Le Deal du moment :
ASOS : -20% sur TOUT dès 30€ d’achat
Voir le deal

Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît ( 1768 - 1826 )

2 participants

Aller en bas

Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît  ( 1768 - 1826 ) Empty Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît ( 1768 - 1826 )

Message par Mme de Sabran Ven 18 Juin 2021, 16:15

Je m'aperçois, grâce au dernier Télérama hors-série  Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît  ( 1768 - 1826 ) Tzolz368
qu'il est grand temps d'ouvrir un sujet pour Marie-Guillemine Benoît .  
Oubli impardonnable . Hop!


Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît  ( 1768 - 1826 ) Marie-22
Marie-Guillemine Benoist, Autoportrait (1790),
localisation inconnue.
Image WIKI



Marie-Guillemine Benoît  


Marie-Guillemine Benoist, née Marie-Guillemine de Laville-Leroux le 18 décembre 1768 à Paris où elle meurt le 8 octobre 1826.  Son père fut ministre des contributions en 1792.
Elle épouse, le 12 mars 1792,  Pierre-Vincent Benoist, banquier, dit Benoist d’Angers, Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît  ( 1768 - 1826 ) Tzolz369
dont le père avait été  conseiller du roi Louis XVI et lieutenant-général civil et criminel au siège Présidial d’Angers jusqu’en 1790.

Benoist d’Angers était, à Paris, l’agent principal d’Omer Talon et l’un des principaux agents contre-révolutionnaires chargé de développer la corruption au sein des institutions républicaines.   Eventaille  Il fut, sans doute bien plus que le baron de Batz, en mesure de pratiquer des ouvertures auprès d’Hébert et des membres de la Commune, grâce à son « pays » Delaunay d’Angers lui-même membre du Comité de sûreté générale.
En 1793, Benoist rentrait d’un voyage de plus de 7 800 km. Lors de l’affaire de la liquidation de la Compagnie des Indes, un retard dans l’ordre d’arrestation qui le concernait lui permit de gagner la Suisse. Il ne rentra qu’après la chute de Robespierre.

Très jeune, Marie-Guillemine présentait des dispositions pour la peinture  ( ainsi que sa soeur d'ailleurs ).  Elle devient tout naturellement l'élève d'Élisabeth Vigée Le Brun à partir de 1781. Trois ans plus tard, elle rencontre le poète Charles-Albert Demoustier, hôte assidu par la suite de son salon de l'hôtel de Vougy, rendez-vous de tout ce que Paris conservait de causeurs spirituels.  Marie-Guillemine  inspirera à Demoustier son personnage d’Émilie dans ses Lettres à Émilie sur la mythologie (1801)

Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît  ( 1768 - 1826 ) 13503610

Les Lettres à Émilie sur la mythologie, écrit en prose et en vers, est constitué de leçons en forme de lettres adressées par un narrateur à sa jeune élève en vacances. L’ouvrage obtint le plus vif succès en son temps, et fit presque école,  semé qu'il était de traits d’esprit, de saillies et de madrigaux, qui en font une extraordinaire satire de la société de l'époque.

Marie-Guillemine peint le portrait de son père, exposé au Salon de la jeunesse de 1784, et entre en 1786, comme sa sœur Marie-Élisabeth Laville-Leroux, à l’atelier de David. Le tableau L’Innocence entre la Vertu et le Vice, peint en 1790, sous couvert d’un sujet mythologique reflète ses convictions féministes, le Vice y étant représenté sous les traits d’un homme alors qu’il l’est traditionnellement sous ceux d’une femme.

Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît  ( 1768 - 1826 ) Benois10

Marie-Guillemine  expose pour la première fois au Salon en 1791 un tableau inspiré de la mythologie Psyché faisant ses adieux à sa famille, réalisé à la même époque que le précédent.

Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît  ( 1768 - 1826 ) Marie-23
Les Adieux de Psyché à sa famille, Salon de 1791
Image WIKI

Vers 1795, Elle s'oriente avec bonheur vers la peinture de genre,  se libérant progressivement de l’influence de David. Au Salon de 1800,  son Portrait d'une femme noire assoit immédiatement sa réputation,  six ans après l’abolition de l’esclavage, manifeste de l’émancipation des esclaves et du féminisme. Ce portrait représenterait une domestique ramenée des îles par le beau-frère de l’artiste.  Il sera acheté par Louis XVIII pour l’État français en 1818.
 Ce tableau est son chef-d'oeuvre.  Very Happy

Marie-Guillemine remporte une médaille d’or au Salon de 1804,  obtient une pension du gouvernement et  ouvre  un atelier uniquement réservé aux femmes à qui elle enseigne la peinture. Elle réalise un portrait du Premier Consul, Napoléon Bonaparte,  puis plus tard différents portraits de la famille Bonaparte.

À la Restauration, priée de renoncer à exposer afin de ne pas nuire à la carrière de son époux, Pierre-Vincent Benoist, devenu conseiller d’État, elle cède de bonne grâce : « la pensée que je serais un obstacle à votre avancement dans votre carrière serait pour moi un coup bien acéré. »
Alors qu’elle est au sommet de sa carrière, et son mari occupant différents postes importants sous la Restauration, elle n'expose plus. .

L'article du Télérama hors-série :

Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît  ( 1768 - 1826 ) Thumb301

Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît  ( 1768 - 1826 ) Thumb302

https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Guillemine_Benoist

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 47039
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît  ( 1768 - 1826 ) Empty Re: Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît ( 1768 - 1826 )

Message par Mme de Sabran Sam 19 Juin 2021, 15:55

Elle reste connue pour avoir réalisé le premier portrait d'après nature de la reine Marie-Antoinette en 1778.
https://www.gregoiredetours.fr/thematiques/histoire-des-arts/marianne-levy-marie-guillemine-laville-leroulx-et-les-siens/

Lequel ? Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît  ( 1768 - 1826 ) 506077191


_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 47039
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît  ( 1768 - 1826 ) Empty Re: Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît ( 1768 - 1826 )

Message par Bonnefoy du Plan Sam 19 Juin 2021, 18:52

Mme de Sabran a écrit:Elle reste connue pour avoir réalisé le premier portrait d'après nature de la reine Marie-Antoinette en 1778.

... et portrait bien sûr inconnu au répertoire. Laughing  Ou notre ami Ernest a mal lu, et nous lui conseillons alors de s'inscrire sur le Forum où nos cours de rattrapage sont gratuits, ou alors c'est un gros scoop, resté en l'état depuis la publication du livre en 2018.  Eventaille

Ernest a sans doute mal tourné sa phrase, il voulait - j'imagine - parler du portrait de Marie-Antoinette par Mme Vigée Le Brun en 1778, le premier en effet pour lequel la reine a posé pour cette artiste. Or nous nous souvenons que Madame le Brun est réputée avoir peint la reine auparavant pour le compte des Menus Plaisirs, en recopiant un "modèle" détenu par l'institution. A ma connaissance, aucun auteur - pas même les plus imaginatifs, et il s'en trouve! - n'a jamais présenté de portrait qui pourrait correspondre… Joseph Baillio nous en dira peut-être plus sur l'activité de Louise-Elisabeth comme copiste lorsqu'il publiera son œuvre complet.

D'ici là, j'ai probablement le temps de lire dix fois (!) la biographie de Madame Benoist, ce que je vais donc faire une première fois.
Et, si je me trompe d'interprétation, je corrigerai. Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît  ( 1768 - 1826 ) 2523452716

_________________
Vous avez quelque chose de si touchant dans toute votre personne qu'on a peine à vous refuser...
Bonnefoy du Plan
Bonnefoy du Plan

Messages : 193
Date d'inscription : 06/08/2018
Localisation : Le Maine

Revenir en haut Aller en bas

Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît  ( 1768 - 1826 ) Empty Re: Femme et peintre, Marie-Guillemine Benoît ( 1768 - 1826 )

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum