-54%
Le deal à ne pas rater :
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
59.99 € 129.99 €
Voir le deal

Le transit de Vénus, en juin 1769

Aller en bas

Le transit de Vénus,   en juin 1769 Empty Le transit de Vénus, en juin 1769

Message par Mme de Sabran le Lun 16 Mar 2020, 17:04

Le transit de Vénus,   en juin 1769 Transi10

Les Transits de Vénus sont des phénomènes extrêmement rares.

Depuis l'invention de la lunette astronomique et son utilisation par Galilée pour l'observation du ciel, seulement sept transits de Vénus se sont déroulés (1631, 1639, 1761, 1769, 1874, 1882 et 2004). On compte en effet environ 2 passages de Vénus devant le Soleil par siècle, mais aucun transit n'a eu lieu au cours du 20è siècle. Le dernier passage de la planète devant le disque solaire s'est produit le 08 Juin 2004.

C'est donc un événement exceptionnel à ne pas rater puisqu'il faudra ensuite patienter jusqu'au 11 Décembre 2117 pour assister au prochain passage de Vénus devant le disque solaire.


L'astronome allemand Johannes Kepler (1571-1630)  Le transit de Vénus,   en juin 1769 Tzolzo67
 en étudiant les nombreuses observations de Tycho Brahé (1546-1601) relatives à la trajectoire de la planète Mars,  découvre alors les célèbres lois sur le mouvement des planètes (1609-1619) : les planètes décrivent des ellipses et non des cercles.

Dans les dernières années de sa vie, Kepler se consacrera à l'élaboration de tables précises de positions des planètes. Les Tables Rudolphines, bien plus précises que les tables précédentes, seront publiées en 1627, et permettront de prévoir un passage de Mercure devant le Soleil pour le 07 Novembre 1631, ainsi qu'un transit de Vénus pour le 07 Décembre 1631.


Le transit de Vénus,   en juin 1769 Fig10010

Le transit de Vénus,   en juin 1769 Svvurr10
space.com

Le transit de Vénus,   en juin 1769 2419ve10

En France,  Joseph-Jérôme de Lalande (1732-1807)  Le transit de Vénus,   en juin 1769 330px-10
publie en 1760 une carte du monde traduisant la visibilité du passage de Vénus le 3 juin 1769, au Nord de l'Europe, en Amérique, dans le Pacifique puis en Asie. Lalande écrit en titre "Figure du passage de Vénus".
Cette carte est une amélioration de celle incluse dans les Mémoires de l'Académie royale des sciences de 1757.

Lalande s'est particulièrement investi dans la prévision des passages de 1761 et de 1769.
En 1757, déjà !!!  Shocked   il publie un Mémoire sur les passages de Vénus, décrivant la méthode graphique qui permet de déterminer l'effet de parallaxe sur la durée du passage de Vénus. Il suppose la parallaxe solaire égale à 10" (p. 234). Il dessine ensuite (p. 239) une mappe­monde où il indique par quelques arcs les valeurs de la parallaxe, permettant une lecture directe, sans calculs.

Le transit de Vénus,   en juin 1769 Laland10

Pour le passage de 1769, Lalande prévoit (p. 244) que les écarts les plus grands se produiront vers [Saint] Petersbourg et vers Mexico. Il rappelle (p. 245) quelques propriétés géomé­triques de la projection stéréographique : un cercle de la sphère se transforme en un cercle sur le plan. Enfin (p. 249), il relie la parallaxe à la masse de la Terre par la "connaissance de l'attraction" gravitationnelle (à noter p. 249 que le mot "augmentera" est à corriger en "diminuera").

Histoire de l'Académie royale des sciences, année 1757, avec les mémoires de mathématique et de physique tirés des registres de cette Académie, Imprimerie Royale, Paris, p. 232-253.
https://vt2004.imcce.fr/CDs/CD-VT-histoire/html/venus-1769-prepa-fr.html

Diable !  ne me demandez pas de vous expliquer ...   Eventaille    J'y pige couic, mais je suis très très admirative .
Et, pour la petite histoire, Lalande participa à la création du calendrier républicain.   Very Happy

___________________


Bien entendu, l'Angleterre n'est pas en reste .   Very Happy

Monsieur de la Pérouse a écrit:
Au sujet du transit de Vénus de 1769 dont il vient d'être question dans le jeu du forum, son observation scientifique fut l'une des raisons du premier voyage de James Cook. L'équipage débarque à Tahiti, alors possession française, et construit un petit observatoire au nord de l'île à un endroit nommé depuis Pointe Vénus. L'astronome Charles Green réalise les observations.

En effet, cher Monsieur de la Pérouse, et vous m'avez donné-là l'idée de ce sujet.  cheers
Merci . Very Happy

 Le transit de Vénus,   en juin 1769 Observ10
Tuvalu
Séries:
Bicentenary of the death of Capitan James Cook

   Le transit de Vénus,   en juin 1769 Unname13


Astrologie et découvertes.  


Le transit de Vénus,   en juin 1769 James-11

James Cook, navigateur, explorateur et cartographe britannique, né le 7 novembre 1728 (27 octobre 1728 selon le calendrier grégorien) à Marton (Middlesbrough) et mort le 14 février 1779 à Hawaï.

 En 1769, le capitaine James Cook avait été envoyé à Tahiti avec des télescopes spéciaux pour observer le transit astrologique (passage d’une planète sur une autre natale). Le but était d’obtenir des données qui puissent par la suite servir à mesurer la distance Terre-Soleil, unité de mesure pour toutes les autres distances entre les corps célestes.


Entre Cook et les populations indigènes s'étaient établies des relations difficiles bien que non tendues. Cook fit édifier un fortin qu’il baptisa Fort Vénus. Le 1er mai 1769, tout était en place. A l’intérieur, se dressait une douzaine de tentes, dont une pour Cook et ses officiers et une pour Banks et son équipe.

Le transit de Vénus,   en juin 1769 Observ12

Sur un espace bien dégagé entre la plage et la rivière, un peu plus au nord de l’endroit où Wallis avait établi son camp, les hommes de l’Endeavour entreprirent de construire une véritable forteresse avec des murs d’enceinte épais d’un mètre et demi, des tranchées profondes et des palissades infranchissables ! En fait, en prenant ces précautions Cook redoutait moins une bien improbable attaque des Tahitiens que leurs excessives et permanentes démonstrations d’amitié qui risquaient de perturber les travaux astronomiques des Anglais. Depuis leur arrivée ils étaient en effet littéralement harcelés par les habitants de Haapape (Mahina). D’esprit pratique et pour mettre un peu d’ordre dans le commerce anarchique qui s’était instauré, Cook fit dresser près du camp un poste spécial destiné aux échanges.
Tout jusqu’alors s’était bien passé, mais, lorsque, le 2 mai, on voulut installer le grand octant dont Green avait besoin pour faire les observations destinées à établir la longitude, on s’aperçut qu’il avait disparu. Grâce à Banks qui entretenait les meilleures relations avec les indigènes et servait souvent d’intermédiaire entre eux et ses compatriotes, l’octant fut promptement retrouvé.

Le transit de Vénus,   en juin 1769 Mahina10
mahina-fort venus
Plan du Fort Venus à Royal Bay, Otaheite (Tahiti)  d’après les croquis pris lors Premier voyage du capitaine Cook, 1768-1771. British Library

Le transit de Vénus,   en juin 1769 Venus_10
1769 le transit de Vénus
image WIKI.




Le transit de Vénus,   en juin 1769 Fort-v10


Le transit de Vénus,   en juin 1769 Tmpnul10

Le transit de Vénus,   en juin 1769 Images39

Le transit de Vénus,   en juin 1769 In-pur10Le transit de Vénus,   en juin 1769 Captur45

Le transit de Vénus,   en juin 1769 Captur44
This undated tinted lithograph is based on an original untinted lithograph that was published by Parkinson (1784).
Although it displays some artistic licence, it does show the general appearance of Fort Venus (Orchiston Collection).


Le  navire de Cook était ce bel « Endeavour ». Le transit de Vénus,   en juin 1769 Tzolzo64
dont on peut admirer la réplique fidèle dans le musée maritime du port de Sydney .
James Cook avait aussi secrètement reçu l’ordre de l’Amirauté britannique d’explorer les mers du sud à la recherche de la « terra australis incognita », la terre australe inconnue.

La théorie de l’époque était que la terre avait besoin d’une immense masse de terre émergée dans l’hémisphère sud pour parvenir à faire l’équilibre avec les vastes continents de l’hémisphère nord. Après avoir achevé sa mission à Tahiti, Cook est allé en Nouvelle-Zélande avant de jeter l’ancre dans une baie qu’il baptisa Botany Bay, en raison de sa végétation luxuriante, et qui abrite aujourd’hui le port de Sydney en Australie.


L’histoire de l’Australie aurait pu être complètement différente si James Cook n’avait pas été envoyé à l’autre bout du monde pour y observer le transit de Vénus.
https://www.tahitiheritage.pf/transit-venus/

___________________

Cette anecdote est extraite de la biographie La Du Barry   Le transit de Vénus,   en juin 1769 Conten14
du duc de Castries
disions-nous, en effet, dans notre Jeu, cher la Pérouse.  Very Happy

Au mois de juin 1769, la Cour se rendit au château disparu de Saint-Hubert, dans la forêt des Yvelines, pour observer le passage de la planète Vénus devant le soleil. Louis XV se piquait d'aimer les sciences.

" On sait, disent les Mémoires secrets, que le roi, ami de tous les arts et initié aux spéculations les plus sublimes, a observé à Saint-Hubert le passage de Vénus sur le soleil.  Mme la comtesse du Barry accompagnait Sa Majesté à ce voyage et le roi a daigné donner à cette dame quelques éléments d'astronomie capables de lui rendre le phénomène intéressant. "

Un courtisan a fait à cette occasion les vers suivants :

Que nous diront ce télescope
Cette Vénus et ce Soleil ?
Aussi sans ce vain appareil
Cherchons un plus sûr horoscope.
En ces délicieux jardins
Brillent nos astres véritables
Ces dans leurs regards adorables
Que nous trouverons nos destins.

Ces platitudes prouveraient que l'astre de la favorite était en hausse .  Eventaille

___________________

Legentil de la Galaisiere,
un destin hors du commun

Guillaume Joseph Hyacinthe Jean Baptiste Legentil de la Galaisiere (1725-1792), Le transit de Vénus,   en juin 1769 Mv-lom10
parti en 1760, arrive devant Pondichéry, comptoir français des Indes. Les Anglais occupant la ville, il ne peut débarquer et reste au large sans pouvoir faire d'observations.

Legentil décide de rester, après la restitution de la ville à la France (1763), pour observer le prochain transit prévu pour Juin 1769. Passionné d'astronomie, il bâtit un observatoire, installe d'excellents instruments, apprend la langue du pays.
Il étudie également l'astronomie indienne et la flore.

Le 3 Juin 1769, jour du transit de Vénus, le mauvais temps l'empêche d'observer le phénomène.   Sad
De retour vers la France, son bateau est obligé de faire demi-tour en raison d'une tempête au Cap de Bonne-Espérance, et le dépose à l'Ile de la Réunion. Il dut attendre qu'un bateau espagnol consente à le ramener en Europe.

Finalement, de retour à Paris en 1771, il constate que, l'absence de toutes nouvelles ayant fait croire à sa mort, il est remplacé à l'Académie des Sciences, sa femme s'est remariée, ses biens ont été partagés entre ses héritiers. Il perd également le procès qu'il leur avait intenté pour récupérer ses biens !   Le transit de Vénus,   en juin 1769 808868115

Mais tout est bien qui finit bien, me dit WIKI :    Very Happy
Son siège à l’Académie royale des sciences lui fut rendu grâce à l'intervention du roi. Il se maria avec une jeune personne d'une famille qu'il connaissait depuis longtemps, eut une fille, Marie Adélaïde, et vécut encore une vingtaine d'années, logé dans l'Observatoire royal.

La France avait envoyé Alexandre Pingré et Fleurié à Saint-Domingue. Jean Chappe d'Auteroche, après avoir observé le transit de 1761 depuis la Sibérie, part à San José, en Californie, où il décédera, victime d'une épidémie, peu après avoir rempli sa mission. Véron s'embarque sur le bateau de Bougainville, en route pour le tour du monde, pour observer. Legentil de la Galaisiere, quant à lui, est toujours à Pondichéry.

https://pgj.pagesperso-orange.fr/transit_050612.htm

___________________

Retour à Tahiti !   Le transit de Vénus,   en juin 1769 1524226653
Ce phare rappelle à notre souvenir le fort de Vénus et la mission scientifique de Cook.

Le transit de Vénus,   en juin 1769 Le-pha10

Le phare, initialement haut de 25 mètres – il a été surélevé de 7 mètres en 1963 – est une tour carrée de 7 étages, édifiée en moellons et coraux. Il a été construit par Thomas Stevenson, le père de l’auteur Robert Louis Stevenson et membre d’une importante famille d’ingénieurs.
C’est le comte Emile de la Roncière   Le transit de Vénus,   en juin 1769 Tzolzo65
gouverneur des Établissements Français de l'Océanie (EFO), autrement dit les Îles de la Société et ce qui constituera plus tard la Polynésie française.   « commandant commissaire impérial aux Îles de la Société » sous le règne de la reine Pomare IV, qui a ordonné la construction de cet ouvrage.

Le transit de Vénus,   en juin 1769 Tzolzo66
La reine Pomare IV

____________


Le petit clin d'oeil mythologique !   Wink

Le transit de Vénus,   en juin 1769 Transi10


____________

Et voici  ( fatalement !   Le transit de Vénus,   en juin 1769 3236493444  ) quelques produits commerciaux dérivés ...  montre, jeu, médaille ...


ARNOLD & SON HORNET HISTORY COLLECTION ‘JAMES COOK’

Le transit de Vénus,   en juin 1769 3481a-10

– Transit of Venus across the sun – mapping of coastline of complete New Zealand, first recorded encountering of eastern coastline of Australia by a European – first recorded direct observation of indigenous Australians – collecting of local plants and specimens activities.
https://i2.wp.com/masterhorologer.com/wp-content/uploads/2010/12/3481a-arnold2b25262bson2bhornet2bhistory2bcollection2b25e225802598james2bcook25e2258025992bhjc_rg_4n_1h6ap_d05a_c60b.jpg?ssl=1

Le transit de Vénus,   en juin 1769 Pic40010Le transit de Vénus,   en juin 1769 2018-d10

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 42239
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum