Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Sam 21 Déc 2013, 17:32

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Kuchar10

Pastel réalisé par Kucharski à la prison du Temple, où il réussit à s'introduire entre le 26 janvier 1793 et le 1er avril 1793, pour voir la reine et dessiner son portrait.

A quelle date fut-il réalisé ?
Après le 26 janvier, puisque la reine est en habit de deuil à cette date (le 26 janvier, la reine reçoit ses habits de deuil), mais avant le 1er avril 1793 (Marguerite Jallut, "Marie-Antoinette et ses peintres"). En effet, le 1er avril 1793, sur le réquisitoire du procureur de la commune, le Conseil Général arrête : "Qu'aucune personne de garde au Temple ou autrement ne pourra y dessiner quoi que ce soit et que si quelqu'un est surpris en contravention au présent arrêté, il sera sur le champ mis en état d'arrestation et amené au Conseil général faisant en cette partie les fonctions de Gouvernement" (Archives Nationales, Police Générale F. 7. 4391). Il est à présumer que ces mesures furent prises, parce-qu'on avait eu connaissance d'une visite du peintre.

Comment avait-il pu oser cette tentative dangereuse? Par qui avait-il été aidé? La légende raconte que Kucharsky était garde national et que de service au Temple il avait vu la Reine. Rentré chez lui, il en avait esquissé les traits ; après une seconde visite, il avait achevé le portrait. Malheureusement pour la légende, le nom de Kucharsky ne se retrouve pas dans les listes des gardes nationaux ni dans le service du Temple. Il faut donc chercher une complicité ayant favorisé son dessein. Peut-être pour l'introduire plus facilement l'avait-on en effet revêtu d'un costume de garde national. Selon Marguerite Jallut, il est probable que ce fut Michonis qui le seconda.

Dans un des interrogatoires de la reine, le président lui demanda si les administrateurs Michonis, Jobert, Marino, et Michel, lorsqu'ils se rendaient près d'elle, n'amenaient pas d'autres personnes avec eux. Ils ne venaient jamais seuls, répondit-elle, et amenaient trois ou quatre personnes. Comme on lui demandait si c'était des administrateurs, elle répondit "je l'ignore".

S'il est très difficile de savoir comment Kucharsky pénétra au Temple, il est certain qu'il y pénétra
; la reine elle-même l'explique ainsi lors de l'un de ses interrogatoires : "Depuis votre détention au Temple, ne vous-êtes vous pas fait peindre? Oui, au pastel. Ne vous êtes-vous pas servie de ce prétexte pour recevoir des nouvelles de ce qui se passait dans les Assemblées législatives et conventionnelles ? Non. - Comment nommez-vous ce peintre? C'est Coestier, peintre polonais, établi depuis plus de vingt ans à Paris. - Où demeure-t-il? Rue du Coq-Saint-Honoré."

La prononciation polonaise modifiait déjà le nom, on retrouve dans la correspondance du peintre : Kouaski, Kouarski. La reine a-t-elle prononcé à la tchèque Koaské ou bien le greffier a-t-il mal entendu et transcrit le nom à sa manière? Cette dernière hypothèse est très vraisemblable, car le greffier appelle, Mme Auguié, la femme de chambre de la reine : Anguel.

Dès 1793, le tableau fut connu des émigrés. Fersen le fit chercher avec tous les objets qui avaient pu appartenir à Marie-Antoinette : "Tout ce qui vient d'elle me sera précieux."


Dernière édition par Cosmo le Dim 06 Avr 2014, 22:06, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Sam 21 Déc 2013, 17:37

Merci Cosmo de nous faire part de cette passionnante enquête de la grande Marguerite Jallut dont j'attends de lire ces écrits depuis très longtemps !!!!

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Sam 21 Déc 2013, 21:48

Les trois versions dites "originales" du portrait de Kucharsky:

1/ Premier pastel de la collection de la princesse de Tarente (dame du Palais de reine)

Publié pour la première fois dans un ouvrage du comte Walsh de Serrant.
Annoté par le duc d’Uzès :
"Ce portrait de la reine Marie-Antoinette a été dessiné au Temple après la mort du roi.
Il a été fait pour ma tante, la princesse de Tarente (Mlle de Chastillon)
."

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur10

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur11

Ce pastel était destiné à la plus dévouée des dames du Palais, la princesse de Tarente, née du Plessis-Châtillon, rescapée des massacres de Septembre et réfugiée à Londres grâce à son beau-frère le valeureux abbé de La Trémoille (Olivier Blanc, "Portraits de femmes"). princesse de Tarente étant décédée en Russie sans héritiers, le pastel est demeuré dans la famille de sa soeur, Mme de Crussol d’Uzès, et les descendants de cette dame l’ont apparemment conservé jusqu’à sa publication par le comte de Sarrent en 1901.
Ce portrait reste aujourd’hui non localisé.


2/Second pastel de la collection de la princesse de Tarente, décrit par Marguerite Jallut dans “Marie-Antoinette et ses peintres" (1955).

Ce portrait, que Marguerite Jallut a elle-même examiné et qu'elle considère comme l'original, a disparu pendant la seconde guerre mondiale.
Le tableau était accompagné de deux inscriptions manuscrites, la première presque effacée, la seconde en était une copie :
"Ce portrait de Marie-Antoinette, reine de France, a été peint par Koharski qui, se trouvant de service comme garde national au Temple après la mort de Louis XVI, parvint chaque fois à voir la reine. Il avait déjà peint cette princesse en 1780. Il traça ce dessin et jusqu'au moindre détail de ses vêtements de deuil."

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Marie-45
Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Marie_60
Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captu606

Olivier Blanc considère, quant à lui, que ce portrait n'est qu'une copie ultérieure de l'original.


3/ L’huile sur toile marouflée sur panneau de bois. Collection d’Arenberg, Bruxelles.
Dimensions : 25 X 20cm

Au dos, une inscription presque identique à celle figurant sur le second pastel ayant appartenu à la princesse de Tarente :
"Portrait de la reine Marie-Antoinette lorsqu’elle se trouvait au temple, et très exactement jusqu’à l’épingle même qui ferme son fichu, telle qu’elle était habillée peu de temps avant qu’elle fut transférée à la Conciergerie. Ce tableau est peint par Koharski (sic) qui avait fait le portrait de cette malheureuse princesse en 1780 ; il se trouva comme garde nationale de service au Temple, y vit la reine, la considéra avec grande attention, et, rentré chez lui, il s’occupa de la dessiner de mémoire ; il fut encore une seconde fois de service au Temple, examina de nouveau la reine, et de retour chez lui, il acheva le portrait. Je le tiens de Koharski lui même, je l’avais connus autrefois pour avoir été peint par lui, et il savait combien j’étais attaché à la reine. Ce tableau est l’original, il en a été fait ensuite par Koharski plusieurs copies et aussi par d’autres."
Signé : Auguste Arenberg.  

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur10

Gravure par Delooze.
Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Marie-46

Au centre, la mention : tiré du cabinet de SAS le prince Auguste d'Arenberg.
Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captu607


Dernière édition par Cosmo le Lun 30 Déc 2013, 15:43, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Sam 21 Déc 2013, 22:09

Les quatre portraits conservés à Carnavalet

1/ D'après Kucharsky, huile sur toile :

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur13

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur11

2/ Attribué à Kucharsky, huile sur toile :

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur12

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur14

3/ Portrait réalisé par Mlle Prieur sous la Restauration, d'après Kucharsky :


Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur13

4/ D'après Kucharsky ? (portrait non exposé) :

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur15

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Sam 21 Déc 2013, 22:44

Les portraits conservés au château de Versailles

1/ De Kucharsky

Huile sur toile / Achat à M. Delmas en 1893 .
Dimensions : 24 X 18 cm .
Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Image199


2/ Attribué à Kucharsky

Gouache.
Dimensions : 16x20 cm.
Préemption du musée. Vente May & Duhamel (2003, 54.000 euros).

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur16

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Sam 21 Déc 2013, 22:48

Portraits conservés au musée Lambinet

D'après Kucharsky

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur16

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur17


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Sam 21 Déc 2013, 22:49

Le portait de la chapelle expiatoire à Paris

Il s'agit d'une copie du portrait conservé au château de Versailles.

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur18


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Sam 21 Déc 2013, 22:53

Cosmo a écrit:3/ Portrait réalisé par Mlle Prieur sous la Restauration, d'après Kucharsky :
Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur13
Sophie Prieur est allée peindre la Reindre dans Son cachot de la Conciergerie .
La peinture ne date donc pas de la Restauration.

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Sam 21 Déc 2013, 22:55

Les portraits conservés dans des collections privées


Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur19

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur20

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur21

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur22

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Sam 21 Déc 2013, 22:59

Le portrait identifié par Olivier Blanc comme étant celui de Marie-Antoinette en demi-deuil
Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur23

Collection privée. Marie-Antoinette en demi-deuil après l'assassinat de la princesse de Lamballe, selon Olivier Blanc ("Portraits de femmes").

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Sam 21 Déc 2013, 23:03

Majesté a écrit:
Cosmo a écrit:3/ Portrait réalisé par Mlle Prieur sous la Restauration, d'après Kucharsky :
Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captur13
Sophie Prieur est allée peindre la Reindre dans Son cachot de la Conciergerie .
La peinture ne date donc pas de la Restauration.

Bien à vous.

Voici ce que dit Marguerite Jallut à ce sujet : "On a coutume de nommer "Marie-Antoinette à la Conciergerie" une peinture de Prieur d'après Kucharski, en croyant qu'il s'agit de Jean-Louis Prieur, juré du Tribunal révolutionnaire, en réalité c'est l'oeuvre sous la Restauration, d'une certaine Mlle Prieur, un peintre modeste que secourut Charles X, puis Louis-Philippe." (M. Jallut in Marie-Antoinette et ses peintres).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Mme de Sabran le Dim 22 Déc 2013, 01:35

Cosmo a écrit:Le portrait identifié par Olivier Blanc comme étant celui de Marie-Antoinette en demi-deuil

Ah oui, nous avions eu toute une polémique sur l'identité du sujet, Marie-Antoinette ou pas Marie-Antoinette ?
C'est vrai que ce n'est pas facile à démêler . Mais je vois ci-dessus, dans tout ce que tu nous as posté là, des portraits qui me paraissent encore plus éloignés de l'image que je me fais de la reine ...
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 38478
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Dim 22 Déc 2013, 01:45

Mme de Sabran a écrit:
Cosmo a écrit:Le portrait identifié par Olivier Blanc comme étant celui de Marie-Antoinette en demi-deuil

Ah oui, nous avions eu toute une polémique sur l'identité du sujet, Marie-Antoinette ou pas Marie-Antoinette ?
C'est vrai que ce n'est pas facile à démêler . Mais je vois ci-dessus, dans tout ce que tu nous a posté là, des portraits qui me paraissent encore plus éloignés de l'image que je me fais de la reine ...
Je ne suis pas un expert en peinture, mais en regardant ce portrait identifié par O. Blanc comme étant celui de la reine, et en le comparant avec les autres Kucharsky, il me semble avoir affaire à deux artistes complètement à l'opposé, tant pour le coup de pinceau, que pour la texture, ou pour le volume de la figure...  Question

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Dim 22 Déc 2013, 02:06

Cosmo a écrit:Voici ce que dit Marguerite Jallut à ce sujet : "On a coutume de nommer "Marie-Antoinette à la Conciergerie" une peinture de Prieur d'après Kucharski, en croyant qu'il s'agit de Jean-Louis Prieur, juré du Tribunal révolutionnaire, en réalité c'est l'oeuvre sous la Restauration, d'une certaine Mlle Prieur, un peintre modeste que secourut Charles X, puis Louis-Philippe." (M. Jallut in Marie-Antoinette et ses peintres).
Voilà ce pour quoi on rencontre / confond souvent Sophie Prieur avec Jean-Louis Prieur...
Pour moi c'est ce portrait (de ceux de la Reine en veuve, évidemment) qui me touche le plus tant j'y lis de choses dans le regard myope de Marie-Antoinette !

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Dim 22 Déc 2013, 04:39

Mme de Sabran a écrit:
Cosmo a écrit:Le portrait identifié par Olivier Blanc comme étant celui de Marie-Antoinette en demi-deuil

Ah oui, nous avions eu toute une polémique sur l'identité du sujet, Marie-Antoinette ou pas Marie-Antoinette ?
C'est vrai que ce n'est pas facile à démêler . Mais je vois ci-dessus, dans tout ce que tu nous as posté là, des portraits qui me paraissent encore plus éloignés de l'image que je me fais de la reine ...

Il y a eu beaucoup de copies médiocres du portrait de Kucharsky, souvent réalisées par des peintres de deuxième ou troisième catégorie.
En revanche, les copies réalisées par Kucharsky lui-même sont de très bonne qualité. Par exemple, celle-ci, qui se trouve dans une collection privée :  Very Happy 

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Img_1810

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par MARIE ANTOINETTE le Lun 30 Déc 2013, 16:02

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) 415qc510

Je venais de chercher la photo du livre d'OLIVIER BLANC montrant ce portrait "MARIE ANTOINETTE" car je viens de découvrir que son propriétaire est Mr GARCIA et qu'il se trouve dans le salon de compagnie du CHATEAU DU CHAMP DE BATAILLE  (j'ai reçu ce matin, le monstre /papier sur ledit château).

Je continue à prétendre que ce n'est pas la Reine , surtout avec son petit NOEUD/NOEUD sur la tête !!!!!!
on peut comparer avec le tableau présenté ci- dessus dans le présent  post .... on ne reconnait pas notre Reine avec cette expression sévère  - les lèvres serrées et un joli petit nez droit.

MARIE ANTOINETTE :Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) 2028181902
MARIE ANTOINETTE
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3223
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Lun 30 Déc 2013, 16:49

Non, ce n'est pas la Reine, pour moi non plus !!!!

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Lun 30 Déc 2013, 16:54

Et comment M. Olivier Blanc est-il arrivé à la conclusion que cette dame est la reine?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Leos le Mar 31 Déc 2013, 10:39

Bonjour,
Sophie Prieur est allée peindre la Reine dans Son cachot de la Conciergerie .
La peinture ne date donc pas de la Restauration.

Je voudrais dire, que André Castelot a menti les visites de peintre Prieur à la Conciergerie.
C'était possible? Non
Leos
Leos
Leos

Messages : 392
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 49
Localisation : Zlin, Tcheque

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Dim 06 Avr 2014, 05:05

Je reviens sur ce fameux portrait de la reine par Kucharsky, qui se trouve actuellement au château de Champ de Bataille.

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captu139

Le gros noeud blanc que l'on voit sur la tête de la reine n'a, contrairement à ce que j'ai pu lire ça et là, rien d'extraordinaire. On retrouve le même noeud blanc sur le tableau de Jean-Jacques Hauer "Les adieux de Louis XVI à sa famille le 20 janvier 1793". Manifestement, à cette date, Marie-Antoinette porte déjà le deuil (de la princesse de Lamballe sans doute, comme l'indique Olivier Blanc), avec un gros noeud blanc sur la tête.

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Les_ad10

Pour moi, le portrait que l'on voit en couverture de l'ouvrage d'Olivier Blanc représente bien Marie-Antoinette.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Mme de Sabran le Dim 06 Avr 2014, 09:17




Je trouve une certaine ressemblance avec le portrait d'après Joseph Hickel.

Pourtant, sur l'un elle est jeune et jolie, sur l'autre âgée et meurtrie.


Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Ma_sua10Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captu139



...   même si, comme le dit notre Marie-Antoinette ( à nous  :Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) 2028181902  ), le nez n'est pas assez aquilin.  Il y a un je ne sais quoi d'indéfinissable ressemblance dans les deux oeuvres .  
Nous avions eu cette discussion sur ce Kucharsky,  dans le C.D.B.  .   J'avais déjà opté pour Marie-Antoinette à l'époque .
C'est mon impression .

François et moi avons vu ce tableau, un jour que nous visitions ensemble le château de Champ de Bataille en Normandie...
Si j'ai bon souvenir, François, très ému, y voyait bien Marie-Antoinette, lui aussi ...

.


Dernière édition par Mme de Sabran le Dim 06 Avr 2014, 10:00, édité 2 fois
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 38478
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Dim 06 Avr 2014, 09:57

Très juste ! Il y a une très forte ressemblance entre les deux portraits.  :n,,;::::!!!: 

Voici également une comparaison entre Marie-Antoinette à l'âge de 37 ans et sa mère, à l'âge de 45 ans (portrait de Marie-Thérèse signé daté "Hagelgans Wien 1762" - vendu aux enchères au mois de juin 2011) :

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Captu140

Les arcades sourcilières, le nez, les lèvres et le menton sont identiques.  Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Dim 06 Avr 2014, 10:49

Il peut représenter Marie-Antoinette, ce portrait ne Lui ressemble pas.
Kucharsky a une patte lorsqu'il peint la Reine qu'on ne retrouve pas ici. A un point tel que je pensais encore être en présence d'un portrait d'un autre artiste...
Décidément je ne retrouve pas Marie-Antoinette dans cette femme trop âgée!

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Mme de Sabran le Dim 06 Avr 2014, 10:55



C'est le visage d'une femme qui a beaucoup souffert et beaucoup pleuré .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 38478
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Invité le Dim 06 Avr 2014, 10:57

C'est cela : elle est atteinte dans sa chair.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793) Empty Re: Marie-Antoinette en deuil, par Kucharsky (1793)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum