-15%
Le deal à ne pas rater :
Manette Xbox sans fil Pulse Red
50.99 € 59.99 €
Voir le deal
-13%
Le deal à ne pas rater :
Carte cadeau Cdiscount : payez 130€ et recevez 150€ pour les ...
130 € 150 €
Voir le deal

Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter

5 participants

Aller en bas

Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter Empty Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter

Message par La nuit, la neige Ven 25 Oct 2019, 10:21

Edité pour la première fois en 1989, cet essai sera à nouveau disponible, en format poche, dans toutes les bonnes librairies...

Libres et égaux (Nouvelle édition)
L'émancipation des juifs 1789-1791

Robert Badinter
Editions Le livre de poche (oct. 2019)
264 pages

Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter Libres10

Présentation :

« Rien ne me prédisposait à m’attacher à l’histoire de l’émancipation des Juifs sous la Révolution. Jusqu’au jour où, suivant pas à pas Condorcet, je rencontrai une délégation de Juifs, conduite par l’avocat Godard, venant demander en janvier 1790 à la Commune de Paris de soutenir leur cause auprès de l’Assemblée nationale.
Cet événement, si lourd de portée dans l’histoire des Juifs de France et d’Europe, a bien peu compté dans la Révolution. Pourtant, à l’analyser de près, il se révèle chargé de signification. Refuser aux Juifs le droit d’être des citoyens comme les autres, c’était leur dénier la qualité d’hommes comme les autres, et renier la Révolution elle-même.
Ainsi l’émancipation des Juifs apparaît en définitive comme une victoire de la force des principes sur la force des préjugés. »

____________

Idea Si le sujet vous intéresse, vous pouvez aussi revoir une séquence de la célèbre et regrettée émission Apostrophes, durant laquelle Robert Badinder présente son livre à Bernard Pivot.
C'était il y a trente ans... Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter 4099329125

La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 15288
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter Empty Re: Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter

Message par Mme de Sabran Ven 25 Oct 2019, 10:53

Deux ans avant la Révolution, Louis XVI avait accordé la liberté de culte aux Protestants et aux Juifs, par l'Edit de Tolérance de 1787 sur lequel il demande à Malesherbes de plancher.
Ces réformes qui occuperont aussi la Révolution scandalisent la très réactionnaire Madame Elisabeth.  Elle l'écrit à Angélique de Bombelles en termes étonnamment virulents.  La princesse voit la Révolution comme le châtiment bien mérité que Dieu inflige à une France impie.  Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter 3236493444

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 47452
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter Empty Re: Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter

Message par Mme de Sabran Ven 25 Oct 2019, 12:08


J'ai retrouvé la citation :
Lettre du 29 janvier 1791, à la marquise de Bombelles :

Je ne puis te rendre combien je suis en colère de ce décret. Il faudrait bien mieux se soumettre et attendre avec résignation la punition que le Ciel nous réserve, car il ne permettra pas que cette faute reste sans vengeance ( Shocked ) . Notre position actuelle prouve bien que Dieu a des jours de vengeance et que, s'Il souffre longtemps le mal, Il ne le punit pourtant pas avec moins de force quand l'ingratitude des hommes l'a fait monter à son comble .


_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 47452
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter Empty Re: Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter

Message par La nuit, la neige Ven 25 Oct 2019, 19:16

Mme de Sabran a écrit:Deux ans avant la Révolution, Louis XVI avait accordé la liberté de culte aux Protestants et aux Juifs, par l'Edit de Tolérance de 1787 (...)
Non, non, pas la liberté de culte.
Cet édit dit, de tolérance (le mot est important), consent seulement à ce que ceux qui n'étaient pas catholiques aient un état civil.
Encore est-il très restrictif, l'égalité de droits et la liberté de conscience ou de culte ne seront pleinement accordés que bien plus tard (pas même en 1789).

Idea Je cite Wiki :

L’édit de Versailles est un édit de tolérance signé par Louis XVI le 7 novembre 1787 et enregistré au parlement le 29 janvier 1788, qui permit aux personnes non catholiques de bénéficier de l'état civil sans devoir se convertir au catholicisme. Quant au culte, il précisait que « la religion catholique [...] jouira seule, dans notre royaume, des droits et des honneurs du culte public ».

L’édit de Versailles, communément connu sous le nom d’« édit de tolérance », donnait aux non-catholiques de France un statut juridique et civil, incluant le droit de contracter un mariage civil sans avoir à se convertir à la religion catholique qui demeurait la religion officielle du royaume de France.
Les principaux concernés furent les protestants mais aussi les juifs. La signature de l’édit de Nantes, le 13 avril 1598, par Henri IV avait initialement accordé aux huguenots la même liberté de pratiquer leur foi qu’à ses sujets catholiques, droits révoqués avec l’édit de Fontainebleau de Louis XIV le 18 octobre 1685. Malgré l’assouplissement de l’application de cet édit sous le règne de Louis XV, celui-ci est resté en vigueur pendant cent deux ans.

L’édit de Versailles conservait le catholicisme comme religion d’État du royaume de France, mais ses décrets réduisaient à néant l’édit de Fontainebleau en soulageant les non-catholiques — calvinistes, luthériens et juifs.
Toutefois, l’application de cet édit connut des exceptions dont la plus notable fut le Parlement de Metz qui prit des mesures en excluant explicitement les juifs. C'est ainsi qu'en 1789, les juifs du Sud-Ouest de la France purent participer à la rédaction des cahiers de doléances au contraire de leurs coreligionnaires de l'Est de la France.

L’édit de Versailles ne reconnaissait donc aucunement la religion protestante, mais il s’agit d'une étape importante dans la pacification des tensions du pays en signifiant officiellement la fin des persécutions religieuses en France.
Inspiré des arguments persuasifs d’éminents philosophes français et de personnalités littéraires de l’époque, comme Anne-Robert-Jacques Turgot et l’Américain Benjamin Franklin, ou même de simples pasteurs comme Jean Jarousseau, la mise en œuvre de l'édit est le fait conjoint de Malesherbes, ministre de Louis XVI, et de Rabaut Saint-Étienne, porte-parole de la communauté protestante de France.

Il faudra attendre deux années supplémentaires pour que la liberté religieuse soit enfin accordée à presque tous en France, avec la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen, tous les Juifs de France n'en bénéficiant qu'à partir de 1791.

* Source et infos complémentaires : Wikipédia - Edit de Versailles

______________


Idea Vous retrouverez l'énoncé de cet édit en ligne ici : Edit de Versailles 1787
Le mot "juif" n'est d'ailleurs pas écrit une seule fois.

Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter Eadit_10
Édit de tolérance (1787), signé par Louis XVI, accordant l'état civil aux non catholiques.
Archives nationales
Image : Wikipedia


Je cite quelques extraits :

Louis, par la grâce de Dieu, Roi de France et de Navarre : à tous présents et à venir ; salut.

(...)

La religion catholique, que nous avons le bonheur de professer, jouira seule, dans notre royaume, des droits et des honneurs du culte public, tandis que nos autres sujets non catholiques, privés de toute influence sur l'ordre établi dans nos états, déclarés d'avance et à jamais incapables de faire corps dans notre royaume, soumis à la police ordinaire pour l'observation des fêtes, ne tiendront de la loi que ce que le droit naturel ne nous permet pas de leur refuser, de faire constater leurs naissances, leurs mariages et leurs morts, afin de jouir, comme tous nos autres sujets des effets civils qui en résultent. A ces causes etc...

I
La religion catholique, apostolique et romaine, continuera à jouir seule, dans notre royaume, du culte public, et la naissance, le mariage et la mort de ceux de nos sujets qui la professent, ne pourront, dans aucun cas, être constatés que suivant les titres et usages de ladite religion autorisée par nos ordonnances.
Permettons néanmoins à ceux de nos sujets qui professent une autre religion que la religion catholique, apostolique et romaine, soit qu'ils soient actuellement domiciliés dans nos états, soit qu'ils viennent s'y établir dans la suite, d'y jouir de tous les biens et droits qui peuvent ou pourront leur appartenir à titre de propriété ou à titre successif, et d'y exercer leurs commerces, arts, métiers et professions sans que, sous prétexte de leur religion, ils puissent y être troublés ni inquiétés.
Exceptons néanmoins des dites professions, toutes les charges de judicature, ayant provision de nous ou des seigneurs, les municipalités érigées en titre d'office, et ayant fonction de judicature, et toutes les places qui donnent le droit d'enseignement public.

II
Pourront en conséquences, ceux de nos sujets ou étrangers domiciliés dans notre royaume qui ne seraient pas de la religion catholique, y contracter des mariages dans la forme qui sera ci après prescrite ; voulons que lesdits mariages puissent avoir dans l'ordre civil, à l'égard de ceux qui les auront contractés dans ladite forme, et de leurs enfants, les mêmes effets que ceux qui seront contractés et célébrés dans la forme ordinaire par nos sujets catholiques.

III
N'entendons néanmoins, que ceux qui professeront une religion différente de la religion catholique, puissent se regarder comme formant dans notre royaume un corps, une communauté ou une société particulière, ni qu'ils puissent, à ce titre, former en nom collectif aucune demande, donner aucune procuration, prendre aucune délibération, faire aucune acquisition, ni aucun autre acte quelconque. Faisons très-expresses inhibitions et défenses à tous juges, greffiers, notaires ou autres officiers publics, de répondre, recevoir ou signer lesdites demandes, procurations délibérations ou autres actes, à peine d'interdiction ; et à tous nos sujets de se dire fondés de pouvoir desdites prétendues communautés ou sociétés, à peine d'être réputés fauteurs et protecteurs d'assemblées et association illicites, et comme tels, punis suivant la rigueur des ordonnances.

IV
Ne pourrons non plus ceux qui se prétendaient ministres ou pasteurs d'une autre religion que la religion catholique, prendre ladite qualité dans aucun acte, porter en public un habit différent de celui des autres de ladite religion, n'y s'attribuer aucune prérogative ni distinction; leur défendons spécialement de s'ingérer à ne délivrer aucun certificats de mariages, naissances ou décès, lesquels nous déclarons dès à présent nuls et de nul effet, sans qu'en aucun cas, nos juges ni autres ne puissent y avoir égard.

V
Faisons pareillement défense à tous nos sujets ou étrangers demeurant ou voyageant dans nos états, de quelque religion qu'ils puissent être, de s'écarter du respect dû à la religion catholique et à ses saintes cérémonies, à peine, contre ceux qui se permettraient en public des actions ou des discours qui y seraient contraires, d'être poursuivis et jugés dans toute la rigueur des ordonnances, et comme le seraient ou devraient l'être en pareil cas ceux de nos sujets qui professent ladite religion.

VI
Leur enjoignons de se conformer aux règlements de police à l'égard de l'observation des dimanches et des fêtes commandées, à l'effet de quoi ne pourront vendre ni établir boutique ouverte lesdits jours.


VII
Voulons en outre que tous particuliers, de quelque qualité et condition qu'ils soient, établis dans notre royaume, et qui ne professeraient pas la religion catholique, soient tenus de contribuer, comme nos autres sujets, et à proportion de leurs biens et facultés, aux entretiens, réparations et reconstructions des églises paroissiales, chapelles, presbytères, logements des prêtres séculiers ou religieux employés à la célébration du service divin, et généralement à toutes les charges de cette nature, dont nos sujets catholiques peuvent être tenus.



Etc, etc.
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 15288
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter Empty Re: Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter

Message par Mme de Sabran Ven 25 Oct 2019, 19:41


L’édit de Versailles, communément connu sous le nom d’« édit de tolérance », donnait aux non-catholiques de France un statut juridique et civil, incluant le droit de contracter un mariage civil sans avoir à se convertir à la religion catholique qui demeurait la religion officielle du royaume de France.

Rah ! fichues religions !!!  Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter 319

C'était un tout petit pas en avant, bien timide, bien hésitant .  Mais, même s'il faut prendre note de la bonne volonté de Louis XVI, la société française de l'Ancien-Régime était d'un inégalitarisme insupportable,  inique.
Il était temps de faire la Révolution ...

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 47452
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter Empty Re: Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter

Message par Duc d'Ostrogothie Ven 25 Oct 2019, 20:46

L'amant de la reine - Fersen  Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter 2523452716  - étant protestant, il est certain que Marie-Antoinette était favorable à l'égalité des droits pour les protestants et les juifs.

Il est même fort possible qu'elle ait encouragé Louis XVI à signer l'édit de Tolérance de 1787 (point à creuser).

On sait que c'est à partir de 1787 que la reine monte au Conseil du roi et commence véritablement à prendre part à la chose publique.
Duc d'Ostrogothie
Duc d'Ostrogothie

Messages : 2830
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter Empty Re: Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter

Message par Gouverneur Morris Ven 25 Oct 2019, 23:36

Duc d'Ostrogothie a écrit:L'amant de la reine - Fersen  Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter 2523452716  - étant protestant, il est certain que Marie-Antoinette était favorable à l'égalité des droits pour les protestants et les juifs.

Fersen était protestant et circoncis ? Eventaille

Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter 3318396864
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 8637
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter Empty Re: Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter

Message par Comte d'Hézècques Ven 10 Sep 2021, 08:56

Gouverneur Morris a écrit:

Fersen était protestant et circoncis ? Eventaille

Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter 3318396864

Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter 170942358 Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter 170942358 Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter 170942358

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
Comte d'Hézècques
Comte d'Hézècques

Messages : 3903
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 41
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter Empty Re: Libres et égaux. L'émancipation des Juifs 1789-1791. De Robert Badinter

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum