Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Ven 04 Déc 2015, 22:50

Bien avant déjà (!), mais aussi avec la mise en ligne des lettres échangées entre Marie-Antoinette et Fersen, conservées aux Archives nationales, nous avions notamment posté dans le Forum :

Arrow Notre énorme sujet sur la correspondance entre Marie-Antoinette et Fersen, et nos discussions  : : http://marie-antoinette.forumactif.org/t91-la-correspondance-de-marie-antoinette-et-fersen?highlight=fersen

Arrow Ou encore cet autre sujet, dédié exclusivement aux mots autographes de la reine à Fersen : http://marie-antoinette.forumactif.org/t2218-lettres-autographes-de-marie-antoinette-a-fersen-conservees-aux-a-n



Nous allons donc compiler ici, cette fois-ci, les lettres ou mots écrits par Fersen A Marie-Antoinette, et toujours conservés aux Archives Nationales qui les a mis récemment en ligne.

Ces mots sont donc ceux que Fersen a recopiés.
C'est une chance car, bien évidemment, les lettres reçues par Marie-Antoinette étaient probablement détruites très rapidement.


Idea Nous remarquerons que ces archives comportent également des passages caviardés, de la même manière précise et méthodique que les courriers de la reine.
Est-ce à nouveau un sabotage du baron de Klinck-machin ? De l'entourage de Fersen ?
Ou de Fersen lui-même ?

Pour ce qui le concerne toutefois, nous noterons qu'il ne se gêne pas pour rayer différemment ce qu'il souhaitait, et surtout qu'il pouvait encore détruire ces missives.
Rien de tel qu'un bon feu !

Ajoutons aussi, pour ceux qui prétendent que ces caviardages couvraient des "secrets politiques ou contre-révolutionnaires", que les lettres de Fersen en regorgent.
Tout n'a donc pas été caviardé, loin de là...
Et non, nous ne sommes guère dans le badinage courtois échangé entre correspondants lambdas du XVIIIè siècle, qui parleraient de la pluie et du beau temps.  boudoi29

Enfin, les récentes avancées scientifiques nous ont permis de mettre en lumière au moins un de ces mystérieux caviardages.
Et, pour l'instant, il ne s'agit nullement d'un plan d'invasion... boudoi32

« je vais finire, non pas sans vous dire mon bien cher et tendre ami que je vous aime a la folie et que jamais jamais je ne peu être un moment sans vous adorer ».

Nous l'annoncions ici : http://marie-antoinette.forumactif.org/t2218-lettres-autographes-de-marie-antoinette-a-fersen-conservees-aux-a-n

Pour ma part, et à l'attention de ceux qui imaginent que la reine manipulait son ami, je pense qu'elle n'avait nulle besoin d'aiguillonner celui qui n'a jamais manqué de zèle et d'engagement pour la soutenir, y compris au péril de sa vie à plusieurs reprises.

Quant à l'hypothèse étrange qui consisterait à imaginer que Fersen aurait lui-même caviardé ces passages, non pas tant pour les soustraire aux indiscrets (compréhensible, éventuellement à un moment inopportun ou gênant), mais pour tout au contraire s'en glorifier, suggérant par là sa liaison avec la reine...je me dis que c'était encore biiiiien plus simple de laisser telle quelle une phrase comme celle qui vient d'être mise à jour par les scientifiques.
Restons "concrets", et n'allons peut-être pas si loin...boudoi32  

Bref !!!  :
Espérons-le, et comme comme annoncé dans le communiqué des Archives Nationales cheers  :

Fort de ce premier succès et avec l’idée de déchiffrer la totalité de la correspondance entre Marie-Antoinette et Axel de Fersen, la FSP souhaite pouvoir assurer la poursuite du projet.


Dernière édition par La nuit, la neige le Ven 04 Déc 2015, 23:27, édité 1 fois
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11917
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Ven 04 Déc 2015, 23:10

Idea Dans un premier temps, j'insère ici les lettres de Fersen à Marie-Antoinette, déjà compilées et référencées dans le livre d'Evelyne Lever "Marie-Antoinette - Correspondance".

Et notamment pour retrouver facilement les transcriptions si, comme moi, vous avez du mal à lire les originaux... elephant

 Arrow Site source commun à toutes ces archives numérisées  :\\\\\\\\:  : http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr


Lettre du 10 et 12 octobre 1791
Expédiée chiffrée. La minute est de la main de Fersen





avatar
La nuit, la neige

Messages : 11917
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Ven 04 Déc 2015, 23:16

Lettre du 13 octobre 1791
Expédiée chiffrée. La minute est de la main de Fersen

avatar
La nuit, la neige

Messages : 11917
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Ven 04 Déc 2015, 23:23

Lettre du 25 octobre 1791
Expédiée chiffrée







Lettre du 29 octobre 1791
Lettre chiffrée, transmise à la reine par la princesse de Lamballe





Dernière édition par La nuit, la neige le Ven 04 Déc 2015, 23:43, édité 1 fois
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11917
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Ven 04 Déc 2015, 23:33

Lettre du 4 (ou 5) décembre 1791
En blanc

avatar
La nuit, la neige

Messages : 11917
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Ven 04 Déc 2015, 23:39

Mot du 12 décembre 1791
Dans sa transcription, Evelyne Lever ne signale pas le passage raturé (comme elle fait habituellement pour d'autres lettres).


avatar
La nuit, la neige

Messages : 11917
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Ven 04 Déc 2015, 23:49

Mot du 24 décembre 1791
Mme Lever ne mentionne pas les caviardages dans sa transcription.



Dernière édition par La nuit, la neige le Sam 05 Déc 2015, 21:58, édité 1 fois
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11917
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Ven 04 Déc 2015, 23:49

Merci, cher ami, pour ce nouveau sujet . Very Happy Je suis en complète adéquation avec ton premier message, et j'y répondrai en détails demain : car il est maintenant très très tard ... allez zou, dodo !
Bonne nuit ............

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35674
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Ven 04 Déc 2015, 23:49

...A suivre ! Hop!
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11917
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par Comtesse Diane le Sam 05 Déc 2015, 08:36

Mais que c'est bien écrit ! 

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 7320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Sam 05 Déc 2015, 10:06

.

Comme promis hier soir avant gros dodo   Very Happy , je réponds à ton message d'ouverture de ce sujet, qui soulève plusieurs questions .

La nuit, la neige a écrit:Bien avant déjà (!), mais aussi avec la mise en ligne des lettres échangées entre Marie-Antoinette et Fersen, conservées aux Archives nationales, nous avions notamment posté dans le Forum :

Arrow Notre énorme sujet sur la correspondance entre Marie-Antoinette et Fersen, et nos discussions  : : http://marie-antoinette.forumactif.org/t91-la-correspondance-de-marie-antoinette-et-fersen?highlight=fersen

Arrow Ou encore cet autre sujet, dédié exclusivement aux mots autographes de la reine à Fersen : http://marie-antoinette.forumactif.org/t2218-lettres-autographes-de-marie-antoinette-a-fersen-conservees-aux-a-n  

Tu fais bien de redonner ces liens, car le sujet de la correspondance de Fersen et Marie-Antoinette est à multiples facettes ( qui nous font nous éparpiller ) .   Tu les évoques ci-dessous .  

la nuit, la neige a écrit:
Nous allons donc compiler ici, cette fois-ci, les lettres ou mots écrits par Fersen A Marie-Antoinette, et toujours conservés aux Archives Nationales qui les a mis récemment en ligne.

Ces mots sont donc ceux que Fersen a recopiés.
C'est une chance car, bien évidemment, les lettres reçues par Marie-Antoinette étaient probablement détruites très rapidement.

Oui, quelle perte !

la nuit, la neige a écrit:
Idea Nous remarquerons que ces archives comportent également des passages caviardés, de la même manière précise et méthodique que les courriers de la reine.
Est-ce à nouveau un sabotage du baron de Klinck-machin ? De l'entourage de Fersen ?
Ou de Fersen lui-même ?

Ils semblent même parfois avoir été caviardés en deux temps, comme si le premier gribouillage n'avait pas été pas assez opaque.
Le premier serait de Fersen lui-même, notons, comme tu le dis que :

la nuit, la neige a écrit:Pour ce qui le concerne toutefois, nous noterons qu'il ne se gêne pas pour rayer différemment ce qu'il souhaitait, et surtout qu'il pouvait encore détruire ces missives.
Rien de tel qu'un bon feu !

Absolument !  Ce qui signifie que Fersen aurait voulu garder ses écrits, expurgés de ce que nous savons maintenant ( avec certitude ) être des mots tendres . Il avait pour cela un but bien précis et l'écrit à sa soeur Sophie .  Nous le découvrirons dans le livre à paraître bientôt d'Evelyn Farr .

la nuit, la neige a écrit:Ajoutons aussi, pour ceux qui prétendent que ces caviardages couvraient des "secrets politiques ou contre-révolutionnaires", que les lettres de Fersen en regorgent.
Tout n'a donc pas été caviardé, loin de là...

Que ce soit les découvertes de Valérie Nachev et J. Patarin, ou bien celles plus récentes du décryptage des A.N., nous constatons que les passages caviardés ne sont nullement des considérations politiques mais des épanchements amoureux.

la nuit, la neige a écrit:
Et non, nous ne sommes guère dans le badinage courtois échangé entre correspondants lambdas du XVIIIè siècle, qui parleraient de la pluie et du beau temps.  boudoi29

...   du tout, en effet .  

la nuit, la neige a écrit:Enfin, les récentes avancées scientifiques nous ont permis de mettre en lumière au moins un de ces mystérieux caviardages.
Et, pour l'instant, il ne s'agit nullement d'un plan d'invasion... boudoi32

« je vais finire, non pas sans vous dire mon bien cher et tendre ami que je vous aime a la folie et que jamais jamais je ne peu être un moment sans vous adorer ».

Nous l'annoncions ici : http://marie-antoinette.forumactif.org/t2218-lettres-autographes-de-marie-antoinette-a-fersen-conservees-aux-a-n

Je doute que quiconque, lisant cela, puisse encore évoquer une relation amicale, ou avancer que Marie-Antoinette s'exprimait dans les mêmes termes lorsqu'elle écrivait à Mme de Polignac .

la nuit, la neige a écrit:Pour ma part, et à l'attention de ceux qui imaginent que la reine manipulait son ami, je pense qu'elle n'avait nulle besoin d'aiguillonner celui qui n'a jamais manqué de zèle et d'engagement pour la soutenir, y compris au péril de sa vie à plusieurs reprises.

Oui Fersen n'avait pas besoin d'être manipulé .  Quel vilain terme ! et combien il rabaisse Marie-Antoinette !   Car nous savons qu'elle s'abaissera à manipuler Barnave, à lui mentir, lui tenir un double langage .  Ce n'est pas la Marie-Antoinette que je préfère.

Avec Fersen, rien de tel . Ils s'aiment passionnément .  
Je cite Pauline Lhuillier :
On ne connaît pas réellement quelle fut la nature de leur relation. Certains prétendent que Fersen serait le père de Louis XVII, et d’autres, que l’amour qui l’unit à la reine de France serait resté « pur » et platonique. Cependant, tous les historiens s’accordent sur ce point : ces deux êtres au destin tragique se sont follement aimés.

Marie-Antoinette n'a pas besoin de manipuler Fersen .  L'amour le motive et lui donne tous les courages.

Quand elle le pousse à lancer le désastreux manifeste de Brunswick, ce n'est pas en lui écrivant je vous aime, je vous adore,   mais bien que l'on veut les assassiner .

la nuit, la neige a écrit:
Quant à l'hypothèse étrange qui consisterait à imaginer que Fersen aurait lui-même caviardé ces passages, non pas tant pour les soustraire aux indiscrets (compréhensible, éventuellement à un moment inopportun ou gênant), mais pour tout au contraire s'en glorifier, suggérant par là sa liaison avec la reine...je me dis que c'était encore biiiiien plus simple de laisser telle quelle une phrase comme celle qui vient d'être mise à jour par les scientifiques.
Restons "concrets", et n'allons peut-être pas si loin...boudoi32  

Mais bien-sûr !   Si Fersen avait été un fat qui veut se poser en amant de la reine, il aurait au contraire exhibé ces déclarations de Marie-Antoinette .  
Pourquoi caviarder des phrases pour faire accroire que ce sont des mots d'amour ...  quand c'en sont effectivement ?!!
( ce que révèlent indubitablement les premiers décryptages . )

Il cacherait ce qui est, pour faire croire que c'est ???    Suspect   ... euh !   ça n'a pas le sens commun.


la nuit, la neige a écrit:

Bref !!!  :
Espérons-le, et comme comme annoncé dans le communiqué des Archives Nationales cheers  :

Fort de ce premier succès et avec l’idée de déchiffrer la totalité de la correspondance entre Marie-Antoinette et Axel de Fersen, la FSP souhaite pouvoir assurer la poursuite du projet.

La totalité, oui ce serait formidable !!! Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35674
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par Roi-cavalerie le Sam 05 Déc 2015, 13:24

Mme de Sabran a écrit:.

la nuit, la neige a écrit:Pour ma part, et à l'attention de ceux qui imaginent que la reine manipulait son ami, je pense qu'elle n'avait nulle besoin d'aiguillonner celui qui n'a jamais manqué de zèle et d'engagement pour la soutenir, y compris au péril de sa vie à plusieurs reprises.

Oui Fersen n'avait pas besoin d'être manipulé .  Quel vilain terme ! et combien il rabaisse Marie-Antoinette !   Car nous savons qu'elle s'abaissera à manipuler Barnave, à lui mentir, lui tenir un double langage .  Ce n'est pas la Marie-Antoinette que je préfère.

Chère Eléonore,

Pourquoi parler de "vilains termes"? Pour moi, Marie-Antoinette ne s'abaisse pas à "manipuler" Barnave et consorts, elle fait simplement ce qu'elle peut pour gagner du temps et tenter de sauver la couronne de son époux, en utilisant tous les moyens, y compris la séduction et la tromperie. Face au danger, elle est réaliste et ne s'embarrasse pas d'une fausse morale. En cela, on ne peut qu'admirer sa capacité de réaction et la force qu'elle trouve en elle même pour faire face. Elle le démontrera encore par la suite en sachant mourir. Archiduchesse d'Autriche, elle en était très fière. Elle a su démontrer dans le malheur qu'elle chassait bien de race!  

Amitiés. Roi-cavalerie
avatar
Roi-cavalerie

Messages : 514
Date d'inscription : 20/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Sam 05 Déc 2015, 13:35

Vous avez raison, c'est pourquoi je pardonne à Marie-Antoinette ce double langage et son attitude avec Barnave . C'était une question de vie ou de mort ...  mais c'était tout de même dégradant d'en arriver là ...
Suggérer qu'elle manipule Fersen de la même façon est, si vous me permettez l'expression  : , à côté de la plaque .

Nous en parlions ici, cher Roi-cavalerie, et vous me citiez Munro Price :
http://marie-antoinette.forumactif.org/t1427p15-la-correspondance-secrete-de-marie-antoinette-avec-barnave?highlight=BARNAVE

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35674
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Sam 05 Déc 2015, 15:56

J'ajoute que l'écriture de Fersen me semble fine, élégante, précise, volontaire et énergique. Very Happy

Quant à ces brouillons de cryptage des lettres, ils donnent une assez bonne idée de la difficulté non seulement de leur rédaction mais aussi de leur lecture ... un vrai casse-tête ! 54385210
L'écriture en blanc était une délivrance !

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35674
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Sam 05 Déc 2015, 17:33

Mme de Sabran a écrit:
Absolument !  Ce qui signifie que Fersen aurait voulu garder ses écrits, expurgés de ce que nous savons maintenant ( avec certitude ) être des mots tendres . Il avait pour cela un but bien précis et l'écrit à sa soeur Sophie .  Nous le découvrirons dans le livre à paraître bientôt d'Evelyn Farr.
Peut-être que plusieurs mains ont caviardé ces passages ? Je n'en sais trop rien.
Les chercheurs communiqueront sans doute leurs éventuels résultats concernant la nature de cette deuxième encre (et pourquoi pas, une éventuelle datation de ces gribouillis ?).

Cependant, qu'il s'agisse des lettres de la reine, ou des siennes (comme nous le verrons dans ce sujet-ci), Fersen a parfois laissé des points de suspension dans ses copies (notamment celles en clair).  
Ce qui montre qu'il a délibérément zappé certains passages.
Avait-il besoin, encore à nouveau, d'en caviarder d'autres ?  Shocked

Nous remarquerons aussi que ses copies se "terminent" généralement de façon abrupte.
Pas même la formule de politesse, au moins....courtoise. Celle apparemment si usitée durant ce cher XVIIIè siècle badin.  boudoi32

S'épargnait-il cette copie de mots éventuellement plus "personnels" (qui n'avaient que peu d'intérêt "d'archive"), ou concluait-il ainsi ses missives ?
Je ne sais pas.  

Mme de Sabran a écrit:Que ce soit les découvertes de Valérie Nachev et J. Patarin, ou bien celles plus récentes du décryptage des A.N., nous constatons que les passages caviardés ne sont nullement des considérations politiques mais des épanchements amoureux.

Les travaux de Mme Nachev et M. Patarin portaient sur le décryptage de certaines lettres qui avaient été mal réalisé (et depuis, recopié par biographes et écrivains).
Ici pour le caviardage, ce n'est qu'un premier résultat.  Attendons la suite ! Wink

J'espère que les chercheurs auront la possibilité de tout analyser, y compris donc les lettres de Fersen. Mais comme je viens de l'écrire plus haut : ses lettres étant des copies, il lui était plus aisé d'omettre de copier des passages éventuellement "personnels", que de les caviarder.
Enfin bon...nous verrons bien.  Question

En attendant, je poursuis l'archivage....


Mme de Sabran a écrit:
Quant à ces brouillons de cryptage des lettres, ils donnent une assez bonne idée de la difficulté non seulement de leur rédaction mais aussi de leur lecture ...   un vrai casse-tête !

Je posterai bientôt la lettre où il lui explique  justement les trucs et astuces pour déjouer les éventuelles lectures par des tiers, et savoir ce qui est adressé à elle seule.
J’ai relu plusieurs fois la méthode, je n’ai toujours pas compris.
C’est horrible… confused :
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11917
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Sam 05 Déc 2015, 22:03

Lettre du 6 janvier 1792


avatar
La nuit, la neige

Messages : 11917
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Sam 05 Déc 2015, 22:08

Lettre du 24 janvier 1792
Minute de la main de Fersen
Evelyne Lever mentionne des ratures, mais ce sont des espaces entre les mots. Il est question d'argent.

avatar
La nuit, la neige

Messages : 11917
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Sam 05 Déc 2015, 22:16

Lettre du 6 février 1792
Mme Lever ne mentionne pas les points de suspension en début de courrier, et démarre la lettre à "Il faut absolument....".
Elle signale des ratures par la suite, alors que ce sont des points de suspension.

avatar
La nuit, la neige

Messages : 11917
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Sam 05 Déc 2015, 22:20

Lettre du 4 mars 1792

avatar
La nuit, la neige

Messages : 11917
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Sam 05 Déc 2015, 22:40

Lettre du 6 mars 1792. N°2
Minute de la main de Fersen
Mme Lever ne retranscrit pas les passages rayés, qui semblent pourtant relativement lisibles (comparés aux maudits caviardages :)






Idea Comme annoncé dans l'un de mes précédents messages, c'est notamment dans cette lettre que Fersen énonce des "trucs et astuces" à Marie-Antoinette pour davantage brouiller les pistes... Smileàè-è\':

Arrow Je le cite (fin de la lettre) :

Il faudrait prévenir Gog. (Goguelat) que toutes les fois qu'il y aura au haut du chiffre le n° et un tiret, comme par exemple 49__ cela signifiera qu'il y a du chiffre jusqu'au premier gros point (.) ; le reste ne signifiera rien et sera en blanc ; s'il y a 49 c'est-à-dire le tiret en dessous alors la lettre sera pour lui, le chiffre ne sera rien, à moins qu'il n'y ait après le n° un ou deux points.
Si, après un pareil n°, il y avait de l'écriture simple, il y aurait du blanc dans les entre-lignes.
Il sera nécessaire de le prévenir là-dessus.
Quand vous m'écrirez, il vaut mieux que ce soit en blanc dans les entre-lignes d'un chiffre qui ne signifiera rien, car on peut trouver le chiffre ici ; il faut alors mettre un tiret après ou dessous le chiffre et pas de point après, pour me l'indiquer. (rien compris !!  Suspect  Laughing)
Il faudra numéroter exactement pour savoir s'il y en a de perdues.
A Paris, je suis sûr qu'on ne les ouvre pas, ils n'ont pas de machine montée pour cela.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11917
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Dim 06 Déc 2015, 17:05

La nuit, la neige a écrit:
Peut-être que plusieurs mains ont caviardé ces passages ? Je n'en sais trop rien.
Les chercheurs communiqueront sans doute leurs éventuels résultats concernant la nature de cette deuxième encre (et pourquoi pas, une éventuelle datation de ces gribouillis ?).

Il semble certain que plusieurs personnes ont gribouillé ces lettres, avec des motifs différents . Peut-être la nature des encres pourrait-elle aider à une datation des caviardages ?

Merci, merci, cher la nuit, la neige, pour toutes ces nouvelles lettres ! Very Happy

la nuit, la neige a écrit:Cependant, qu'il s'agisse des lettres de la reine, ou des siennes (comme nous le verrons dans ce sujet-ci), Fersen a parfois laissé des points de suspension dans ses copies (notamment celles en clair).
Ce qui montre qu'il a délibérément zappé certains passages.
Avait-il besoin, encore à nouveau, d'en caviarder d'autres ? Shocked

Il a zappé des passages trop personnels, intimes ( ? ) en tous cas qu'il voulait garder pour lui seul . Alors pourquoi les caviardages sur ces lettres-ci ? Ils ne sont sans doute pas de sa main .

la nuit, la neige a écrit:Nous remarquerons aussi que ses copies se "terminent" généralement de façon abrupte.
Pas même la formule de politesse, au moins....courtoise. Celle apparemment si usitée durant ce cher XVIIIè siècle badin. boudoi32

S'épargnait-il cette copie de mots éventuellement plus "personnels" (qui n'avaient que peu d'intérêt "d'archive"), ou concluait-il ainsi ses missives ?
Je ne sais pas.

J'opte pour ta première proposition .
Car nous saurons, au printemps, que Fersen usait lui aussi de formules plus que tendres .

la nuit, la neige a écrit:

Les travaux de Mme Nachev et M. Patarin portaient sur le décryptage de certaines lettres qui avaient été mal réalisé (et depuis, recopié par biographes et écrivains).
Ici pour le caviardage, ce n'est qu'un premier résultat. Attendons la suite ! Wink

J'espère que les chercheurs auront la possibilité de tout analyser, y compris donc les lettres de Fersen. Mais comme je viens de l'écrire plus haut : ses lettres étant des copies, il lui était plus aisé d'omettre de copier des passages éventuellement "personnels", que de les caviarder.
Enfin bon...nous verrons bien. Question

Eh bien écoute, il semble que la correspondance de Fersen et Marie-Antoinette suscite un regain d'intérêt puisque tant de gens se penchent aujourd'hui sur ces lettres et s'échinent à les décrypter et déjouer les caviardages .
Il ne fait nul doute que nous aurons des résultats probants, car des techniques d'investigations nouvelles ouvrent des perspectives .


la nuit, la neige a écrit:
En attendant, je poursuis l'archivage....

Je posterai bientôt la lettre où il lui explique justement les trucs et astuces pour déjouer les éventuelles lectures par des tiers, et savoir ce qui est adressé à elle seule.
J’ai relu plusieurs fois la méthode, je n’ai toujours pas compris.
C’est horrible… confused :

: C'était fait pour ... :
Mais too much est too much ! ... les malheureux ...

la nuit, la neige a écrit:

Lettre du 6 février 1792
Mme Lever ne mentionne pas les points de suspension en début de courrier, et démarre la lettre à "Il faut absolument....".
Elle signale des ratures par la suite, alors que ce sont des points de suspension.

Lettre du 6 mars 1792. N°2
Minute de la main de Fersen
Mme Lever ne retranscrit pas les passages rayés, qui semblent pourtant relativement lisibles (comparés aux maudits caviardages : )

Cela donnerait presque à penser que Mme Lever n'avait pas ces lettres sous les yeux mais qu'elle a retranscrit des publications du baron de Klinckmachinchouette ) scratch

La nuit, la neige a écrit:


Idea Comme annoncé dans l'un de mes précédents messages, c'est notamment dans cette lettre que Fersen énonce des "trucs et astuces" à Marie-Antoinette pour davantage brouiller les pistes... Smileàè-è\':

Arrow Je le cite (fin de la lettre) :

Il faudrait prévenir Gog. (Goguelat) que toutes les fois qu'il y aura au haut du chiffre le n° et un tiret, comme par exemple 49__ cela signifiera qu'il y a du chiffre jusqu'au premier gros point (.) ; le reste ne signifiera rien et sera en blanc ; s'il y a 49 c'est-à-dire le tiret en dessous alors la lettre sera pour lui, le chiffre ne sera rien, à moins qu'il n'y ait après le n° un ou deux points.
Si, après un pareil n°, il y avait de l'écriture simple, il y aurait du blanc dans les entre-lignes.
Il sera nécessaire de le prévenir là-dessus.
Quand vous m'écrirez, il vaut mieux que ce soit en blanc dans les entre-lignes d'un chiffre qui ne signifiera rien, car on peut trouver le chiffre ici ; il faut alors mettre un tiret après ou dessous le chiffre et pas de point après, pour me l'indiquer. (rien compris !! Suspect Laughing)
Il faudra numéroter exactement pour savoir s'il y en a de perdues.
A Paris, je suis sûr qu'on ne les ouvre pas, ils n'ont pas de machine montée pour cela.


Ah, tais-toi ! Il y a de quoi devenir chèvre !


Fersen a écrit:

Pourquoi faire simple, quand on peut faire compliqué ? Wink




... :

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35674
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Dim 06 Déc 2015, 18:42

Mme de Sabran a écrit:
J'opte pour ta première proposition .  
Car nous saurons, au printemps, que Fersen usait lui aussi de formules plus que tendres.
Ah ?!
Bien. Attendons le printemps... Wink  

Mme de Sabran a écrit::  C'était fait pour ...
Mais too much est too much ! ... les malheureux ...
Oui, franchement ! Quel enfer que ces écritures (et lectures) ! Smileàè-è\':

Mme de Sabran a écrit:Cela donnerait presque à penser que Mme Lever n'avait pas ces lettres sous les yeux mais qu'elle a retranscrit des publications du baron de Klinckmachinchouette )  
Je l'ignore.  Question
Mais nous savons cependant qu'elle n'avait pas repris tous les décodages des lettres codées (ce qu'avait démontré l'étude Nachev / Patarins récemment).

Je poursuis l'archivage des lettres...

Arrow Je répète que, pour l'instant, je compile justement les lettres conservées aux Archives Nationales que nous retrouvons dans le livre d'Evelyne Lever.

D'autres lettres, mentionnées dans l'inventaire des A.N n'apparaissent pas dans ce livre ; et inversement (ce qui est plus logique) Mme Lever retranscrit d'autres courriers, ne provenant pas du fond des Archives nationales. Wink


Dernière édition par La nuit, la neige le Dim 06 Déc 2015, 18:56, édité 1 fois
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11917
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Dim 06 Déc 2015, 18:52

Lettre du 17 mars 1792
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11917
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par La nuit, la neige le Dim 06 Déc 2015, 19:01

Lettre du 17 avril 1792
Mme Lever ne retranscrit pas les passages raturés, pourtant lisibles.



Où l'on apprend que les courriers sont échangés dans une caisse de biscottes boudoi32, par l'intermédiaire d'une Mme Toscani, l'intendante des Crawford, qui s'en charge en l'absence de Mme Sullivan.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11917
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Message par Gouverneur Morris le Dim 06 Déc 2015, 19:08

La nuit, la neige a écrit:Dans une caisse de biscottes
...

Des Krisprolls ? boudoi26


Dernière édition par Gouverneur Morris le Dim 06 Déc 2015, 19:09, édité 1 fois
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 4463
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum