Versailles : avant le Château, l'Ecu

Aller en bas

Versailles : avant le Château, l'Ecu

Message par Mme de Sabran le Mer 16 Mai 2018, 15:05






Comme pour bien d'autres maisons royales, le choix d'élever un château à Versailles a certainement été déterminé par la chasse. Venant de Saint-Germain-en-Laye, qui était alors une des principales résidences de la Couronne, Louis XIII avait coutume de s'adonner à cette passion aux environs de Versailles. Les contraintes d'un retour en fin de journée, voire de nuit, incitèrent certainement le souverain à désirer avoir un "pied à terre" sur place plutôt que de loger dans la seule auberge des alentours, L'Ecu, dans laquelle il avait coutume de s'arrêter si le temps ne lui permettait pas de rentrer.
http://www.chateauversailles.fr/louis-xiii
Dans son livre Les hôtelleries, cafés et cabarets de l'ancien Versailles  
 paru le 1 janvier 2017 ,
Paul Henri Fromageot nous dit qu'à Versailles, dans la rue des Chantiers, se balance encore aujourd'hui au-dessus de la porte d'une auberge une enseigne " L'Ecu ", vieille plaque de tôle sur laquelle est grossièrement peinte une figure royale  !  

Avis à tous nos amis versaillais : la connaissez-vous, cette enseigne ?!!    Shocked   Very Happy

En 1601, un commandement de Mre Loys Ferrand, bailli de ce lieu, poursuivant le paiment de ses baillages, nous apprend qu'il élisait domicile, ainsi que le procureur fiscal,  " en l'hôtel où pend l'enseigne L'Escu ". Il s'agissait sans doute de l'hôtellerie décorée de cet emblême en exécution de l'ordonnance de 1577 qui avait enjoint à tous les hôteliers et cabaretiers du royaume " de placer des enseignes au lieu le plus apparent de leurs maisons ".
En 1601, l'unique auberge versaillaise était en droit de se parer de l'écusson de France, car plus d'une fois, dit-on, elle servit d'asile au roi Henri IV lorsqu'il s'attardait à la chasse dans les bois d'alentour.  Elle le mérita encore mieux lorsque le jeune Louis XIII put se livrer presque chaque jour à sa passion favorite dans ces grandes forêts parsemées d'étangs si favorables au gibier .
A partir de 1620, le  " Journal " du fidèle Héroard mentionne à maintes reprises que le roi a chassé et dîné à Versailles.  Or c'était à l'auberge que Louis XIII et sa suite s'arrêtaient ainsi pour dîner et, quoique Saint-Simon la traite de " très misérable cabaret " et de  " méchant cabaret à rouliers ", il y a leu de penser que l'hôtelier de l'Ecu, recevant fréquemment cette visite auguste et lucrative, ne devait pas manquer de s'approvisionner largement en victuailles de toutes sortes.
On sait que, dès 1624, Louis XIII songea à se créer un domaine à Versailles et qu'il dut y commencer quelques constructions ...


Et, pour finir gaiement, l'auberge de l'Ecu est également le titre d'une chanson paillarde  ( bénigne  Very Happy  )  .  
J'ignore si l'établissement en question est celui que fréquentaient nos rois Henri IV et Louis XIII ...
Mais voici !

L'AUBERGE DE L'ÉCU

Dans notre ville est venu (bis)
Un fameux joueur de Luth. (bis)
Pour attirer la pratique,
Il a mis sur sa boutique :
" A l'auberge de l'écu,
On apprend à jouer de l'épinette,
C'est ici qu'pour un écu
On apprend à jouer du ..."

Trou la la, trou la la,
Trou la, trou la, trou la laire,
Trou la la, trou la la,
Trou la, trou la, trou la la.

Toutes les filles de Paris, (bis)
De Versailles, de Saint-Denis (bis)
Ont vendu leurs chemisettes,
Leurs jarretières et leurs chaussettes,
Pour avoir un p'tit écu
Apprendre à jouer de l'épinette,
Pour avoir un p'tit écu
Pour apprendre à jouer du ...

Trou la la, trou la la,
Trou la, trou la, trou la laire,
Trou la la, trou la la,
Trou la, trou la, trou la la.

Une jeune fille se présenta (bis)
Qui des leçons demanda. (bis)
- Ah ! que tes leçons sont bonnes,
Il faudra que tu m'en r'donnes !
Tiens, volà mon p'tit écu
Pour apprendre à jouer de l'épinette
Tiens, voilà mon p'tit écu
Pour apprendre à jouer du ...

Trou la la, trou la la,
Trou la, trou la, trou la laire,
Trou la la, trou la la,
Trou la, trou la, trou la la.

Une vieille à cheveux gris (bis)
Voulut en tâter aussi. (bis)
- Par la porte de derrière,
Faites-moi passer la première.
T'nez voilà mon vieil écu
Pour apprendre à jouer de l'épinette
T'nez voilà mon vieil écu
Pour apprendre à jouer du ...

Trou la la, trou la la,
Trou la, trou la, trou la laire,
Trou la la, trou la la,
Trou la, trou la, trou la la.

- Vieille, retournez-vous-en (bis)
Et remportez votre argent, (bis)
Car ce n'est pas à votre age
Qu'on entre en apprentissage
Vous avez trop attendu
Pour apprendre à jouer de l'épinette,
Vous avez trop attendu
Pour apprendre à jouer du ...

Trou la la, trou la la,
Trou la, trou la, trou la laire,
Trou la la, trou la la,
Trou la, trou la, trou la la.

La vieille, en s'en retournant, (bis)
marmonnait entre ses dents : (bis)
- Ah ! vous me la baillez belle
De me croire encore pucelle.
Voilà cinquante ans et plus
Que je sais jouer de l'épinette,
Voilà cinquante ans et plus
Que je sais jouer du ...

Trou la la, trou la la,
Trou la, trou la, trou la laire,
Trou la la, trou la la,
Trou la, trou la, trou la la.

La morale de ceci (bis)
Je vais vous la dire ici, (bis)
C'est qu'quand on est jeune et belle
Il n'faut pas rester pucelle,
Faut donner son p'tit écu
Pour apprendre à jouer de l'épinette,
Faut donner son p'tit écu
Pour apprendre à jouer du ...

Trou la la, trou la la,
Trou la, trou la, trou la laire,
Trou la la, trou la la,
Trou la, trou la, trou la la.    




_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum