La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple

2 participants

Aller en bas

La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple Empty La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple

Message par Marie-Jeanne Ven 27 Mar 2020, 12:53

Dès le 11 aout, les employés de la garde-robe s’employèrent à habiller la reine puisqu’elle avait quitté les Tuileries avec pour seuls vêtements ceux qu’elle avait sur le dos.  

Contrairement à ce qui a été écrit, en particuliers par André Castelot sur un ton ironique, sans recherches approfondies ni connaissance du sujet, cette nouvelle garde-robe n’avait rien d’extraordinaire.
Je la qualifierais même de rationnelle puisque tout allait avec tout.

Donc stop aux vieux clichés infondés qui non seulement perdurent, mais se transmettent de générations en générations comme des vérités révélées  La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple 4099329125

Si ce vestiaire correspondait aux goûts de la reine, il était composée de vêtements très répandus dans la bourgeoises de toutes catégories. Une seule différente sans doute, la qualité des étoffes et la fabrication. En voici le résumé.

7 pierrots, dont 2 en taffetas (soie) et 5 en toile (coton).

Le pierrot était un haut adopté par Marie-Antoinette dès le début des années 1780, vers 1783, ou avant. Elle en posséda de grandes quantités dans toutes sortes de tissus et de couleurs.
Inspiré par le caraco ou casaquin des classes populaires, il appartenait aux tenues dites « déshabillés », c’est à dire qui n’étaient pas d’étiquette.

Bien entendu, il déplut fortement aux conservateurs dixit le baron de Frénilly :
« Ce pierrot, espèce de petite queue d’oiseau retroussée au bas du corset, affichait une révolte ouverte à la fois contre les queue (traines) que contre les paniers ». ( les vêtements traditionnelles d’étiquette).

Pierrot en mousseline brodée

La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple C2e28c10
Image RMN, Musée Galliera

Pierrot en taffetas de soie gansé d'effilé
La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple Pierro10

Image KCI

Une silhouette : pierrot, corset, et jupon

La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple 5_jour10
Journal des luxus und der moden, 1791

10 corsets (corsages), en soie et en coton, dont 6 avec leurs paires de manches et leurs échelles de rubans ornant le devant.  

11 jupons (jupes) dont 4 en taffetas blanc ou rayé (soie), 1 en mousseline brodée (voile de coton très fin) et 6 en basin blanc (coton). Ils étaient portés avec tout, les pierrots,  les corsets et les robes.

1 redingote (robe) en basin blanc à grandes rayures (coton), qui s’ouvrait sur un jupon coordonné.

1 autre robe en basin blanc rayé (sans doute à l’anglaise)

Dans ce genre.
La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple Franco10
Portrait de Melle Duplant par François-André Vincent, 1793. Musée Calouste-Gulbekian, Lisbonne, Wiki.

1 chemise redingote en Florence (soie légère) grise, (robe en fourreau comme une robe en chemise avec un collet de redingote).

Dans le genre de celles-ci
La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple Fourre10
Portrait présumé de Lucille Desmoulins, L.L Boilly, après 1790, Musée Carnavalet, Wiki.

La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple Fourre11

Le tout était complété par les ajustements et garnitures des marchandes de modes, Mme Pompey et Melle Bertin.
La reine les arrangeaient certainement elle même avec l’aide de Madame Élisabeth.
Bonnets divers, tours de gorge et manchettes de dentelle ou de mousseline, fichus de différentes tailles et matières, rubans, ainsi que deux mantelets de taffetas et de linon.

Une marchande lingère fournissait chemises, peignoir, linge de corps… ainsi que des éléments de dentelles décoratifs.

Enfin un chapelier livra un seul chapeau, les cordonniers plusieurs paires de  souliers, un bonnetier des bas de soie et de coton, et un parfumeur des gants, ainsi que diverses fournitures en grandes quantités, comme lacets et épingles servant à fixer l’habillement.

À l’automne arrivèrent des fourrures en provenance du fournisseur de Marie-Antoinette qui en avait la garde et l’entretien à l’année (saisies et vendues par la suite).

Les pièces en coton étaient régulièrement envoyées au blanchissage. Dans l’ensemble tous ces vêtements s’usaient rapidement par leur conception, et sans doute par les conditions insalubres de la tour ; d’où les raccommodages effectués par la reine et par sa belle sœur.

Le blanc servit, en partie, jusqu’à la Conciergerie, le reste fut remplacé par des habits de deuil similaires mais noirs.

Pour en finir, une bonne foi pour toutes, avec les idées reçues sur la garde-robe de la reine, lisez
Marie-Antoinette l’affranchie, portrait inédit d’une icône de mode. Hop!
Vous ne la regarderez plus jamais comme avant !  La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple 1123740815
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1341
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple Empty Re: La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple

Message par Leos Ven 27 Mar 2020, 22:14

Chere Marie Jeanne

Je suis excité , qu'il découvre toujours quelque chose de nouveau ..
Oui c'est en fait bizarre d'imaginer La Reine portant seulement deux robes lors de son séjour à Temple ..

Mais il n'y a pas de pierrot aux puces sur cette liste, mentionné traditionnellement..

Par exemple dans ce Source: Modes et usages au temps de Marie-Antoinette: 1790-1793, 1885

15 août 1793. La Reine étant au Temple, commandait à madame Éloffe '2 aimes blonde pour une paire de manchettes d'un pierrot de tafl'etas puce; 1 douzaine de lacets de fil rond.


Grand Merci a Vous
Leos
Leos
Leos

Messages : 634
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 52
Localisation : Zlin, Tcheque

Revenir en haut Aller en bas

La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple Empty Re: La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple

Message par Marie-Jeanne Sam 28 Mar 2020, 10:51

Bonjour Leos,

Parmi les huit pierrots de Marie-Antoinette listés plus haut, deux étaient en taffetas de couleur puce.

Le premier, fut livré le 12 aout, par la marchande de modes Pompey, employeur Madame Éloffe. Il était déjà tout garni de sa dentelle autour du décolleté, et aux manches comme l'indique la facturation.

Le travail des dames Pompey et Éloffe pour la reine était globalement de garnir les vêtements, pas de les confectionner. C'est à dire de les finaliser avec diverses ornementations. Le pierrot appartenait peut être déjà à Marie-Antoinette avant le 10 aout, je ne sais pas.
   
Le 13 aout, la Delle Sainte-Foy, couturière ordinaire de Marie-Antoinette appointée à l'année par la garde-robe, confectionna un second pierrot de taffetas puce, celui ci fourni sans ses dentelles.

La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple Img_2115
Image personnelle, AN.

Les lacets et épingles servaient à fixer les garnitures sur les vêtements au jour le jour. D'énormes quantités furent livrées au Temple par plusieurs fournisseurs.
N'ayant pas son personnel, il est probable que la reine s'habillait avec l'aide de de Madame Élisabeth, et réciproquement.

Personnellement je ne pense pas que Marie-Antoinette commanda elle même  ses vêtements dès le 10 aout. Tout au plus fit-elle, peut-être, passer des directives.
Elle pouvait compter sur son personnel de garde-robe resté à l'extérieur qui fit son travail comme d'habitude. Tous, y compris les fournisseurs habituels, connaissaient ses goût, ses besoins, ses mesures...

Plus généralement, sur l'ouvrage Modes et usages au temps de Marie-Antoinette, il faut l'appréhender en sachant qu'à la fin du 19ème siècle, la tendance des historiens était d'excuser les dépenses vestimentaires de Marie-Antoinette. C'est le choix du comte de Reseit qui publia le livre journal de Madame Éloffe en l'interprétant dans ce sens.
Or les choses sont beaucoup moins simplistes que cela...Smile
Marie-Jeanne
Marie-Jeanne

Messages : 1341
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple Empty Re: La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple

Message par Leos Lun 20 Juin 2022, 21:26

Chers amis,
J'ai trouvé cette photo de la reine sur le net.
vient du 19ème siècle,
Alors ils ont imaginé sa robe, qu'elle portait au Temple..
Leos

Marie Antoinette, Reine de France, épouse du roi Louis XVI. Dans le costume qu'elle portait lorsqu'il est confiné dans la prison du Temple, 1792. Lithographie coloriée de : Le Bibliophile Jacob aka Paul Lacroix Costumes historiques de la France (Costumes historiques de la France), Administration de librairie, Paris, 1852.La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple Stzehn10
Leos
Leos

Messages : 634
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 52
Localisation : Zlin, Tcheque

Revenir en haut Aller en bas

La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple Empty Re: La garde-robe de Marie-Antoinette au Temple

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum