Château de Versailles et ses dépendances d'Emilien Cazes

Aller en bas

Château de Versailles et ses dépendances d'Emilien Cazes Empty Château de Versailles et ses dépendances d'Emilien Cazes

Message par fleurdelys Dim 02 Nov 2014, 16:00

Bonjour j`ai découvert ce livre intéressant qui date de 1910.
Pour les amateurs de Versailles, il semble nous donner des détails sur tous les coins du château. Very Happy
Quant à moi je l`ai téléchargé Very Happy
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64725614.r=les+appartement+de+fersen+a+versaille.langFR
fleurdelys
fleurdelys

Messages : 686
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 50
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Château de Versailles et ses dépendances d'Emilien Cazes Empty Re: Château de Versailles et ses dépendances d'Emilien Cazes

Message par Mme de Sabran Dim 02 Nov 2014, 16:53



Merci, chère Fleurdelys ! Very Happy
Je ne connais pas ce livre ...
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 45760
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Château de Versailles et ses dépendances d'Emilien Cazes Empty Re: Château de Versailles et ses dépendances d'Emilien Cazes

Message par Invité Dim 02 Nov 2014, 18:48

Télécharge pour ma part! merci fleurdelys!!! Hop! :\\\\\\\\: Château de Versailles et ses dépendances d'Emilien Cazes 2523452716

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Château de Versailles et ses dépendances d'Emilien Cazes Empty Re: Château de Versailles et ses dépendances d'Emilien Cazes

Message par Monsieur de Coco Lun 03 Juin 2019, 14:29

Résumé fnac.com:

J’ai voulu présenter dans ce livre, condensée en un seul volume, une histoire générale du Château de Versailles et de ses dépendances, depuis l’origine jusqu’à nos jours.
Une œuvre de ce genre, épuisée aujourd’hui, fut écrite par Dussieux en 1881 ; voilà bientôt trente ans. C’était la première étude sérieuse qui paraissait sur un tel sujet, étude d’ensemble embrassant à la fois l’histoire et l’art de Versailles. On avait vécu jusque-là sur la foi d’ouvrages superficiels, incomplets ou erronés, entre autres de celui de Vatout, bibliothécaire de Louis-Philippe, où les fantaisies abondaient. Si de vrais érudits, comme Eudore Soulié et Le Roi, avaient publié, depuis, des travaux consciencieux et sûrement documentés, le temps, sans doute, leur avait manqué pour les compléter ; ils sont restés fragmentaires.
L’ouvrage de Dussieux, fruit d’une préparation longue et méthodique, a obtenu un succès mérité ; il est demeuré, suivant l’expression d’un historien de Versailles des mieux avertis, « la première histoire critique du Château ».
Depuis lors, Versailles a été de plus en plus étudié. Des découvertes nouvelles ou poussées plus avant ont permis de faire certaines rectifications, de redresser des assertions fausses, de fixer des points douteux, de combler des lacunes dans les documentations antérieures, de dissiper quelques confusions de lieux, de noms ou de dates.
Dès 1889, M. Pierre de Nolhac, aujourd’hui conservateur du Château, a publié des études critiques très serrées sur les sources touchant soit à l’évolution de l’art décoratif dans les divers appartements, soit à l’identification des personnages qui les ont successivement habités, pour la période de Louis XV et de Louis XVI. Elles ont eu une suite dans les notes critiques qui accompagnent son ouvrage : La Création de Versailles, paru en 1901.
Les travaux de ces deux historiens m’ont été d’un précieux secours. En outre, j’ai mis à contribution tous ceux que Versailles, devenue ville mondiale, a suscités de nos jours, et, parmi eux, la monographie si pittoresque et suggestive de M. André Pératé.
Voici maintenant l’ordre qu’à l’exemple de Dussieux, il m’a paru bon de suivre dans mon ouvrage pour la commodité du lecteur. J’ai essayé de décrire Versailles depuis le jour où Louis XIII l’a fait entrer dans l’histoire en bâtissant son « petit Château », d’y étudier dans la suite des temps l’évolution de l’art sous tous ses aspects, jusqu’au moment des transformations regrettables opérées par Louis-Philippe pour la création d’un musée national. Pour rendre cette étude plus claire, j’ai consacré un chapitre à l’esthétique de Versailles, d’une part, et de l’autre, à Charles Le Brun, qui fut le grand ordonnateur et décorateur du palais de Louis XIV et, pour beaucoup, de ses jardins.
Pour ce qui est de la partie purement historique, celle qui regarde les hommes et les faits, j’ai esquissé à larges traits la vie du Roi et de la Cour, dans ce milieu resserré et surchauffé où chacun était sous l’œil de tous et où se dissimulaient sous l’hypocrisie les vices d’une société raffinée ; j’ai exposé les événements mémorables qui s’y sont accomplis, les cérémonies et les fêtes qui rompaient, souvent avec éclat, la monotonie d’une vie réglée par l’étiquette.
Ici m’est venue l’aide précieuse des auteurs et des journaux du temps, surtout des mémorialistes, enfin celle des écrivains assez nombreux de l’époque présente qui offraient de sûres références quant à l’exactitude des faits1. J’ai cherché aussi à éclairer mon œuvre par l’interprétation des dessins, des gravures et des peintures abondamment fournis par la Chalcographie du Louvre et le Palais de Versailles tout entier.
La deuxième partie de l’ouvrage renferme l’histoire et la description des jardins et des dépendances du Château. Les jardins sont aussi une manifestation éclatante de l’art Louis-quatorzien, tant dans leur verte architecture et la riche variété de leurs fontaines, que dans ce monde de statues qui les peuplent, les animent et y constituent ce qu’on a appelé à bon droit, dans l’art sculptural, « l’école de Versailles ».
Les autres dépendances du Palais servaient également aux plaisirs du Roi et de la Cour. La Ménagerie, Clagny, Marly ont disparu, mais ont laissé des souvenirs intéressants. Quant aux Trianons, ils demeurent intacts ; comme le Château, ils ont contribué au charme du Versailles royal, de même qu’ils partagent aujourd’hui, avec lui, la faveur du public et des visiteurs, de plus en plus nombreux et empressés, de tous les points de l’univers, en une sorte de pèlerinage artistique dans la cité du « Grand Roi ».
Un chapitre spécial a été réservé au Musée, qui est l’une des principales attractions de Versailles et dont, grâce aux directions les plus intelligentes, l’intérêt grandit tous les jours.
Comme couronnement, j’ai présenté à grands traits et sous ses principaux aspects, dans les périodes diverses de son histoire, la ville qui fut successivement, par une singulière fortune, le berceau de la Monarchie absolue et celui de la Révolution.
On trouvera dans le texte et à la fin du volume une suite de vues et de plans qui permettront de suivre toutes les transformations du Château et des appartements sous le règne de Louis XIV et celui de ses successeurs, ainsi qu’un plan du Musée actuel et du Parc dans toute son étendue.
J’ai fait précéder l’ouvrage de tableaux généalogiques, grâce auxquels le lecteur pourra suivre avec facilité la succession nombreuse et variée des personnages princiers des deux sexes issus de la Maison de Bourbon (Bourbons, Bourbons-Orléans, Bourbons-Condé, Bourbons-Conti), depuis Henri IV jusqu’à la descendance du roi Louis-Philippe.

AVIS DE L’ÉDITEUR
INTRODUCTION
TABLEAUX GÉNÉALOGIQUES - DE LA MAISON DE FRANCE DEPUIS- HENRI IV
CHAPITRE PREMIER - LE CHATEAU
I. — COUP D’OEIL D’ENSEMBLE SUR SES TRANSFORMATIONS
II. — LE VERSAILLES DE LOUIS XIII
III. — LE PREMIER CHATEAU DE LOUIS XIV LE CHATEAU NEUF — LE VAU
IV. — LES TRANSFORMATIONS DU CHATEAU NEUF L’ENVELOPPE DE LE VAU
V. — L’AGRANDISSEMENT DU CHATEAU — L’OEUVRE DE MANSART
CHAPITRE II - L’ESTHÉTIQUE DE VERSAILLES
I. — LE STYLE LOUIS XIV
II. — LE STYLE DE LA RÉGENCE ET LE STYLE LOUIS XV
LE BRUN ET LA DÉCORATION DE VERSAILLES
CHAPITRE III - DESCRIPTION DES GRANDS ET DES PETITS APPARTEMENTS
RÈGNE DE LOUIS XIV
LES GRANDS APPARTEMENTS DE LOUIS XIV LES SALONS
Le Grand-Degré ou l’Escalier des Ambassadeurs.
Salon de l’Abondance (106) .
Salon de Vénus ou grande Salle de l’escalier du Roi (107).
Salon de Diane ou Salle de Billard (108).
Salon de Mars, salle des bals et concerts (109).
Salon de Mercure ou Chambre du Lit (110).
Salon d’Apollon ou Chambre du Trône (111).
Salon de la Guerre (112).
La Grande-Galerie (113).
Salon de la Paix (114).
APPARTEMENTS PARTICULIERS DU ROI
Le Cabinet des Médailles ou des Raretés (137).
La Petite-Galerie (132-133-134).
Vestibule de l’Escalier des Ambassadeurs (135-136).
Salon Ovale (131).
Cabinet des Agates et des Bijoux (130) et Cabinet des Pendules (127).
Cabinet du Billard (126).
Cabinet du Roi et Cabinet des Perruques (125).
Les Petits Cabinets de Louis XIV.
Chambre à coucher de Louis XIV (124).
L’Antichambre du Roi ou l’Œil-de-Bœuf (123).
Antichambre du Roi ou chambre où le Roi mange (121).
Salle des Gardes du Roi (120).
LES GRANDS APPARTEMENTS DE LA REINE
Chambre de la Reine (115).
Salon (ou grand cabinet) de la Reine (116).
Antichambre de la Reine ou du Grand Couvert (117).
Salle des Gardes de la Reine (118).
LES PETITS APPARTEMENTS DE LA REINE
L’ESCALIER DE LA REINE ET LES PREMIÈRES CHAPELLES
Grande Salle des Gardes (140).
Salle servant de passage pour aller dans l’aile des Princes (144-145).
APPARTEMENT DE LA GOUVERNANTE DES ENFANTS DE FRANCE
APPARTEMENT DE Mme DE MAINTENON
REZ-DE-CHAUSSÉE
I. — L’Appartement des Bains (52 à 56).
II. — Petite Galerie d’en bas ou Galerie basse (51).
III. — Appartement du Dauphin (41-50).
IV. — Salles 27 à 38.
CHAPITRE IV - LES TRANSFORMATIONS INTÉRIEURES DU CHATEAU SOUS LOUIS XV (1715-1774)
LE SALON D’HERCULE
PETITS APPARTEMENTS DE LOUIS XV
La Chambre à coucher de Louis XV (126).
Le Cabinet du Conseil ou Cabinet du Roi (125).
Le Cabinet de la Pendule. — Grand Cabinet, Cabinet ovale (127).
L’Antichambre des Chiens. — Le Petit Escalier du Roi (128).
La Salle à manger (129).
Le Cabinet d’angle (cabinet à pans) (130).
L’Arrière-Cabinet (131).
Appartement de Madame Adélaïde.
Le Cabinet des Médailles (137).
La Chambre de parade (chambre de Louis XIV) (124).
La Chambre de la Reine (115).
Les Cabinets de Marie Leczinska.
L’Appartement du Dauphin.
Les Appartements de Madame Josèphe de Saxe.
Les Appartements de Mesdames.
Les Petits Cabinets.
Les Appartements des Maîtresses.
Les deux Appartements de Mme de Pompadour.
L’Appartement de Mme Du Barry.
Les Bains de Louis XV.
CHAPITRE V - LES TRANSFORMATIONS INTÉRIEURES DU CHATEAU SOUS LOUIS XVI ET MARIE-ANTOINETTE (1770-1789)
Appartements de Mme de Polignac.
Appartements de Mme de Lamballe.
Appartements de Monsieur et de Madame.
Appartement du duc d’Orléans.
CHAPITRE VI - LE CHATEAU DEPUIS 1789 JUSQU’EN 1830
I. — LA RÉVOLUTION ET LE CONSULAT (1789-1804)
II. — L’EMPIRE ET LA RESTAURATION (1804-1830)
CHAPITRE VII - LE GOUVERNEMENT DE JUILLET — LOUIS-PHILIPPE ET LA FONDATION DU MUSÉE (1830-1848)
CHAPITRE VIII - LE CHATEAU DE 1848 A 1870
1870
CHAPITRE IX - LA CHAPELLE LES SALLES DE SPECTACLE — L’OPÉRA — LES AILES
I. — LA CHAPELLE
II. — SALLE DE SPECTACLE DU VESTIBULE DE LA COUR DES PRINCES
III. — L’OPÉRA
IV. — SALLE DE COMÉDIE DE L’AILE GABRIEL
V. — LES AILES
CHAPITRE X - L’HISTOIRE AU CHATEAU LOUIS XIV ET LA COUR
LES PREMIÈRES FÊTES (1663-1665) — Mlle DE LA VALLIÈRE
LES FÊTES DE 1668 ET DE 1674 — Mme DE MONTESPAN
LES INTRIGUES DU PALAIS — Mme DE MONTESPAN ET Mme DE MAINTENON
VERSAILLES DEVIENT LE SIÈGE DE LA MONARCHIE (1682)
LA COUR ET LES COURTISANS
LE SERVICE DU ROI
LE SERVICE DE LA REINE
L’ÉTIQUETTE
LE TRAVAIL DU ROI
LA FAMILLE ROYALE
LES FAMILLES PRINCIÈRES EN 1682
LES DISTRACTIONS DE LA COUR LES FÊTES, LES PROMENADES, LES BALS, LE JEU
NAISSANCE DU DUC DE BOURGOGNE LA JOIE UNIVERSELLE (1682)
MORT DE MARIE-THÉRÈSE (1683)
LOUIS XIV ÉPOUSE Mme DE MAINTENON
LA RETRAITE DE Mme DE MONTESPAN
L’AVÈNEMENT DE Mme DE MAINTENON
LA CHAMBRE DE Mme DE MAINTENON DEVIENT LE CENTRE DES AFFAIRES SON CABINET SERT DE SALLE DE COMÉDIE ET DE CONCERT
LA TRANSFORMATION DE LA COUR DÈS 1684
LA RELIGION A LA COUR LES SENTIMENTS RELIGIEUX DE LOUIS XIV LES COURTISANS ET L’HYPOCRISIE DE LA DÉVOTION
PRINCIPAUX ÉVÉNEMENTS DU RÈGNE
MARIAGE DE Mlle DE NANTES (1685) LA MORT DU GRAND CONDÉ
L’AMBASSADE DE SIAM (1686)
LA MALADIE DE LOUIS XIV — L’OPÉRATION DE LA FISTULE (1686)
MORT DE LA DAUPHINE (1690) — Mlle CHOUIN A MEUDON
MARIAGE DE Mlle DE BLOIS — MARIAGE DU DUC DU MAINE (1692)
LES REPRÉSENTATIONS DE SAINT-CYR (1697)
L’ÉDUCATION DU DUC DE BOURGOGNE — SON MARIAGE (1697) MARIE-ADÉLAIDE DE SAVOIE, DUCHESSE DE BOURGOGNE SON CARACTÈRE
LE MARIAGE RÉALISÉ DU DUC ET DE LA DUCHESSE DE BOURGOGNE (1699)
LE ROI, LA FAMILLE ROYALE ET LA COUR EN 1700 LE DUC D’ANJOU, PETIT-FILS DE LOUIS XIV, PROCLAMÉ ROI D’ESPAGNE
NAISSANCE DU PREMIER DUC DE BRETAGNE (1704)
LA DUCHESSE DE BOURGOGNE ET LA COUR L’AFFECTION DE LOUIS XIV ET DE Mme DE MAINTENON POUR LA JEUNE PRINCESSE
LA FÊTE DES ROIS EN 1708
MARIAGE DU DUC DE BERRY (1710)
L’APPLICATION DU DUC DE BOURGOGNE DEVENU DAUPHIN EN 1711 IL SE PRÉPARE A BIEN REMPLIR SES FONCTIONS DE ROI
LES MALADIES DU VENIN (PETITE VÉROLE) LA MALADIE DU DUC DE CHARTRES LA MORT DE MONSEIGNEUR
TRISTESSES ET MISÈRES DE LA COUR A LA FIN DU RÈGNE MORT DE LA DUCHESSE ET DU DUC DE BOURGOGNE (1712) MORT DU DUC DE BRETAGNE
LE VIDE DE LA COUR LES TRISTESSES DE Mme DE MAINTENON
DENAIN (1712)
MORT DU DUC DE BERRY (1714)
LA FIN DE LOUIS XIV (1715)
CHAPITRE XI - L’HISTOIRE AU CHATEAU LOUIS XV
LA COUR DE VERSAILLES SOUS LA RÉGENCE (1715-1723)
LA COUR DE VERSAILLES SOUS LE MINISTÈRE DU DUC DE BOURBON (1723-1726)
LA COUR DE VERSAILLES SOUS LE MINISTÈRE DE FLEURY (1726-1744)
L’ABANDON DE LA REINE COMMENCEMENT DU RÈGNE DES FAVORITES
LOUIS XV ET SON TEMPS
LES PRINCES DU SANG ET LES PRINCIPAUX FAVORIS
Mme DE CHATEAUROUX — LA MALADIE DU ROI A METZ
LA COUR DE VERSAILLES ET Mme DE POMPADOUR
LE THÉÂTRE DES PETITS APPARTEMENTS (OU DES PETITS CABINETS)
LE CHATEAU DE BELLEVUE LES DÉPENSES DE Mme DE POMPADOUR
LA COUR DE VERSAILLES JUSQU’A LA MORT DE Mme DE POMPADOUR (1750-1764)
Mme DE POMPADOUR ET SES RIVALES LES PETITES MAITRESSES
LA POLITIQUE DE LOUIS XV — LE SECRET DU ROI
L’OPPOSITION — L’ATTENTAT DE DAMIENS
CHOISEUL PREMIER MINISTRE
L’ÉTAT DE L’OPINION APRÈS LA GUERRE DE SEPT ANS
LA MORT DE Mme DE POMPADOUR — SON INFLUENCE
FIN DU RÈGNE DE LOUIS XV (1763-1774)
L’ÉLÉVATION DE Mme DU BARRY
LE MARIAGE DU DAUPHIN ARRIVÉE DE MARIE-ANTOINETTE A LA COUR
LA DISGRACE DE CHOISEUL — L’EXIL A CHANTELOUP
LA DAUPHINE MARIE-ANTOINETTE ET LA COUR
LA FIN DE LOUIS XV
CHAPITRE XII - L’HISTOIRE AU CHATEAU LOUIS XVI ET MARIE-ANTOINETTE (1774-1789)
LES FAVORITES DE LA REINE LA SUPPRESSION DE L’ÉTIQUETTE
LES CÉRÉMONIES DU SACRE — LES FÊTES
MARIE-ANTOINETTE ET LA VIE DE LA COUR
TURGOT — LA POLITIQUE DE LA COUR LES RÉFORMES ET LES PRIVILÈGES
NECKER — LE TRIOMPHE DE LA COTERIE POLIGNAC CALONNE — L’OPPOSITION
L’AFFAIRE DU COLLIER
LES DERNIÈRES ANNÉES DU SÉJOUR DE LA COUR (1787-1789)
CHAPITRE XIII - LES DÉPENDANCES DU CHATEAU
I. — LE GRAND-COMMUN. — LE SERVICE DE TABLE SOUS LOUIS XIV
II. — LES ÉCURIES DU ROI
III. — LA VÉNERIE
CHAPITRE XIV - LES JARDINS ET LES EAUX LE PETIT-PARC — LE GRAND-PARC — LE POTAGER
LES PREMIERS TRAVAUX
LES TRAVAUX DES JARDINS A PARTIR DE 1670
DESCRIPTION DES JARDINS
LE PETIT-PARC
LE GRAND-PARC
LE POTAGER
CHAPITRE XV - LES MAISONS ROYALES
I. — LA MÉNAGERIE
II. — LE GRAND-TRIANON
LES JARDINS
HISTOIRE (1688-1789)
III. — LE PETIT-TRIANON (1766-1789)
LES TRIANONS DEPUIS 1789
IV. — CLAGNY
V. — MARLY
CHAPITRE XVI - LE MUSÉE
CHAPITRE XVII - LA VILLE
ADDITIONS ET CORRECTIONS
TABLE - DES GRAVURES ET DES PLANS

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
Monsieur de Coco
Monsieur de Coco

Messages : 1016
Date d'inscription : 12/03/2014

https://guiligui.wixsite.com/lenotre400ans

Revenir en haut Aller en bas

Château de Versailles et ses dépendances d'Emilien Cazes Empty Re: Château de Versailles et ses dépendances d'Emilien Cazes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum