L'Institut de France, ancien collège des Quatre-Nations

Aller en bas

L'Institut de France, ancien collège des Quatre-Nations Empty L'Institut de France, ancien collège des Quatre-Nations

Message par Gouverneur Morris le Jeu 08 Oct 2020, 18:28

Le Point nous informe ce jour des travaux de restauration d'ampleur que connaît actuellement le bâtiment de Le Vau :

Une librairie ouvrira à l'Institut de France début 2021
L'institution, qui abrite l'Académie française, multiplie les chantiers. Parmi eux, la création d'une « librairie des Immortels », à deux pas de la Coupole.
Par Baudouin Eschapasse

Ce jeudi 8 octobre à 18 heures, une vente aux enchères insolite se tiendra sous la Coupole. Organisée par la maison de vente AuctionArt et présidée par le commissaire-priseur Rémy Le Fur, elle dispersera 39 sièges de l'Académie française au bénéfice de la Fondation Minerve, qui œuvre notamment à la valorisation du patrimoine. Chacun des fauteuils, tendu de velours vert, sera associé au nom de l'un des « Immortels » qui y a siégé depuis les années 1980. Cette vente sera la toute première de ce type à se dérouler dans cette maison fondée en 1635 à l'initiative du cardinal de Richelieu.

Si ce mobilier est aujourd'hui mis en vente, c'est que l'Institut de France, créé pour sa part en 1795, est entré, depuis l'élection de Xavier Darcos au poste de chancelier, il y a trois ans, dans un grand programme de rénovation. Pendant l'été, d'importants travaux ont été conduits dans l'ancienne chapelle du collège des Quatre-Nations, construite par Louis Le Vau et transformée en salle de séances solennelles par l'architecte Antoine Vaudoyer en 1805.

Rénovation de la Coupole

Les sols creusés en gradins ont été dégagés de leurs fauteuils installés lors de la restauration précédente, en 1981. Ceux-ci ont été remplacés par des assises plus confortables et tapissées dans de nouvelles couleurs. Ceux destinés au public arboreront désormais une teinte bronze. Les autres, qui garnissent l'hémicycle sud, dominé par la tribune réservée au secrétaire perpétuel, restant verts.

« Ces deux couleurs se retrouvent dans l'habit des académiciens », souligne Xavier de Bergh, directeur du service Patrimoine et travaux de l'institut. Ces teintes se retrouvent également, mêlées à un bleu soutenu, dans les moquettes, qui ont été changées presque partout dans l'édifice et jusque dans les nouvelles tentures des salles de séances académiques du premier étage. Toutes les installations électriques ont été revues par la même occasion.

Cette campagne de travaux est estimée à 800 000 euros. Un montant sensiblement équivalent à celui du chantier qui a débuté, quai de Conti, le 2 septembre dernier. « L'objet de cet autre projet est de créer une librairie jouxtant la Coupole », explique Xavier de Bergh. L'arche reliant, depuis le XIXe siècle, la rue de Seine et les bords de fleuve va être fermée. Le passage vers le quai sera juste décalé de quelques mètres sur la droite, via une autre arche, précédemment murée et qui abritait jusqu'à l'été dernier des bureaux.
Création d'une librairie

« Ce faisant, nous allons recréer le passage tel qu'il existait à l'époque de Le Vau », complète Sybille de Gastines, porte-parole de la maison. La création d'une librairie à cet endroit n'est pas innocente. Ce passage était bordé, avant la Révolution, de stands de vente de livres. « Il s'agissait des ancêtres des bouquinistes, qui ont dû s'installer sur les bords de la Seine quand le passage a été fermé », rappelle Xavier de Bergh.

« Après la rénovation de la salle d'exposition du pavillon Comtesse de Caen, dont je me suis occupé il y a deux ans, la création de cette boutique [dont l'ouverture est annoncée au premier trimestre 2021, NDLR] devrait créer une électrolyse entre les deux bâtiments », décrit Jean-Michel Wilmotte, qui voit là un signe de modernisation de l'institut, au sein duquel il siège depuis 2017. « Quand j'évoque ces lieux, je dis souvent qu'il s'agit juste d'une galerie supplémentaire dans la rue de Seine », plaisante l'architecte.

Les travaux de mise en valeur du bâtiment devraient se poursuivre, tout au long de 2021, par un ravalement de façade et une restauration des mansardes, « dans leur état XVIIIe », entre la rue de Seine et la rue Mazarine. Un chantier qui parachèvera la campagne de travaux réalisée par André Gutton entre 1962 et 1968, mais aussi la création de l'auditorium ultramoderne que l'architecte Marc Barani, membre de l'Académie des beaux-arts (comme Jean-Michel Wilmotte), a livré l'an dernier et qui se niche dans les sous-sols de cette vénérable maison.

Source : https://www.lepoint.fr/culture/l-institut-de-france-se-refait-une-beaute-08-10-2020-2395524_3.php#

L'Institut de France, ancien collège des Quatre-Nations 2830b810
L'Institut de France, ancien collège des Quatre-Nations Ece2c910

Clichés personnels (septembre 2019 et janvier 2020)
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 7321
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum