Le château de Compiègne

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Re: Le château de Compiègne

Message par La nuit, la neige le Mer 17 Mai - 21:45

A mon avis, ce n'est pas gagné...
Mais le porteur du projet précise dans cet article qu'il demandera un rendez-vous avec notre nouvelle ministre de la Culture, dès son arrivée.

Je termine ce hors-sujet pour dire que j'aime beaucoup Actes Sud.
Une belle maison d'édition.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11540
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Compiègne

Message par Lucius le Mer 17 Mai - 21:53

La nuit, la neige a écrit:A mon avis, ce n'est pas gagné...
Mais le porteur du projet précise dans cet article qu'il demandera  un rendez-vous avec notre nouvelle ministre de la Culture, dès son arrivée.

C'est vrai qu'il n'y a pas d'autres urgences dans ce domaine ...
avatar
Lucius

Messages : 7793
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Compiègne

Message par La nuit, la neige le Ven 30 Juin - 23:32

Annoncée à l'occasion d'une prochaine vente aux enchères, organisée par la maison Marc-Arthur Kohn, le 7 juillet 2017 :

RARE PAIRE D'APPLIQUES «AUX JEUNES SATYRES»
Paris, époque Louis XVI, vers 1775
Bronzes dorés H. 40 cm




Note de l'expert :

Inspiré par les dessins de Louis Prieur (fig. 1), le modèle de cette rare paire d'appliques en bronze finement ciselé et doré fut réalisé pour Marie-Antoinette pour Compiègne.



Elle est comparable à celle appartenant à l'ancienne prestigieuse collection Doucet dispersée en 1912 (fig. 2).



Dans ces deux œuvres apparaissent un buste de jeune satyre aux oreilles pointues, émergeant d'une gaine à cannelures.
Il tient dans ses mains deux rinceaux en volutes qui se prolongent dans les deux bras de lumière en forme de corne d'abondance.
Les binets adoptent ainsi l'apparence d'une corbeille de fleurs et de fruits. On notera la qualité du drapé qui se noue au niveau de la ceinture du jeune satyre.
À l'amortissement, on observe une feuille d'acanthe, prolongée de feuilles de vigne et d'une grappe de raisins.

* Informations complémentaires et consultation du catalogue de cette très belle vente, ici :
http://fr.calameo.com/read/003441568df266f7f0939
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11540
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Compiègne

Message par Mme de Sabran le Sam 1 Juil - 10:27

La nuit, la neige a écrit:
Les binets adoptent ainsi l'apparence d'une corbeille de fleurs et de fruits.

Qu'est-ce que c'est que les binets ? Hop!

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 34746
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Compiègne

Message par Lucius le Sam 1 Juil - 11:15

Le tube métallique dans lequel s'enfonce la bougie.
avatar
Lucius

Messages : 7793
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Compiègne

Message par Invité le Sam 1 Juil - 11:38

Le terme "robinet" doit donc venir de celui de "binet" puisque la description des deux se ressemble....


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Compiègne

Message par Lucius le Sam 1 Juil - 11:55

Non, aucun rapport. Il s'agissait d'une description rapide et improvisée.
avatar
Lucius

Messages : 7793
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Compiègne

Message par La nuit, la neige le Dim 26 Aoû - 12:47

Lucius a écrit:
Le salon des jeux est le seul espace du château auquel ai été rendu un aspect XVIIIe.
(...)
La pièce comprenant originellement 40 pliants et 12 tabourets.

Je complète la description de l'appartement de la reine, et en particulier du mobilier du Salon des jeux évoqué par Lucius en page 3 de ce sujet, par cette annonce d'un lot, prochainement présenté en vente aux enchères (Ventes Christies Paris, le 10 septembre 2018), et la copie de la note de l'expert, qui est intéressante :

PAIRE DE PLOYANTS ROYAUX D'EPOQUE LOUIS XVI
LA MENUISERIE PAR JEAN BAPTISTE CLAUDE SENE, LA SCULPTURE PAR NICOLAS FRANCOIS VALLOIS, LA PEINTURE ET LA DORURE PAR LOUIS FRANCOIS CHATARD, SOUS LA DIRECTION DE JEAN HAURE, 1786-1787
En hêtre mouluré, sculpté, laqué blanc et doré, l'assise rectangulaire, le piètement en X centré d'un fleuron (...)

Provenance :
Livrée en 1786-1787 pour le Salon des Jeux de la Reine de Compiègne sur ordre de Jean Hauré.


Photo : Christie's Paris


Note au catalogue (extraits) :

Cette paire de spectaculaires ployants fait partie d’une livraison bien plus importante comprenant une centaine d’œuvres réparties entre Compiègne et Fontainebleau commandées au moment des grands réaménagements des appartements royaux et notamment ceux de Marie-Antoinette durant le dernier quart du XVIIIe siècle.

Le « Grand Projet » de Compiègne et Fontainebleau.

Bien que Compiègne fut déjà une résidence de premier plan sous Louis XIV où il aimait chasser et établir ses campements militaires, il faut attendre Louis XV et Ange-Jacques Gabriel pour voir le lancement du « Grand Projet » de rénovation en 1751. Malheureusement stoppé durant la guerre de Sept-Ans les travaux se termineront à l’orée de la Révolution.

En 1776 Jérôme Charles Bellicard, Contrôleur des Bâtiments, se retire et laisse alors la place à Louis Le Dreux de la Châtre, fidèle élève de Gabriel qui réalise notamment l’aile de la Reine où se trouvent le Salon des Jeux ainsi que l’aile centrale de la Cour d’Honneur.
En effet, c’est au cours de l’année 1782 que les appartements de la Reine sont déménagés conduisant à la création de nouveaux décors mais surtout de nouveaux ensembles mobiliers.

En 1784, Thierry de Ville d’Avray devenant le nouveau Directeur du Garde-Meuble Royal profite de ce climat favorable pour continuer et nourrir cette gigantesque politique de réaménagement à Compiègne et à Fontainebleau. Il fait appel à Jean Hauré, sculpteur qu’il impose comme son Régisseur.
Dans le même temps Marie-Antoinette profite de cette immense campagne de travaux lancé à Fontainebleau pour réaménager son Cabinet Intérieur, son Grand Cabinet ainsi que sa Chambre.

La commande de 1786 pour le Salon des Jeux de Compiègne.

C’est donc en mai 1786 que le Garde-Meuble commence à travailler sur le nouvel ameublement du Salon des Jeux de la Reine à Compiègne et notamment sur l’ensemble auquel appartient notre paire de ployants.

La livraison comprend alors quarante ployants, douze tabourets, un écran et un paravent.

La menuiserie est confiée à Jean-Baptiste-Claude Sené (1748-1803), la sculpture à Nicolas François Vallois (1744-1788) et la peinture et dorure à Louis François Chatard (1749-1819).

Tout droit sortis du répertoire antiquisant, ces ployants s’inspirent des sièges de forme curule.


Photo : Christie's Paris

A l’automne de la même année Marie-Antoinette et Louis XVI en profitent pour séjourner à Fontainebleau.
Malheureusement l’ameublement du Grand Cabinet n’étant pas encore achevé, Hauré prévoit l’envoi de vingt-quatre des ployants, douze tabourets, l’écran et le paravent de Compiègne vers Fontainebleau.

Le groupe de Compiègne fortement amputé par ce transfert se voit donc complété par une seconde commande où seront demandés aux mêmes artistes vingt-quatre ployants, douze tabourets, un écran et un paravent de même modèle.


Notre présente paire fait donc partie de cette suite de soixante-quatre ployants parfaitement semblables. Malheureusement, comme le souligne Pierre Verlet, en l’absence d’étiquette il nous est aujourd’hui impossible de déterminer de laquelle de ces deux commandes ils sont originaires.

Ce mobilier restera à Compiègne jusqu’à la Révolution où il sera par la suite dispersé et vendu à Paris sous le Directoire, le 12 floréal an V (2 mai 1797).
Après avoir brièvement rejoint le Luxembourg et les Tuileries, les ployants de Compiègne seront envoyés à Fontainebleau avec le reste du mobilier (ill. M. Jarry, Le Siège Français, Fribourg, 1973, fig. 34 et 223).

Douze seront placés dans la chambre de l’Empereur en Avril 1806. Tout au long du XIXe siècle, vingt-quatre d’entre eux resteront à Fontainebleau où ils sont à ce jour encore conservés (Inv. F595C). Le reste sera dispersé dans des collections privées ou dans des musées internationaux et notamment américains.
(...)

Arrow  Source et informations complémentaires : Christie's - Collection Juan de Beistegui


___________________


Arrow Visite détaillée de l'appartement de la reine à Compiègne, ici : http://marie-antoinette.forumactif.org/t628p50-le-chateau-de-compiegne#41670


Appartement du roi de Rome : Salon des jeux de la reine (ancien Appartement de la reine).
Photo : RMN-Grand Palais (domaine de Compiègne) / Thierry Le Mage


Où nous retrouvons quelques autres exemplaires de ployants :


Photo : Lucius (page 3 de ce sujet)


Etat avant restauration et mise en place de la tapisserie ?


Ployants
Sené Jean-Baptiste-Claude
Faisant partie de la série des 12 tabourets commandés en 1786 pour le salon des jeux de Marie-Antoinette au château de Compiègne.
Photo : RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot


Ils avaient été présentés en vente aux enchères, en 2010, chez Sotheby's :








A set of three ivory painted and parcel-gilt Royal pliants by Jean-Baptiste-Claude Sené (1748-1803) made for Queen Marie Antoinette's Salon des Jeux at the Château of Compiègne
One with the Château mark of Compiègne, two with the marque au fer of the Palais de Tuileries.
Photos : Sotheby's / Blog Eloge de l'Art : http://elogedelart.canalblog.com/archives/2010/07/07/18527148.html


Idea Ceux conservés au Metropolitan Museum (une paire) :




Folding stool (pliant), one of a pair
Marie Antoinette's Salon des Jeux at Compiègne, 1786

Maker: Jean-Baptiste-Claude Sené (1748–1803)
Decorator: Carved by Nicolas François Vallois (1738–1788)
Maker: Gilded by Louis-François Chatard (ca. 1749–1819)
Metalworker : Courbin (supplied the iron bolts placed at the crossing of the legs so that the stools could be folded)
Maker: Rosette-shaped bosses on bolt ends gilded by Chaudron
Photo : The Metropolitan Museum of Art



Idea Et encore, au château de Fontainebleau :


Ecran de cheminée du salon des jeux de Marie-Antoinette (Compiègne / Fontainebleau)
Jean Hauré, Nicolas-François Vallois, Jean-Baptiste-Claude Sené
Photo : RMN-Grand Palais (Château de Fontainebleau) / Daniel Arnaudet



Ployant
Jean-Baptiste-Claude Sené, Nicolas-François Vallois
Photo : RMN-Grand Palais (Château de Fontainebleau) / Gérard Blot
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11540
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Compiègne

Message par Mme de Sabran le Dim 26 Aoû - 13:08

Ce dernier est particulièrement adorable avec sa longue frange épaisse ...  Very Happy
Le ployant  ( j'aime cette orthographe ancienne  Wink  ) était bien pratique pour que se disposent aisément les larges paniers .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 34746
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Compiègne

Message par Mr de Talaru le Mar 28 Aoû - 14:08

J'aime beaucoup la soierie.

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
avatar
Mr de Talaru

Messages : 2418
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 59
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Compiègne

Message par hardouin le Mar 28 Aoû - 15:30

Merci pour ce très intéressant article! Pour information, les trois pliants à garniture verte ont été achetés pour Versailles et installés dans la chambre privée du roi, avec une nouvelle garniture :

(c) http://www.leglobeflyer.com/reportage-europe/reportage-836.html

hardouin

Messages : 106
Date d'inscription : 11/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le château de Compiègne

Message par La nuit, la neige le Lun 10 Sep - 11:33

Photos complémentaires, de l'ami Gouv', de quelques détails des beaux ployants de la Reine à Compiègne :






Clichés personnels / Gouverneur Morris
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11540
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum