Le Deal du moment :
Lot de 50 masques à 10.99 €
Voir le deal
10.99 €

Sophie Arnould

Aller en bas

Sophie Arnould Empty Sophie Arnould

Message par Mme de Sabran le Lun 30 Sep 2019, 16:18



SOPHIE ARNOULD


Sophie Arnould 1435
Sophie Arnould, portrait par Greuze
Photo fiche WIKI





Madeleine-Sophie Arnould, née le 13 février 1740 à Paris où elle est morte le 22 octobre 1802, est une actrice et cantatrice française.

Sophie débuta sur les planches  en 1757, et se retira en 1778.
Elle se distinguait, selon ses contemporains, par la finesse de son jeu et l'agrément de sa voix. Mais ce n'est pas tout !  Elle avaity infiniment d'esprit, d'humour et s'acquit une grande célébrité par ses bons mots.   Albéric Deville en  a fait un recueil intitulé Arnoldiana, ou Sophie Arnould et ses Contemporaines (1813)...

Sophie Arnould 1436

... dans lequel ont largement puisé les Frères Goncourt pour publier ses mémoires.

Sophie Arnould 1437

Selon Mme Le Brun, « Mademoiselle Arnould n’était pas très jolie ; sa bouche déparait son visage, ses yeux seulement lui donnaient une physionomie où se peignait l’esprit remarquable qui l’a rendue célèbre. On a répété et imprimé un nombre infini de ses bons mots. »  
Ah bon ?!!   Shocked

Mlle Arnould créa le rôle éponyme d’Iphigénie en Aulide de Gluck  ...

Sophie Arnould 1438

...   ainsi que celui d'Iole dans Hercule mourant d'Antoine Dauvergne.

Sophie Arnould 1439
fr.wikipedia.org

Elle aima  Louis-Léon de Brancas, duc de Lauragais  Sophie Arnould 1440
que nous voyons ici portraituré par Carmontelle .
Oui, oui, celui-là même dont Chamfort raconte qu'il dit un jour à Louis XV aller en Angleterre pour apprendre à penser ...  
" - les chevaux ?!  "   lui rétorqua le roi .  Eventaille

Lauraguais avait quitté la carrière des armes pour vivre à Paris dans le monde élégant, il s’y fit une prompte réputation par son esprit et ses bons mots.   Lui aussi !  Ils étaient fait pour s'entendre .  Very Happy  Il ne montra pas moins de goût pour les lettres et les sciences que pour les plaisirs. Il s'occupa activement de faire adopter par les acteurs des costumes conformes à la vérité historique, et il paya 20 000 livres aux comédiens du Théâtre-Français pour qu’ils consentissent à enlever de la scène les banquettes de spectateurs qui empêchaient l’illusion.
Il fit ensuite des dépenses considérables pour des expériences scientifiques et fut obligé de vendre sa bibliothèque, une des plus riches de l’époque. L’Académie des sciences le reçut comme associé en 1771.
Du duc de Lauraguais, Sophie eut quatre enfants, dont Antoine-Constant de Brancas, colonel du Premier Empire mort à Essling.

Elle fut aussi très proche de Paul Barras.  C’est par hasard qu’il avait assisté à la prise de la Bastille le 14 juillet 1789. Jusqu’alors, le vicomte de Barras n’avait pas d’idées politiques bien arrêtées. Il rencontra Mirabeau dans le salon de Sophie Arnould. Peut-être est-ce cette rencontre qui l’incita à adhérer à la franc-maçonnerie, puis au club des jacobins et à se lancer dans la politique comme républicain.

Elle eut une brève liaison aussi avec l'écrivain François de Neufchâteau à qui Voltaire écrivit :
« Il faut bien que l'on me succède. Et j'aime en vous mon héritier. »
Il trouvait Sophie trop vieille pour l’Amour et trop jeune pour la Mort.  Shocked

Elle fit partie de la société chantante La Dominicale fondée par le célèbre chirurgien Louis et dont furent membres Vadé, Crébillon fils, Pierre-Yves Barré, Coqueley de Chaussepierre.

Voici une description de la Dominicale.   Very Happy
Arthur Dinaux écrit :

M. Louis, chirurgien célèbre, rassemblait tous les dimanches à dîner des convives aussi joyeux que lui. Cette réunion, connue sous le nom de la Dominicale, s'accrut par l'admission de quelques débris de la seconde société du Caveau. De toutes les sociétés chansonnières, la Dominicale est peut-être la seule qui dérogea à la loi que toutes s'étaient faite, on ne sait pour quelle cause, de ne point admettre les femmes dans leur sein. L'aimable et spirituelle Sophie Arnould fut donc admise à ces dîners qu'elle anima par ses fines saillies et par un esprit vif et délicat qui excitait une noble émulation parmi tous les convives. Bien plus, elle prêta le secours de sa voix charmante pour faire valoir les œuvres des chansonniers qui s'y réunissaient, Vadé, Crébillon fils, Barré, Coqueley de Chaussepierre, éprouvèrent tour-à-tour qu'il n'était sorte de chanson que le talent de Sophie ne pût accréditer. C'est ce qu'il serait facile de prouver si cette société, moins avare de ce qui lui était exclusivement destiné, eut livré à l'impression de joyeuses bagatelles qui sont restées manuscrites et qu'il serait bien difficile de retrouver. La dispersion des convives de la Dominicale ne s'est opérée que lorsque la Révolution vint imposer silence à tant de chants et fermer tant de lieux de divertissements.


{Œuvres choisies de Pierre Laujon). Dîners joyeux pages 237-387, tome IV. Paris, Léopold Collin, 1811, in-8.}
L'admission de Sophie Arnould à la Dominicale

Il se forma pourtant vers la même époque (1759) la Société des dominicaux, parce qu'elle tenait ses séances le dimanche.
Les femmes étaient exclues de cette société, exemple peu galant suivi de nos jours par le Caveau et la Lice chansonnière.
Sophie Arnould, poussée par la curiosité, péché mignon des femmes, voulut connaître ce comité des lettres et des arts et y vint un jour la première, elle se tint mystérieusement derrière un paravent, et lorsque le dernier des invités fut arrivé, elle se montra et dit en riant : « Messieurs, ne refusez pas un confrère. » Enfin son discours de réception fut si spirituellement tourné qu'elle fut acceptée sociétaire par acclamation.


Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing

Sophie s'installe en 1798 à l'hôtel d'Angiviller,  construit vers 1745, face au palais du Louvre,  pour servir d'annexe à la maison des pères de l'Oratoire, et démoli en 1854 lors du percement de la rue de Rivoli.
Elle y meurt en 1802.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sophie_Arnould
https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis-L%C3%A9on_de_Brancas
https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Dominicale
https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Barras

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43685
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Arnould Empty Re: Sophie Arnould

Message par Gouverneur Morris le Lun 30 Sep 2019, 16:43

Eléonore a écrit:Elle se distinguait, selon ses contemporains, par la finesse de son jeu et l'agrément de sa voix. Mais ce n'est pas tout ! Elle avait infiniment d'esprit, d'humour et s'acquit une grande célébrité par ses bons mots. Albéric Deville en a fait un recueil intitulé Arnoldiana

Dire qu'aujourd'hui nous avons les Evangélismes...

Sophie Arnould 51Ys7zhx7CL._SY498_BO1,204,203,200_

Ô tempora, Ô mores...
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 7032
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Arnould Empty Re: Sophie Arnould

Message par Mme de Sabran le Lun 30 Sep 2019, 16:49


Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43685
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Arnould Empty Re: Sophie Arnould

Message par Marie-Jeanne le Lun 30 Sep 2019, 18:46

Le livre des Goncourt, que j'ai lu assez récemment, est surtout composé de la correspondance de Sophie Arnould dans la période post révolutionnaire.
Elle était alors dans la difficulté mais sa personnalité piquante et son tempérament d'artiste s'y révèle encore nettement comme si elle cherchait encore à séduire son public.  Sa façon expressive d'enchainer ses propos avec des "Mais !" comme pour relancer son phrasé m'a beaucoup amusée.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1003
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Arnould Empty Re: Sophie Arnould

Message par Duc d'Ostrogothie le Lun 30 Sep 2019, 22:17

L'opinion de Mme Vigée-Lebrun sur le physique de Sophie Arnould est étonnante car je la trouve assez belle sur le portrait de Greuze. Peut-être Mme Vigée-Lebrun ne l'a-t-elle pas connue au faîte de sa gloire ?... Elle prît sa retraite assez tôt en 1778, âgée de 38 ans.

En tout cas, elle fît un très beau mariage !
Duc d'Ostrogothie
Duc d'Ostrogothie

Messages : 2601
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Arnould Empty Re: Sophie Arnould

Message par Mme de Sabran le Lun 30 Sep 2019, 22:28

Duc d'Ostrogothie a écrit:L'opinion de Mme Vigée-Lebrun sur le physique de Sophie Arnould est étonnante car je la trouve assez belle sur le portrait de Greuze.

Ici aussi, je la trouve charmante . Very Happy

Sophie Arnould 1446
publicinsta.com

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43685
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Arnould Empty Re: Sophie Arnould

Message par Gouverneur Morris le Lun 30 Sep 2019, 23:34

À propos du duc de Lauragais :

On a de lui quelques Mémoires scientifiques, de nombreuses brochures politiques, et deux tragédies qui ne furent pas représentées : Clytemnestre (Paris, 1764), où l’on rencontre quelques vers heureux ; Jocaste (Paris, 1781), où ce qu’il y a de plus clair, dit Grimm, c’est l’énigme du sphinx.

Eventaille Eventaille Eventaille Eventaille
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 7032
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Arnould Empty Re: Sophie Arnould

Message par Mme de Sabran le Mer 22 Juil 2020, 15:15


La rupture ( un peu à l'arrache ) entre Mademoiselle Arnould et le duc de Lauraguais nous est contée par Bachaumont dans les Mémoires secrets comme voici :

Mademoiselle Arnould, excédée de la jalousie de M. de Lauraguais, avait profité de son absence pour rompre avec lui. Elle avait renvoyé à madame la comtesse de Lauraguais tous les bijoux dont lui avait fait présent son mari, même le carrosse, et deux enfans dedans, qu’elle avait eus de lui.    Sophie Arnould 340670520  Elle s’était tenue cachée pour se soustraire aux fureurs d’un amant irrité : elle s’était même mise sous la protection de M. le comte de Saint-Florentin, dont elle avait imploré la bienveillance. On ne peut peindre l’état de démence où cette rupture avait jeté M. le comte de Lauraguais. Tout Paris était inondé de ses élégies. Enfin, à la fougue d’une passion effrénée ayant succédé le calme de la raison, il s’était livré aux sentimens généreux, qui devaient nécessairement reprendre le dessus dans un cœur comme le sien. Il y avait eu une entrevue entre sa maîtresse et lui ; il avait poussé la grandeur d’âme au point de lui déclarer qu’en renonçant à elle, il n’oubliait point ce qu’il se devait à lui-même, et lui envoyait en conséquence un contrat de deux mille écus de rente viagère. Sur le refus de mademoiselle Arnould, madame la comtesse de Lauraguais était intervenue, et avait sollicité l’actrice sublime de ne point refuser un bienfait auquel elle voulait participer elle-même : elle lui avait fait ajouter qu’elle n’eut aucune inquiétude de ses enfans, qu’elle en aurait le même soin que des siens propres. Mademoiselle Arnould n’avait point cru devoir se refuser à cette dernière invitation, et M. Bertin ayant, de son côté, fait vis-à-vis de M. de Lauraguais les démarches qui convenaient dans les circonstances tous les procédés avaient été remplis, et il était entré en pleine propriété de sa nouvelle conquête. — Favart, dans ses Mémoires (t. I, p. 195), nous a conservé la lettre de rupture que Sophie Arnould envoya au comte de Lauraguais. La voici : « Monsieur mon cher ami, vous avez fait une fort belle tragédie, qui est si belle que je n’y comprends rien, non plus qu’à votre procédé ; vous êtes parti pour Genève afin de recevoir une couronne de lauriers du Parnasse de la main de M. de Voltaire ; mais vous m’avez laissée seule et abandonnée à moi-même : j’use de ma liberté, de cette liberté si précieuse aux philosophes, pour me passer de vous. Ne le trouvez pas mauvais : je suis lasse de vivre avec un fou qui a disséqué son cocher, et qui a voulu être mon accoucheur dans l’intention sans doute de me disséquer aussi moi-même. Permettez donc que je me mette à l’abri de votre bistouri encyclopédique.

« J’ai l’honneur d’être
, etc. » — R.

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43685
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Arnould Empty Re: Sophie Arnould

Message par Duc d'Ostrogothie le Mer 22 Juil 2020, 22:40

Mme de Sabran a écrit:
La rupture ( un peu à l'arrache )  entre Mademoiselle Arnould et le duc de Lauraguais nous est contée par Bachaumont dans les Mémoires secrets   comme voici :

[i]Mademoiselle Arnould, excédée de la jalousie de M. de Lauraguais, avait profité de son absence pour rompre avec lui. Elle avait renvoyé à madame la comtesse de Lauraguais tous les bijoux dont lui avait fait présent son mari, même le carrosse, et deux enfans dedans, qu’elle avait eus de lui.    Sophie Arnould 340670520  

Sophie Arnould 340670520 Sophie Arnould 340670520 Sophie Arnould 340670520 Sophie Arnould 340670520

Mme de Sabran a écrit: Tout Paris était inondé de ses élégies.

Comme c'est joliment dit . Eventaille

Duc d'Ostrogothie
Duc d'Ostrogothie

Messages : 2601
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Arnould Empty Re: Sophie Arnould

Message par Mme de Sabran le Jeu 23 Juil 2020, 00:40


Attends, ce n'est pas tout ! Eventaille

M. le comte de Lauraguais et mademoiselle Arnould sont deux personnages trop intéressans dans le monde littéraire pour ne pas rassembler avec empressement tout ce qui a rapport à eux. Depuis quelque temps il a débuté à l’Opéra une danseuse fort bien tournée, nommée mademoiselle Robbe ; elle a donné dans les yeux à M. de Lauraguais, qui n’a pu s’empêcher de témoigner à mademoiselle Arnould l’impression qu’il avait éprouvée. Celle-ci a reçu cette confidence avec la même philosophie que l’amant la faisait ; elle a pris sur elle de suivre la passion nouvelle de M. de Lauraguais, et d’en apprendre les progrès de sa propre bouche. Un jour qu’elle lui demandait où il en était, il ne put s’empêcher de lui témoigner qu’il était désolé de voir toujours chez sa nouvelle divinité un certain chevalier de Malte qui l’offusquait fort, « Un chevalier de Malte ! s’écrie mademoiselle Arnould ; vous avez bien raison, M. le comte, de craindre cet homme… ; il est là pour chasser les infidèles. »

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 43685
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Arnould Empty Re: Sophie Arnould

Message par Lucius le Jeu 23 Juil 2020, 12:32

Le lettre est des plus étonnantes !
Lucius
Lucius

Messages : 9717
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Arnould Empty Re: Sophie Arnould

Message par Gouverneur Morris le Jeu 23 Juil 2020, 17:23

Duc d'Ostrogothie a écrit:
Mme de Sabran a écrit:
La rupture ( un peu à l'arrache )  entre Mademoiselle Arnould et le duc de Lauraguais nous est contée par Bachaumont dans les Mémoires secrets   comme voici :

[i]Mademoiselle Arnould, excédée de la jalousie de M. de Lauraguais, avait profité de son absence pour rompre avec lui. Elle avait renvoyé à madame la comtesse de Lauraguais tous les bijoux dont lui avait fait présent son mari, même le carrosse, et deux enfans dedans, qu’elle avait eus de lui.    Sophie Arnould 340670520  

Sophie Arnould 340670520 Sophie Arnould 340670520 Sophie Arnould 340670520 Sophie Arnould 340670520

Eventaille Eventaille Eventaille Eventaille Eventaille
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 7032
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Sophie Arnould Empty Re: Sophie Arnould

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum