallèlement, elle fait éditer le Dictionnaire académique à l'académie impériale, publie une lettre mensuelle et écrit deux pièces de théâtre, Le Mariage de Fabien et une comédie intitulée Toïssioko.

Elle est élue membre honoraire de l'Académie royale des sciences de Suède en 1783, première femme étrangère à être ainsi distinguée et seconde après Eva Ekeblad.

Elle se retire toutefois de la cour, peu avant la mort de la Grande Catherine à cause d'une tragédie qu'elle fait publier et que d'aucuns accusent à tort d'être favorable aux principes républicains.


L'exil

Lorsque Paul Ier accède au trône en 1796, il se hâte de défaire tout ce que sa mère avait tissé.
Il exile la princesse dans un village près de Novgorod, pour lui faire expier sa participation aux événements de 1762.

Une pétition de ses amis la fait revenir dans ses terres près de Moscou, où elle meurt le 4 janvier 1810.
La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II Woa_im22
Princess Yekaterina Dashkova in Exile
Etching with line engraving and watercolour
Osipov, Alexey, after Tonci, Salvatore
1796
Image : The State Hermitage Museum


Son fils, dernier des Dachkov, étant mort en 1807, tous ses biens passent à son neveu Ivan Vorontsov qui obtient la permission de l'empereur de préserver le nom et de s'appeler Vorontsov-Dachkov.
Son fils, le comte Illarion Vorontsov-Dachkov (1837-1916) est chambellan à la cour de 1881 à 1897, puis gouverneur-général du Caucase de 1905 à 1915.

Les Mémoires en français de la princesse sont publiées à Paris en 1804, et en version intégrale après sa mort en 1840.

* Texte : Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Catherine Dachkov de Wikipédia en français (auteurs)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Catherine_Dachkov


Dernière édition par La nuit, la neige le Jeu 02 Jan 2020, 23:13, édité 1 fois
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 15210
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II Empty Re: La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II

Message par Comte d'Hézècques Sam 30 Mar 2019, 13:16

Les mémoires de la princesse Dashkova sont effectivement passionnantes à lire. Une lecture que je peux vous recommander.
On trouve d'ailleurs souvent ces mémoires éditées dans des éditions antérieures par le Mercure de France dans des bouquineries. Je possède moi-même une édition de 1966.

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
Comte d'Hézècques
Comte d'Hézècques

Messages : 3866
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 40
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II Empty Re: La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II

Message par Mme de Sabran Dim 31 Mar 2019, 15:09

Le temps n'était pas toujours au beau fixe entre la princesse et Potemkine, et d'ailleurs, leurs respectives influences sur Catherine les plaçaient un peu sur un pied de rivalité.  Mais Potemkine savait emberlificoter toute situation à sa convenance.  La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II 1123740815

Catherine décida qu'elle souhaitait nommer son ennuyeuse co-conspiratrice, la princesse Dachkova, directrice de l'Académie des Sciences.  La princesse lui adressa une lettre dans laquelle elle disait ne pas se sentir à la hauteur de la tâche, et se rendit chez Potemkine pour lui expliquer son refus, mais Potemkine la coupa : " Je suis déjà au courant par Sa Majesté."   Le Sérénissime  ( oui, oui, c'est Potemkine ! ) lut la lettre de Dachkova puis la déchira en morceaux sous ses yeux . " En proie à la colère et à l'étonnement  " , Dachkova exigea de savoir comment il avait pu oser déchirer une lettre adressée à l'impératrice.
" Reprenez-vous, princesse, dit-il, et écoutez-moi.   Vous êtes sincèrement attachée à Sa Majesté  ( ...  ) alors pourquoi voulez-vous la troubler sur un sujet qui, ces deux derniers jours, a exclusivement occupé ses pensées et sur lequel elle a fixé son coeur ?  Si vous n'en démordez pas, voici une plume, de l'encre, écrivez à nouveau votre lettre.   Mais je n'agis qu'en homme dévoué à vos intérêts. "


Il ajouta que l'impératrice avait besoin de Dachkova, fatiguée qu'elle était de n'être entourée que d'imbéciles.  Comment résister à si subtile flatterie ? La princesse accepta le poste.   Potemkine tirait absolument toutes les ficelles de tout ce qui gravitait autour de Catherine .

( Simon Sebag Montefiore )

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 47039
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II Empty Re: La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II

Message par Marie-Jeanne Sam 08 Fév 2020, 18:23

Ces mémoires sont passionnantes, écrites sur un ton vif très agréable à lire. Une anecdote témoigne de l'extrême politesse et de la délicatesse de Marie-Antoinette envers cette noble et gaffeuse visiteuse.

« Un matin, comme je déjeunais avec l'abbé Raynal chez qui j'allais souvent, j'appris par madame de Sabran, l'une des personnes présentes, que sa Majesté désirait absolument me voir à Versailles chez Madame de Polignac, ou elle proposait d'aller à certain jour déterminé et où, toute cérémonie à part, nous pourrions nous rencontrer et causer à l'aise.
Le jour marqué je m'y rendis avec mon fils et ma fille. Déjà la Reine était arrivée. Sa Majesté eut l'extrême bonté de s'avancer pour nous recevoir, et m'ayant placée à côté d'elle sur un sopha, tandis qu'elle faisait assoir tout près mes enfants à une petite table ronde, elle nous parla avec un affabilité qui nous mit complètement à notre aise et nous captiva tous.
Entre autres politesses, elle complimenta mon fils et ma fille sur leur talent pour la danse, art d'agrément où, lui avait-on dit, ils excellaient.
Pour ma part, ajouta sa Majesté, je regrette d'avance la perte d'un délassement si agréable que je serai bientôt obligée d'abandonner.
Et pourquoi, Madame, me hasardai-je à dire, Votre Majesté serait-elle forcée de subir une pareille nécessité ? Parce-que, répondit-elle, il n'est permis à personne de danser après 25 ans.
D'après ma naïveté habituelle de Ninette à la cour, oubliant ce que j'avais entendu dire nombre de fois, à savoir que la Reine avait une passion décidée pour la comédie. Je ne saurais approuver, dis-je une telle interdiction ; car aussi longtemps que dure ce goût et que les pieds ne refuse pas de leur service, je ne vois pas pourquoi on se priverait d'un plaisir beaucoup plus naturel que son pendant accoutumé : l'amour de la comédie.
Sa majesté déclara qu'elle partageait tout à fait mon opinion, et nous continuâmes de causer sur toutes sortes de sujets, heureusement pour moi sans qu'il fut fait la moindre allusion à la maladroite reflexion dont je m'étais rendue coupable, et sans que Sa Majesté laissa entendre par le moindre signe qu'elle l'eût comprise.
Il n'en fut pas de même dans le beau monde de Paris. Pas un cercle où, le lendemain on ne se livrât à des commentaires sur ma malheureuse gaucherie.»
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1223
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II Empty Yekaterina Romanovna Vorontsova, princesse Daschkoff

Message par La nuit, la neige Mar 13 Juil 2021, 17:32

Présenté parmi les oeuvres de l'exposition Cent portraits pour un siècle (Palais Lascaris, Nice) :
La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II Img_0513
Yekaterina Romanovna Vorontsova (1743 - 1810), future princesse Dachkova
Pietro Antonio Rotari
Huile sur toile
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 15210
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II Empty Re: La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II

Message par Lecréateur Mar 13 Juil 2021, 22:36

Les mémoires de cette dame démontrent de manière évidente, à mon sens, qu'il lui était impossible de comprendre nos pays occidentaux comme nous pensons qu'ils doivent être compris. Et inversement il me semble qu'il nous est impossible de comprendre la Russie comme un Russe imaginerait qu'on doive la comprendre, et cela au 21e siècle comme au 18e. J'ai lus ces mémoires de bout en bout et ma conviction profonde est que les Européens de l'ouest tout comme les Russes vivent dans deux mondes certes contemporains mais parallèles. Seules des personnes s'étant frottées de très près aux deux mondes ont pu ou peuvent mesurer l'écart qui les sépare. Telle par exemple Catherine II
Lecréateur
Lecréateur

Messages : 96
Date d'inscription : 01/06/2021
Localisation : Comté d'Enghien et Livonie

Revenir en haut Aller en bas

La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II Empty Re: La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II

Message par Gouverneur Morris Mar 13 Juil 2021, 23:04

La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II 355dcc10

Portrait anonyme de sa sœur la belle Elisabeth Vorontsova, maîtresse du non moins fringuant Pierre III Eventaille (cliché personnel)
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 8441
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II Empty Re: La princesse Daschkoff (Dachkov), dame d'honneur de Catherine II

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum