-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal

Au château de Versailles, la Salle des Hoquetons

Aller en bas

Au château de Versailles,  la Salle des Hoquetons Empty Au château de Versailles, la Salle des Hoquetons

Message par Mme de Sabran Sam 14 Mai 2022, 18:18


Après l'exposition Les Animaux du Roi, les plombs du Labyrinthe sont aujourd'hui présentés de façon pérenne dans la Salle des Hoquetons, au coeur du château. Ces vestiges témoignent des fontaines qui ponctuaient l'extraordinaire bosquet, aujourd'hui disparu, conçu par André Lenôtre.

Hervé Brunon, historien des jardins et du paysage, Les Carnets de Versailles. Avril - Septembre 2022

Au château de Versailles,  la Salle des Hoquetons Thumb736

Ainsi débute l'introduction du Labyrinthe de Versailles, publié par l'Imprimerie royale en 1677, un texte attribué à Charles Perrault, considéré aujourd'hui comme le principal concepteur du Labyrinthe.  Very Happy

L'innovation la plus frappante, qui constitue en soi une rupture quasiment inédite avec une tradition plurimillénaire, c'est que le Labyrinthe ne possède pas de centre.
  Au château de Versailles,  la Salle des Hoquetons 3231074342

Au château de Versailles,  la Salle des Hoquetons Thumb735

Au château de Versailles,  la Salle des Hoquetons Thumb734

Notre sujet :
https://marie-antoinette.forumactif.org/t4433-versailles-le-bosquet-de-la-reine-anciennement-bosquet-de-venus-et-bosquet-du-labyrinthe#178281

Or donc, les amis, les Hoquetons, que sont-ce ?!   geek

A l'origine, nous trouvons un terme vestimentaire :

Au château de Versailles,  la Salle des Hoquetons Capt1304Au château de Versailles,  la Salle des Hoquetons Capt1305Au château de Versailles,  la Salle des Hoquetons Images19

Aussi sans doute appelait-on  "hoquetons",  sous Louis XIV , les gardes vêtus de ces sortes d'uniformes,   chargés de la police intérieure du Château.  Eh bien, les amis, la salle qui leur était dévolue était ( et est toujours ) de toute beauté ... enfin moi je l'adore !  Very Happy


la Salle des Hoquetons    
 
Au château de Versailles,  la Salle des Hoquetons Salle_10


Grande salle où se réunissaient les gardes de la prévôté de l'Hôtel, les "hoquetons", chargés de la police intérieure du Château sous Louis XIV, la salle des Hoquetons, située au rez-de-chaussée du corps central côté Nord, était considérée comme un vestibule dépendant de l'escalier des Ambassadeurs. Elle reçut donc à partir de 1672 un décor conçu par Charles Le Brun dans la continuité de l'escalier du Roi, constitué de statues trompe l'oeil et de trophées en grisaille d'or. Divisée en deux antichambres en 1750 à la demande de Madame de Pompadour, la pièce des Hoquetons retrouva ses volumes d'origine sous Louis-Philippe, lors des travaux conduits par l'architecte Frédéric Nepveu.

Au château de Versailles,  la Salle des Hoquetons Salle_12

Témoignage unique du décor peint des années 1670, les peintures, découvertes au début du XXe siècle, furent restaurées en 1950.Dans les niches sont placées deux statues : un buste de Maure en marbre polychrome provenant des collections des princes Borghese, et une admirable figure de femme drapée dont le corps est antique, mais dont la tête et les bras en bronze sont l’œuvre de l’Algarde, célèbre sculpteur romain du XVIIe siècle.

Au château de Versailles,  la Salle des Hoquetons Chzete16

Aménagé à partir de 1665, le bosquet du Labyrinthe fut orné entre 1672 et 1674 d'un ensemble de trois cent trente animaux de plomb composant les fontaines du bosquet. Détruit en 1775, il ne reste de cet ensemble que trente-cinq animaux, ainsi que les deux statues d'Esope et de L'Amour, placée à l'entrée du bosquet. Destinés à orner les trente-neuf fontaines illustrant divers épisodes de la fable antique, ces animaux étaient mis en scène par un usage intensif des effets hydrauliques, et étaient polychromes. Plus ou moins fragmentaires, ces sculptures animalières forment une collection unique au monde.

Par ses proportions, sa proximité avec les jardins et ses décors contemporains du bosquet du Labyrinthe, cette salle des Hoquetons constitue un écrin pour l'exposition d'une quinzaine de sculptures, vestiges des diverses fontaines du Labyrinthe. Les groupes du Renard mettant le feu à l'arbre qui supporte le nid des aiglons et des Trois Singes, par Etienne et Jacques Blanchard, ainsi que les deux Singes chevauchant un bouc, par Pierre Legros et Benoît Massou, ou encore le Coq par Etienne Le Hongre, le Renard par Jean-Baptiste Tuby et l'Ourson par Pierre Legros et Benoît Massou seront exposés. De même, les spectaculaires Dragon par Pierre Mazeline et le Serpent par Jacques Houzeau seront présentés, non loin des animaux qui composaient la fontaine du Singe Roi, ensemble substituant le plus complet (Bouc, Ours, Loup, Chien et Singe par Pierre Mazeline). Enfin, le Paon par Jean-Baptiste Tuby, l'un des trois conservés, est également exposé.
https://www.chateauversailles.fr/decouvrir/domaine/chateau/les-appartements-filles-louis-xv

Au château de Versailles,  la Salle des Hoquetons Cfs-0410
Le Paon et le Rossignol
Jean-Baptiste Tuby (1629-1700)
Sébastien Leclerc, Le Paon et le Rossignol. Gravure publiée dans Charles Perrault, Labyrinthe de Versailles, 1677, p. 33.
Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, GR 180
© Château de Versailles / Christophe Fouin

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 49902
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum