Le Deal du moment : -14%
Jeu Far Cry 6 (PS5)
Voir le deal
51.49 €

L'abbé Morellet

3 participants

Aller en bas

L'abbé Morellet Empty L'abbé Morellet

Message par Gouverneur Morris Ven 16 Avr 2021, 22:01

Mme de Sabran a écrit:Mort de Louis XV et avènement de Louis XVI :   L'abbé Morellet Image220

Le 10 mai, sept ou huit de nos amis avaient fait la partie ( sic )  d'aller dîner à Sèvres, pour être sur le chemin des courriers. Je n'étais pas de cette réunion; mais,  vers les six heures, je m'acheminai pour aller à Auteuil chez Mme Helvétius et j'y trouvai deux carrosses des nôtres, revenant fort vite à la ville, et s'arrêtant pour me dire : " C'est fini ! ".   Mais je me souviens surtout que Mlle de Lespinasse, qui était avec eux, me dit à la portière : " Mon cher abbé, nous allons avoir pis ... "

(  Mémoires de l'abbé de Morellet )

L'abbé Mords-les, comme le surnommait Voltaire Eventaille

On lui doit, entre autres choses, d'avoir su sauvergarder, au péril de sa vie, pendant les heures les plus sombres de la Terreur, les épreuves du Dictionnaire de l'Académie en cours de rédaction au moment de la Révolution.

L'abbé Morellet 9782715222113-475x500-1

Ses Mémoires sont très intéressants !


Dernière édition par Gouverneur Morris le Sam 17 Avr 2021, 14:40, édité 1 fois
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 8739
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Mme de Sabran Sam 17 Avr 2021, 10:17

Gouverneur Morris a écrit:
L'abbé Mord-les, comme le surnommait Voltaire Eventaille

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Gouverneur Morris a écrit:

Ses Mémoires sont très intéressants !

Les Mémoires sur le dix-huitième siècle et sur la Révolution
, rédigés par André Morellet entre 1796 et 1808 environ, offrent l'un des plus amples textes autobiographiques sur l'Ancien régime et la décennie révolutionnaire. L'auteur, qui se tailla une belle carrière comme économiste, philosophe, et lexicographe, y brosse un portrait mouvementé du Paris prérévolutionnaire. Personnage connu dans le monde intellectuel, il se lia avec Diderot, Turgot, Malesherbes, les Helvétius, Franklin, Loménie de Brienne, lord Shelburne, la coterie d'Holbach, et le salon de Mme Geoffrin. Ses Mémoires constituent donc un fonds riche en aperçus et données sur la république des lettres du régime finissant.

Ils nous renseignent également sur la période révolutionnaire, que Morellet a vécu presque entièrement à Paris. Ses souvenirs se prolongent jusqu'à l'ère napoléonienne, où Morellet, intégré à l'Institut, refit une carrière, voire toute une vie. Ses Mémoires se distinguent de bien d'autres narrations contemporaines, qui aboutissent soit à la guillotine, soit à l'émigration. Récit sobre et parfois amèrement comique de sa lutte pour survivre, les Mémoires deviennent aussi la défense vigoureuse des philosophes contre ceux qui les accusent d'avoir fomenté le bouleversement politique.

Publiés après la mort de Morellet (survenue en 1819), les Mémoires connurent un succès immédiat. Deux éditions se succédèrent en 1821 et 1822 (réimpressions de celle-ci en 1823 et 1967). Aucune de ces éditions n'est facilement accessible. Le Mercure de France publia enfin en 1988, dans la série «Le Temps retrouvé», une nouvelle édition conçue pour le grand public plutôt que pour les chercheurs.

Le texte de la présente édition est rétabli d'après celui de 1821, qui s'avère le plus exact. Les noms de plus de 800 personnes, avec dates de naissance et de mort, seront inscrits dans l'index général. Nous profitons surtout des recherches réalisées depuis dix ans dans une cinquantaine d'articles et livres, dont les trois volumes des Lettres d'André Morellet (Oxford, 1991-1996).

Kathleen Hardesty Doig et Dorothy Medlin

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 47665
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Mme de Sabran Sam 17 Avr 2021, 10:41


Hum ! Je lui trouve un air d'avoir deux airs ... L'abbé Morellet 1123740815

L'abbé Morellet 390px-10
Image WIKI

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 47665
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Gouverneur Morris Sam 17 Avr 2021, 14:38

Eventaille
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 8739
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Mme de Sabran Sam 17 Avr 2021, 16:29

L'abbé Morellet se rendit à la dernière représentation de Mustapha et Zéangir, de Chamfort qu'il ne pouvait souffrir . L'abbé Morellet 1123740815  Il était accompagné de sa nièce et d'un autre abbé de sa connaissance, coryphée comme lui de la secte encyclopédique .
Comme la jeune femme témoignait beaucoup d'émotion, il n'y put tenir et lui dit aigrement :
Madame, n'avez-vous pas honte de vous laisser attendrir par un ouvrage d'un homme qui n'est pas des nôtres ??? Oubliez-vous que vous êtes ma nièce et la femme de M. de Marmontel ? C'est un scandale affreux ! Il faut que vous sachiez que M. de Chamfort, auteur de cette tragédie,  a refusé de se faire incorporer dans l'Encyclopédie et l'intolérance des philosophes par état est plus féroce que celle tant reprochée aux gens d'église.

( petit bouturage de printemps  Wink  )

Morellet avait ses antipathies, ses têtes ...  celle de Chamfort ne lui revenait pas :
https://marie-antoinette.forumactif.org/t1635-sebastien-roch-nicolas-dit-chamfort#166471

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 47665
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Mme de Sabran Dim 18 Avr 2021, 23:41


L'abbé Morellet avait un sens de l'humour plutôt destroy ... L'abbé Morellet 808868115
Voyez plutôt :

... au commencement de messidor ( juin et juillet 1794) lorsqu'on égorgeait chaque jour sur la place de la Révolution vingt et trente et par degrés jusqu'à soixante personnes, que, cherchant à soulager les sentimens d'horreur et d'indignation dont j'étais oppressé, je m'avisai d'écrire un ouvrage d'un genre tout nouveau parmi nous, où l'ironie est poussée à l'extrême, et où je tâche de rendre encore plus odieuses les atrocités en proposant d'enchérir sur celles dont nous étions les témoins. Il y a quelque chose d'effroyable dans l'idée de cet ouvrage, mais il porte l'empreinte de ces temps barbares. Je l'ai écrit dans un moment de fureur contre les destructeurs des hommes, et je ne l'ai jamais publié. Il a pour titre le Préjugé vaincu, ou Nouveau moyen de subsistance pour ta nation, proposé au comité de salut public en messidor de l'an II de la République ( juillet 1794)

Pour en dire le sujet en deux mots, j'y propose aux patriotes, qui font une boucherie de leurs semblables de manger la chair de leurs victimes, et, dans la disette à laquelle ils ont réduit la France, de nourrir ceux qu'ils laissent vivre des corps de ceux qu'ils tuent.

Je propose même l'établissement d'une boucherie nationale sur les plans du grand artiste et du grand patriote D* et une loi qui oblige tous les citoyens à s'y pourvoir au moins une fois chaque semaine, sous peine d'être emprisonnés, déportés, égorgés comme suspects, et je demande que, dans toute fête patriotique il y ait un plat de ce genre qui serait la vraie communion des patriotes; l'eucharistie des jacobins, etc.

• J'ose dire que dans cette ironie, qu'on peut appeler sanglante, il y a de ce que les Anglais appellent " humour", et que, si elle eût pu être imprimée à l'époque où je l'ai écrite elle eût produit quelque effet. Mais comme il n'y avait aucun moyen humain de l'imprimer et de la répandre, qu'on eût été trahi ou découvert cent fois, et que son premier résultat eût été de me mener à l'échafaud, je la gardai dans mon portefeuille. Après le 9 thermidor, je la lus à Suard, homme d'un goût délicat et sûr, pour savoir si je céderais à la tentation de la publier, et de contribuer ainsi à affermir notre conversion. Il rejeta bien loin cette idée, et je me le tins pour dit. Ses raisons étaient principalement l'horreur et le dégoût qu'il croyait devoir frapper mes lecteurs, et surtout, les femmes, aux images repoussantes que j'avais rassemblées, et l'impression défavorable qu'on prendrait disait-il, de l'écrivain, qui avait pu arrêter si longtemps sa pensée sur ces horribles objets et les peindre à loisir.



Et pour vous, ce sera l'aile ou la cuisse ? Hop!

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 47665
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Gouverneur Morris Lun 19 Avr 2021, 00:07

J’avais oublié Eventaille Eventaille Eventaille

L’abbé Morellet a écrit:D*

Je crois me rappeler qu’il ne pouvait encadrer David L'abbé Morellet 4099329125
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 8739
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Mr ventier Lun 19 Avr 2021, 07:39

A lire. Merci savez si se livre est trouvable facilement ?
Mr ventier
Mr ventier

Messages : 685
Date d'inscription : 18/11/2020
Age : 55
Localisation : Rouen normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Gouverneur Morris Lun 19 Avr 2021, 11:23

Mr ventier a écrit:A lire. Merci savez si se livre est trouvable facilement ?

https://www.decitre.fr/livres/memoires-de-l-abbe-morellet-sur-le-dix-huitieme-siecle-et-sur-la-revolution-9782715222113.html

L'abbé Morellet 2523452716

(et sur un site français, j'ai bien fait attention cette fois LNLN Eventaille )
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 8739
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Mr ventier Lun 19 Avr 2021, 11:53

Hop on va quitter les filles de l'opéra et on va lire l'abbé. Moins glamour..... Lol
Mr ventier
Mr ventier

Messages : 685
Date d'inscription : 18/11/2020
Age : 55
Localisation : Rouen normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Mme de Sabran Mar 20 Avr 2021, 10:40

Reçu, en 1785 à l’Académie française, Morellet participe à la rédaction du Dictionnaire. L'abbé Morellet Tzolz316
Dans la préface de la cinquième édition de 1798, il écrit : « Le Dictionnaire de l’Académie est un témoin de l’usage qui gouverne la langue française, de celui qui est le plus général parmi les personnes qui parlent correctement et purement. »
Pendant la Terreur, il sauvera les archives de l’Académie, comme nous le disait notre ami Momo. Very Happy

Ses travaux lui avaient valu la fortune : il touchait en pensions et en gratifications environ trente mille livres de rente, somme énorme pour l’époque, mais la Révolution vint renverser cette fortune. Morellet publia alors plusieurs écrits courageux, le Cri des familles, la Cause des pères, etc. Mais il écrit aussi des pamphlets pour soulager selon lui « les sentiments d'horreur et d'indignation ». Parmi ces pamphlets, Le Préjugé vaincu, demeuré inédit, dont il nous parle lui-même plus haut, et dans lequel il propose aux patriotes « qui font une boucherie de leurs semblables, de manger la chair de leurs victimes ».
A travers ce pamphlet, Morellet s'inscrit dans l'idéologie de bestialisation et de criminalisation du peuple, qui commence à se développer après la chute de Robespierre, durant la période de la Convention dite « Thermidorienne ». Il en conclut qu'il ne faut pas confier la politique à tous les individus, mais aux seuls personnes capables de gouverner, à recruter parmi les propriétaires.

( Source WIKI )


_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 47665
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Mme de Sabran Dim 25 Avr 2021, 15:36

Mme de Sabran a écrit:

Ses travaux lui avaient valu la fortune : il touchait en pensions et en gratifications environ trente mille livres de rente, somme énorme pour l’époque, mais la Révolution vint renverser cette fortune.  Morellet publia alors plusieurs écrits courageux, le Cri des familles, la Cause des pères, etc.


Le cri des familles,  L'abbé Morellet Tzolz315
ou Discussion d'une motion faite à la Convention nationale, par le représentant du peuple Lecointre , le 22 frimaire de l'an troisième de la République, relativement à la révision des jugemens des tribunaux révolutionnaires.


Eloge de l'abbé Morellet : Very Happy

L'abbé Morellet n’a étudié les hommes qu’afin de les rendre plus heureux, leurs institutions que pour les perfectionner : toutes ses veilles, tous ses jours ont été consacrés à l’accomplissement de ce grand projet. Ses jours ont été nombreux : c’est dire que ses travaux sont innombrables, nul n’ayant connu mieux que lui l’emploi du temps : nul n’ayant, plus que lui, senti le besoin, l’irrésistible besoin de l’étude. Ce besoin est un bienfait du ciel dans celui qui, à l’exemple de M. Morellet, n’a jamais songé à le satisfaire qu’à l’avantage de ses semblables, et souvent au risque de ses jours : et nous l’avons vu, lorsque, révolté d’une atroce législation, et faisant de ses talens, fruits de l’étude, le plus honorable usage, il brava de grands perils pour réparer de grandes injustices. Familles de la France, qu’il a fait sortir du gouffre de la misère et de l’infortune, ah ! sans doute il retentit encore dans vos cœurs ce cri courageux qu’il fit entendre en votre faveur devant des hommes affamés de votre patrimoine, et deja prêts à le dévorer ! Ce cri a percé jusqu’aux extrémités de ce royaume ; et, n’en doutons pas, il sera monté jusqu’au ciel, où le juge suprême, touché par un si rare dévouement et par la reconnaissance des familles, a peut-être acquitté déja leur dette sacrée.
https://www.academie-francaise.fr/funerailles-de-m-labbe-morellet-0

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 47665
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Mme de Sabran Lun 26 Avr 2021, 11:05

L'abbé Morellet et son Cri des familles L'abbé Morellet 1123740815 ( suite )
... ou les iniquités de la Révolution sur la propriété privée :


Depuis la catastrophe du 10 août 1792 la liberté de la presse avait été absolument perdue pour tout homme qui n'avait pas des principes révolutionnaires mais on doit y joindre une circonstance particulière à notre révolution, c'est qu'il n'eût pas suffi à un écrivain de vouloir prendre en main la cause de la justice, de la liberté, de la propriété, contre d'exécrables tyrans; il lui eût été impossible de trouver un imprimeur qui se fût hasardé à le servir; et si le maître y eût consenti il eût été impossible d'éviter d'être dénoncé par quelqu'un de ses ouvriers, toute cette classe d'hommes étant aveuglément dévouée à la révolution, haïssant les nobles, les prêtres, les riches, et disposée à servir ce qu'ils appelaient eux-même noblement le sansculottisme par les plus lâches trahisons.

Il ne pouvait donc plus être question de rien publier. Mais je puis dire que, pendant tout ce temps, je n'ai pas laissé passer un seul jour sans répandre sur le papier les sentiments d'indignation dont j'étais plein; sans combattre quelqu'un des horribles décrets par lesquels la Convention a spolié et exterminé tant de familles sans discuter quelqu'un des rapports faits à cette abominable législature, qui se jouait avec tant d'impudence de tous les droits qu'elle était chargée d'assurer et de défendre. On trouvera dans mes papiers toutes ces discussions.

La mort de Robespierre et d'une petite partie des scélérats qui avaient adopté son infernale politique (car beaucoup d'autres restaient et gouvernaient encore), ayant rendu à la presse une apparence de liberté, au moins pour ceux qui auraient le courage de s'en servir, je pensai que je pourrais faire quelque bien en m'élevant contre plusieurs de ces injustices si criantes et si étendues qui ont couvert la France de débris.

Le premier de ces travaux fut la réclamation des biens des condamnés victimes des tribunaux révolutionnaires, pour leurs enfants et leurs héritiers. Le Cri des Familles, où j'ai plaidé cette cause, fut aussi le premier ouvrage qui parut sur ce sujet. Il fut publié dans les derniers jours de décembre 1794 mais ce n'est qu'en mars de l'année suivante que la question a commencé à s'agiter dans les conseils, et en mai qu'elle a été décidée.
Mon ouvrage eut du succès, et, comme l'a dit Roederer dans le Journal de Paris, le Cri des familles se fit entendre au loin. On en fit en quinze jours deux éditions, chacune de 1 5oo exemplaires, et une contre-façon de je ne sais combien. Les journaux en parlèrent avec beaucoup d'éloges et nous y joignons ce témoignage, " Morellet, judicieux et puissant antagoniste de toutes les iniquités., comme de toutes les inepties fiscales, plaida la cause des familles dans un écrit plein de force et de courage. " Lacretelle jeune, Hist. de la Convention.
L'opinion commença à se prononcer fortement contre la loi atroce que j'avais combattue, et à laquelle, auparavant, on semblait déjà résigné. D'honnêtes gens, qui sont aussi des gens de mérite et de talent, tels que Boissy, Lanjuinais, membres de l'assemblée nationale, prirent la cause en main avec beaucoup de chaleur. Enfin, intervint le décret du 18 prairial (6 juin 1795) qui rend les biens de leur famille aux enfants et héritiers des malheureux injustement condamnés par les tribunaux révolutionnaires.
En disant que cette restitution a été, au moins en partie, l'effet du Cri des Familles je sais que je puis être accusé par quelques personnes de laisser voir une prétention mal fondée, et de m'attribuer le mérite d'une justice qui se serait faite sans moi. 1l y a des gens qui s'occupent avec beaucoup de zèle à ne laisser aux autres dans l'estime publique que la plus petite part qu'ils peuvent, quoique cette épargne ne tourne pas à leur profit. C'est à ceux-là que je répondrai.

Je sais, et je l'ai prouvé, que rien n'est plus évident que l'injustice de la loi que j'ai combattue. Quand on eût pu spolier les enfants innocents des condamnés supposés coupables, ce qui est encore d'une atrocité manifeste, on ne conçoit pas comment, après avoir reconnu l'injustice des condamnations prononcées par des tribunaux révolutionnaires, c'est-à-dire par des assassins masqués en juges, on a pu mettre en question s'il fallait maintenir les confiscations qui, en étaient la suite. Mais ces vérités avaient beau être évidentes, lorsque tel était le malheur des temps, qu'il était devenu nécessaire de prouver que deux et deux font quatre, et qu'on n'en venait pas toujours à bout: c'est la situation où nous avons été presque dans tout le cours de la révolution, et dont nous sommes encore bien loin d'être quittes en ce moment. Qu'on se figure toutes les raisons puissantes qui égaraient encore l'opinion et qu'il ne faut pas perdre de vue si l'on veut apprécier, avec quelque justice, le service qu'a rendu l'auteur du Cri des Familles aux clients dont il a embrassé la cause. Qu'on se rappelle les besoins dévorants du fisc pour subvenir à la misère du peuple et aux frais de la guerre; l'habitude qui avait familiarisé les âmes avec la ruine et la spoliation, au point que les restes malheureux des familles proscrites semblaient se contenter d'avoir échappé au sort de leurs pères et ces maximes sans cesse ramenées par des politiques féroces que des injustices étaient des effets inévitables et nécessaires, des révolutions que le salut du peuple est la suprême loi.

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 47665
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Mme de Sabran Mer 28 Avr 2021, 16:52

Les dernières années de l'abbé Morellet ont été calmes et heureuses.   Very Happy  Attaqué de temps en temps par l'esprit de parti, il ne répondit qu'une fois et sa réponse, noble et modérée, est moins une apologie pour lui-même, qu'une défense du XVIIIème siècle dont il avait traversé plus de la moitié, et des grands hommes dont il avait mérité l'affection et l'estime. A toutes les époques de sa vie  il avait fait sa jouissance la plus vive de ce qu'il appelle souvent, dans ses Mémoires, une bonne conversation et cette douce occupation de l'esprit fut aussi le plaisir de sa vieillesse et le délassement de ses longs travaux.

Les hommes de lettres les plus distingués venaient recueillir de sa bouche les traditions de la raison et du goût tous les ans, le 3o novembre, on célébrait avec attendrissement et vénération, la fête du Vieillard, et on applaudissait à ses aimables chants, pleins de naïveté et de grâce; des ministres, des hommes d'état, qui ne craignaient point la philosophie et la vérité, joignaient leurs hommages à ceux de sa famille et de ses amis, et venaient chercher auprès de lui cette liberté que bien des sociétés promettent, mais qu'elles ne donnent pas. Les cercles de l'abbé Morellet sont peut-être le dernier exemple de ces réunions, si vantées dans le dernier siècle, où la distinction des rangs faisait place au charme de se distraire et de s'éclairer où le bon goût était la seule loi et le. bon esprit la seule autorité.

Un écrivain a loué dignement l'abbé Morellet, en s'exprimant ainsi :
Je ne dirai qu'un mot pour donner une idée de son caractère à ceux qui ne l'ont point connu. M. Morellet a vécu plus de quatre-vingt-douze ans, et n'a jamais eu le chagrin de perdre un seul ami autrement que par la mort.

Recherché dans la société, environné de la considération et de l'estime publique, il recueillait paisiblement les fruits honorables d'une vie pure et laborieuse, lorsqu'un accident terrible, arrivé en 1814 le priva longtemps de mouvement et de force. Le 3 décembre, les chevaux de la voiture où il était s'emportèrent, et allèrent la briser contre une borne. Il eut la cuisse cassée par cet affreuse chute, qui pouvait être mortelle. Son excellente constitution résista cependant à cette épreuve; l'attachement vraiment filial, le zèle, les soins touchants de ses deux nièces le firent comme survivre à lui-même, et l'assiduité de ses amis le consola de ne pouvoir plus les aller trouver. L'abbé Morellet, qui, sans cet événement, aurait égalé et surpassé peut-être la vieillesse de Fontenelle, céda enfin au poids des souffrances et des années. Il mourut le 12 janvier 1819. Il était né à Lyon le 7 mars 1727.

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 47665
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Mr ventier Jeu 05 Aoû 2021, 13:00

Comme promis, je vous donnerai mon avis en cours de lecture des mémoires de l'abbé Morellet.
Après les premières pages de présentations, un premier constat. On nous dit que l'abbé parle de lui et pour lui. Et c'est vrai tout tourne autour de lui, et il le revendique.
On est averti lol. Par contre une description exceptionnelle de son époque et de la condition d'une personne issue des petits commerçants rêvant de s'élever. Sa période scolaire décrite, donne une vision de ce qu'était la vie d'étudiant sans fortune.
Bref on plonge dans le vrai 18ème loin très loin des princes et princesses. Voilà. Je continue à vous faire partager ce livre ?
Mr ventier
Mr ventier

Messages : 685
Date d'inscription : 18/11/2020
Age : 55
Localisation : Rouen normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Mr ventier Mer 13 Oct 2021, 12:56

Des nouvelles de notre Abbé Morellet. Ce livre est dans sa  2ème partie basé sur ses relations avec les philosophes, et les soirées dans les salons.
Quelques fois les écrits reposent sur des pensées politiques. Je viens de prendre une petite claque intellectuelle sur ce passage sur la liberté de la presse.
Remplacez liberté de la presse par liberté des réseaux sociaux et vous verrez comment la réflexion d'un homme du 18ème est actuelle.
C'est cela les mémoires de l'abbé .


L'abbé Morellet Img_2140
L'abbé Morellet Img_2141
Mr ventier
Mr ventier

Messages : 685
Date d'inscription : 18/11/2020
Age : 55
Localisation : Rouen normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Gouverneur Morris Mer 13 Oct 2021, 13:26

Merci beaucoup cher M. Ventier L'abbé Morellet 2523452716 , très actuel en effet ! L'abbé Morellet 1238861238
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 8739
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Mr ventier Hier à 13:13

Certains parmi vous savent que ma compagnie de spectacle met en scène des enquêtes policières dont le 18ème siècle et surtout l'époque de Marie Antoinette sont le moteur artistique.
Pour le château de Miromesnil, j'ai joué le marquis de Miromesnil qui a aboli la question préparatoire (torture).Il était garde des sceaux pour Louis XVI.
Or comment s'est passé cette réforme ? Eh bien, l'abbé Morellet nous l'explique.
Mr Malesherbes demanda à l'abbé de traduire l'ouvrage Dei Drlitti e belle pêne de Beccaria.  Cette édition traduite fut un succès, 7 éditions. Et l'abbé nous dit que cette traduction a contribué à répandre des principes humains. Et que le principe de la question préparatoire fut au cœur d'un vif débat à Paris. Et cela vint aux oreilles de marquis de Miromesnil. Ce livre fit une forte impression. Et l'abbé Morellet y a ajouté sa patte dans les traductions. Et s'attribue l'idée de la suppression de la torture. Mais ça, c'est notre Abbé qui a un gros melon.... Lol Et ramène tout à lui. Voilà comment naissaient, les réformes qui commençaient dans les salons.. Fréquentés par les philosophes.L'abbé Morellet Img_2145

L'abbé Morellet Img_2146


Dernière édition par Mr ventier le Ven 15 Oct 2021, 14:02, édité 2 fois
Mr ventier
Mr ventier

Messages : 685
Date d'inscription : 18/11/2020
Age : 55
Localisation : Rouen normandie

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Mme de Sabran Hier à 13:24

Cher M. Ventier, je ne vois plus votre image ?! L'abbé Morellet 1123740815

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 47665
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

L'abbé Morellet Empty Re: L'abbé Morellet

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum