Les massacres de septembre 1792

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par Mme de Sabran le Lun 02 Mar 2015, 12:43

.

Tous ces témoignages sont répugnants, à vomir ... pourtant, je veux croire que la majorité des hommes sont bons  ( sinon je n'ai plus qu'à courir me jeter dans l'étang en bas du jardin ) .
Il suffit cependant d'une brebis galeuse dans le troupeau pour en contaminer plusieurs autres . Et nous avons vu que, dans des circonstances extrêmes, la foule est lâche, se terre, se tait, détourne les yeux, ou hurle avec les loups par mesure de prudence .

Les héros ne sont pas légion, qui osent relever le front .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Les massacres de septembre 1792

Message par Comte d'Hézècques le Lun 02 Mar 2015, 13:41

N'a-t-on pas encore ouvert un sujet intitulé "Les massacres de septembre 1792" ?

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 3008
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 38
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par Mme de Sabran le Lun 02 Mar 2015, 13:49

;

Voici, mon cher Félix ! Je scinde ... et schpounk !
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par Comte d'Hézècques le Lun 02 Mar 2015, 14:02

Mme de Sabran a écrit:;

Voici, mon cher Félix !  Je scinde ...  et schpounk !  

Ah la bonne fée Eléonore à l'oeuvre :n,,;::::!!!:

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 3008
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 38
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par Vicq d Azir le Lun 02 Mar 2015, 14:05

Au secours! scindez, mais ne me septembrisez pas!
Vous avez raison, chère Eléonore, il faut garder espoir en la nature humaine. Je voulais simplement rappeler ce que nous enseigne la psychanalyse: que l'agressivité est inhérente à l'humain, et peut surgir à tout moment... Vous l'avez bien montré, je trouve, en abordant la personnalité de Louis XVI, si bon en apparence, mais tellement inhibé par une agressivité inconsciente considérable...
avatar
Vicq d Azir

Messages : 1480
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 70
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par Mme de Sabran le Lun 02 Mar 2015, 14:29

Vicq d Azir a écrit:Au secours! scindez, mais ne me septembrisez pas! ..

Quelle horreur ! Jamais, soyez tranquille !!!

D'ailleurs Very Happy , nous ne sommes pas en septembre mais sous les Eaux de Mars :

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par Vicq d Azir le Lun 02 Mar 2015, 15:04

Ouf... C'était aussi un clin d'oeil au fait que le (vrai) Vicq d'Azir a vécu ...terrorisé sous la Terreur, attendant qu' on vienne le chercher à son domicile...
Donc vivent les hydes de Mars, et merci pour la musique, charmante...
Mais vous aurez compris ma démarche: débusquer l'agressivité chez les gentils, les faiblesses et les compromissions chez les incorruptibles, etc. Pour ca, la revolution francaise ne manque pas d'exemples...
Je reste obsédé, pour rester dans le sujet qui nous occupe, par les horreurs dont ont pu accoucher, dans notre Histoire, les idéologies à priori les plus généreuses: l'exemple en est donné par la révolution francaise, mais le XXe siècle n'a pas été mal non plus...Comment se fait-il qu' on ait toujours du mal à en tirer la lecon ?
avatar
Vicq d Azir

Messages : 1480
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 70
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par Mme de Sabran le Lun 02 Mar 2015, 15:27

Vicq d Azir a écrit:Ouf... C'était aussi un clin d'oeil au fait que le (vrai) Vicq d'Azir a vécu ...terrorisé sous la Terreur, attendant qu' on vienne le chercher à son domicile...

Comment !   Vous n'êtes pas le vrai ?!!  lol!


Vicq d Azir a écrit:
Mais vous aurez compris ma démarche: débusquer l'agressivité chez les gentils, les faiblesses et les compromissions chez les incorruptibles, etc. Pour ca, la revolution francaise ne manque pas d'exemples...
Je reste obsédé, pour rester dans le sujet qui nous occupe, par les horreurs dont ont pu accoucher, dans notre Histoire, les idéologies à priori les plus généreuses: l'exemple en est donné par la révolution francaise, mais le XXe siècle n'a pas été mal non plus...Comment se fait-il qu' on ait toujours du mal à en tirer la lecon ?

Cela me laisse horrifiée comme vous et perplexe aussi . Shocked
Peut-être est-ce, nous répond Confucius,  parce que l’expérience est une lanterne que l’on porte sur le dos et qui n’éclaire jamais que le chemin parcouru.

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par MARIE ANTOINETTE le Lun 02 Mar 2015, 16:11

Pour comprendre les massacres de septembre, sans aller au fond du sujet nauséabond , je vous suggère de lire le livre de THEODORE GOSSELIN LENOTRE portant le même titre, qui éclaire les lecteurs d'une excellente culture.

MARIE ANTOINETTE Smileàè-è\':
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3096
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 72
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par Vicq d Azir le Lun 02 Mar 2015, 22:53

Les responsables de ces massacres ne sont pas les pauvres hères avinés dont je donne les témoignages (qui sont,encore une fois, le produit d'un siècle qui n'a pas été tendre), mais bien le pouvoir central: Danton n'en a-t-il pas été l'initiateur ?
Je pense pour ma part que la déchéance du Roi, quelques jours plus tot, a permis de tels actes: meme si on avait privé celui-ci de tous ses pouvoirs, la fonction symbolique subsistait. Le nouveau pouvoir, représenté par les clubs, n'offrait aucune autorité tutélaire: plus de chef, et c'est le retour de la horde primitive...
avatar
Vicq d Azir

Messages : 1480
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 70
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par Mme de Sabran le Lun 02 Mar 2015, 23:05

Vicq d Azir a écrit:Les responsables de ces massacres ne sont pas les pauvres hères avinés dont je donne les témoignages (qui sont,encore une fois, le produit d'un siècle qui n'a pas été tendre), mais bien le pouvoir central: Danton n'en a-t-il pas été l'initiateur ?
.

Si .

Le tocsin qu’on va sonner n’est point un signal d’alarme, c’est la charge sur les ennemis de la patrie. Pour les vaincre, il nous faut de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace, et la France sera sauvée !


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par Vicq d Azir le Mar 03 Mar 2015, 00:27

C'est la vision paranoiaque des dictateurs: ils déclarent la guerre au monde entier, massacrent, emprisonnent, éliminent, mais ils gardent une conviction absolue que le monde entier les persécute et se ligue contre eux... Ah, misère de la condition humaine, et folie que le pouvoir !
avatar
Vicq d Azir

Messages : 1480
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 70
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par Comte d'Hézècques le Mar 03 Mar 2015, 11:53

MARIE ANTOINETTE a écrit:Pour comprendre les massacres de septembre, sans aller au fond du sujet nauséabond , je vous suggère de lire le livre de THEODORE GOSSELIN LENOTRE portant le même titre, qui éclaire les lecteurs d'une excellente culture.

MARIE ANTOINETTE Smileàè-è\':

Vous parlez de ce livre-ci ?



Moi je n'ai qu'un livre sur les massacres dans ma collection, écrit par Jean de la Varende si je ne me trompe pas.

Cet auteur a publié aussi un livre intitulé Les Châteaux de Normandie : itinéraire sentimental Paris, Plon, 1958
ça intéresserait sûrement notre Normande bien-aimée, que je confonds toujours avec une Bretonne :

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 3008
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 38
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par Mme de Sabran le Mar 03 Mar 2015, 13:11

Comte d'Hézècques a écrit:
ça intéresserait sûrement notre Normande bien-aimée, que je confonds toujours avec une Bretonne :

Kiki, moi ?!! :
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par Invité le Mar 03 Mar 2015, 21:49

Vicq d Azir a écrit:

En 1862, Viel-Castel révèle au public 66 témoignages, jamais encore publiés d'acteurs des massacres de septembre 1792. C'est l'horreur... Je vous en poste trois exemples.
La question, qui est toujours en débat, de savoir pourquoi une idéologie aux intentions généreuses peut déboucher sur la terreur est alors posée.
Je pense pour ma part que tous les rousseauistes se sont trompés: l'homme n'est pas bon par essence, ni mauvais d'ailleurs, mais les deux, selon les circonstances et l'histoire de chacun...
Et puis ces hommes étaient le fruit d'un ancien régime qui n'était pas particulièrement tendre non plus...

Edifiant !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par Mme de Sabran le Jeu 18 Juin 2015, 18:58

;

Un gentilhomme de Xaintonge, appelé M. de Mey, qui avait trouvé moyen d'échapper aux exécutions de Bicêtre, et qu'on avait incarcéré sur nouveaux frais dans notre prison, nous apprit d'épouvantables choses, et ce fut notamment qu'au château de Bicêtre dont il sortait, le massacre avait duré consécutivement pendant trois jours et deux nuits. Il paraît que les fusils, les massues, les sabres et les piques de la commune ne pouvant suffire à la férocité des meurtriers, on avait eu recours à des pierriers chargés à mitraille, et qu'on s'en servit contre une foule de prisonniers qui s'étaient déterminés à ne pas sortir du grand corps de logis, et qui s'étaient barricadés au fond de la deuxième cour. On fit donc entrer dans un vestibule au rez-de-chaussée, deux ou trois pièces de canon qui furent pointées contre ce noyau de révoltés et qui les pulvérisèrent indistinctement. Quand je dis indistinctement, ce n'est pas sans raison, car tous les fous et toutes les folles de cet hôpital étaient du nombre. Comme on ne leur avait donné rien à manger depuis le 3 septembre, ils avaient fini par aller se déchaîner ou se déverrouiller les uns les autres ; il y en avait un certain nombre à qui la vue du carnage avait fait recouvrer l'usage de la raison, et du reste il n'était pas un de ces aliénés qui ne fût dans les réfractaires à l'égorgement. C'est un fait assez remarquable en psychologie. Rien n'était plus affreux que leur sorte d'épouvante ou d'énergie de pur instinct. Ils n'en furent pas moins mitraillés sans rémission, et Dupont m'a dit que pendant soixante et douze heures de suite, on avait charroyé tous ces cadavres mutilés, de Bicêtre aux carrières de Montrouge, dans les tombereaux de la voirie, que les chiens de Paris, qui n'étaient pas moins affamés que les fous, suivaient à la trace du sang.

( Souvenirs
de la marquise de Créquy )

;
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par Invité le Jeu 18 Juin 2015, 21:18

Smileàè-è\': C'est horrible...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par Comte d'Hézècques le Ven 19 Juin 2015, 11:40

Digne d'un film d'horreur

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 3008
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 38
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les massacres de septembre 1792

Message par La nuit, la neige le Jeu 04 Fév 2016, 10:36

Hier, l'émission Au coeur de l'Histoire était consacrée aux "Massacres de septembre".



- Au cours des 20 premières minutes de l'émission, Franck Ferrand évoque l'histoire de François Journiac de Saint Méard, d'après son récit  : "Mon agonie de trente-huit heures, ou Récit de ce qui m’est arrivé, de ce que j’ai vu et entendu pendant ma détention dans la prison de l’abbaye Saint-Germain depuis le 22 août jusqu’au 4 septembre", et les notes de Théodore Gosselin, dit G. Lenôtre.

- La deuxième partie de l'émission, durant laquelle Franck Ferrand dialogue avec son invité, tente de replacer cet évènement dans son contexte et de l'expliquer.
Guillaume Mazeau, historien spécialiste de la Révolution française, répond donc à Franck Ferrand.

Emission qui part un peu dans toutes les directions Suspect , avec des récits et arguments historiques ou conceptuels disons...contrastés.  Idea
Mais elle reste intéressante, certainement.


Arrow Le lien vers l'émission : http://www.europe1.fr/emissions/au-coeur-de-l-histoire/les-massacres-de-septembre-2662077
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11714
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum