Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Aller en bas

Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par Mme de Sabran le Jeu 03 Déc 2015, 16:55



 Pierre-Joseph Redouté  

 ... « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »


;


Celui qui inonda l’Europe de brassées de roses est né au cœur de la forêt ardennaise verdoyante et giboyeuse en 1759.
La cité abbatiale de Saint-Hubert, protégée par le patron des chasseurs, voit naître Pierre-Joseph Redouté le 10 juillet.




Issu d’une longue lignée d’artistes, il en sera le plus célèbre grâce à son talent de peintre et son amour pour la botanique.
La famille Redouté, ne tenant pas salon et ne menant pas grand train, est heureuse mais modeste et ne peut lui offrir de grandes études. study


Pierre-Joseph doit travailler très tôt pour gagner sa vie, il quitte le cœur gros Saint-Hubert auquel il est tant attaché ; fini l’odeur de la mousse dans les sous bois, la rosée du matin sur les fleurs sauvages, le voile de brume dans les clairières se dévoilant pour laisser place aux rayons éclatants du soleil.





Il n’est pas romantique mais voue une passion précoce à la poésie de la nature et la botanique.
Pendant quelques années, tout comme son père avant lui,  il décore les salons des bourgeois provinciaux,  peint des portraits d’aristocrates et des tableaux religieux pour subvenir à ses besoins.

En 1782, il rejoint et assiste son frère Antoine-Ferdinand décorateur dans les théâtres parisiens.
Pierre-Joseph passe beaucoup de temps à composer des dessins au Jardin du Roi king dont les parterres sont un modèle exquis de fleurs rares et délicates.






Heureuse idée que ce périple dans la capitale , il y tente sa chance et celle-ci va bientôt lui sourire lorsqu’il fait la connaissance de Charles-Henri l’Héritier de Brutelle un magistrat du Roi passionné de botanique et René Desfontaines botaniste, membre de l’Académie des Sciences et Professeur au Jardin des Plantes. Very Happy







Doué d’un talent extraordinaire, il maîtrise à la perfection la douceur de l’aquarelle sur velin, délaissant ainsi la pesanteur de la gouache.
Très tôt il se consacre à une seule technique : l’aquarelle sur dessin au crayon sur vélin reproduite ensuite par gravure au pointillé. Ce médium lui permet de représenter le plus fidèlement la nature.
Il ne cherche pas à surprendre par illusionnisme comme Gérard Van Spaendock dans ses compositions florales très en vogue à cette époque mais bien davantage à atteindre une perfection d’analyse : la tension de la plante, ses couleurs, ce qui est important pour la reconnaître.
Dans le dépouillement de ses planches, la composition prend tout son sens : la plante est présentée frontalement dans le vaste espace du vélin et semble s’offrir au spectateur. Parfois le feuillage ou la tige débordent du cadre mais rien ne vient parasiter l’analyse naturaliste. Il s’accorde un jeu d’ombre et de lumière délicat pour le rendu des modelés. Et sa palette de couleurs très nuancée ajoute à l’exactitude de la représentation.





Le travail de Redouté navigue entre :

- l’encyclopédie d’une part par la quantité de planches peintes dans une tradition naturaliste, d’autre part par le discours scientifique présentant chaque plante
-  et les arts décoratifs pour lesquels il réalise quelques recueils à destination des illustrateurs de décors de porcelaine, de tissus…Il lui-même fournit des planches pour la manufacture de papiers peints de Mulhouse ou pour des porcelaines.








Il assiste dans leurs travaux l’Héritier et Desfontaines qui admirent la fraîcheur de son travail et l’aident à se lancer dans l’illustration botanique.
Poète aquarelliste, Redouté met son art au service de la science travaillant à la création d’herbiers avec les plus célèbres botanistes comme Lamarck (biologiste, gardien de l’herbier du Jardin des Plantes et père de « la théorie de l’évolution»).

Lors d’un séjour à Londres auprès de son ami l’Héritier en exil, il en profite pour visiter et tomber en extase devant les jardins royaux de Kew. drunken drunken drunken ( Redouté en extase : )






Un splendide parc de 30 hectares regorgeant de plantes exotiques dont une immense palmeraie et un riche herbier, dressé sur un soyeux tapis de gazon une originale pagode chinoise et,  tel un gigantesque vaisseau de verre flottant sur un océan de verdure, une serre tropicale ou abonde la flore rapportée de contrées lointaines.









Afin d’immortaliser ce moment d’étude botanique, il créé de nombreux dessins et des esquisses. Very Happy









De retour en France il est introduit à la Cour de Versailles auprès de Marie-Antoinette queen qui admire son travail et devient son mécène, il est nommé « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine », ce qui lui permet, pour son enrichissement artistique et son plus grand plaisir, d’accéder au jardin du Trianon.








Les roses sont à l'honneur, et, comme nous l'avons vu à l'exposition de Mme Vigée Le Brun, l'ornement indispensable de la beauté féminine . Ce n'est pas Mme de Lamballe qui nous dira le contraire ... N'est-ce pas, Félix !   :





Malgré les bouleversements politiques, il jouit d’une grande célébrité tant en France qu’en Europe, en 1792 son talent le propulse « Dessinateur de l’Académie des Sciences » et peintre officiel de l’Impératrice Joséphine pour laquelle il peint les décors du Château de Malmaison, une magnifique et impériale demeure plantée au milieu d’un exceptionnel jardin botanique orné d’une collection de plantes les plus rares.






Cet écrin renferme plus de 200 espèces de rosiers importés des quatre coins du monde, Redouté ne se lasse pas de peindre et d’admirer ces beautés de la nature. cheers






En 1809, il devient le professeur particulier de la seconde épouse de Napoléon, Marie-Louise.

Il est nommé « Maître de dessin au Muséum d’Histoire Naturelle » en 1824, et dispense ses cours à de prestigieuses personnalités ainsi la Reine Hortense, la duchesse de  Berry avant sa disgrâce, Marie-Adélaïde d’Orléans, la Reine Marie-Amélie (qui le nomme « Peintre des fleurs du cabinet de la Reine ») et sa fille la future Reine des Belges Louise-Marie d’Orléans…




Le 19 Juin 1840 célèbre mais pauvre, les publications d’illustrations botaniques étant moins prisées depuis les années 30, Pierre-Joseph Redouté quitte ce monde en laissant derrière lui d’innombrables ouvrages illustrés de son frais et délicat talent parmi lesquels il faut mentionner La Flore Antique de son ami Desfontaines, La Flore de Navarre de Bonpland (en charge des jardins du Château de Malmaison). Et dans ses propres publications, La famille de Liliacées, Monographie des Roses …

http://www.leportaildesantiquaires.com/index.asp?id=791

http://www.meublepeint.com/pierre-joseph-redoute.htm

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par Mme de Sabran le Ven 04 Déc 2015, 12:26

Mme de Sabran a écrit:


Le travail de Redouté navigue donc entre
 ;;;;   :

- l’encyclopédie d’une part par la quantité de planches peintes dans une tradition naturaliste, d’autre part par le discours scientifique présentant chaque plante .
-  et les arts décoratifs ...


;;;;;;;;;;;;;;;


La vie de Pierre-Joseph Redouté s’inscrit dans un contexte politique bouleversé : arrivé à Paris sous le règne de Louis XVI, il traverse la Révolution, le Consulat, l’Empire, la Restauration pour s’éteindre sous le règne de Louis-Philippe.






Ceci n'a pas entamé la montée de sa carrière car du point de vue culturel la France vit sous le Siècle des Lumières.
Ce courant novateur de progression de la pensée et de la recherche scientifique ne sera jamais interrompu par ces crises politiques. On envoie aux quatre du monde des savants explorateurs chargés de décrire, de récolter et de rapporter des spécimens en vue d’une meilleure compréhension du monde.   Very Happy

Au Jardin des plantes et au Muséum d’histoire naturelle, botanistes, chimistes, pharmaciens, répertorient et analysent tous ces nouveaux « matériaux ».
Au XVIIIe siècle Linné et les Jussieu affinent la classification des plantes dont les premiers jalons avaient été posés au XVIe siècle. Des scientifiques comme Lavoisier, Buffon, Cuvier, Lamarck prolongent l’élan novateur des Lumières.



;;;;;;;;;;;;;;;

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par Comte d'Hézècques le Ven 04 Déc 2015, 12:32

Bel homme, ce Redouté ! :

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 3011
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 38
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par La nuit, la neige le Ven 04 Déc 2015, 13:31

Merci pour ce bel exposé illustré !

Mme de Sabran a écrit:
La vie de Pierre-Joseph Redouté s’inscrit dans un contexte politique bouleversé : arrivé à Paris sous le règne de Louis XVI, il traverse la Révolution, le Consulat, l’Empire, la Restauration pour s’éteindre sous le règne de Louis-Philippe.

Et tout ceci grâce aux femmes et des fleurs...Very Happy

C'est vrai que je l'associe davantage à Joséphine, mais merci d'avoir rappelé qu'il avait été remarqué quelques années plus tôt par Marie Antoinette.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12037
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par Trianon le Ven 04 Déc 2015, 14:32

drunken Oh Eléonore, it is so charming ! J'adore, quel talent ce Pierre-Joseph Redouté.
J'aime bien le titre : "le Raphaël des fleurs". On n'en doute pas du tout avec ce que vous nous montrez.
Merci pour tout. :;\':;\':;
avatar
Trianon

Messages : 3064
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par Comtesse Diane le Ven 04 Déc 2015, 19:41

Très beau !  boudoi30 Je ne redoute pas !  
Des effluves sont arrivées dans ma maison !  boudoi30

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 7320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par Mme de Sabran le Ven 04 Déc 2015, 19:49

;

Ravie de vous faire plaisir !  cheers

Redouté et la Rosomanie  

;

C'est à une exposition consacrée aux célèbres Roses de Pierre-Joseph Redouté que vous convient la Ville de Saint-Hubert, le Musée Pierre-Joseph Redouté et le Master en Gestion culturelle de l'ULB.

Peintre à Paris de 1782 à 1840, Redouté a, pendant plus de cinquante ans, mis son art au service de la botanique. L'artiste reproduit avec talent et précision non seulement la flore européenne, mais également les spécimens végétaux rapportés des mers du Sud ou des Amériques par les expéditions scientifiques qui sillonnent les mers du globe aux 18e et 19e siècles.

Parmi ces plantes figurent les roses, dont l'acclimatation au Jardin du Roi - ensuite Jardin des Plantes du Muséum d'Histoire naturelle -, puis au Domaine de Malmaison, notamment, suscite un engouement bientôt qualifié de "rosomanie".





Animés d'une frénésie botanique, nombreux sont ceux, éclairés comme amateurs, qui achètent, échangent, plantent, greffent, sectionnent et bouturent, dans la région parisienne et ailleurs.
En ce début de XIXe siècle, les variétés de roses ne sont en effet pas pléthore. Les rosomanes s'efforcent donc de créer de nouvelles: ce sont les roses "anciennes", comme les "galliques" (Rosa gallica) ou les "cent feuilles" (Rosa centifolia).

Infatigable, Redouté visite de multiples roseraies, au rang desquelles celles de Vilmorin (Paris), de Descemet (Saint-Denis), de Godefroy (Ville d'Avray) et de Du Pont (Paris).
Redouté reproduit minutieusement chacune des roses qu'il découvre. Seuls ses ouvrages permettent aujourd'hui de contempler les roses anciennes, dont beaucoup sont malheureusement perdues.
Parmi ces ouvrages, il va sans dire que les Roses (1817-1824) occupent une place de choix.

Une fois les premières livraisons des Roses disponibles, la frénésie rosomaniaque gagne aussitôt les beaux-arts et les arts décoratifs: les motifs de roses prolifèrent tant dans les textiles que sur les porcelaines ou dans le mobilier.

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par Trianon le Sam 05 Déc 2015, 00:58

Pour ceux qui s'y connaissent mieux que moi : aujourd'hui en allant dans une grande surface, j'ai eu la surprise de voir de très jolies compositions de roses de toutes couleurs. Jusque là, rien de bien étonnant. Noël approche. Mais, la vendeuse m'expliquait qu'elle avait enlevé la "sève" (si je me rappelle bien et si j'ai bien compris car il y avait beaucoup de bruit), donnant à cette magnifique fleur le bonheur de devenir éternelle. En fait, elle ne se fane plus (seulement si on ne rajoute pas d'eau dans le vase). boudoi29  Les prix sont un peu chers. Mais, je me tate car j'adore cette fleur et l'avoir tous les jours devant mes yeux, quel enchantement.....
Qu'en pensez-vous, chers "botanistes" du Forum ?
avatar
Trianon

Messages : 3064
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par Invité le Sam 05 Déc 2015, 08:50

Cela me paraît incongru comme sorcellerie botanique...
J'espère qu'on vous confirmera cette possibilité de faire ... drunken 


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par Trianon le Sam 05 Déc 2015, 13:58

Difficile de faire confiance aujourd'hui, Majesté. La vendeuse m'a dit être passée à l'émission Boutique sur M6.
J'ai repris cette discussion dans "la folie de nos jardins", pour ne pas nous égarer du sujet sur P-J Redouté.
avatar
Trianon

Messages : 3064
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par Mme de Sabran le Sam 05 Déc 2015, 14:37

J'y saute !

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par Mme de Sabran le Sam 05 Déc 2015, 16:25



La fontaine Redouté

à Saint-Hubert


Il semble, qu'à Saint-Hubert, on ait pris rapidement conscience du prestige de l'illustre peintre :n,,;::::!!!: , car moins de cinq ans après sa mort, le 27 juillet 1845, le Conseil communal décide d'ériger, en ville une fontaine publique surmontée d'un buste « ...pour perpétuer la mémoire d'un de nos compatriotes dont la réputation est européenne...»

Ce magnifique monument fut construit suivant les plans de l'architecte Dumont de Bruxelles et selon ceux de Van Hove pour les sculptures, sur l'emplacement de l'ancienne maison communale rasée en 1854, qui se trouvait face à l'hôtel de Ville actuel (1864-1865). Le monument aménagé en plan circulaire fut édifié en pierres de taille bleues scellées avec du plomb.

« Précédé d'un emmarchement qui compense la dénivellation du terrain, le bassin est posé sur une base large, supporté par des consoles à volutes et partagé en quatre bacs par des socles qui se prolongent en contreforts.»

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par Mme de Sabran le Dim 06 Déc 2015, 18:18

;

Et maintenant faisons un petit saut au château de Compiègne ! :n,,;::::!!!:


Dans le deuxième salon de l’appartement de l’Impératrice, Etienne et Jean-Louis Dubois (deux frères) en tant que peintres décorateurs ont réalisé huit tableaux de fleurs.
Il s'agit de plantes rares d’après le célèbre recueil du botaniste Pierre-Joseph Redouté.

Admirez la beauté de ce salon ! Very Happy

















http://www.alrishalesyeuxdemavie.com/article-ma-visite-au-chateau-de-compiegne-60-2-5-64945493.html

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par Leos le Sam 09 Juin 2018, 21:49

Bonsoir,

Jolie histoire n'est ce pas?

Leos

Selenicereus grandiflorus est une espèce de cactus originaire des Antilles, du Mexique et d’Amérique centrale qui est plus communément appelée « Reine de la nuit » en référence à l’ouverture nocturne de ses fleurs extravagantes. Lorsque Carl von Linné le décrivit en 1753, c’était le cactus connu le plus grand de son époque ! Aussi appelé « Cactus vanille », ses fleurs jaunâtres ont la particularité de ne fleurir qu’une nuit à la fin du printemps ou au début de l’été en dégageant une odeur proche à celle de la vanille. C’était aussi la fleur préférée de la Reine de France Marie-Antoinette !
Un cactus qui avait les faveurs de la reine !

En effet, on raconte que Marie-Antoinette s’occupait l’esprit à observer quotidiennement la croissance de boutons sur un Cereus à floraison nocturne (Selenicereus grandiflorus) qui avait ses faveurs. Quand arriva le grand jour de l’éclosion de la première fleur, on fit venir le célèbre peintre Pierre-Joseph Redouté et il peint la fleur à minuit devant la cour et la famille royale. Ce fut quelques semaines seulement avant la proclamation de la République !

https://www.alsagarden.com/blog/selenicereus-la-plante-preferee-de-la-reine-marie-antoinette/
avatar
Leos

Messages : 354
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 49
Localisation : Zlin, Tcheque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par Mme de Sabran le Sam 09 Juin 2018, 22:48

Leos a écrit:Bonsoir,

Jolie histoire n'est ce pas?


Très très jolie, cher Leos, merci ! Very Happy
Je n'ai jamais lu cette anecdote nulle part . La croyez-vous authentique ?
Peu importe, c'est si poétique ...

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par Leos le Sam 09 Juin 2018, 23:12

Chere Eleanor,

Every statement contains a kernel of truth.
Chaque déclaration contient un noyau de vérité.

Comment le dites-vous en français?

Leos
avatar
Leos

Messages : 354
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 49
Localisation : Zlin, Tcheque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par La nuit, la neige le Dim 10 Juin 2018, 10:58

Merci Léos...
Je ne connaissais pas cette histoire ; et c'est la première fois que je lis que la fleur "préférée" de Marie-Antoinette serait celle d'un cactus...qui ne fleurit que la nuit.
Mais pourquoi pas ?  Smile

En revanche, la fin de l'histoire c'est à dire : Redouté qui peint une floraison, à minuit, devant la famille royale, et surtout peu avant la proclamation de la République, me semble très improbable.

Nous pouvons concevoir que ce cactus (très grand apparemment, et sous forme grimpante ou rampante), ait poussé dans les serres chaudes de Versailles, mais je l'imagine mal survivre aux Tuileries. Suspect
Y avait-il des serres dans le jardin des Tuileries ?

avatar
La nuit, la neige

Messages : 12037
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par Leos le Lun 11 Juin 2018, 07:41

Cher La Nuit la Neige,

Cette histoire me semble comme une anecdote .. / pas d'auteur .. pas de mémoire, journal, lettre .. rien de plus précis / avec la vraie fondation ... / La reine aime les fleurs, Redoute peintre ses fleurs ../
En passant, il a conservé cette position même pendant la révolution jusqu'en 1792 ...?

En termes de serres ..

Je sais à coup sûr qu'il y avait un jardin d'orangerie sur le terrain du jardin Tuilerie au bout de terrasse de Feuillants, où la reine et sa famille y allaient souvent.

il y avait plus de bâtiments .. Je ne sais pas si la serre...

Leos
avatar
Leos

Messages : 354
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 49
Localisation : Zlin, Tcheque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par La nuit, la neige le Mar 09 Oct 2018, 23:36

Les huiles sur toile de Redouté sont rares ; nous connaissons davantage ses nombreux dessins et aquarelles, et les gravures des planches botaniques dupliquées tant de fois...

Idea Présentée à l'occasion d'une prochaine vente aux enchères (le 30 octobre 2018, Christie's N.Y) :

- Pierre-Joseph Redouté (Saint-Hubert, Luxembourg 1759-1840 Paris)
Roses, tulips, peonies, marigolds, a carnation, an iris and other flowers in an earthenware vase with a garden tiger moth on a stone ledge

Oil on canvas (63.6 x 51.1 cm)


Photo : Christie's

Note au catalogue (extraits) :

This sumptuous bouquet of flowers arranged in a simple, terracotta vase, is a rare painting on canvas by Pierre-Joseph Redouté, the most celebrated painter of flower and plants in France in the late 18th and early 19th centuries.

Having mastered the technique of color stipple engraving and working at a time when patronage for lavish botanical publications was easily attainable, Redouté would publish about 2100 botanical plates over the course of his career, despite the political turmoil that ravaged France during the Revolution and its aftermath.
Meticulously detailed and often colored with a virtuosity that eclipses the work of his contemporaries, these prints illustrate over 1800 species of flowers in over 50 botanical books.

Such was his fame that in the 19th century, it was common for writers to refer to him as the “Rembrandt” and the “Raphael” of flowers.
Redouté’s admiration for the flower-pieces of earlier masters such as Jan van Huysum, Rachel Ruysch and his teacher, Gerard van Spaendonck, is easily recognized in the present work, which was surely intended to be a demonstration of his astonishing talent in rendering the wide range of textures, forms and colors found in Nature’s flora.
(...)


Photo : Christie's


Pierre-Joseph Redouté

Born in the Belgian Ardennes into a family of artists going back three generations, Pierre-Joseph received his early training from his father, Charles-Joseph Redouté (1715-1776), who worked primarily as a decorator for the Abbey of St. Hubert and for wealthy Luxembourg patrons.
At the age of 13, Pierre-Joseph left home to study painting in Liège, and subsequently earned a living working as an itinerate portrait painter and interior decorator in Luxembourg and Flanders.

In 1782, he moved to Paris to join his brother, Henri-Joseph, who was working there as an interior decorator.
In Paris, Redouté began producing engravings of flowers he carefully observed in the royal botanical garden, the Jardin du Roi.

He quickly came to the attention of Gerard van Spaendonck, Flower Painter to the King, who taught him how to paint in watercolor on vellum, a technique at which he excelled and, according to van Spaendonck, one in which he became more skilled than his master.

He also studied with the naturalist Charles-Louis L’Héritier de Brutelle (1746-1800), who instructed him in botany, providing him with the academic foundations necessary to illustrate his subjects with the scientific precision for which his work was so admired.
L’Héritier not only granted Redouté access to his personal botanical library, but also urged him to travel to England, where he encountered a host of new plants in the Royal Botanical Gardens at Kew.

Royal patronage soon followed, with a commission to produce, together with his brother, Henri-Joseph, paintings on vellum for the royal collection, the Collection des vélins,In 1786, he was appointed draughtsman to the cabinet of Marie-Antoinette, who granted him access to the gardens of Trianon at Versailles.


Photo : Christie's

Redouté produced illustration for botanical books throughout the Revolution, and following the Restoration,he enjoyed the patronage of Empress Josephine Bonaparte, who commissioned him to produce two extraordinarily lavish books illustrating the exotic plants in her gardens at Malmaison and Navarre: Jardin de la Malmason (Paris, 1803-1805), with text by E.-P. Ventenat, and Description des plantes rare cultivées à Malmaison et à Navarre (Paris, 1812-1823), with text by Claude-Antoine Thory.

At this time, his fame was such that Louis-Léopold Boilly included him in his 1798 masterpiece depicting a gathering of thirty-one prominent artists in the studio of Jean-Baptiste Isabey (Louvre, Paris), for which a preparatory life study capturing Redouté’s likeness is in the Palais des Beaux Arts, Lille.


Portrait de Pierre-Joseph Redouté
Louis-Léopold Boilly, vers 1800
Palais des beaux-arts de Lille
Photo : Joconde / Wikipedia


In his later years, Redouté served as Maître du Dessin in the Muséum National d’Histoire Naturelle in Paris and was appointed Chevalier of the Légion d’honneur in 1825.
Though he continued to produce engravings and books, his income fell drastically following Josephine’s death, though he refused to curb his expenditures and quickly fell into debt.

On 19 June 1840, he received the devastating news that the French government would not pay for an important flower painting that he had already begun. Shocked and plunged into despair, he suffered a cerebral hemorrhage and died the following day. Shocked


* Source et infos complémentaires :

Arrow Christie's N.Y : Auction Sale "Old Masters"


Dernière édition par La nuit, la neige le Mer 10 Oct 2018, 08:52, édité 1 fois
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12037
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Joseph Redouté, « Dessinateur et peintre du cabinet de la Reine »

Message par Mme de Sabran le Mer 10 Oct 2018, 08:24


...   les petites perles de rosée, sur les feuilles de la pivoine !  

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum