Le Deal du moment : -53%
-53% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
Voir le deal
21.99 €

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Empty Re: Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille

Message par La nuit, la neige Mer 13 Fév 2019, 09:38

Duc d'Ostrogothie a écrit:Elle possédait le portrait original de Marie-Antoinette peinte au Temple par Kucharsky.
Je ne m'en souvenais plus, merci...

Celui-ci...
Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Captu170
Photo : https://lesideesdamandine.wordpress.com/category/biographies/

Ou bien cet autre :
Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Marie-47
Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Marie_61


Arrow Nous en parlons ici : Marie-Antoinette en deuil par Kucharsky (1793)
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14985
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Empty Re: Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille

Message par La nuit, la neige Mar 21 Mai 2019, 22:23

Enfin une occasion d'illustrer ce sujet avec un portrait de jeunesse de la princesse de Tarente  cheers, que Marie-Antoinette appréciait, et qui fut du dernier carré des fidèles, jusqu'à la prise des Tuileries...

Idea Présentée en vente aux enchères prochainement :

- Boite de forme rectangulaire en or 750 millièmes recouverte d'écailles brunes et rehaussée sur le couvercle de deux portraits peints sur ivoire par Campana en 1780.
Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 15579911

Note au catalogue :

Le premier portrait représente Emilie de Chatillon, Duchesse D'Uzès, le second Louise de Chatillon, princesse de Tarente et duchesse de la Trémoille.
Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Prince14

* Source et informations complémentaires : Cornette de Saint Cyr MDV - Vente du 28 mai 2019

____________________

Idea Et tant que j'y suis, je poste à nouveau ici le récit de son évasion épique du château des Tuileries le 10 août 1792.
D'après ses Souvenirs, et déjà posté dans notre sujet :

Arrow Maison et dames du Palais de la reine Marie-Antoinette

Extrait des Souvenirs de la princesse de Tarente :

Après le départ du Roi et de la Reine, je restai au château avec madame de la Roche-Aymon, sa fille, son fils, Pauline de Tourzel et quelques autres per­sonnes.
Dès que madame de Tourzel eut quitté sa fille pour suivre M. le Dauphin, je priai Pauline de me donner sa parole d'honneur de ne pas se séparer de moi. Je lui donnai aussi la mienne.

Je ne prévoyais pas alors de quel danger nous aurions à nous sauver ; je me réjouissais du départ du Roi ; je l'avoue, à la honte de mon jugement, je crus que cette démarche pourrait être de quelque utilité.
Le Roi sorti du château et allant se livrer à l'Assemblée, je voyais la paix faite et le danger éloigné ; je ne doutais pas qu'il ne revint bientôt. Je me retirai dans l'appar­tement de M. le Dauphin, pour voir le Roi traverser le jardin ; je les suivis des yeux tant que je pus, en formant mille vœux.

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Ma_qui10

Je fus ensuite dans la chambre du Roi, dans le cabinet, je revins dans la chambre ; j'errais toujours, car j'étais inquiète.
Enfin, un officier de gendarmerie vint nous annoncer que le Roi, étant arrivé à l'escalier de la terrasse des Feuillants, après avoir été couché en joue de loin, dans le chemin, avait trouvé une si grande foule qu'il n'avait pu monter l'escalier.
« A bas le Roi ! A bas le Veto ! Point de femmes ! » criait tout le peuple. Une députation vint chercher le Roi et permit à la Reine d'entrer.
Elle fut à la barre, le Roi à côté du prési­dent. Le Roi dit qu'il venait à l'Assemblée pour éviter au peuple un grand crime.
L'Assemblée ne pouvant délibérer devant lui, il fut renvoyé a la barre, ensuite renfermé dans sa première prison, la loge du logographe.

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Capt1091

Nous retournâmes dans l'appartement de M. le Dauphin, où nous nous fixâmes ; il y avait environ deux heures que le Roi était à l'Assemblée, et il n'était pas vraisemblable qu'il revint sitôt.
Je parlais de l'absence du Roi avec le duc de Choiseul, je m'en inquiétais et m'en tourmentais. Il me dit : «Je ne serais pas étonné qu'il ne revint pas avant huit heures du soir. »
Il dit cela du ton d'un inspiré ; il me mit en colère, et cependant je fus vivement frappée.

Dans la même seconde, je le fus un peu plus encore : j'entendis le premier coup de fusil ; toutes nos malheureuses têtes partirent. Où se réfugier ? Où se cacher ? Nous recommençâmes à errer dans les escaliers. Partout des coups de fusil, des coups de canon sifflaient à nos oreilles. J'ai vu mettre le feu à un canon dans la porte des Princes. J'étais dans la direction ; je me crus tuée.

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Capt1092

Je ne quittais toujours pas ma Pauline. Enfin, je suppliai ces dames de se fixer dans un endroit quelconque ; je voyais toujours le canon ; nous choisîmes la chambre de la Reine.
Un de ses gens vint nous dire qu'on s'embrassait dans la cour et qu'on faisait la paix ; mais dans le même instant, les fusils recommencèrent à tirer plus fort que jamais.

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Tuiler10

Nous avions avec nous quinze femmes, dont la plupart étaient dans un état horrible. Je priai qu'on fit sortir les hommes, qui arrivaient de tous côtés dans notre retraite et qui n'étaient utiles à rien qu'à nous exposer davantage.
Nous nous assîmes toutes contre les murs et nous attendîmes ce que le ciel voudrait faire pour nous. Moi, j'étais toute résignée et je croyais toucher à mon dernier moment.
L'appartement fut forcé ; nous nous éloignâmes d'une chambre et nous fumes dans le salon.

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 10_aou10

Bientôt les coups de haches, de crosses de fusil, se font entendre à la première porte.
J'envoyai un valet de pied de la Reine ouvrir toutes celles qui nous séparaient des brigands. A l'instant, la chambre en fut remplie. « Des armes et des Suisses ! » criaient-ils avec fureur.
Je m'étais retirée dans le fond de la chambre avec Pauline et madame Thibaut, femme de chambre de la Reine ; j'étais associée aux plus braves, et cependant nous tremblions jusqu'à mourir.

Un homme, d'une figure atroce, s'écria: " Point de mal aux femmes ! Des armes et des Suisses !"
Je ne perds pas un instant ; je saisis cet homme par le bras, et je lui dis : « Voilà une jeune dame, une vieille et moi a qui vous allez donner tous vos soins cl vous resterez avec nous. » Il me donna la main, cria : « Vive la Nation ! »
Nous fîmes un quatuor de bénédictions pour la Nation, dont trois parties n'étaient pas d'accord.

A côté de moi, un homme travaillait à charger son fusil ; il déchira sa cartouche ; je priai mon gardien de l'empêcher de tirer, en lui disant qu'ils étaient absolument maîtres de l'appartement et qu'ils pouvaient faire tout ce qu'ils voulaient.
II alla lui taper sur l'épaule : « Camarade, ne ne tire pas. » L'autre cessa à l'instant ; toutes les dames partirent et je n'en revis aucune.

Je pris le garde par un bras, Pauline par l'autre, je sortis du salon de la Reine. Dans la salle à manger, je vis un homme très bien mis casser la lanterne d'un grand coup de bâton ; la glace de la cheminée était en pous­sière. Sous la porte, je trouvai le corps de ce malheu­reux homme que j'avais envoyé pour ouvrir le passage aux brigands. C'était un des meilleurs sujets et des plus attachés à la Reine.
Dans l'antichambre, il y avait deux de ces misérables qui mettaient en pièces à coups de sabre un habit de livrée. En fin je sortis de l'appartement, je descendis et je me trouvai dans le jardin.
Dans un espace de cent pas, je vis quatre ou cinq suisses étendus.

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Ob_8bf10

Arrivée sur le quai avec Pauline, notre brigand nous quitta. Tous les chemins me parurent si couverts de monde que je n'osais en choisir aucun. Enfin, j'aperçus un petit sentier de terre entre le mur du quai et la rivière. Je n'avais plus bien ma tête, et je ne pensais pas que, s'il n'y avait personne sur ce chemin, je ne serais pas moins vue de tous côtés.
Pauline consentit à le suivre ; nous descendîmes l'escalier, je rencontrai un canonnier ; je le priai de venir avec nous ; j'avais assez de peur moi seule avec Pauline. Je lui dis que nous sortions du château ; il nous promet assistance.

La moitié du chemin se passe bien, à l'exception que je m'avise de lui demander des nouvelles du Roi. Cette question lui parut fort suspecte. " Pourquoi demandez-vous des nouvelles du Roi ? Vous sortez du château, vous en savez mieux que moi !"
Je lui répondis que le Roi était à l'Assemblée depuis plus d'une heure et demi. Au milieu du chemin, il y avait une petite maison habitée par des bateliers. Ces deux femmes et ce canonnier leur parurent suspects.
On se jette sur le canonnier, on le désarme. Un homme se met à genoux, arme son fusil, et à dix pas, pas plus, nous couche en joue.
Je n'ai jamais eu plus peur certainement.

On nous suivait par notre même chemin ; de dessus le quai, on criait après nous: " Il faut les tuer ! D'où viennent-elles. Ces mesdemoiselles se sauvent du château ! »
Les hommes avaient cinq ou six fusils braqués sur nous ; de l'autre côté de la rivière, on nous suivait aussi. Jamais on n'a été dans une si mauvaise et si inquiétante posi­tion. J'eus a peine le temps de me demander ce qu'il fallait faire ; heureusement on se mit a parlementer et nous fûmes sauvées.
Deux hommes s'emparèrent de Pauline ; elle allait devant moi ; je ne voulais pas la perdre de vue. Remontées sur le quai, nous fûmes rencontrées par une autre troupe.
— « Où allez-vous, camarades ?»
— « Ramener ces dames chez elles. »
Le canonnier prit la parole : « Elles sortent du château et celle-là m'a demandé des nouvelles du Roi ; il faut les mener au corps de garde de la porte Saint-Honoré. »

Nous voilà traversant la place Louis XV, par un soleil et une chaleur comme je n'en ai jamais senti. Tout le long de la place, nous vîmes des Suisses étendus sur le pavé ; les gens qui nous sui­vaient étaient couverts de sang. Je souffrais l'impos­sible.

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 The-pl10

Arrivées au bout de la place de la rue Royale, ces misérables, qui ne faisaient que tuer depuis deux heures, nous firent détourner de plusieurs pas pour nous faire passer derrière une batterie qui faisait face à la porte des Tuileries, dite de l'Orangerie, et dont les canons étaient chargés. Tout le long de la rue Royale, nous vîmes des corps morts, Suisses et autres, des chevaux aussi.
Le corps de garde, porte Saint-Honoré, était fermé ; il fallut traverser le boulevard ; tout le monde était armé d'une manière effrayante. Il y avait jusqu'à des broches de cuisine.
On portait aussi des petits morceaux de livrée du Roi, d'habits bleus au bout de longs bâtons. Paris faisait horreur. Enfin, nous arrivâmes rue Neuve-des-Capucins, à la section.

On fit une ou deux questions, et on nous dit que nous avions bien fait de sortir du château et qu'on nous conseillait de ne pas aller dans ce moment dans la rue. Un homme que je ne connaissais pas me proposa d'entrer chez lui. J'acceptai avec reconnaissance, et nous nous trouvâmes chez les meilleures gens du monde.
Ils étaient les commis des contributions publiques, et nous étions dans les bureaux de ce département. Nous eûmes là des nouvelles du Roi : l'Assemblée. avait prêté un nouveau serment devant Sa Majesté et le Roi n'y était pas nommé. On me laissa envoyer chez ma mère.
Pauvre Pauline ! elle n'avait pas la même consolation.

A deux heures, ces messieurs nous ramenèrent chez moi ; nous fîmes le même chemin par la même chaleur. Je retrouvai ma mère ; ce n'était pas la dernière inquiétude que je devais lui donner.
J'envoyai tout de suite à l'Assemblée dire à madame de Tourzel que sa fille était chez moi. On vint, tout le jour, me donner beaucoup d'avis et m'engager à la prudence. Je n'osai pas même mener Pauline à madame de Leyde, comme nous en étions convenues.

Le soir, sa mère écrivit un billet par lequel elle ordonnait qu'elle y allât. Je l'y menai le lendemain matin, et le lundi, 13 août, elle était venue déjeuner chez moi, quand son frère vint la chercher pour la mener à l'Assemblée. Elle devait aller s'enfermer au Temple avec le Roi, et la Reine.

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Capt1093

Je ne puis dire ce qui se passa alors en moi ; je n'eus le courage ni de partager sa joie, ni de lui dire adieu. Je restai abîmée de chagrin, n'osant ni l'envier, ni me plaindre, mais je sais que j'aurais donné la moitié de mon existence pour la suivre.
J'écrivis à la Reine ; je n'osai écrire : Adieu, mais mon cœur le prononçait et c'en était bien un.
Je restai chez ma grand'mère ; je ne pensais qu'à la Reine, aux moyens de la rejoindre, et il n'y en avait aucun à employer.

Le lendemain du départ de Pauline, elle m'écrivit un petit billet. C'est la dernière fois que nous pûmes communiquer ; je ne sortais presque pas ; je me trouvais si extrêmement malheureuse que tout m'affligeait. Je voulais souffrir ; chez moi, j'étais trop bien.
J'avais des gens pour me servir et la Reine n'en avait plus. Elle était en prison, je voulais aussi y être ; on peut comprendre toutes les idées qui assiégeaient ma pauvre tête ; enfin, je n'avais plus une autre idée que la prison. Jamais on n'a souhaité si ardemment d'y aller.

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 85d7b410

Le samedi soir, j'allai voir la duchesse de Choiseul ; nous ne parlâmes que de la Reine ; elle chercha à me faire entendre raison sur ce qu'elle appelait ma folie, elle me disait: « De quelle utilité cela sera-t-il pour elle ? Si elle le sait, elle aura un chagrin de plus. »
J'entendais cela, mais je voulais aller en prison. Je retournai chez moi, et je n'y demeurai pas longtemps libre.
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14985
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Empty Re: Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille

Message par Mme de Sabran Mer 22 Mai 2019, 11:08



Merci pour ce long récit si bien illustré .

Nous fîmes un quatuor de bénédictions pour la Nation, dont trois parties n'étaient pas d'accord.

... tu m'étonnes ! Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 1123740815

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46540
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Empty Re: Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille

Message par Comte d'Hézècques Mer 22 Mai 2019, 11:26

Ah qu'elles sont mignonnes toutes les deux.
Jolie boîte Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 1020289783

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
Comte d'Hézècques
Comte d'Hézècques

Messages : 3852
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 40
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Empty Re: Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille

Message par La nuit, la neige Ven 07 Juin 2019, 18:07

Nous évoquions cette lettre en ouverture de ce sujet...

La nuit, la neige a écrit:
Ou encore cette lettre de Louise de Châtillon, duchesse de la Trémoille (dame du Palais de Marie-Antoinette) à son amie Charlotte Atkyns (qui a tenté de sauver, en vain, la reine de l’échafaud), nous sommes en octobre 1793 :

J'ai commencée ma journée aux pieds des autels, couverte et environnée de deuil, ma seule mon unique pensée à étée Elle; tous mes voeux, toutes mes prieres les plus ferventes, Elle en a étée l'objet, et j'ai demandée au ciel un bonheur dont je ne peux plus être témoin, c'est dans cette disposition triste que j'ai reçue en rentrant votre touchante lettre [...] j'accepte avec transport l'offre d'une amitié qui m'attache à l'amie de celle que j'ai aimée plus que tout au monde et à laqu'elle je resterai également intéressée malgré le temps qui détruit tout.
Votre lettre ma chere ma tendre amie, est sur mon coeur, sur un coeur tout à vous, qui est lié au votre par des liens qui ne sont plus en notre pouvoir, mais qu'une connoissance plus ancienne resserrera et rendra aussi long que nottre vie, j'ai lue en tremblant un des articles de votre lettre, celui où vous dites, qu'elle me regardoit comme à Elle, c'est à genoux que je vous remercie du bonheur que vous m'avez donné, mais, hélas... je ne puis en jouir»

Idea Elle sera présentée prochainement en vente aux enchères, je cite :


- Louise de Châtillon, duchesse de LA TRÉMOILLE (1763-1814) dame d'honneur de Marie-Antoinette
Elle émigra après les massacres de Septembre et écrivit des Mémoires.
L.A.S. “Louise de la Trémoille”, [Londres] “8 heures du soir” [octobre 1793?], à Charlotte ATKYNS à Piccadilly;
1 page et demie in-8, enveloppe avec cachet cire brune; sous cadre.

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Capt1165

Note au catalogue :

Émouvante lettre sur la mort de MARIE-ANTOINETTE, que Charlotte Atkyns avait cherché à faire évader du Temple.
Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Capt1166
Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Capt1167

“J'ai commencée ma journée aux pieds des autels, couverte et environnée de deuil, ma seule mon unique pensée à étée Elle; tous mes voeux, toutes mes prieres les plus ferventes, Elle en a étée l'objet, et j'ai demandée au ciel un bonheur dont je ne peux plus être témoin, c'est dans cette disposition triste que j'ai reçue en rentrant votre touchante lettre [...] j'accepte avec transport l'offre d'une amitié qui m'attache à l'amie de celle que j'ai aimée plus que tout au monde et à laqu'elle je resterai également intéressée malgré le temps qui détruit tout. Votre lettre ma chere ma tendre amie, est sur mon coeur, sur un coeur tout à vous, qui est lié au votre par des liens qui ne sont plus en notre pouvoir, mais qu'une connoissance plus ancienne resserrera et rendra aussi long que nottre vie, j'ai lue en tremblant un des articles de votre lettre, celui où vous dites, qu'elle me regardoit comme à Elle, c'est à genoux que je vous remercie du bonheur que vous m'avez donné, mais, hélas... je ne puis en jouir”...

Ancienne collection des marquis de FLERS (Souverains, 27 mars 2007, n° 343).
Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Capt1169

* Source et infos complémentaires : Thierry de Maigret MDV - Vente Collection Amaury Taittinger, le 28 juin 2019
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14985
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Empty Re: Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille

Message par Mme de Sabran Ven 07 Juin 2019, 18:26

Merci, pour cette lettre si émouvante ...

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46540
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Empty Re: Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille

Message par Mme de Sabran Ven 07 Juin 2019, 18:27


j'ai lue en tremblant un des articles de votre lettre, celui où vous dites, qu'elle me regardoit comme à Elle

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46540
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Empty Re: Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille

Message par La nuit, la neige Mer 23 Sep 2020, 10:42

J'illustre ce sujet biographique avec un portrait présumé de Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, présenté prochainement en vente aux enchères.
Je cite :

PIO IGNAZIO CAMPANA (TURIN, 1744 - PARIS, 1786)
Portrait présumé de la princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille (1763-1814), née Louise-Emmanuelle de Châtillon.

Miniature sur ivoire sur une boîte en écaille blonde du XVIIIe siècle.
Provenance : Ancienne coll. Bulgari à Rome n° 1790 (son étiquette à l'intérieur) acquis chez Ouaiss au Louvre des Antiquaires en 2001. Selon une note du collectionneur cette boîte a fait l'objet d'une expertise de Leo Schidlof datée Paris 1948.
A vue diam. 6,7 cm boîte diam. 8,3 cm ; Poids brut: 77,8 gr.
Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Capt2168


Note au catalogue :

Campana fut le peintre en miniature de la reine Marie-Antoinette, dont la princesse de Tarente était l'une des quinze dames d'honneur.

Nous rapprochons cette miniature d'une version réduite, ovale et en buste de la princesse de Tarente par Campana, figurant identifiée sur une boîte à droite du portrait de sa soeur la duchesse d'Uzès (au catalogue de Galerie Jaegy-Théoleyre).

* Source et infos complémentaires : Coutau-Bégarie & Associés - Vente du 6 octobre 2020

________________________


Idea Je reviens sur la note de présentation de la maison de vente en précisant que la jeune princesse ne fut pas dame d'honneur de Marie-Antoinette, mais " simplement " dame du palais.
Marie-Antoinette semblait beaucoup l'apprécier. Elle sera parmi les derniers fidèles à rester auprès de la reine jusqu'au 10 août et échappera à la mort, à plusieurs reprises.
Ce qu'elle racontera dans ses Souvenirs.

Elle fut bien dame d'honneur, mais celle d'une impératrice de Russie, Marie Féodorovna (l'épouse de Paul Ier de Russie).  Wink
Lire ici la biographie romanesque de Louise-Emmanuelle de Chatillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille


Idea Quant à l'autre portrait miniature évoqué dans la note de présentation, vous le retrouverez dans notre sujet quelques messages en amont :
Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Prince14

Selon l'expert de cette autre maison de vente, le premier portrait représente Emilie de Châtillon, duchesse D'Uzès, et le second serait Louise de Châtillon, princesse de Tarente et duchesse de la Trémoille.
Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 15579911
Boite de forme rectangulaire en or 750 millièmes recouverte d'écailles brunes et rehaussée sur le couvercle de deux portraits peints sur ivoire par Campana en 1780
Image : Cornette de Saint-Cyr (2019)


Je ne sais pas vous, mais je trouve que notre miniature du jour ressemble davantage au portrait de sa soeur, la duchesse d'Uzès, qu'à celui de la princesse de Tarente... Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 3318396864
Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Duches11


Idea Vous pouvez également jeter un oeil dans notre sujet :

Arrow Portraits de Marie-Antoinette par Ignazio Pio Vittoriano (Ignace-Jean-Victor) Campana
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14985
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Empty Re: Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille

Message par La nuit, la neige Ven 30 Avr 2021, 17:51

Réédité ce mois-ci, dans la collection du Temps retrouvé, au Mercure de France :

Captives sous la Terreur
Souvenirs de la princesse de Tarente 1789-1792 suivi de Mémoires de Madame Elliott sur la Révolution française

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente
Grace Dalrymple Elliott
Édition de : Sandrine Fillipetti
Mercure de France, Le Temps retrouvé (mai 2021)
352 pages

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 D2355510

Présentation :

« […] une fois ou deux je demandai à ce geôlier un peu d’eau chaude pour me laver. “ Cela n’a pas le sens commun, m’avait-il répondu, rien ne peut vous sauver des mains du bourreau, et comme elles sont fort sales, vous n’avez pas besoin de vous laver ”. »
Témoins privilégiés de la Révolution à Paris, toutes deux prisonnières ayant survécu à la Terreur, Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente (1763-1814) et Grace Dalrymple Elliott (1758?-1823) fréquentèrent deux courants distincts de la noblesse française.

La première, tout entière consacrée à sa charge de dame d’honneur de Marie-Antoinette, évolua dans une société de cour farouchement anti-orléaniste. La seconde, Écossaise et proche amie du duc d’Orléans, côtoya la faction de ceux qu’unissait une commune hostilité au régime et à la cour.

À la fois complémentaires et d’une grande valeur documentaire, leurs témoignages saisissent par le climat incessant de peur, de flambées de violence, de menaces et de mesures expéditives dont ils se font l’écho.

___________________


Idea La princesse de Tarente est à nouveau présentée comme la " dame d'honneur de Marie-Antoinette " or, à ma connaissance, ce ne fut jamais le cas.
Elle était dame du palais de la reine.


Idea Vous retrouverez ici le sujet biographique de :

Arrow Grace Dalrymple Elliott
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 14985
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Empty Re: Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille

Message par Lucius Ven 30 Avr 2021, 18:30

Les mémoires de la princesse de Tarente, ainsi que ceux de son époux, sont assez intéressants, quoiqu'un peu courts.
Lucius
Lucius

Messages : 10589
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille - Page 2 Empty Re: Louise-Emmanuelle de Châtillon, princesse de Tarente, duchesse de la Trémoille

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum