... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Mme de Sabran le Lun 12 Mar 2018, 14:27




Napo inspirait à Fersen un mélange de fascination / répulsion ...  
 (  tenez ! comme au prince de Ligne aussi )  
 De son côté, l'Usurpateur affectait de mépriser Fersen .  Ils se rencontreront pourtant en novembre 1797.  

Emile Dard fait de cette entrevue orageuse un compte-rendu scrupuleux .

La nuit, la neige a écrit:

Idea Je découvre aussi qu'Emile Dard a écrit un article sur les relations entre Napoléon et Fersen.
L'un des chapitres de cet autre livre, apparemment :








Après  avoir  signé  le  traité  de   Campo-Formio,   Bonaparte  quitta  Milan  le  17  novembre  1797,  à  neuf  heures  du  matin,  avec  trois  aides  de  camp,  Marmont,  Duroc  et  La  Valette,  Bourrienne,  son  secrétaire,  Yvan,  son  médecin.  Berthier  et  Juhot  devaient  le  rejoindre  à  Rastadt,  dans  le  pays  de  Bade,  où  il  se  rendait.  Murât  le  précédait  de quatre  jours.
Le  Directoire  l'avait  nommé  président  de  la  délégation  française   au  Congrès  où  devaient  se  régler   les   affaires   allemandes.

Suivant   Sa  propre   expression,   Bonaparte   voyagea   «  en  casse-cou   »,  brûlant  les  étapes,  marchant  la  nuit,   s'arrêtant   à  peine  pour  manger  ; partout  interrogeant,  observant,  agis-sant  ;  partout   parlant    en   maître.   Les   femmes,   écrit   La   Valette,  « passaient  la  nuit   sur  les  routes  pour  apercevoir  le  vainqueur  d'Italie   »,  qui  n'était  vêtu  que  d'un  uniforme  très  simple  ou  même  d'un   habit   civil.   Il  était  pâle,  maigre,  et  toussait  beaucoup.

Il  refusa   de  voir   M.  Necker   à  Coppet,  fit l'éloge de Rousseau,  mais  bouda Ferney,  car  « il  avait  des  griefs  contre  Voltaire  ».
Le  25 novembre, il fit   son  entrée  à  Rastadt,   dans  une  berline  à  huit   chevaux   entourée  d'un  détachement  de hussards  autrichiens.  La  petite  ville  badoise  était  illuminée   comme  pour  une   fête.   On   lui   avait  réservé  au  château  les  appartements  préparés  en  1713  pour  le  maréchal  de  Villars,  quand  il  vint  négocier  la  paix  avec  le  prince  Eugène  de  Savoie.
Il  croyait  que  les  plénipotentiaires    autrichiens,    convoqués   pour    le   1er   novembre,   « l'attendaient  avec  impatience  », et  il  avait  chargé  Murat  de  les  prévenir  de  son  arrivée.  Mais  il  fut furieux de ne trouver que  les  deux  plénipotentiaires  français,  Bonnier  et  Treilhard .  

Mais,    si   les   plénipotentiaires    autrichiens    se    faisaient    attendre,  les  princes  allemands,  grands  et  petits,  qui  voyaient  dans  le  Congrès une  excellente  occasion  de régler  leurs  affaires  particulières,  s'étaient  empressés  d'y  envoyer  leurs  délégués,  décorés  et  empanachés.

Le roi  de  Suède,  Gustave   IV,  en  tant   que   duc  de  Poméranie   et  garant   de  la  paix  de  Westphalie,   se   flattait  de  faire  admettre  au  Congrès  son  maréchal  de  la  Cour,  le  comte  de  Fersen,  avec  le  titre   d'ambassadeur.  


...     à  suivre !  Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33046
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Dominique Poulin le Lun 12 Mar 2018, 15:41



... Je suivrai cette aventure avec intérêt ! Cela me donne l'effet de deux planètes totalement dissemblables et étrangères.
avatar
Dominique Poulin

Messages : 2716
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Mme de Sabran le Lun 12 Mar 2018, 16:00



Je les imagine se regardant en chiens de faïence et tournant  les talons .
Enfin, non .  En principe, Fersen a une mission politique à remplir .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33046
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Comtesse Diane le Lun 12 Mar 2018, 16:40

Dominique Poulin a écrit:... Je suivrais cette aventure avec intérêt ! Cela me donne l'effet de deux planètes totalement dissemblables et étrangères.

Moi pareil .

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 7027
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Mme de Sabran le Lun 12 Mar 2018, 17:08


Qu'était   devenu   Axel   de   Fersen   depuis que  l'avait  frappé  comme  la foudre  la  nouvelle  de la  mort  de  la  Reine,  accompagnée  d'affreux  détails ?
 Il écrit dans  son journal intime : « Je  n'eus  pas  la  force  de  rien  sentir.  » Il  ne  se  reprit  à  vivre  que  dans  l'espoir  de  la vengeance  contre  « l'exécrable  et lâche nation..., nation  de cannibales...,  opprobre  du genre humain..., pourrie,   sans   mœurs,  sans  énergie,  faite   pour  l'esclavage ».
Il traînait sa mélancolie,  chaque année plus douloureuse à l'approche du mois de juin ou de la mi-octobre .

Il   venait   d'être   frappé   également dans   ses   ambitions,  car  Gustave  III,  son  ami  et  protecteur,  qui  conduisait  la  croisade  contre  la  Révolution,  avait  été  assassiné.  Son  frère,  le  duc  de  Sudermanie,  devenu  régent,  changea  de  politique.  Il  conclut  avec   le  Comité   de   Salut   public,  par   l'entremise   du   baron   de  Staël,  ambassadeur   de   Suède   à  Paris,  sous  l'influence  de  sa  femme,  un  traité  d'alliance  et  de  subsides  qui  mettait  la  Suède  dans  la  dépendance  de  la  France.    

Staël  et  Fersen   étaient   d'anciens   rivaux   devenus   ennemis.   Fersen   revint  en Suède,  « parmi  ses pins et  ses rochers  » qu'il  regrettait  alors  d'avoir  quittés.


Feu Gustav et ses frères :
Je pense que Sudermanie est en rouge ...


_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33046
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Mme de Sabran le Lun 12 Mar 2018, 17:10


Enfin non, je ne sais pas . Ils se ressemblent comme trois gouttes d'eau .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33046
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Dominique Poulin le Lun 12 Mar 2018, 17:53

Je dirais moi aussi que c'est le prince habillé de rouge ! Very Happy

La Suède dans la dépendance de la France ?!   Comment cela ? Shocked Par le biais des configurations d'alliances européennes ?
avatar
Dominique Poulin

Messages : 2716
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Mme de Sabran le Lun 12 Mar 2018, 18:42

Mais oui, qu'est-ce que c'est que ce pacte entre Gustav IV et le Comité de Salut public, par l'entremise du baron de Staël ?
J'espère que Momo saura nous le dire ... Shocked

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33046
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Mme de Sabran le Lun 12 Mar 2018, 19:20



Je cherche, je cherche, mais tout ce que je trouve est très vague .
Il s'agit d'un pacte de neutralité :



... un traité d'alliance et de subsides : c'est une dépendance économique .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33046
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Duc d'Ostrogothie le Lun 12 Mar 2018, 20:48

Mme de Sabran a écrit:
Feu Gustav     et ses frères :
Je pense que Sudermanie est en rouge ...


Tout à fait. Je suis au milieu , à ma droite Gustave III, à ma gauche le duc de Sudermanie.
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1038
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Mme de Sabran le Lun 12 Mar 2018, 20:51


Dis donc, Notre Grâce, tu as un seul costard ? Eventaille

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33046
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Mme de Sabran le Lun 12 Mar 2018, 20:54

Il y a tout de même le noeud noir qui change ! Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33046
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Duc d'Ostrogothie le Lun 12 Mar 2018, 20:59

Je change de couleur tous les jours, je te ferais dire. Shocked
Argenté le dimanche, mauve le lundi. J'aime les couleurs passe-partout.
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1038
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Mme de Sabran le Mar 13 Mar 2018, 10:15

Le  27  juin  1795,  il  écrit  :  «  La poste  arriva  et  m'apporta   la  fatale  nouvelle  de  la  mort  du  jeune  roi  Louis  XVII.   Cet  événement  me   fit   une   peine  sensible.  C'était  le  dernier  et  seul  intérêt  qui  me  restait  en  France.  A  présent,  je  n'y  en  ai  plus  et  tout  ce  à  quoi  je  tenais  n'existe  plus,  car  je  tiens  peu  à  Madame.  »
Et,  le 7 juillet  : « Il y  a aussi  le procès-verbal  de  l'ouverture  du  corps de  ce malheureux  enfant.  Ce qu'on  y  dit  de la  matière  scrophuleuse  est  plausible  pour  le public,  mais  ne peut  exister  pour   lui.   scratch   Son  enterrement  n'était  rien
 .  »
Ceci semble indiquer que Fersen ne croyait pas que l'enfant mort au Temple et dont il passait pour  le père,  fût  le  Dauphin.  Fersen  paraît  croire  ailleurs  que  l'enfant  mort  au  Temple  fut  empoisonné.  
Au  commencement  de  1796,  Fersen  se  rendit  à  Vienne  pour voir l'Empereur  et « la petite  Madame » qui venait  d'être  échangée   contre   les   conventionnels   livrés   par   Dumouriez.   Madame,  qui  ne  l'avait   pas  revu   depuis   Varenne,   rougit   quand  elle l'aperçut.  Il ne put  retenir  ses  larmes  et  sentit  ses  genoux  se dérober  sous lui  : «  Elle avait  la noblesse,  les  grâces  et  les  manières  de  sa  mère.  » Il  la  vit  en  public,  mais  on  ne  lui  permit  pas  d'entretien  particulier.  Si  l'on  s'est  ainsi  étendu  sur  les  preuves  si  intéressantes  de  la  fidélité  de  Fersen  envers  la  famille  royale,  c'est  pour  montrer  qu'elle  dominait  tous  ses  sentiments,  en  particulier  ses  sentiments  politiques.


Le jeune  roi de  Suède,  Gustave  IV,  devenu  majeur  depuis  le  1er  novembfe   1796,  commit  donc  une  grande  faute  en  désignant,  pour  le représenter  à  Rastadt,  un   homme  qui  ne  pouvait   être  que   suspect   à   Bonaparte   comme   au   Directoire.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33046
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Mme de Sabran le Mar 13 Mar 2018, 14:35


Mauvaise pioche ! Hop!

Mais Gustave IV, sous l'influence secrète de Fersen et de sa famille, revenait à la politique de son père. Par haine de la France révolutionnaire, il rappela de Paris M. de Staël, signataire du traité d'alliance. Le Directoire, justement blessé, refusa le successeur proposé, un certain Rehausen, russophile avéré, rappela son agent Perrochel, et une rupture diplomatique s'ensuivit en fait.
Épris de la grandeur passée de son pays, Gustave IV voulait reprendre les traditions glorieuses de Gustave-Adolphe et, après avoir rejeté la tutelle française, faire en Europe une rentrée sensationnelle. Fersen, familier des cours étrangères, lui parut, bien à tort, l'homme indiqué. Il le nomma grand maître de sa maison, maréchal du royaume et chancelier de l'Université d'Upsal. L'ayant ainsi couvert d'honneurs, il l'envoya au Congrès de Rastadt avec le titre d'ambassadeur, en sa double qualité de duo de Poméranie et de garant de la paix de Westphalie.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33046
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Dominique Poulin le Mar 13 Mar 2018, 14:37

Suite au pacte franco-suedois, cité par Eléonore plus haut, à bien y réfléchir la Suède après 1792 ne rentre pas où peu dans de grandes combinaisons de coalitions contre la France à l'instar de la Russie, l'Autriche ou l'Angleterre. Cette neutralité à mon avis avait pour base l'indépendance du royaume suédois et la tranquillité de ses eaux et ports.
avatar
Dominique Poulin

Messages : 2716
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Dominique Poulin le Mar 13 Mar 2018, 17:50

... Envoyer Fersen comme ambassadeur au Congrès de Rastadt et qui plus est pour de si grandes négociations diplomatiques paraît en effet bien curieux à nos yeux de contemporains !
Bonaparte il est vrai, même si il en a donné quelques apparences, Robespierre ne le mesestimait pas, ou encore le siège de Toulon ou l'ecrasement des royalistes devant l"église Saint-Roch, n'avait pas été un révolutionnaire acharné.
Mais envoyer Fersen ? L'amoureux de la reine, l'organisateur de Varennes, le tenant de la monarchie de droit divin, l'incarnation de la douceur de vivre si chère à la haute noblesse européenne avant 1789, quelle erreur de poids !
avatar
Dominique Poulin

Messages : 2716
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Mme de Sabran le Mar 13 Mar 2018, 18:08



Fersen  fit  son  entrée à  Rastadt  le  15 novembre,  dix  jours  avant  Bonaparte  et  s'établit   avec  faste  dans  un  bel  hôtel,  qui  appartenait  à  la  famille  Metternich.  L'arrivée   de  Fersen   à  Rastadt   fit   sensation.  
Toute  la  presse   européenne   commenta   la   nouvelle.  A    Londres,  on  déclara  que  c'était  « un  fait  très  important  ».  Les  journaux  de Paris  croyaient, non  sans raison,  Fersen  mêlé aux  intrigues  royalistes  et  à  l'espionnage  anglais.  Les  cabinets  signalaient  ses rapports  avec Montgaillard,  d'Antraigues  et  Fauche-Borel,  agents  des  Princes,  et  s'enquéraient   de  la  part  qu'il   aurait   prise  aux  tentatives  de  Montgaillard  pour  séduire  Bonaparte.  On parlait  de courriers qu'il recevait  et  envoyait  de  Francfort.
« Vous  avez  cru  comme  moi,  écrivait  Fersen  à  sa  sœur,  que  j'étais  oublié  à  Paris.  Eh  bien  ! nous  nous  sommes  trompés,  car  mon  nom  est  dans  toutes  les  feuilles  comme  chargé  de  suivre  ici  les  affaires   de  la  République   et  de  travailler   de   concert   avec  les  Anglais...  Je   suis  charmé  qu'on   me   croie   constant  dans  mes  principes,  mais  j'aimerais  mieux  qu'on  ne  parlât  pas  de  moi.  »
Son  arrivée  officielle   à  Rastadt  ne  lui  permettait  plus  de  passer  inaperçu.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33046
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Duc d'Ostrogothie le Mar 13 Mar 2018, 22:36

Mme de Sabran a écrit:

Toute  la  presse   européenne   commenta   la   nouvelle.  A    Londres,  on  déclara  que  c'était  « un  fait  très  important  ».  

Quelle rencontre incongrue en effet : Napoléon face au représentant de Marie-Antoinette !
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1038
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Mme de Sabran le Mar 13 Mar 2018, 22:45


...   représentant ?  Suspect  quelque chose comme  le gardien de sa mémoire plutôt .
Je comprends ce que tu veux dire, et je ne trouve pas le terme juste non plus .
Le temps s'était arrêté pour lui en ce mois d'octobre 93.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33046
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Mme de Sabran le Mer 14 Mar 2018, 12:55


« C'est un choix étonnant, écrivait Talleyrand, et même déplaisant. »
En même temps, il mettait en garde les plénipo-tentiaires français contre ce qu'il pensait être une intrigue.
Rien ne permet d'affirmer que le sentiment passionné que la Reine et son chevalier éprouvaient l'un pour l'autre ne soit pas demeuré pur. Toutefois, les contemporains le croyaient. ( ... ) les cours étrangères avaient fait de ces doutes une certitude. Pour toute l'Europe, c'était donc l'amant de la défunte Reine, l'homme de Varenne, un conspirateur royaliste que le roi de Suède venait d'envoyer à Rastadt.
La Suède n'était plus représentée à Paris. Le traité de Westphalie avait été abrogé par les accords postérieurs. Si l'on admettait la Suède au Congrès comme garante de ce traité, il faudrait aussi admettre la Russie comme garante du traité de Teschen. Bonaparte fut mis, dès son arrivée, au courant des inquiétudes du Directoire et des lettres de Talleyrand.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33046
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Comtesse Diane le Mer 14 Mar 2018, 16:51


Devait être dans ses petits souliers, l'gars Fersen ! Shocked

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 7027
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Mme de Sabran le Mer 14 Mar 2018, 17:00

Indeed, Comtesse, indeed ! Hop! D'autant que les deux plénipotentiaires français n'étaient pas du tout engageants : Treilhard, un ancien conventionnel régicide, qui se flattait d'avoir décidé le duc d'Orléans à voter comme lui ; Bonnier un homme dur, d'un caractère abrupt. Ils faisaient tâche parmi leurs nobles collègues avec leurs chapeaux ronds et leurs souliers fermés par des cordons au lieu de boucles. Mais le vainqueur d'Italie serait peut-être plus accessible. Ne se disait-il pas gentilhomme ? A Udine, il s'était montré courtois pour les diplomates autrichiens, malgré quelques accès calculés de colère ou d'orgueil. Son dévouement apparent au Directoire cachait bien des arrière-pensées et des vues personnelles. On venait justement de rapporter à Fersen des propos de Bonaparte, favorables au roi de Suède et annonçant une reprise des rapports diplomatiques entre les deux pays.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33046
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Dominique Poulin le Mer 14 Mar 2018, 17:24

...  Eventaille  Il est certain que l'effet devait faire tâche devant des adeptes de la Révolution Française et les représentants de l'Europe des rois ! Costumes, manières, éducations... Une sorte de choc des cultures de deux mondes étrangers !
avatar
Dominique Poulin

Messages : 2716
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... par Emile Dard, Bonaparte et Fersen

Message par Duc d'Ostrogothie le Mer 14 Mar 2018, 23:20

Comtesse Diane a écrit:
Devait être dans ses petits souliers, l'gars Fersen !   Shocked    

Laughing Laughing Laughing
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1038
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum