Le Deal du moment :
LEGO® Ideas 21320 – Les fossiles de ...
Voir le deal
49.99 €

Côté cour et côté jardin

Aller en bas

Côté cour et côté jardin  Empty Côté cour et côté jardin

Message par Mme de Sabran Dim 10 Oct 2021, 22:55

J'ai appris ce soir, dans le magazine Karambolage d'ARTE, l'origine intéressante de l'expression côté cour et côté jardin.  Elle nous emmène en 1770 .   C'est pour vous, cher M. Ventier, car il s'agit d'un terme de théâtre.   Very Happy

Nous voici à la Comédie Française dont la troupe, à partir de 1770,  était installée dans la salle des Machines du palais des Tuileries : la salle donnait effectivement d'un côté sur la cour du Louvre, et de l'autre sur le jardin des Tuileries.    Le côté cour désigne le côté droit de la scène, vu de la salle, par opposition au côté jardin, qui, lui, désigne le côté gauche.  Ainsi le metteur en scène et les comédiens, quoique s'agitant en tous sens sur la scène, avaient-ils tous le même côté cour et le même côté jardin, au contraire de la gauche et la droite qui changent tout le temps selon que l'on est côte à côte, face à face, que l'on virevolte sur soi-même ... etc... etc ...   Les machinistes eux-mêmes étaient appelés « courriers », ou « jardiniers » en fonction de leur position côté cour ou côté jardin.


Avant l'adoption de l'expression " côté cour et côté jardin ", on nommait la cour « côté de la reine » ( gauche depuis la scène regardant la salle )  et le jardin « côté du roi » ( droit  ) , les loges de Louis XVI et de Marie-Antoinette se faisant face. Cette désignation fut abandonnée au profit de la nouvelle expression à la suite de la Révolution française.

Karambolage et WIKI se fendent des mêmes explications et du même petit " truc " amusant pour ne pas se prendre les pieds dans le tapis.   Very Happy
Cette astuce mnémonique :
Les moyens mnémotechniques les plus connus, pour savoir où se situent le jardin et la cour, consistent pour le public à se rappeler les initiales de Jésus-Christ (INRI) ou Jules César (« J.-C. » comme Jardin/Cour) en regardant la scène depuis la Régie (Rex/Romain) ; et pour les acteurs se remémorer la formule « côté cour, côté cœur» en regardant la salle, le cœur étant généralement situé à gauche. De même pour les acteurs, jarDin comporte un D comme droite, tandis que cour n'en comporte pas.

Côté cour et côté jardin  Courja10
Plan du théâtre de la Galerie des Machines faisant partie de l'ancien Palais des Tuileries à Paris,
à l'origine des dénominations côté Cour (du Carrousel) et côté Jardin (des Tuileries) de la scène en France.


La salle des Machines, également appelé théâtre des Tuileries, était une vaste salle de spectacle, aujourd'hui disparue, installée dans le palais des Tuileries à Paris, contre le pavillon de Marsan.
Édifiée en 1660 sur ordre de Louis XIV et sur une idée du cardinal Mazarin, elle pouvait accueillir près de 4 000 spectateurs, mais ne fut quasiment pas utilisée sous le règne de Louis XIV, celui-ci ayant reporté toute son attention sur l'extension du château de Versailles, si ce n'est pour la création de la tragédie-ballet Psyché de Molière le 17 janvier 1671.
Côté cour et côté jardin  Tzolz426

Réhabilitée par Louis XV lorsque celui-ci se réinstalla au palais des Tuileries entre 1715 et 1722, les spectacles à effets y revinrent à la mode notamment sous la houlette de l'architecte et scénographe Jean-Nicolas Servandoni entre 1738 et 1742. D'importants travaux (réduisant la scène de moitié) furent entrepris en 1763 par les architectes Jacques-Germain Soufflot et Ange-Jacques Gabriel afin d'accueillir la troupe de l'Opéra après l'incendie de la salle du Palais-Royal.
Notre sujet :
https://marie-antoinette.forumactif.org/t2019p25-8-juin-1781-incendie-de-l-opera
Elle y résida pendant la période de reconstruction, jusqu'en 1770. Elle fut suivie de celle de la Comédie-Française (qui y créa notamment Barbier de Séville de Beaumarchais le 23 février 1775) puis, en janvier 1789, du théâtre de Monsieur.

Mais le retour forcé du roi Louis XVI et de sa famille lors des journées des 5 et 6 octobre 1789 mit un terme aux représentations.

Révolution :
Le 14 septembre 1792, l'Assemblée nationale, siégeant alors dans la Salle du Manège des Tuileries, « fort incommode, étroite, malsaine et qui ne peut convenir qu'à un petit nombre de spectateurs », adopte la proposition du Comité d'Instruction Publique de se transporter définitivement au château des Tuileries dans l'ancienne salle du Théâtre-Français aussi appelée Salle des Machines. La remise en état de la grande salle des Tuileries va prendre quelques mois et c'est encore à la Salle du Manège que la Convention nationale ouvre sa législature une semaine plus tard le 21 septembre 1792.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Salle_des_Machines_(Tuileries)

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 47731
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum