-27%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ – 16Go RAM ...
1599 € 2199 €
Voir le deal

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles

Aller en bas

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Empty Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles

Message par La nuit, la neige le Ven 14 Fév 2020, 19:46

Sujet enfin dédié pour présenter des boucles d'oreilles présentées comme ayant été de la collection de la reine Marie-Antoinette, et tout d'abord cette paire de pendants :
Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Captu570
Image : The Smithsonian Institution

Nous avions brièvement évoqué cette paire de boucles d'oreilles, dans ce sujet :

Arrow Quatre perles parmi les plus célèbres au monde (...)

Où il était notamment question des ventes successives des " bijoux de famille " Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles 4099329125, organisées par le prince Félix Youssoupov pour soutenir son train de vie d'exilé en France.

Mais quelle est l'histoire de ces boucles d'oreilles avant leur vente par l'héritier Youssoupov ?

Vous verrez qu'elle varie d'une source à l'autre, et que leur provenance devient, du coup, assez douteuse. Suspect
J'ajoute qu'ils portent tous les mêmes prénoms d'une génération à l'autre dans cette famille, ce qui n'arrange rien !  Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles 3236493444

Bref, choisissez la version que vous voulez.. Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles 1123740815

___________________

Arrow Version n° 1

Celle que nous évoquions dans ce sujet : Exposition Marie-Antoinette à Versailles (1955) - Les bijoux

Dans le catalogue de l'exposition, cette paire de boucles d'oreilles était présentée ainsi :

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Img00211

Donc prétendument achetées par la "famille" Youssoupov, pendant la Révolution... Suspect scratch

Amateurs d'art et de bijoux, voyageant dans toutes les cours d'Europe et notamment à Paris, le couple Youssoupov contemporain de la Révolution française est composé du prince Nicolas Youssoupov (1751-1831) et celle qu'il épousa en 1793, l'une des nièces de Potemkine, la princesse Tatiana Youssoupov (1761-1841), née Tatiana von Engelhardt,

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Woa_im77Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Prince21
Portrait of Princess Tatyana Yusupova
Jean-Louis Voille
second half of the 18th - early 19th century
Image : The State Hermitage Museum

Portrait of Prince Nikolai Borisovich Yusupov (1751 – 1831)
Johann-Baptist I Lampi
Oil on canvas, c. 1790
Image : The State Hermitage Museum



Arrow Version n°2

Celle présentée sur le site interne du Smithsonian, The National Museum of Natural History (Washington) qui conserve ces bijoux.
Elle n'est pas très claire, c'est le moins que l'on puisse dire !  Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles 3236493444
Mais je les cite et illustre :

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Capt1898
Marie Antoinette Diamond Earrings
Gift of Mrs. Eleanor Barzin in 1964.
Image : Smithsonian Institution / Photo by Chip Clark and digitally enhanced by SquareMoose.



Marie Antoinette Diamond Earrings

These two large, pear-shaped diamonds weigh 14.25 and 20.34 carats respectively and are originally from India or Brazil, the only significant sources of diamonds in the eighteenth century.
The diamonds are believed to have been set in earrings that belonged to Marie Antoinette, the Queen of France who was guillotined in 1793 during the French Revolution.
Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Diamno11
Diamonds : 14.25 and 20.34 carats
Image : Smithsonian Institution


While the circumstances by which Marie Antoinette’s diamond earrings left her possession may never be known with certainty, the earrings appear to have stayed in the French Royal family.

Bon...et pourtant :

In 1853, as a wedding gift, Napoleon III gave Empress Eugenie a pair of earrings with large pear-shaped diamonds that are believed to have been the Marie Antoinette earrings.  Shocked
Original engravings from the Illustrated London News wedding issue of February 1853 show Eugenie wearing large diamond earrings.

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Eugeni11

Je ne saisi pas le rapport, mais bon poursuivons...

In 1887, all of the Crown Jewels of France were sold, and Empress Eugenie sold her personal jewels in 1870-1872 after she was exiled to England. It then seems plausible that they were acquired by the Grand Duchess Tatiana Yousupoff of Russia.

La Tatiana Youssoupov (qui n'est plus la même que pour la version 1) et contemporaine à la vente des bijoux personnels de l'impératrice Eugénie mais déjà morte en 1887 s'il s'agissait d'avoir acheté ces bijoux lors de la vente des joyaux de la couronne de France est :  Tatiana de Ribeaupierre (1828 - 1879), marié à un autre Nicolas Youssoupov (1827 - 1891) :

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Tatian11
Portrait of Princess Tatyana Alexandrovna Yusupova
Franz Xaver Winterhalter
Oil on canvas, 1858
Image : The State Hermitage Museum


When jeweler Pierre Cartier purchased the diamond earrings in 1928, their authenticity was attested to in an affidavit by Russian Princess Zenaide Yousupoff and her son, Prince Felix Yousupoff, stating that they originally belonged to Queen Marie Antoinette and had never been reset in the years that they were in the family.

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Capt1901
The Yusupov family.
Count Felix Felixovich Sumarkov-Elston and Princess Zinaida with their sons, Prince Felix and Prince Nicholas
Image : Commons Wikimedia


Marjorie Merriweather Post acquired the earrings from Pierre Cartier in October 1928.

At the time of the sale, Cartier described the settings as original, but it is not known if these had been replaced or altered in the previous century.
The large diamond drops were surrounded by bands of silver that had gold linkages and were decorated with old mine cut diamonds in scroll work. Later, Cartier replaced the tops of the earrings with triangular diamonds set in platinum.

In 1959, Harry Winston, Inc., mounted the diamonds into platinum and diamond replicas of the “original” silver settings for Mrs. Post.

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Capt1900
Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Capt1899
Images : The Smithsonian Institution

In November 1964, Mrs. Post’s daughter, Mrs. Eleanor Barzin, donated the earrings, along with the original settings, to the Smithsonian Institution.
The magnificent Marie Antoinette Diamond Earrings are then on display in the Gem Gallery, at the National Museum of Natural History.

Il me semble qu'elle porte les pendants sur cette image :

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Capt1902
Image : Highvalleybooks.com

* Source texte : Simthsonian / Geogallery - Marie-Antoinette Diamond Earrings

Bref, si j'ai bien tout compris  Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles 3236493444 :

Les boucles d'oreilles seraient restées dans la famille royale jusqu'à ce qu'elles soient, peut-être, achetées par Napoléon III (quand ? a qui ?).
Possiblement vendues à l'occasion des ventes des joyaux de la couronne (impossible, cela se saurait) ou par l'impératrice Eugénie en exil.
D'une hypothèse à l'autre, les pendants seraient acquis par la princesse Tatiana Youssoupov à la fin du XIXe siècle puis, par héritages successives, ils sont finalement vendus par Félix Youssoupov à Pierre Cartier en 1928 etc.

Je pense que si la double provenance d'une reine et d'une impératrice était avérée, Félix Youssoupov n'aurait pas manqué de le préciser à Pierre Cartier. C'est encore plus "commercial"... Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles 4099329125


Arrow Version n°3

Texte extrait d'un livre publié en 2007 : Cartier de Hans Nadelhoffer (qui fut notamment expert en joaillerie auprès de la maison Christie's), je cite :

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles 41daug10

The "Diamond Earrings of Marie-Antoinette", with two drop diamonds of 34.59 carats, which had allegedly belonged to the Yusupov family since 1802Shocked



Arrow Version n°4

Personnellement, celle qui me paraît la plus probable. Wink
La source est celle d'un site internet en langue allemande. Aussi je recopie le texte avec un "traducteur automatique". C'est donc très approximatif et mal écrit, mais vous comprendrez  tout de même.
Je cite (extraits) :

L'historien de la Fondation Hillwood avait fouillé toutes les archives de la famille Youssoupov et les diamants ne sont apparus dans ces archives qu'à la fin du XIXe siècle.
Dans les archives de Christie's, un catalogue de vente aux enchères mentionne deux diamants en forme de poire (environ 40 carats pour les deux pierres) de la collection Marie-Antoinette vendus à Londres en juin 1891.

Le prince Nikolai Borisovich Yusupov (grand-père du prince Felix) était encore en vie à cette époque. Il a probablement acheté les boucles d'oreilles comme cadeau d'anniversaire pour sa fille Zinaida, qui a eu 30 ans en septembre 1891.

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Woa_im78
Portrait of Prince Nikolai B. Yusupov (1827-1891)
By Sergey Zaryanko
Oil on canvas, 1868
Image : State Hermitage Museum


Le prince Nikolai Borisovich Yusupov est décédé le 31 juillet 1891, un mois après la vente aux enchères, et a été hérité de sa fille Zinaida, qui était l'une des femmes les plus riches du pays.

Les boucles d'oreilles en diamant appartenaient à la famille jusque dans les années 1920, puis en exil, le prince Félix Youssoupov a vendu la paire de boucles d'oreilles en diamant à Cartier en 1928.
Il soupçonnait qu'ils avaient été achetés par l'un de ses ancêtres dans le cadre de la collection de Marie-Antoinette à Paris au début du XIXe siècle et a transmis cette histoire de manière incorrecte, cela a maintenant été clarifié.
 Exclamation

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Felix_11
Prince Félix Youssoupov
1927
Image : Gods and Foolish Grandeur - Felix in exile


À l'époque, le sertissage de ces deux gros diamants était un sertissage classique en argent et en or.
Cartier a vendu les diamants au Marjorie Merryweather Post. Elle a demandé à Harry Winston de créer un nouveau sertissage en platine, et elle a remis la goutte de boucles d' oreilles en diamant de la reine Marie-Antoinette à sa fille Eleanor Post Close, qu'elle portait avec son diadème de fleurs, et l'a finalement donnée au Smithsonian à Washington en 1964. Depuis lors, ils y ont été exposés.

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Marie109
Image : Pinterest

De nombreux historiens s'interrogent sur l'origine de ces pierres. Comment acheter des boucles d'oreilles Marie Antoinette à Paris au début du XIXe siècle alors que sa fille et unique héritière Madame Royale était encore en vie ?
Madame Royale a reçu tous les bijoux de sa mère, qui avaient été envoyés en Autriche en 1791. Elle est décédée en 1851 et ses bijoux étaient répartis entre ses trois neveux et nièces.
Ce n'est qu'après la mort de ces neveux que certains des joyaux de la fin de la reine sont arrivés sur le marché dans les années 1880.
(...)

* Source texte en version originale (allemand) : Royal Magzin.de

La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14056
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Empty Re: Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles

Message par La nuit, la neige le Ven 14 Fév 2020, 22:21

Je cite encore un extrait d'une lettre écrite par Félix Youssoupov à son épouse, la princesse Irina.  
Elle faisait partie d'un lot de lettres manuscrites, présenté en vente aux enchères, en 2014, par Coutau Bégarie & Associés :

FÉLIX, prince Youssoupoff (1887-1967).
Ensemble de 9 L.A.S.: «Félix», adressées à sa femme, la princesse Irina de Russie (1895-1970), datant de 1922


Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Captu571

17 mars 1922. 27 rue Gutenberg, Boulogne-sur-Seine, Auteuil

Félix explique à Irina la situation de ses affaires dans la mode. Il prévoit d'inviter au magasin sa clientèle pour une vente professionnelle et espère que tout ira bien. Il a eu une longue conversation avec Melnikova.
« N'oublie pas de parler avec Serge de nos affaires. Jacques Cartier est venu chez moi aujourd'hui, il a dit que Sergei est très intéressé et qu'il veut acheter les boucles d'oreilles de Marie-Antoinette, mais il trouve que c'est trop cher. Il sait qu'elles ont été vendues 6000 £ alors qu'elles sont désormais estimées à 12 000 £, mais le cours était à l'époque différent et Cartier lui-même les a estimées à ce prix-là. Le prix des diamants a augmenté et ceux-là sont exceptionnels. J'ai demandé à Nina de parler à Sergei aussi. Raconte-lui tous les changements dans Irfé (maison de couture crée par les Youssoupoff).
Baby est en bonne santé. Elle a visité le cirque aujourd'hui, puis nous sommes allés au cinéma et enfin nous nous sommes rendus au domaine russe. C'était très touchant.
Dieu soit avec toi ! Je t'embrasse fort mon petit coeur
».

* Source et infos complémentaires : Coutau Bégarie & Associés - Vente Art russe (Nov. 2014)



Idea Tout compte fait, ces boucles d'oreilles sont dites être celles de Marie-Antoinette par tradition familiale, chez les Youssoupov.
A moins que le catalogue Christie's de la vente organisée à Londres en juin 1891 (version historique n°4) ne mentionne la provenance de ces pendants ?
Mais je suis surpris que l'auteur du livre "Cartier" (2007), expert en joaillerie chez Christie's, justement (!), n'ait pas retrouvé cette archive et mentionne, lui, une provenance Youssoupov dès 1802. scratch

Bref, tout ceci nous fait douter de la réelle provenance de ces boucles d'oreilles. Ont-elles jamais appartenu à Marie-Antoinette ?
Hum...
Suspect
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14056
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Empty Re: Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles

Message par Marie-Jeanne le Ven 14 Fév 2020, 23:19

Que de mystères. C'est vraiment difficile de s'y retrouver dans toutes ces hypothèses.

Dans la seconde moitié du 19ème siècle, Marie-Antoinette a connu un vif revival auprès des têtes couronnées, notamment l'impératrice Eugénie. Il n'est pas impossible qu'on se soit plu à croire ces boucles d'oreilles authentiques.

L'habillement comme les perles de la princesse Tatyana Alexandrovna Yusupova sur le portrait ci-dessus sont tout à fait emblématiques du style ( fantasmé  Eventaille ) de Marie-Antoinette, très en vogue au milieu du XIXe siècle.

Je crois me souvenir, mais sans certitude, que la duchesse d'Angoulême vendit certains bijoux pour financer ses oncles dans la période précédant la Restauration.
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 762
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Empty Re: Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles

Message par La nuit, la neige le Sam 15 Fév 2020, 11:07

Marie-Jeanne a écrit:Que de mystères. C'est vraiment difficile de s'y retrouver dans toutes ces hypothèses.
Oui... Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles 3236493444

Marie-Jeanne a écrit:Dans la seconde moitié du 19ème siècle, Marie-Antoinette a connu un vif revival auprès des têtes couronnées, notamment l'impératrice Eugénie. Il n'est pas impossible qu'on se soit plu à croire ces boucles d'oreilles authentiques.

Idea Pour revenir à la piste Eugénie / Napoléon III (hypothèse 3), évoquée par l'institution même qui conserve ces boucles d'oreilles, j'avoue que c'est celle que je trouve la moins probable !  Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles 1123740815  

Notamment pour la raison que j'ai déjà évoquée, à savoir que si un Youssoupov avait acheté ce bijou à l'ex impératrice en exil, cette information se serait transmise également au sein de la famille.
Aussi, je suis étonné de lire que Napoléon III aurait offert à Eugénie, comme cadeau de mariage, une paire de boucles d'oreilles ayant appartenu à Marie-Antoinette.
Quel étrange cadeau pour une telle occasion !  Shocked On ne peut pas dire qu'il soit très " porte-bonheur ", y compris sur le plan conjugal... Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles 3236493444  Eventaille

Quant à la piste de la vente des joyaux de la couronne de 1887 elle est exclue : ces bijoux et joyaux vendus sont connus.

Idea Finalement, avant l'appartenance aux Youssoupov, les sources possiblement "concrètes" seraient :

1) celle de la vente organisée par Christie's Londres en juin 1891 dont les archives mentionneraient "deux diamants en forme de poire de la collection Marie-Antoinette" (Hypothèse 4).
Mais pourquoi personne ne ressort cette archive ?  Shocked S'agit-il de deux diamants ou de boucles d'oreilles ??!!

2) Celle de l'exposition " Marie-Antoinette à Versailles " en 1955 (donc avant que Mme Close Barzin fasse don de ces pendants à la Smithsonian Institution) :

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Img00212

...qui nous rappelle les Mémoires de Mme Campan :

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Image388
Portrait de Jeanne Campan, née Genest
Marie-Eléonore Godefroid
Image : RMN-GP (Château de Versailles) / Gérard Blot


Le coffre de diamants fut remis à Léonard, coiffeur de la reine, qui partit avec M. de Choiseul, et ce dépôt fut laissé à Bruxelles.
Déjà Leurs Majestés avaient livré à des commissaires de l'Assemblée des diamants de la couronne qui étaient à leur usage ; ceux que la reine avait fait sortir de France lui appartenaient en propre. *

* Il avait fallu de même faire passer la totalité des diamants appartenant à la reine. Sa Majesté s'était établie avec moi dans un cabinet d'entresol donnant sur le jardin des Tuileries, et nous embâllames dans une petite caisse tout ce qu'elle possédait en diamants, rubis et perles.

(...)
Mme la duchesse d'Angoulême a dû avoir tous les diamants de la reine.
Sa Majesté ne garda qu'une parure de perles, une paire de boucles d'oreilles, composées d'un anneau et de deux poires d'un seul diamant.
Ces boucles et beaucoup de bijoux de fantaisie qui ne valaient pas la peine d'être emballés étaient restés dans la commode de la chambre de Sa Majesté aux Tuileries et ont sûrement étaient saisis par le comité qui s'empara du palais le 10 août.



Et comme je l'ai déjà précisé, les Youssoupov contemporains de la fin de l'Ancien Régime et de l'Empire français sont le richissime Nicolas Youssoupov (1751-1831) et l'une des nièces de Potemkine, la princesse Tatiana Youssoupov (1761-1841), bien connue "croqueuse de diamants"  de l'époque.  Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles 4099329125

Une provenance "post-révolutionnaire", du temps où la duchesse d'Angoulême était toujours vivante, n'était peut-être pas si glorieuse pour que les Youssoupov du XIXe siècle se soient plu à la dévoiler publiquement ?

Marie-Jeanne a écrit:Je crois me souvenir, mais sans certitude, que la duchesse d'Angoulême vendit certains bijoux pour financer ses oncles dans la période précédant la Restauration.

Ah oui ? Interessant. C'est possible.
Mais elle avait aussi reçu de l'argent mis de côté par son père lors des préparatifs de la fuite.
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14056
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Empty Re: Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles

Message par La nuit, la neige le Dim 16 Fév 2020, 13:17

Une autre paire de boucles d'oreilles dites " de Marie-Antoinette ", celle que nous présentions à l'occasion de la vente aux enchères du mois de novembre 2018, organisée par :

Arrow Sotheby's (Geneva) - Royal Jewels from the Bourbon Parma Family

Vendue alors un peu plus de 390 000 Euros !  Shocked  Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles 4099329125


Pair of natural pearl and diamond pendent earrings, late 18th century
Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Earrin10
Image : Sotheby's

Each surmount set with a button shaped natural pearl measuring approximately 12.65 x 12.95 x 15.60mm and 12.95 x 13.10 x 16.00mm respectively
The reverse set with rose diamonds, supporting a detachable pendant set with an oval natural pearl measuring approximately 10.25 x 10.50 x 8.55mm and 10.15 x 10.20 x 7.70mm respectively, capped with rose diamonds, and a pinched collet-set cushion-shaped diamond, early 19th century, hook and hinged back fittings.



Provenance : Formerly in the collection of Marie-Antoinette, Queen of France (1755-1793).

The inventory written by Archduchess Marie Anne of Austria, Princess Elie de Bourbon Parme, mentions:

"Une grande parure de perles (...):
4. Deux boucles d'oreilles, boutons et poires en perles

(...) Cette parure provient tel quel (sic) de la Reine Marie Antoinette, et a été légué (sic) par Marie Thérèse de France, Duchesse d'Angoulême, Comtesse de Marne, à sa nièce et fille adoptive, Louise Marie Thérèse de France, Mademoiselle Duchesse de Parme".
Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles 909ge111
Image : Sotheby's
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14056
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles Empty Re: Bijoux de Marie-Antoinette : les boucles d'oreilles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum