L'art des découpures : figures en papier découpées

Aller en bas

L'art des découpures : figures en papier découpées Empty L'art des découpures : figures en papier découpées

Message par La nuit, la neige le Mer 15 Mai 2019, 10:06

Idea Une collection, prochainement proposée en vente aux enchères, nous donne l'occasion de découvrir ces charmantes créations, très proches des fameuses "silhouettes" que nous présentons dans ce sujet :

Arrow L'art du portrait en silhouette au XVIIIe siècle


Découpure :

Petit amusement qui a été jadis fort à la mode et qui consistait à découper, avec des ciseaux, des figures en papier, ou en vélin, en suivant tous les traits de la peinture ou de la gravure.
Au XVIIIe siècle les femmes s'amusaient beaucoup à la découpure.


"J'ai vu de lui des paysages en découpure sur des feuilles de papier blanc où la perspective était observée avec un art prodigieux"
(Marmontel, Mém. liv. VII, t. II, p. 342, dans POUGENS)

* Source : Littré

Les soirées d'hiver étaient longues... Eventaille


Idea Voici donc quelques exemples, présentés par la maison Leclere, à l'occasion d'une vente aux enchères organisée le 27 mai 2019.
La plupart date du début du XIXe siècle et de la fin du XVIIIe siècle.
Ne vous laissez pas abuser par la taille des images et les gros plans : très généralement, les dimensions de ces créations étaient toutes petites (elles sont notées dans les descriptifs) !  L'art des découpures : figures en papier découpées 3231074342  

L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1010
Le sacrifice d'Abraham.
Ecole de Genève
Remarquable découpure illustrant le livre de la Genèse où Dieu met à l'épreuve Abraham en lui demandant de sacrifier son fils unique Isaac. Un ange retient Abraham au moment où il s’apprête à baisser son bras meurtrier.
Papier blanc découpé, repercé au canif à l'endroit et à l'envers et à l'aiguille à l'envers.
XVIIIe siècle.
H. 125 mm L. 163 mm / Contrecollé sur une feuille de papier bleu roi. Encadrement de bois sculpté et doré.


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1011
Paysage idyllique d'un pont avec arbres et bateau.
Ecole de Genève
Papier blanc découpé, repercé et gaufré appuyé à l'endroit.
Fin du XVIIIe siècle.
H. 110 mm L. 145 mm / Contrecollé sur une feuille de papier bleu outremer. Encadré.
Provenance : ancienne collection famille Motter.


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1012
Pastorale à l'abreuvoir
Ecole de Genève
Découpure représentant une scène pastorale où figurent une paysanne puisant de l'eau à l'abreuvoir et un berger s'approchant d'elle.
Papier glacé noir, découpé, repercé et gaufré appuyé à l'envers.
Fin du XVIIIe, début du XIXe siècle.
(Rare plis)
H. 100 mm, L. 144 mm / Sur une feuille de papier vert pastel (insolé). Encadré.


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1013
La fileuse de laine.
Ecole de Genève
Découpure où se détache une fileuse assise dans un jardin idéalisé. Arbres, perroquet et vase fleuri.
Papier glacé noir, découpé, repercé, gaufré appuyé à l'envers.
Début du XIXe siècle.
H. 165 mm, L. 199 mm / Sur une feuille de papier rose pastel (insolé). Encadré.


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1014
Le kiosque.
Ecole de Genève
Découpure où figure une femme ramassant une fleur au pied d'un kiosque dans un jardin idyllique.
Papier blanc découpé, repercé, découpé au pli pour le kiosque.
Première moitié du XIXe siècle.
H. 94 mm, L. 127 mm / Sur une feuille de papier bleu pastel. Dans un cadre au nœud, de bois sculpté et doré.


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1015
La lavandière.
Ecole de Genève
Découpure où se détache une lavandière étendant son linge sur un fil au pied de deux arbres.
Papier glacé noir découpé, repercé, gaufré appuyé à l'envers.
Première moitié du XIXe siècle.
H. 135 mm, L. 113 mm / Sur une feuille de papier vert (insolée). Encadré.


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1017
L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1016
L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1018
Le Serment d'Amour.
Ecole de Genève
Rare tableau de papier découpé conçu comme une scène de théâtre où se détache en relief deux amants devant un temple de l'Amour. Un rideau de papier rouge en trois pièces dévoile la scène.
La composition est contenue dans un caisson de bois amovible retenu à un verre et son cadre de bois (remplacés) par deux crochets de fer forgé sur les cotés.
Papier blanc découpé, collé et plié. Fond de papier bleu marouflé.
Première moitié du XIXe siècle.
H. 28,5 cm, L. 35,5 cm, P. 15 cm
Provenance : ancienne collection Bridel, Lausanne.


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1019
Le retour au château.
Ecole de Genève
Découpure où se détache dans un ovale perlé, quatre personnages dont un cavalier, un chasseur, un randonneur et un pêcheur.
Papier blanc découpé, repercé, gaufré appuyé à l'envers.
Daté 1816 à l'encre brune.
H. 105 mm, L. 150 mm / Sur une feuille de papier glacé noir. Encadrement ovale.


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1020
Le pont et la cascade.
Attribué à Jacques-Laurent AGASSE (1767-1849)
Exceptionnelle découpure conçue pour être appréciée à la lueur de la chandelle représentant un pont dans un paysage idyllique, arbres, pêcheur, personnages, une cascade et un moulin à aubes.

L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1021

Papier blanc très finement découpé, repercé et gratté dans l'épaisseur.
Début du XIXe siècle.
H. 78 mm, L. 17 mm / Sur une feuille de papier blanc translucide.
Encadré entre deux plaques de verres, dans un cadre en bois sculpté et doré.


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1023
Découpure représentant des Amérindiens autours d'un feu de camp dans un paysage architecturé.
Signé "L.E.G. AN.7" et daté 1799.
Album genevois
Papier blanc découpé, repercé.
H. 200 mm, L. 303 mm / Contrecollé sur une feuille de papier bleu. Encadré.


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1024
La lecture champêtre
Attribué à Jacques-Laurent AGASSE (1767-1849)
Découpure représentant une scène pastorale où figurent une paysanne faisant la lecture à une enfant, entourées d’un âne et d’un bouc.
Papier blanc, découpé, repercé.
Première moitié du XIXe siècle.
H. 110 mm, L. 155 mm / Sur une feuille de papier bleu pastel. Encadré.


L'art des découpures : figures en papier découpées Captu283
Portrait en silhouette de Louise Toepffer, fille de Wolfgang Adam Toeppfer (1766-1847).
Jacques-Laurent AGASSE (1767-1849)
Papier blanc découpé, collé sur un rectangle de papier vert, inscription à la plume "Louise Töpffer à l'âge de 6 ou 7 ans - découpé par Agasse".
Début du XIXe siècle.
H. 116 mm, L. 77 mm / Sur une feuille de papier glacé noir. Encadré.


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1025
Les bergers à l'abreuvoir
Attribué à Wolfgang Adam TOEPFFER (1766-1847)
Un berger laisse s'abreuvoir deux chevaux et un autre est appuyé sur son bâton, son troupeau et un chien à ses pieds.
Papier blanc découpé et repercé.
Première moitié du XIXe siècle.
H. 140 mm, L. 180 mm / Sur une feuille de papier bleu pastel. Encadré.


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1026
La Mort surprenant le fagotier
Attribué à Wolfgang Adam TOEPFFER (1766-1847)
Dans un ovale, le paysan est surpris par un squelette brandissant une faux, les deux séparés par deux grands arbres s’érigeant au centre de la scène.
Papier blanc découpé, repercé, gaufré-appuyé à l'envers.
Fin du XVIIIe siècle, commencement du XIXe siècle.
H. 182 mm, L. 137 mm / Sur une feuille de papier bleu pastel. Encadré.


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1027
La demande en mariage du chasseur.
Ecole allemande ou genevoise
Découpure miniature où dans un riche paysage boisé : un chasseur à genoux demande la main de sa belle. A droite un brocard et son faon.
Papier blanc découpé, gravé par incision.
Première moitié du XIXe siècle.
H. 19 mm, L. 54 mm / Fixé à la cire rouge sur une feuille de papier bleu pastel (insolée). Encadré.


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1028
Paysage idyllique avec arbres, pâturages, bergers et pêcheur.
Attribué à Georges du PAN (1754-1808)
Papier blanc découpé.
Première moitié du XIXe siècle.
H. 124 mm, L. 208 mm / Contrecollé sur une feuille de papier bleu pastel. Encadré.


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1029
Paysage idyllique, pêcheur, personnages, arbres et pont.
Attribué à Georges du PAN (1754-1808)
Papier blanc découpé, repercé,
Début du XIXe siècle.
H. 179 mm, L. 239 mm / Sur une feuille de papier vert (insolée). Encadré.


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1030
Paysage idyllique, départ d'une barque avec pêcheur, chèvre, arbres et bâtiments.
Attribué à Georges du PAN (1754-1808)
Papier blanc découpé.
Début du XIXe siècle.
H. 238 mm, L. 180 mm / Contrecollé sur une feuille de papier noir glacé. Encadré.
Provenance : ancienne collection de Saussure.


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1031
Le roi Bonaparte.
Ecole de Genève
Découpure représentant l'empereur Napoléon Ier, un aigle à ses pieds, la tête ceinte d'une couronne grotesque. Il est entouré de deux loyaux sujets, dont l'un dépose sa coiffe au pied du "monarque". La composition dans un entourage de feuillages surmonté de drapeaux lacérés. Au pied, on lit : "Rois Bonaparte".
Papier blanc, découpé, assemblé, découpé au pli, repercé et poinçonné à l'aiguille.
Début du XIXe siècle.
H. 260 mm, L. 152 mm
Sur une feuille de papier noir. Encadré.
Provenance: ancienne collection Hugues Fontanet, Genève.

Les caricatures de Napoléon Ier sont, dans leur grande majorité étrangères et si françaises : postérieures à l’année 1812 – année de la fatale campagne de Russie.
Ce fait traduit bien entendu la condition de la censure française jusqu’à cette époque, et son relâchement relatif à partir des guerres de libération en Allemagne.


* Source et infos complémentaires : MDV Leclere - Vente du 27 mai 2019
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 12986
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'art des découpures : figures en papier découpées Empty Re: L'art des découpures : figures en papier découpées

Message par Mme de Sabran le Mer 15 Mai 2019, 11:51



Charmant !  adorable !  Que c'est délicieux !!!  Very Happy  

La nuit, la neige a écrit:Idea Une collection, prochainement proposée en vente aux enchères, nous donne l'occasion de découvrir ces charmantes créations, très proches des fameuses "silhouettes" que nous présentons dans ce sujet :

Arrow L'art du portrait en silhouette au XVIIIe siècle

Mais oui, nous pensons tout de suite aux tableaux en silhouettes !
Il faut bien remarquer en effet la similitude entre ces découpures et les silhouettes.    C'est à ce point que j'avais posté, dans le sujet d'Etienne de Silhouette, une scène de Maxime, film d'Henri Verneuil, dans laquelle nous voyons un artiste découper prestement le portrait de Michèle Morgan assise à la terrasse d'un café en compagnie d'un gentleman :

Mme de Sabran a écrit:

Henri Vidal souffle la belle Michèle à Charles Boyer.  Il lui dit son amour à une terrasse de café, un homme s'approche ...   dans ses mains  ( premier plan ) du papier une paire de ciseaux  ...

L'art des découpures : figures en papier découpées Captur15


Nos amoureux ne lui prêtent aucune attention et roucoulent toujours .   Echange de serments ...   L'homme leur tend leur portrait en silhouette et s'éloigne.   Very Happy

L'art des découpures : figures en papier découpées Captur38

http://marie-antoinette.forumactif.org/t3677-etienne-de-silhouette-le-ministre-banni-de-l-histoire-de-france-de-thierry-maugenest

Mais ce n'est pas tout !  Very Happy
Tu nous parles de  " découpures " , il y a aussi en matière de " découpage " l'Arte povera vénitien !  
Ne te semble-t-il pas que nous puissions faire le rapprochement ?

Cet art appelé « art du découpage » ou « marqueterie de papier » consiste à utiliser des motifs découpés dans des gravures ou divers papiers anciens et à les animer sur des meubles et des objets. Les artisans se servaient aussi de cette technique pour imiter les meubles laqués du Japon et de Chine.

L'art des découpures : figures en papier découpées 11010

Comme toujours (  Wink  ), nous avons un sujet là-dessus :
http://marie-antoinette.forumactif.org/t3209-la-marqueterie-de-papier-xviiieme-ou-arte-povera?highlight=povera
Décidément on découpait beaucoup au XVIIIème siècle .  C'était d'ailleurs le hobby de l'une des filles du prince de Ligne .
La différence   ( énorme, j'en conviens ) , c'est que les motifs existent déjà, en couleurs, et qu'il n'y a plus qu'à les découper et mettre en scène sur toutes sortes d'objets ou meubles.

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 38880
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

L'art des découpures : figures en papier découpées Empty Re: L'art des découpures : figures en papier découpées

Message par La nuit, la neige le Mer 15 Mai 2019, 22:09

Je n'ai même pas l'autorisation de citer le nom de cette collection sans avoir, au préalable, demandé leur autorisation... Shocked
A quoi bon créer un site internet ? L'art des découpures : figures en papier découpées 3236493444

Bref, c'est dire si je préfère éviter de poster quelques images ou l'intéressant texte de présentation des découpages d'un certain Jean Huber (1721-1786), illustre représentant de cet art, foncièrement genevois, est-il précisé.

Arrow A découvrir donc en cliquant......ICI
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 12986
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'art des découpures : figures en papier découpées Empty Re: L'art des découpures : figures en papier découpées

Message par La nuit, la neige le Jeu 16 Mai 2019, 23:00

Idea La présentation de cet objet passé en vente aux enchères nous donne l'occasion de citer l'intéressant descriptif de la maison de vente...
L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1060
Important tableau en découpures dit aussi canivet ou Scherenschnitt
Découpé au canif et pointe de graveur dans du papier blanc sur des plans successifs où se détachent un très riche paysage champêtre dans le goût de Laurent Agasse (1767-1849) (...)
Signé et daté Kugler fecit 1799 en bas à droite
présence du blason du canton de Genève en bas à gauche.
La composition est contenue dans un caisson de bois incurvé et amovible retenu à un verre et son cadre de bois doré par deux crochets de fer forgé sur les côtés.
Travail Suisse, Genève, 1799.
H. 50 cm, L. 64,5 cm, P. 18 cm.


Note au catalogue (extraits) :

(...)
La technique du découpage des pays européens s'avère être inspirée des reliures d'Egypte du VIIIe siècle. A la Renaissance, les première pratiques réalisées dans les couvents avaient pour vocation d’être vendues sur les marchés par les moines.
Les peintres réputés s’inspirent quant à eux de la légende de Pline "L’invention du dessin", afin de développer cette technique, largement diffusée dans les pays de culture germanique.
L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1061

Devenu populaire vers 1770 notamment grâce à la gravure, cet art adopte dès lors le nom de « portrait à la silhouette » ou plus simplement « silhouette » emprunt au nom du contrôleur général des finances, Etienne de Silhouette (1709-1767), amateur de cet art et dont le Château était orné de paysages et portraits d’ombres (1759).
L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1062

C’est au milieu du XVIIIe siècle que le portrait à silhouette connait son apogée, notamment avec la notoriété de Jean Huber l’Ancien (1721-1786), qui popularise la technique en y intégrant les grands sujets de genre de l’époque tels que la peinture de paysage, qu’il façonnait sous la forme de grands tableaux en découpures.
Les thématiques semblables au présent travail de Kugler telles que la chasse ou les promenade en famille y sont récurrentes.
Dès lors, la pratique genevoise développe un style lui étant propre, en se distinguant rapidement des motifs rustiques et colorés, typiques de la production suisse des pays d’Enhaut.
L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1063

* Source et infos complémentaires : MDV Leclere - Vente du 26 novembre 2018

A suivre... Hop!
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 12986
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'art des découpures : figures en papier découpées Empty Re: L'art des découpures : figures en papier découpées

Message par Mme de Sabran le Ven 17 Mai 2019, 09:07


C'est absolument inouï de finesse !!! L'art des découpures : figures en papier découpées 3595837 L'art des découpures : figures en papier découpées 3595837 L'art des découpures : figures en papier découpées 3595837

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 38880
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

L'art des découpures : figures en papier découpées Empty Jean Huber, dit Huber-Voltaire

Message par La nuit, la neige le Ven 17 Mai 2019, 11:15

Idea Et voici quelques informations au sujet de ce Jean Huber (dit Hubert Volaire) évoqué dans cette note :

Jean Huber, dit Huber-Voltaire (13 janvier 1721 Pregny - 21 août 1786 Lausanne)

Peintre, dessinateur, découpeur de silhouettes, graveur et militaire actif à Genève. Connu pour son abondante iconographie humoristique de Voltaire


L'art des découpures : figures en papier découpées Captu287
Autoportrait au pastel
Huber, Jean (dit Huber-Voltaire)
Musée de l'Athénée, Genève
Photo: SIK-ISEA, Zurich


Descendant de financiers genevois cosmopolites, Jean Huber est destiné par sa famille à la magistrature. Dans sa jeunesse, entre 1737 et 1741, il sert comme aide de camp de Guillaume VIII, vice-landgrave de Hesse-Cassel, puis sous les drapeaux de Charles-Emmanuel III, roi de Sardaigne, dans la guerre de Succession d’Autriche.
Il est capturé, puis relâché sur parole, après le siège de Cuneo au Piémont en 1745.
En 1747, il épouse Marie-Louise Alléon. Leurs deux fils, l’entomologiste François et le paysagiste animalier Jean-Daniel, naissent en 1750 et 1754. Entré au Conseil des Deux-Cents à Genève en 1752, il est élu auditeur des comptes de la Bourse française en 1756.

Dès 1755, Huber se fait connaître par de menus profils de Voltaire, son illustre voisin de Ferney, chantournés dans des cartes à jouer comme le Voltaire s’élançant dans les airs sur Pégase (vers 1768), et par des paysages, des scènes de genre et de mythologie antique taillés dans du parchemin ou du papier vélin préparé en blanc. Il appelle ces pièces de grand format «tableaux en découpures».

L'art des découpures : figures en papier découpées Fmc_0_11
Les danses de Voltaire
Jean Huber, 1775
Photo :  Swiss Arts Council Pro Helvetia


L'art des découpures : figures en papier découpées 40400810
Autoportrait au portrait de Voltaire
Jean Huber, dit Huber-Voltaire
Photo : Arthive.com


En 1760, son ami Augustus Henry Fitzroy, troisième duc de Grafton, offre au British Museum une bataille en découpure (perdue) qui devait ressembler au motif de La grande bataille (vers 1760) conservée au Musée Jenisch à Vevey.
Une deuxième grande découpure (perdue également) est offerte à la Bibliothèque Ambrosienne à Milan. En 1762, par l’entremise de Grafton, futur premier ministre britannique, Huber remet un ensemble de tableaux en découpures au roi George III d’Angleterre.
Par ailleurs, un ami parisien, Friedrich Melchior Grimm, éditeur de la feuille secrète La correspondance littéraire, l’aide à placer d’autres portefeuilles chez ses lecteurs d’élite tels la reine de Suède et le roi du Danemark.

L'art des découpures : figures en papier découpées Captu288
Cavalier et deux chevaux sur les berges du Léman
Jean Huber (dit Huber-Voltaire)
Vers 1785
Découpage sur papier vélin préparé en blanc
49,2 x 40,3 cm
Musée Jenisch, Vevey, Fondation William Cuendet et Atelier de Saint-Prex
Photo: SIK-ISEA, Zurich


L'art des découpures : figures en papier découpées Captu289
Paysans avec chariot de foin
Jean Huber (dit Huber-Voltaire)
Découpage dans papier noir
35,5 x 48,5 cm
Photo: SIK-ISEA, Zurich


L'art des découpures : figures en papier découpées Captu290
Le port d'Ouchy
Jean Huber (dit Huber-Voltaire)
vers 1785
Découpage sur papier vélin préparé en blanc sur esquisse au crayon de graphite
37 x 34,4
Photo: SIK-ISEA, Zurich


L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1064
Mendiant barbu assis sous un arbre
Jean Huber (dit Huber-Voltaire)
Découpage sur parchemin
26,8 x 20,2 cm
Photo: SIK-ISEA, Zurich


Vers 1765, Huber se lance dans la peinture de scènes de chasse et de paysage.
Peu après, toujours grâce à Grimm, l’impératrice Catherine II de Russie lui commande un cycle de peintures représentant la vie privée de Voltaire à Ferney.

Neuf toiles de cette série, qu’il baptise «La Voltairiade», sont conservées au Musée de l’Ermitage :

Gouverneur Morris a écrit:Présentée dans son intégralité à l'Hermitage Amsterdam dans le cadre de l'exposition consacrée à Catherine II en 2016, la série de Jean Huber (dont on a parlé dans le jeu de l’Hiver Wink) peignant des scènes de la vie du philosophe (...) :

L'art des découpures : figures en papier découpées Img_0512

L'art des découpures : figures en papier découpées Img_0513

L'art des découpures : figures en papier découpées Img_0515

L'art des découpures : figures en papier découpées Img_0516

L'art des découpures : figures en papier découpées Img_0514

L'art des découpures : figures en papier découpées Img_0517

L'art des découpures : figures en papier découpées Img_0521

L'art des découpures : figures en papier découpées Img_0522

L'art des découpures : figures en papier découpées Img_0523

L'art des découpures : figures en papier découpées Img_0520
Photos : Le Forum de Marie-Antoinette / Gouverneur Morris clichés personnels
Arrow Notre sujet : Catherine II achète la bibliothèque de Voltaire

Huber s’applique à ce projet en 1772–73 lorsque, pour la première fois, il séjourne à Paris, où il rencontre Denis Diderot et les peintres Maurice Quentin de La Tour, Joseph Vernet et Jean-Baptiste Greuze.
L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1066
Le dîner des philosophes ; Voltaire, d'Alembert, Condorcet, l'Abbé Maury, Diderot, La Harpe
Estampe attribuée et d'après Jean Huber, dit Huber-Voltaire
Vers 1772-73
Photo : Musée Carnavalet, Histoire de Paris


Musicien, fauconnier et cavalier accompli, Huber consacre les dernières années de sa vie à l’étude artistique et scientifique des chevaux et des rapaces. En 1784, il publie à Genève un traité sur le vol des oiseaux de proie, orné de planches dessinées par lui-même.

L'art des découpures : figures en papier découpées Captu291
Faucon, vu de derrière, tournant la tête vers la droite
Jean Hubert (dit Huber-Voltaire)
Eau-forte sur papier
Photo: SIK-ISEA, Zurich


Pour Goethe, qui le rencontra chez lui à Cologny en 1779, Huber était «du petit nombre des hommes complets que nous ayons rencontrés». Mais ses contemporains et la postérité l’ont reconnu principalement pour ses nombreux profils, dessins, estampes et peintures humoristiques représentant Voltaire.
Deux thèmes de «La Voltairiade», Le lever du patriarche et Voltaire et les paysans, furent chacun répétés au moins trois fois (et gravés aussi) ; un troisième motif, Voltaire menant un cabriolet (vers 1775), fut repris au moins une fois.
(...)
L'art des découpures : figures en papier découpées Capt1065
Voltaire à son lever à Ferney, dictant à son secrétaire Collini
Jean Huber, dit Huber-Voltaire
Huile sur toile, vers 1772
Photo : Musée Carnavalet, Histoire de Paris


L'art des découpures : figures en papier découpées 11940810
Voltaire et les paysans de Ferney
Jean Huber
Musée des Arts de Nantes
Photo : RMN-Grand Palais / Gérard Blot


L'art des découpures : figures en papier découpées 20166510
Voltaire dans un cabriolet
Jean Huber, dit Huber-Voltaire
Photo : Arthive.com


L'art des découpures : figures en papier découpées Jean_h10
Voltaire racontant une fable
Jean Huber
Huile sur toile, XVIIIe siècle
Photo : Wikipedia


Dans son œuvre peint ne concernant pas Voltaire, Huber s’inspira, tant pour le contenu que pour la forme, des petits maîtres hollandais italianisants du siècle précédent, notamment Philips Wouwermans, qu’il dut découvrir dans la galerie de peintures de Cassel ou dans le cabinet de son ami le patricien genevois François Tronchin.
Autodidacte en matière de beaux-arts, Huber fut médiocre sur le plan de la technique picturale.

Ce fut comme découpeur qu’il mit à profit ses talents pour le dessin et l’invention. «L’on eût dit qu’il avait des yeux au bout des doigts», fit remarquer l’écrivain parisien Jean-François Marmontel.
«Les mains derrière le dos, il découpait un portrait plus ressemblant même qu’il ne l’aurait fait au crayon.»
Ses tableaux en découpures disparurent complètement jusqu’en 1985, ce qui explique pourquoi l’homme et son œuvre restèrent longtemps mal connus et sous-estimés.

L'art des découpures : figures en papier découpées Piguet10

L'art des découpures : figures en papier découpées Piguet11

L'art des découpures : figures en papier découpées Piguet12
D'un ensemble de découpages (recueil)
Par Jean Huber et suiveur de
Vente du contenu du château d'Hauteville
Source photos et infos complémentaires : Piguet


Du vivant de Huber, Grimm comparait ses grandes découpures à l’art de Jean-Baptiste Greuze et du sculpteur Edmé Bouchardon. Denis Diderot qualifia de «belle et très belle» une découpure représentant une fête champêtre que son ami Grimm lui avait envoyée en 1759. Cependant, le salonnier semble ne pas avoir réellement goûté ces productions.

Huber était persuadé qu’il fallait envisager ses grandes découpures comme un type de sculpture. Genre sollicitant particulièrement le spectateur, d’où son originalité, ce sont, comme le dit l’artiste lui-même, «des tableaux qui laissent penser et qui font faire à l’imagination du spectateur ce que le simple contour indique».

Avec François Tronchin et le pastelliste Jean-Etienne Liotard, Huber fut l’un des fondateurs de l’école genevoise. Il fut peut-être le premier à employer ce concept, dans une lettre datée de 1783.
Le tableau en découpure, dont il fut l’inventeur, devint vers 1790 un genre artistique foncièrement genevois entre les mains de jeunes imitateurs tels Georges Du Pan, Michel Lullin de Chateauvieux et Jacques-Laurent Agasse.

Maître principal de son fils Jean-Daniel, Huber fut un initiateur important de la peinture pastorale à Genève. Comme Liotard, il servit sûrement de modèle à la génération montante de l’école genevoise.

L'art des découpures : figures en papier découpées Captu292
Vue de l' entrée de la Vallée de Chamonix
Jean Huber (dit Huber-Voltaire)
Huile, 36 x 51,8 cm
Musée de l'Athénée, Genève
Photo : SIK-ISEA, Zurich


Œuvres: Genève, Institut et Musée Voltaire; Musée d’art et d’histoire de Genève; Musée historique de Lausanne; Vevey, Musée Jenisch.

Sources: Moscou, Archives russes d'Etat des actes anciens, letrres de Huber à Grimm (Fonds 11, 30); Paris, Bibliothèque de l'Institut, lettres de Huber à Pierre-Michel Hennin (MS 1264); Paris, Bibliothèque nationale de France, lettres de Huber à Grimm (N.A.Fr. 6594); Genève, Bibliothèque publique et universitaire, Archives Baud-Bovy, dossiers sur Huber/Archives Tronchin, lettres de Huber (vol. 180, 190), lettres de Jean et Marie-Louise Huber à Henry Temple, deuxième vicomte Palmerston (Ms. var. 15/4 & 15/5); Vevey, Musée Jenisch, Fondation William Cuendet & Atelier de St-Prex, notes et textes inédits, croquis, dessins, découpures, gravures (non répertoriés).

Arrow  Source du texte : Garry Apgar, 1998, actualisé 2016 / http://www.sikart.ch/kuenstlerinnen.aspx?id=4023351
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 12986
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'art des découpures : figures en papier découpées Empty Re: L'art des découpures : figures en papier découpées

Message par MARIE ANTOINETTE le Ven 17 Mai 2019, 15:04

L'art des découpures : figures en papier découpées Img_1617
pour moi, ces objets avaient comme nom DES CANIVETS -
je possède aussi une comtesse de ténébres faite en allemagne sur linoleum !!!!!! travail moderne. L'art des découpures : figures en papier découpées 2523452716

MARIE ANTOINETTE Hop!
MARIE ANTOINETTE
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3253
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

L'art des découpures : figures en papier découpées Empty Re: L'art des découpures : figures en papier découpées

Message par Mme de Sabran Hier à 12:33

MARIE ANTOINETTE a écrit:
pour moi, ces objets avaient comme nom DES CANIVETS -

Si j'en crois WIKI , chère Marie-Antoinette, le canivet est une image toujours spécifiquement pieuse,  entourée en effet d'un cadre de dentelle de papier, ou parchemin, motifs découpés,  ciselés, à l'aide  d'un canif très aiguisé (d'où le nom de canivet, mot dérivant du canipulum médiéval, petit couteau utilisé par les enlumineurs et copistes pour tailler leur plume d'oie et parfois utilisé pour décorer certaines pages de motifs incisés dans le parchemin).

Il s'agit donc bien d'un art de découpure pour dessiner des fleurs, des feuilles à la manière des dentelles de tissu. Very Happy

L'art des découpures : figures en papier découpées 1302

https://fr.wikipedia.org/wiki/Canivet

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 38880
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

L'art des découpures : figures en papier découpées Empty Re: L'art des découpures : figures en papier découpées

Message par La nuit, la neige Hier à 12:45

La nuit, la neige a écrit:
Important tableau en découpures dit aussi canivet ou Scherenschnitt
X

Note au catalogue (extraits) :

La technique du découpage des pays européens s'avère être inspirée des reliures d'Egypte du VIIIe siècle. A la Renaissance, les première pratiques réalisées dans les couvents avaient pour vocation d’être vendues sur les marchés par les moines.
Les peintres réputés s’inspirent quant à eux de la légende de Pline "L’invention du dessin", afin de développer cette technique, largement diffusée dans les pays de culture germanique.

Devenu populaire vers 1770 notamment grâce à la gravure, cet art adopte dès lors le nom de « portrait à la silhouette » ou plus simplement « silhouette » emprunt au nom du contrôleur général des finances, Etienne de Silhouette (1709-1767), amateur de cet art et dont le Château était orné de paysages et portraits d’ombres (1759).

C’est au milieu du XVIIIe siècle que le portrait à silhouette connait son apogée, notamment avec la notoriété de Jean Huber l’Ancien (1721-1786), qui popularise la technique en y intégrant les grands sujets de genre de l’époque tels que la peinture de paysage, qu’il façonnait sous la forme de grands tableaux en découpures.
Les thématiques semblables au présent travail de Kugler telles que la chasse ou les promenade en famille y sont récurrentes.
Dès lors, la pratique genevoise développe un style lui étant propre, en se distinguant rapidement des motifs rustiques et colorés, typiques de la production suisse des pays d’Enhaut.
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 12986
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'art des découpures : figures en papier découpées Empty Re: L'art des découpures : figures en papier découpées

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum