L'épopée de la baignoire de Marat

Aller en bas

L'épopée de la baignoire de Marat Empty L'épopée de la baignoire de Marat

Message par Monsieur de Coco le Sam 02 Mar 2019, 11:39

Qui sait aujourd'hui que la compagne de Marat, le docteur député de la Convention, surnommé " l'Ami du Peuple " et assassiné en 1793 par Charlotte Corday, descendante du célèbre dramaturge Corneille, était native de Saône et Loire..... Peu de gens certainement. Simone Evrad était née à Tournus le 6 février 1764 et était montée à Paris pour y loger chez sa soeur Catherine, mariée à un ouvrier imprimeur, Jean-Antoine Corne, demeurant rue Saint-Honoré. Celui-ci travaillait pour le journal de Jean-Paul Marat en qualité de typographe.

Simone Evrard et Jean-Paul Marat n'auront pas le temps de mettre leur promesse de mariage à exécution, puisque le couteau de Charlotte Corday scellera leur destin. Après la mort de l'Ami du Peuple, Simone Evrard vivra avec sa deuxième soeur, Albertine et publiera non sans mal le premier volume des oeuvres politiques et patriotiques de son bien aimé. Ces oeuvres seront censurées après le coup d'état de Thermidor.
Elle mourra à Paris le 24 février 1824 à l'âge de 60 ans, rue de la Barillerie et laissera pour seul héritage quelques meubles et un assignat de 25 sols.

Elle conservera longtemps en relique la baignoire sans laquelle Marat avait succombé, mais la misère dans laquelle elle vivait l'obligea de s'en séparer à un voisin journaliste, Monsieur de Saint-Hilaire. Celui-ci la fît transporter dans sa maison familiale à Sarzeau en normandie. Après la mort de Monsieur de Saint-Hilaire, sa fille hérita de la relique et la donna au curé de Sarzeau en 1862.

C'est lui qui devait vendre la fameuse baignoire au Musée Grévin pour la somme de cinq mille francs en 1885.
Simone Evrard, en vendant la baignoire à Saint-Hilaire avait donc fait un choix judicieux. Grâce à celui-ci et à la conservation de cet objet historique, nous pouvons la contempler encore de nos jours........


Source: http://michelbenoit.canalblog.com

L'épopée de la baignoire de Marat <a href=L'épopée de la baignoire de Marat 47668410" />

L'épopée de la baignoire de Marat <a href=L'épopée de la baignoire de Marat Baigno10" />
Photo: http://parissecretetinsolite.unblog.fr

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
Monsieur de Coco
Monsieur de Coco

Messages : 1014
Date d'inscription : 12/03/2014

https://guiligui.wixsite.com/lenotre400ans

Revenir en haut Aller en bas

L'épopée de la baignoire de Marat Empty Re: L'épopée de la baignoire de Marat

Message par Monsieur de Coco le Sam 02 Mar 2019, 13:05

Au musée Grévin:
L'épopée de la baignoire de Marat <a href=L'épopée de la baignoire de Marat Baigno11" />
Photo: astucesinfo.com

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
Monsieur de Coco
Monsieur de Coco

Messages : 1014
Date d'inscription : 12/03/2014

https://guiligui.wixsite.com/lenotre400ans

Revenir en haut Aller en bas

L'épopée de la baignoire de Marat Empty Re: L'épopée de la baignoire de Marat

Message par Monsieur de Coco le Sam 02 Mar 2019, 15:29

Scoop du Figaro en date du 15 juillet 1885 : la baignoire où Marat a été assassiné se trouve chez le curé de Sarzeau. La possession d'un si gros trésor trouble le paisible presbytère. Certains paroissiens doutent de son authenticité. Tous se demandent pourquoi le recteur Le Cosse possède pareil objet. Il l'a reçu en héritage de Mme Gurdon, nièce d'un prêtre de l'île d'Arz, à qui il avait été légué par une demoiselle Capriol de Saint-Hilaire, morte en 1862. Le père de celle-ci en aurait fait l'acquisition chez un brocanteur parisien vers 1805. Entre la mort de Marat et cette date, mystère. Le curé, lui, n'a aucun doute. Dans ses rêves les plus fous, il imagine le musée Madame Tussauds lui proposer une fortune. Sa petite paroisse serait alors la plus opulente du diocèse et lui, son bâtisseur : des écoles, des asiles et pourquoi pas une basilique ! Les gens affluent pour voir la relique révolutionnaire. Un industriel veut l'emporter pour faire le tour de France. Il décline toutes les offres. Le temps passe. Et aucune lettre d'Angleterre. Par manque d'argent, il accepte à regret la proposition du musée Grévin : 5 000 francs, tout de même.

source: lepoint.fr

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
Monsieur de Coco
Monsieur de Coco

Messages : 1014
Date d'inscription : 12/03/2014

https://guiligui.wixsite.com/lenotre400ans

Revenir en haut Aller en bas

L'épopée de la baignoire de Marat Empty Re: L'épopée de la baignoire de Marat

Message par Mme de Sabran le Sam 02 Mar 2019, 15:50


Merci, cher Monsieur de Coco, pour cet exposé trépidant !  ...  L'épopée de la baignoire de Marat 15

L'épopée de la baignoire de Marat Captu326

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 41502
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

L'épopée de la baignoire de Marat Empty Re: L'épopée de la baignoire de Marat

Message par CLIOXVIII le Sam 02 Mar 2019, 23:43

Merci ! je m'étais plusieurs fois demandé comment elle était arrivée au musée Grévin .
CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2651
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'épopée de la baignoire de Marat Empty Re: L'épopée de la baignoire de Marat

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum