Le Deal du moment : -38%
SSD Interne – PNY – CS900 Series 1 To ...
Voir le deal
64.99 €

La marquise de Pompadour

+10
Abel Poisson
Gouverneur Morris
Trianon
Lucius
Comte d'Hézècques
Manon Danceny
Mr de Talaru
Mme de Sabran
Comtesse Diane
La nuit, la neige
14 participants

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

La marquise de Pompadour - Page 4 Empty 2021 - Tricentenaire de naissance de Mme de Pompadour (1721 - 1764)

Message par La nuit, la neige Jeu 28 Jan 2021, 14:37

Franck Ferrand rappelait, hier, que l'année 2021 ne marque pas seulement le Bicentenaire de la mort de Napoléon Ier, mais aussi le tricentenaire de la naissance de celle qui deviendra la maîtresse en titre, et l'amie, du roi Louis XV.  Very Happy

L'historien lui consacrait un épisode de son émission de radio, sur radio Classique, à réécouter ici :

Arrow Franck Ferrand raconte - Et l'année Pompadour ?

La marquise de Pompadour - Page 4 Marqui14
Jeanne-Antoinette Poisson, marquise de Pompadour
Carl von Steuben d'après Maurice-Quentin de La Tour
Huile sur toile, 1838
Image : Château de Versailles, Dist. RMN / Christophe Fouin
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 16177
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La marquise de Pompadour - Page 4 Empty Re: La marquise de Pompadour

Message par Mme de Sabran Dim 20 Mar 2022, 17:48


Cornu et content . La marquise de Pompadour - Page 4 693620883

M. Le Normand d'Etiolles, l'époux de Mme de Pompadour, se croit vraiment tout permis. Il s'est fait ouvrir, en plein Bois de Boulogne,  une longue et large allée, devant sa maison et ose écrire au roi :

A tout le bois que vous me faites porter, Sire, pour vos plaisirs, suis-je donc si coupable si j'ajoute, pour les miens, celui que j'ai fait abattre autour de ma maison de Boulogne ? rendeer

( Jacob-Nicolas Moreau,  Mes Souvenirs )



Eventaille

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 50458
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La marquise de Pompadour - Page 4 Empty Re: La marquise de Pompadour

Message par Vicq d Azir Dim 20 Mar 2022, 17:58

Le mari se croit-il tout permis , ou bien ne serait-ce pas plutôt l’amant , tout royal soit-il, qui se croit tout permis ?
Enfin, il me semble que ça pourrait se discuter…
Vicq d Azir
Vicq d Azir

Messages : 3679
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 74
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

La marquise de Pompadour - Page 4 Empty Re: La marquise de Pompadour

Message par Gouverneur Morris Sam 23 Avr 2022, 23:46

Déjà posté sans doute, mais vu aujourd’hui à la National Gallery :

La marquise de Pompadour - Page 4 8504a610
La marquise de Pompadour - Page 4 Fd5dc810
La marquise de Pompadour - Page 4 470e0510

clichés personnels
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 9727
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La marquise de Pompadour - Page 4 Empty Re: La marquise de Pompadour

Message par Comte d'Hézècques Dim 24 Avr 2022, 15:43

Détails magnifiques La marquise de Pompadour - Page 4 1020289783

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
Comte d'Hézècques
Comte d'Hézècques

Messages : 4107
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 41
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

La marquise de Pompadour - Page 4 Empty Marquise de Pompadour. François-Hubert Drouais

Message par La nuit, la neige Mar 17 Mai 2022, 22:55

Ce portrait, resserré sur le visage de la marquise, sera prochainement présenté en vente aux enchères.
Voici une occasion de revenir sur l'histoire de ce portrait, décliné de nombreuses fois par l'artiste, son atelier, ainsi que de multiples suiveurs.

Portrait en buste de Jeanne Antoinette Poisson, marquise de Pompadour (1721-1764)
Atelier de François-Hubert Drouais (1727-1775)
Huile sur toile, dans un ovale peint
46 x 37 cm. (18 1⁄8 x 14 1⁄2 in.)
La marquise de Pompadour - Page 4 Captu964

Présentation au catalogue :

Formé par son père, le portraitiste François-Hubert Drouais (1699-1767), puis par Carle Van Loo (1705-1756), Charles-Joseph Natoire (1700-1777), et François Boucher (1703-1770), François-Hubert Drouais (1727-1775) se distingue par la qualité de ses portraits et la renommée de ses modèles.
Nommé Premier peintre du Roi Louis XV (1710-1774), pour lequel il réalise un portrait en août 1773 (Versailles, musée des châteaux de Versailles et de Trianon), il est le portraitiste de l’aristocratie, de la noblesse, et des hautes personnalités de l’époque.
La marquise de Pompadour - Page 4 Image631
Louis XV, roi de France (1710-1774)
François-Hubert Drouais
Huile sur toile, 1773
Exécuté sans commande officielle, 1773 ; salon de 1773, n°77 ; destiné à orner le cabinet du roi au château de Choisy ; collection Louis XV (...)
Image : Château de Versailles, Dist. RMN / Jean-Marc Manaï


Particulièrement apprécié pour ses portraits de femmes, il devient rapidement l’un des peintres les plus appréciés par Madame de Pompadour (1721-1764), réalisant de nombreux portraits d’elle. Le plus connu d’entre eux est celui exposé au Salon de 1764, à titre posthume, et actuellement conservé à la National Gallery de Londres (no. inv. NG6440).
Notre tableau se rapproche particulièrement des versions conservées au musée Condé à Chantilly (no. inv. PE 396) et au musée des Beaux-Arts d’Orléans (no. inv. 385).
La marquise de Pompadour - Page 4 Captu967

Madame de Pompadour, maîtresse-en-titre du roi Louis XV de 1745 jusqu’à sa mort en 1764, est une grande mécène des arts. Elle joue un rôle important dans la création de la manufacture de Sèvres et elle encourage la publication des deux premiers tomes de l’Encyclopédie de Diderot (1713-1784). Ses portraits, réalisés par les plus grands peintres de l’époque, tel que François Boucher, Maurice Quentin de La Tour (1704-1788) et Jean-Marc Nattier (1685-1766), témoignent du lien étroit entre la Pompadour et les arts de son temps, et font d’elle l’incarnation du raffinement et de l’élégance qui caractérise tant le XVIIIe siècle français.
La marquise de Pompadour - Page 4 Captu966

Nous remercions Jean-Jacques Petit du Conservatoire du Portrait du Dix-Huitième Siècle d’avoir confirmé l’attribution à l'atelier de François-Hubert Drouais sur base d’un examen photographique de l’œuvre.

* Source et infos complémentaires : Christie's Paris - Vente du 15 juin 2022



___________________


Présentation Christie's a écrit:            
(...) réalisant de nombreux portraits d’elle. Le plus connu d’entre eux est celui exposé au Salon de 1764, à titre posthume, et actuellement conservé à la National Gallery de Londres (no. inv. NG6440).

Notre tableau se rapproche particulièrement des versions conservées au musée Condé à Chantilly (no. inv. PE 396) et au musée des Beaux-Arts d’Orléans (no. inv. 385).  

Idea Nous avons déjà présenté ici les portraits cités dont le grand portrait, peint à titre posthume (voir notamment les messages précédents) :
La marquise de Pompadour - Page 4 Franco30
Madame de Pompadour at her Tambour Frame
François-Hubert Drouais
Oil on canvas, 1763-64
Collection marquis de Marigny
Image : The National Gallery, London


Présentation du musée (extraits) :

Close examination reveals that the portrait, which was begun in April 1763 but not completed until May 1764 (a month after the marquise’s death aged 43), is in fact made up of two canvases.

A smaller canvas – including the head, shoulders and right forearm – has been incorporated into the larger full-length portrait. It was not unusual, particularly with important sitters, for artists to work on a smaller portrait from life and to complete the rest in the studio with a model using the sitter’s clothes and accessories.

It is not a court dress with unwieldy wide hoops, but a gown worn over small side hoops with a train gathered behind consisting of an overdress, petticoat and stomacher. The sumptuous fabric is possibly painted silk but is more likely a hand-painted floral pattern chintz garnished with French needle lace.

The choice of material was itself a patriotic statement of support for the thriving industry in France of printing on cotton cloth, sourced from the French West Indies, which by the 1760s rivalled England’s production. Patriotic sentiment – and self-interest – may also have prompted the commissioning of the portrait to mark the ending of the Seven Years War (1756–43). Madame de Pompadour had helped promote the Franco-Austrian alliance, which had proved disastrous for France.
Drouais’s portrait may have been intended to project an apolitical image of the marquise as a benign and respectable lady of arts and letters in order to downplay her implication in French military defeat and her identity as the king’s former mistress.

(...)


Idea La version conservée à Chantilly dont les atours (robe et les noeuds en accessoires) sont, en effet, bien plus " simples " que ceux des autres déclinaisons de ce portrait.
La marquise de Pompadour - Page 4 Captu971
Portrait de Jeanne-Antoinette Poisson, marquise de Pompadour
François-Hubert Drouais
Huile sur toile, 18e siècle
Collection : Alexandre Lenoir ; duc de Sutherland, Stafford House ; Henri d'Orléans duc d'Aumale.
Chantilly, Musée Condé
Image : RMN-Grand Palais (domaine de Chantilly) / Harry Bréjat

La marquise de Pompadour - Page 4 Galler15
Image : Gallerix

Présentation du musée (extraits)

Il existe deux types de portraits de la marquise assise par Drouais, ceux où la favorite a les mains dans un manchon et ceux où elle travaille à son métier à broder.
Le portrait du musée Condé appartient à cette dernière série, comme le très célèbre portrait en pied de la National Gallery de Londres ; ce grand tableau, fut exposé au Salon en août 1764, après le décès de la marquise survenu le 5 avril 1764, comme l’explique Grimm dans sa lettre du 15 août 1764 :

« M. Drouais le fils, peintre de l’Académie, vient d’exposer dans une salle du Palais des Tuileries le portrait de Mme de Pompadour de grandeur nature, travaillant au métier. [...] Ce tableau, qui est un chef-d’oeuvre, a été achevé depuis la mort de cette femme célèbre. La tête était finie dès le mois d’avril 1763. [...] Tous les maîtres de notre Académie ont peint Mme de Pompadour, mais à mon gré, Drouais les a tous surpassés. C’est le seul homme qui sache peindre les femmes parce qu’il sait les faire ressembler sans nuire à cette délicatesse et à cette grâce qui fit le charme de leurs physionomies. Aussi, je suis persuadé que toutes nos femmes voudraient désormais être peintes par Drouais ».

Le tableau de Chantilly serait l'esquisse du tableau de 1764. Cela n'est pas impossible, le visage seul étant très fini, la robe et les mains demeurant à peine esquissés. Il existe un très grand nombre d’exemplaires de la version en buste, mais aucune copie ou réplique du portrait en pied.


La marquise de Pompadour - Page 4 Captu970
Portrait de madame de Pompadour
François Hubert Drouais
18e siècle
Huile sur toile, 81 x 65 cm
Provenance : Selon la tradition familiale, provenant des appartements de Louis XVI  La marquise de Pompadour - Page 4 3236493444 ; Collection de Mr Bertin, ministre des menus plaisirs de Louis XVI ; Offert par ce dernier à Mr Desvoyes, son chef de cabinet après 1793 (...)
Source et infos complémentaires : Sotheby's


La marquise de Pompadour - Page 4 59058-10
Madame de Pompadour (1722-64)
Attributed to the studio of François-Hubert Drouais
after 1764
Oil on canvas | 79.3 x 63.1 cm
Provenance : Acquired by George IV; recorded in the South Ante Room at Carlton House in 1819
Image : The Royal Collection Trust



Idea Quelques versions, cette fois-ci avec manchon de fourrure (voir aussi notre sujet : Les manchons au XVIIIe siècle), celles que je préfère... Smile
La marquise de Pompadour - Page 4 Z116210
Portrait of Madame de Pompadour (1721-64)
François-Hubert Drouais (1727-75)
Oil on canvas, 18th century
Image : Philip Mould Ltd / Historical portraits


La marquise de Pompadour - Page 4 Jeanne17

La marquise de Pompadour - Page 4 Jeanne16
Jeanne-Antoinette Poisson, Marquise de Pompadour
By François-Hubert Drouais
Oil on canvas, 18th Century
Image : Sotheby's


Présentation au catalogue (extraits) :

Madame de Pompadour sat to Drouais three times, and was so pleased with his depiction of her that she had him paint multiple versions.  
The prime example of the present work, now in the Musée des Beaux-Arts, Orleans (inv. 385), is considered to be an earlier portrait and study for the larger painting now in London.  
Both the Orléans portrait and the present example show the esteemed subject wearing a white muff, with a neutral background save for the back of her giltwood chair.  

Versions of the portrait which show her at her tambour frame or include any of the other details of the London picture would have been completed after that portrait.  Exclamation  



Idea Et ainsi donc le tableau conservé au musée des Beaux-Arts d'Orléans :

La marquise de Pompadour - Page 4 Captu969
Image : Claude Phelippeaux / Arts et Culture
La marquise de Pompadour - Page 4 38510
La marquise de Pompadour en manchon
François-Hubert Drouais
Huile sur toile, 1763
Dans l'image, date et signature : "Peint par Drouais le fils/la tête retouchée d'après/nature en juin 1763" (à gauche, au-dessus du manchon)
Image : Orléans, musée des Beaux-Arts / cliché François Lauginie
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 16177
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

La marquise de Pompadour - Page 4 Empty Re: La marquise de Pompadour

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum