L'abbé de l'Epée

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par Louise-Adélaïde le Mer 12 Avr 2017, 10:35

Very Happy  Avec plaisir, cher Léos !! comme je suis devenue malentendante de façon soudaine tardivement, heureusement, avec un accident de santé, je me suis beaucoup intéressée à ce sujet;
J'ai cherché si je pouvais trouver des documents signalant ou attestant une visite Royale ( le Roi ou la Reine) à l'institution de l'Abbé de l'Epée, mais je n'ai rien trouvé de précis à ce sujet; je m'en remets donc à vos passionnantes découvertes et à votre érudition !
Cependant, cette affaire Solar a fait grand bruit à l'époque et a concerné jusqu'au Duc de Penthievre, dont on a sollicité l'appui et la protection à ce sujet;
Comme la famille de Solar est issue de ma région, Toulouse, j'ai un grand nombre de documents sur cette affaire;
Jusqu'à ce document assez rare, qui est tout récent, et date de 1960 = le discours de la Rentrée du Barreau de Toulouse, très détaillé et évoquant ce mystère, car, jusqu'à aujourd'hui, cette affaire est irrésolue;
Le voici =


https://www.avocats-toulouse.com/IMG/pdf/Gourg_4decembre1960.pdf

_________________
......." Ce siècle et ces sentiments sont si éloignés des nôtres".... Taine Essais de critique et d'Histoire 1856
avatar
Louise-Adélaïde

Messages : 2090
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par Majesté le Mer 12 Avr 2017, 10:58

Louise-Adélaïde a écrit:Un excellent téléfilm sur ce sujet avec l'excellent  Michel Aumont =
L'enfant du secret

Je me souviens de ce téléfilm qui approchait le problème de sociabilisation des sourds et muets et le dévouement de l'Abbé de l’Épée avec sensibilité Smile


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11432
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par Comte d'Hézècques le Mer 12 Avr 2017, 10:59

Merci beaucoup pour ce sujet.
Si je ne me trompe pas, c'est Mme Sophie von La Roche qui décrit dans son journal une visite qu'elle a faite en 1785 à l'institut de l'abbé de L'Epée à Paris... j'essaie de retrouver ce fragment.

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2278
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 36
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par Louise-Adélaïde le Mer 12 Avr 2017, 11:14

Very Happy Merci, chers Majesté et Comte d'Hézècques, avec grand plaisir;
Cette affaire m'a passionnée ( et encore !) car la famille de Solar était de ma région;
Elle disparut peu ensuite, et grevée de dettes;
Je conseille vivement la lecture du discours de Me Gourd, très renseigné, et qui atteste la non résolution de cette ténébreuse histoire !

Il faudrait ( je le ferai aujourd'hui si je trouve 5 minutes !!! ) rechercher dans les documents de la noblesse régionale ce qui s'en est chuchoté...... Wink

Cher Hézècques, j'attends avec grand intérêt vos trouvailles sur Madame Von La Roche ! un grand merci par avance !! I love you

_________________
......." Ce siècle et ces sentiments sont si éloignés des nôtres".... Taine Essais de critique et d'Histoire 1856
avatar
Louise-Adélaïde

Messages : 2090
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par Lucius le Mer 12 Avr 2017, 12:45

Comte d'Hézècques a écrit:Merci beaucoup pour ce sujet.
Si je ne me trompe pas, c'est Mme Sophie von La Roche qui décrit dans son journal une visite qu'elle a faite en 1785 à l'institut de l'abbé de L'Epée à Paris... j'essaie de retrouver ce fragment.

Dans mon souvenir c'est l'hôpital des Enfants trouvés du parvis de ND qu'elle visite.
avatar
Lucius

Messages : 5581
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par Comte d'Hézècques le Mer 12 Avr 2017, 15:08

Lucius a écrit:

Dans mon souvenir c'est l'hôpital des Enfants trouvés du parvis de ND qu'elle visite.

Ah oui, possible... je pense que je m'emmêle les pinceaux avec ce que j'ai lu chez Louis-Sébastien Mercier, notre flaneur parisien par excellence...

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2278
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 36
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par Louise-Adélaïde le Mer 12 Avr 2017, 15:46

Bon, merci à nos érudits !

Et donc je me pose toujours la question = l'intitution de l'Abbé de l'Epée a-t-il oui ou non reçu une visite Royale........

Léos nous éclairera peut-être, j'ai un peu (seulement, peu de temps) cherché, sans résultat.......

_________________
......." Ce siècle et ces sentiments sont si éloignés des nôtres".... Taine Essais de critique et d'Histoire 1856
avatar
Louise-Adélaïde

Messages : 2090
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par Leos le Mer 12 Avr 2017, 16:18


Je vais essayer de chercher.. dans les journaux du temps / Journal de Paris? Mercure de France par exemple/ peut etre dans journal de Louis XVI/
Image avec la visite royale devrait avoir une base réelle.
Leos
avatar
Leos

Messages : 220
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 47
Localisation : Zlin, Tcheque

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par Comte d'Hézècques le Mer 12 Avr 2017, 16:22

Et n'oubliez pas les mémoires secrets de Bachaumont... à prendre avec des pincettes tout de même, mais ça contient néanmoins une foule de détails...

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2278
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 36
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par Louise-Adélaïde le Mer 12 Avr 2017, 16:47

Léos a écrit:Image avec la visite royale devrait avoir une base réelle.

C'est certain !!! nous sommes rongés de curiosité !! cheers

_________________
......." Ce siècle et ces sentiments sont si éloignés des nôtres".... Taine Essais de critique et d'Histoire 1856
avatar
Louise-Adélaïde

Messages : 2090
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par La nuit, la neige le Mer 12 Avr 2017, 18:05

Leos a écrit:
Je vais essayer de chercher.. dans les journaux du temps / Journal de Paris? Mercure de France par exemple/ peut etre dans journal de Louis XVI/
Image avec la visite royale devrait avoir une base réelle.
Leos  

Nous nous posions la question, en début de sujet, si Marie-Antoinette avait accompagné ou non son frère lors de sa première visite ?

Arrow Selon les sources, elle serait avec lui :







* Source (page 26 et 28) : http://site.injs-bordeaux.org/intranet/partage_documents_professionnels/Documents/CDI/Histoire/Bibliotheque%20historique%20sourde/Hue-Abbe-Epee.pdf

Arrow Selon d'autres, elle visite l'institution peu après son frère :

Cependant le prince, tout ému encore de sa visite à la maison des sourds-muets, en parla dans les termes les plus chaleureux à sa sœur, la reine Marie-Antoinette, qui voulut à son tour connaître l’établissement et n’en sortit pas moins enthousiasmée. Sans doute elle ne contribua pas peu à appeler sur l’institution l’intérêt de Louis XVI, qui lui accorda, bientôt après, une pension de 6,000 livres sur sa cassette particulière.
Il est juste de dire qu’avant cet acte de la munificence royale, le généreux secours du duc de Penthièvre et de plusieurs autres personnes, dans les moments critiques, n’avaient pas manqué à l’Œuvre.
Des motifs, tirés de la dignité, ne permirent pas à l’abbé de l’Épée d’accepter les riches présents que Catherine II lui faisait offrir par son ambassadeur ; il n’en témoigna pas moins de sa gratitude, demandant qu’on lui envoyât un jeune russe sourd et muet pour l’instruire, afin qu’il pût à son tour devenir l’instituteur des autres infortunés en Russie, où l’on établirait une école comme cela avait eu lieu pour l’Autriche.


* Source : https://fr.wikisource.org/wiki/Les_rues_de_Paris/%C3%89p%C3%A9e_(abb%C3%A9_de_l%E2%80%99)

Sur cette gravure du temps, Joseph est représenté seul. La présence de la reine aurait été également illustrée si elle était à ses côtés.
C'est ce que nous soulignons en début de sujet, précisant que c'est Mercy Argenteau qui raconte cette visite à l'impératrice Marie-Thérèse, et il ne dit rien de la présence de Marie-Antoinette.



Aussi, le tableau de Gonzague Privat, posté en début de sujet, et qui date de 1875, n'est peut-être qu'une fantaisie ?

avatar
La nuit, la neige

Messages : 8360
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par Leos le Jeu 13 Avr 2017, 11:30

Dans les Mémoires secrets pour servir à l'histoire de la République des lettres de Bachaumont on écrit pour le jour 19 Mai 1777 que M. le Comte de Falkenstein n'a pas manqué d'aller voir cet homme étonnant, qui a profité de la circonstance pour lui faire un compliment par ses élèves écrivant. Après avoir admiré son école & l'aisance avec laquelle il la tient, M. le Comte lui a fait la proposition de lui former un sujet qui puisse fonder chez lui un établissement pareil. Sa plus grande surprise a été que M. l'Abbé de l’Épée n'eût reçu aucun encouragement du gouvernement & en fut presque ignoré.
II en a parlé à la Reine il y a quelques jours en venant à l'Opéra, elle doit aller voir cet utile Citoyen.

Dans le journal de Paris, il est attesté que la reine a honoré le spectacle du vendredi 16 mai 1777  à l'Opéra de sa présence.
Mais pas de mot de la visite à l´école pour sourds-muets avant...

Leos
avatar
Leos

Messages : 220
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 47
Localisation : Zlin, Tcheque

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par Mme de Sabran le Dim 16 Avr 2017, 18:22

Comte d'Hézècques a écrit:Merci beaucoup pour ce sujet.
Si je ne me trompe pas, c'est Mme Sophie von La Roche qui décrit dans son journal une visite qu'elle a faite en 1785 à l'institut de l'abbé de L'Epée à Paris... j'essaie de retrouver ce fragment.

Le voici, mon cher Félix !    


Le 9.
Aujourd'hui, notre amie est malade et ne peut donc pas nous accompagner.  Aussi ne voulions-nous pas voir sans elle des choses très importantes comme l'aurait été, par exemple, l'institution de bienfaisance de l'Abbé de l'Epée qui fut le premier à vouloir donner un enseignement aux sourds-muets, afin qu'ils puissent profiter pleinement de la vie.  Jusqu'alors, ces malheureux avaient certes acquis certaines notions grâce à leur propre intelligence, mais elles étaient toujours très imparfaites et limitées.  Cet homme leur a permis d'accroître avec plus de facilité.   On nous raconta l'histoire d'une action en justice qu'il intenta par amour pour ces hommes, mais qu'il perdit.  Un sourd muet avait été abandonné et désavoué par ses parents riches et nobles, quoiqu'il y eût toutes les preuves que ce pauvre garçon de seize ans avait des droits sur une partie de la fortune et qu'il pouvait se prévaloir de la renommée d'une grande famille, mais son état l'en avait écarté et il fallait maintenant effacer jusqu'à l'apparence d'un reproche.  Il fallut dépenser, pour détourner la vérité, une somme aussi importante que celle qui eût rendu ce jeune-homme heureux.  L'excellent abbé de l'Epée garde chez lui le fils de ces parents cruels, et maintenant le roi lui accorde une pension . Cette histoire est un nouvel exemple qui montre que souvent les choses les plus contradictoires apparaissent au sein de cette nation autrement si noble.  Des traits de bonté qui avoisinent la douceur, une absence de pitié qui avoisine la cruauté.   Mardi prochain, nous irons chez l'abbé de l'Epée, et je vous en reparlerai .



Or donc, comme dirait un mien ami:  à suivre !   Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 25201
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par Mme de Sabran le Lun 17 Avr 2017, 14:34

Effectivement, notre infatigable Sophie   
retourne in petto chez l'abbé de l'Epée ! Very Happy
Et voici ses impressions :

Une journée remarquable, au cours de laquelle nous allâmes visiter l'école des sourds-muets. Nous y trouvâmes un vénérable vieillard, l'abbé de l'Epée, au milieu de soixante-quatorze de ses élèves auxquels il enseigne la lecture grâce à des signes. Ce grand nombre de sourds-muets nous attrista, mais quel ne fut pas notre étonnement quand nous les vîmes écrire, avec la plus grande aisance, chacun des signes dont nous autres dans l'assistance nous avions donné l'idée, et en corriger aussitôt les fautes d'orthographe. Il est surprenant de constater qu'ils observent et appliquent presque exagérément toutes les règles de grammaire, car ils sont interrogés par des signes sur ces règles et les indiquent sur un tableau . Le mot peut être choisi par les visiteurs à leur gré. En outre, ils respectent toutes les différences de mots semblables et leurs significations, par exemple " voler " signifie planer mais aussi dépouiller, " volet " est une contre-vent. Tout cela ils le connaissent, même la différence entre " voler " et " dérober ". On remarque chez chez ces malheureux l'intensité de leur réflexion et de leur attention qui se voit dans leurs yeux et dans leur expression. Leur âme se précipite, pour ainsi dire, afin de maîtriser ces moyens mis à leur disposition dans le but de fortifier leurs facultés et de pouvoir en jouir. Je puis comparer les regards des spectateurs curieux et surpris avec l'expression des regards de ces muets. Quelle différence ! Les yeux des premiers semblaient endormis par rapport à la vivacité des autres. Je ressentis une admiration infinie pour cet homme qui avait accepté ce travail d'éducation par amour pour son prochain, car seul l'amour du prochain permet d'imaginer d'entreprendre et de réaliser une telle oeuvre, un tel effort. Seule la vertu authentique se sacrifie pour le bien d'autrui. Les muets se réjouirent de mon admiration pour leur bienfaiteur. Le bon abbé nous montra des lettres qu'il avait reçues du prince Henri et de l'empereur, ainsi que de la belle boite en or que celui-ci lui avait offerte.
Il est impossible de quitter cet homme et ses élèves sans les aimer et les bénir tous ensemble .



Le " prince Henri " est Henri de Prusse, 1726 / 1802, jeune frère de Frédéric II de Prusse . Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 25201
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par Comtesse Diane le Lun 17 Avr 2017, 14:56

Bravo ! A toutes les époques, il y a eu comme ça des vies édifiantes qui réconcilient avec le genre humain. Hop!

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 4766
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par Mme de Sabran le Lun 17 Avr 2017, 16:55

Sophie von La Roche, toujours bonne et compatissante, souhaite ardemment que l'on se mette à la recherche d'un homme qui puisse être pour les aveugles ce que l'abbé de l'Epée est pour les muets .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 25201
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par Comte d'Hézècques le Mar 18 Avr 2017, 10:42

Mme de Sabran a écrit:Effectivement, notre infatigable Sophie   
retourne in petto chez l'abbé de l'Epée ! Very Happy

Magnifique ! Merci ma chère Eléonore. C'est amusant, ce matin j'ai mis ce livre dans un de mes cartons de déménagement, et par curiosité d'y trouver l'abbé de l'Epée pour vérifier si je ne m'étais pas trompé, je l'ai feuilleté et j'avais trouvé les mêmes fragments.

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2278
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 36
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'abbé de l'Epée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum