Le deal à ne pas rater :
Maillot de l’équipe de France de rugby domicile Adidas
19.99 €
Voir le deal

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Mme de Sabran Mer 02 Avr 2014, 19:06




Mme de Polignac est-elle "morte de douleur", comme il fut gravé sur sa tombe selon la tradition familiale ?
J'ai des éléments de réponse grâce à M. de Boufflers ( médecin à ses heures, quand il ne gouverne pas le Sénégal pour Sa Majesté ).

Il est certain que l'on ne peut pas, au pied de la lettre, mourir de douleur (sauf peut-être à faire un arrêt cardiaque ? ). Mais, s'il faut à la base une maladie organique, nous admettons cependant qu'un état dépressif peut provoquer une aggravation pschosomatique cognée et un refus de lutter, qui mènent tout naturellement à la mort.

Il est certain également, justement, que l'élément psychologique a joué de manière très néfaste sur l'état de (mauvaise) santé de notre petite duchesse. Elle souffrait de "mélancolie" (" bile noire, humeur noire " dont l'excès, selon les théories de la médecine de l'époque, poussait à une profonde tristesse) depuis l'exil lorsque, jetée avec les siens sur la route, elle se rongeait de désespoir et d'inquiétude pour la famille royale, mais aussi du remords d'avoir obéi et abandonné Marie-Antoinette à son sort:

" La duchesse, perdant ce calme qui lui est naturel, se trouble, se reproche d'avoir abandonné les augustes enfants, ce dépôt sacré confié à l'amitié; "Il fallait plutôt mourir à leurs pieds que d'obéir : que m'importe la vie, si l'on peut me soupçonner un instant d'avoir trahi mon devoir ..."

(Mémoires de la comtesse Diane de Polignac)


A cela s'ajoute l'horreur de se voir la cible privilégiée des libellistes et des abominations qu'ils déversent sur l'Europe entière.
Écoutons Diane encore:

" Elle en reçut même une impression si forte, qu'il est impossible de ne pas les (les écrits infâmes) regarder comme une des causes de sa mort prématurée. ( ... ) Les amis de Mme de Polignac ne parvinrent jamais à lui persuader que des productions sorties de la plume des plus vils écrivains en cherchant à déchirer sa réputation et son honneur, n'attaquaient ni l'un ni l'autre ( ... ) ne pouvaient produire aucun effet sur l'homme de bon sens. ( ... ) Son cœur restait profondément affecté d'un sentiment douloureux ...."

On le voit, côté moral ... c'est assez terrible ...
Qu'en est-il de la maladie organique ?

Nous savons que Mme de Polignac a toujours eu une santé fragile. Elle s'est beaucoup fatiguée dans l'exercice de sa charge de Gouvernante des Enfants de France qui la requérait pratiquement vingt-quatre heures sur vingt-quatre (elle dormait à proximité des enfants ). Quand, n'en pouvant plus, elle a donné sa démission au roi, Mme Vigée le Brun rapporte avoir vu Louis XVI, à ses genoux, la suppliant de rester .

Grâce à la correspondance échangée entre Vaudreuil et le comte d'Artois, nous avons beaucoup d'éléments désignant une maladie digestive chronique, responsable d'un état de faiblesse et d'anémie qui mène doucement Mme de Polignac à dépérir.

Déjà, fin 1789, son âme déchirée, elle pense succomber à tant de chagrins dont toutes les beautés de l'Italie ne peuvent la distraire . Mais son heure n'est pas venue, et la somme de ses malheurs n'est pas encore à son comble. ( dixit Diane de Polignac)

A Rome, Mme de Polignac a une violente attaque de coliques avec de la fièvre, qui a fort inquiété Vaudreuil pendant deux longs jours. " Elle en est quitte à la faiblesse près, écrit-il à Artois, mais elle a été si fort évacuée qu'elle est comme au sortir d'une grave maladie."
Ces crises, très douloureuses, accompagnées de diarrhées, que Vaudreuil appelle "accidents" deviennent chroniques.

En 90, Vaudreuil croit la perdre :

" Puisse Mme de Polignac résister au poids de ses peines, au surcroît d'inquiétudes que lui donnera mon départ, et au mauvais état habituel de sa santé détruite par les chagrins ! Mais je crains tout pour elle, et mon pauvre cœur est sans cesse brisé par de trop justes inquiétudes. Mes larmes inondent mon papier au moment où je vous écris, et je crains bien que la perte d'une amie si tendre, d'une femme si parfaite, ne laisse à votre ami d'autre ressource que la mort."

Quelles peuvent être les causes de cette maladie ?
Elles sont nombreuses. Il est impossible d'établir un diagnostique sérieux à deux siècles de distance, sans examen clinique de la patiente ...
On peut cependant évoquer:
--- une maladie des laxatifs (utilisés en excès contre la constipation)
--- malabsorptions intestinales
--- maladie de Crohn
--- tuberculose intestinale
--- carcinoïde de l'intestin grêle
--- tumeur pancréatique ........ etc ..........

Ce qui est certain, c'est que Mme de Polignac somatise très gravement l'impact des nouvelles toujours pires qui arrivent de France . A chaque fois les crises la laissent toujours plus affaiblie:
" Une tristesse profonde, des douleurs aigües, sans maladie déterminée, la font dépérir chaque jour ..."
( Diane de Polignac)

En 1792, Mme de Polignac a eu une maladie inquiétante qui faisait craindre une inflammation ... écrit Vaudreuil à Artois.
Au printemps 1793, après l'exécution du Roi, l'état de Yolande est tellement alarmant que Vaudreuil qui peut tout supporter, dit-il, sauf les maux de son amie, prend la décision de ne plus s'éloigner d'elle.
Il s'épanche dans des lettres si douloureuses qu'elles bouleversent Artois.

Et puis, plus rien.
Il ne trouve même plus de temps, ou le courage, d'écrire au prince.
C'est Artois qui prend la plume:

Je n'ai pas eu un seul mot de toi depuis l'arrivée de M. de Seebach, mon cher ami; je suis bien loin de t'en vouloir, mais j'en suis vivement tourmenté, et je crains que tu ne sois inquiet. Cependant, j'ai reçu il y a quatre jours, une petite lettre de Roll, dans laquelle il m'assure que Mme de Polignac a le visage très bon, et que sa faiblesse ne vient que de ses nerfs. Mais néanmoins ton silence m'afflige et me fait craindre qu'avec ou sans raison, tu ne sois cruellement tourmenté.

Vers la fin du mois d'Août, Yolande semble aller mieux : les accidents diminuent, il est plus que probable qu'ils s'éteindront tout à fait.
Fort de cette amélioration de la santé de la duchesse, Jules de Polignac prévoit de transplanter à Vérone toute la "colonie" (il est TRÈS chargé de famille !!! ), mais il y renonce bientôt car, dans les jours qui suivent, Mme de Polignac est au plus mal:

J'ai cru perdre la plus parfaite des femmes et la plus tendre des amies, écrit Vaudreuil au comte d'Antraigues. Elle est depuis un an (donc depuis Août 92) dans un état vraiment alarmant. Ses peines de tous genres ont avancé l'époque de son temps critique, et ce passage dangereux lui a occasionné des accidents graves et des douleurs aigües. Ce n'est que depuis peu de temps que le mieux s'est établi de manière à nous rassurer. Les grands accidents sont cessés, mais il lui reste un fond de vapeurs et de mélancolie que le temps et le bonheur pourront seuls guérir. Vous me connaissez assez pour juger combien j'ai souffert de ce spectacle de douleurs."

Cette ménopause de Mme de Polignac ( l'époque de son temps critique ), que Vaudreuil juge prématurée, peut-être provoquée par l'amaigrissement ... mais il faudrait une grande perte de poids !

.
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46376
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Mme de Sabran Mer 02 Avr 2014, 19:18




La seule supposition à peu près certaine que nous puissions faire, si l'on s'en tient aux propos de Vaudreuil, c'est que Mme de Polignac devait être atteinte de désordres digestifs qu'il est bien difficile d'attribuer à telle ou telle maladie citées en amont.
La tuberculose intestinale ayant le plus de probabilité, il faut le dire ! ( quoique le forme la plus courue était évidemment la tuberculose pulmonaire ou phtisie ).

A l'automne 1793, les "accidents", comme Vaudreuil appelle les crises douloureuses qui affectent notre duchesse, sont devenus si graves et si répétés que le désespoir s'est emparé de lui.
On fait venir un médecin. Ses remèdes semblent opérer.  Une légère amélioration de l'état de Yolande est constatée .
Vaudreuil passe du désespoir à l'optimisme le plus insensé .

Mais Armand, le fils aîné de Yolande, arrive à Vienne avec la nouvelle de la mort de Marie-Antoinette.  Il en cache les circonstances réelles à sa mère.   Marie-Antoinette, selon lui, serait morte de privations en prison .  
Mme de Polignac s'alite et renonce à lutter.  Elle entre en agonie.

Ses douleurs sont tellement atroces que le médecin la gave de laudanum ( opium ramolli dans l'eau, passé avec expression et évaporé jusqu'en consistance plus ou moins grande.)
Bientôt elle en est tellement assommée qu'elle perd conscience par degrés. Alors, on s'efforce de la ranimer :

J'ai vu, et ce spectacle douloureux ne sortira jamais de ma mémoire, écrit Elzéar de Sabran, ces malheureux cherchant pendant trois jours et trois nuits à ramener, par des potions corrosives et pour ainsi dire virulentes, des membres glacés où leur opium avait apporté l'engourdissement et la mort.

Mais rien n'y fait. Mme de Polignac se laisse mourir.
Les médecins ne comprennent rien à sa maladie, écrit le jeune Sabran, parce qu'elle est au fond de l'âme ...

Yolande de Polignac meurt à 44 ans, dans la nuit du 4 au 5 décembre, soit 50 jours après Marie-Antoinette.

.
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46376
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Invité Mer 02 Avr 2014, 19:26

Je me dis que cette pauvre femme a dû souffrir mille morts en quittant les enfants royaux.
Elle ne s'est pas trop occupée de Madame Royale mais la fréquentait tout de même quasi quotidiennement, elle dut souffrir à la mort du premier dauphin qu'elle a reçu quand il n'avait qu'un an (donc premier choc émotionnel fort, sans compter les calomnies depuis des années quant à la négligence à son égard) et ensuite Louis-Charles qu'elle a élevé depuis sa naissance et qu'elle a surnommé la première Chou d'Amour, surnom repris par Marie-Antoinette afin qu'il puisse se souvenir de sa première éducatrice.  Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Invité Mer 02 Avr 2014, 19:27

Le stress peut voir un véritable impact sur les maux de ventre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Mme de Sabran Mer 02 Avr 2014, 19:41

Reinette a écrit: et ensuite Louis-Charles qu'elle a élevé depuis sa naissance et qu'elle a surnommé la première Chou d'Amour, surnom repris par Marie-Antoinette afin qu'il puisse se souvenir de sa première éducatrice.  Sad

...  comme Marie-Antoinette le lui rappelle elle-même dans cette belle lettre .
Merci à vous, cher Berry !  Very Happy 

duc de Berry a écrit:La quatrième lettre datée du29 décembre 1789, décrite page 500 du livre d'Evelyne Lever
Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Numari21
la suite
Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Numari22
La suite
Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Numari23
La suite
Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Numari24
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46376
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Mme de Sabran Mer 02 Avr 2014, 20:04




Les maladies que j'ai citées ci-dessus existaient sans être ni nommées, ni même diagnostiquées.
La tuberculose intestinale, dont souffrait peut-être Mme de Polignac, ou bien la tuberculose osseuse du petit Louis-Joseph, comme les autres formes, ne l'étaient pas non plus. D'ailleurs le bacille de Koch n'était pas encore découvert.
En revanche on connaissait mieux la tuberculose des ganglions , " les écrouelles".
La médecine était seulement empirique.
Les maladies de Crohn, carcinoïde, tumeur .... inconnues au bataillon !
On connaissait sans les nommer les malabsorbsions intestinales , ou bien la maladie des laxatifs : il est certain que les patients prenaient toutes sortes de médications abusives. Frédéric II, par exemple, se moquait copieusement des petites pastilles de plomb que Voltaire, très hypocondriaque, avalait avec constance ... Allez savoir si elles ne lui déglinguaient pas l'intérieur ?

.
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46376
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Invité Mer 02 Avr 2014, 20:11

C'est tellement beau ! boudoi30 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Mme de Sabran Mer 02 Avr 2014, 20:14




Nous pouvons raisonnablement penser que, sans l'administration excessive de laudanum, Mme de Polignac aurait survécu à cette nouvelle crise, comme elle en avait déjà surmonté d'autres avant .   Elle aurait fait une bonne dépression ( si je puis dire ... )
La différence c'est que, auparavant, elle souffrait certes mais elle traînait son existence. Elle continuait à vaquer à ses occupations, à s'occuper de sa famille ... Elle savait avoir des hauts et des bas, elle faisait avec.

Or là, l'émotion est si forte que ses jambes ne la portent plus. Elle pourrait tomber dans un fauteuil, pleurer tout son saoûl . Ce serait une saine réaction. Mais non: elle se couche, comme pour mourir. Elle est sans réaction: elle ne réclame pas ses enfants, comme elle le faisait sans cesse avant ce dernier coup, ni le duc.
Seuls, Vaudreuil et Diane ont encore accès à sa chambre. Elle est comme inerte, avant même la mort.

Tous les liens qui l'attachaient à la vie se sont insensiblement relâchés sans violence et sans effort, ses traits même n'étaient point altérés. La douleur était toute pour les autres et non point pour elle.


( Elzéar de Sabran )

.
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46376
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Invité Mer 02 Avr 2014, 20:32



Quand j'avais dit qu'il m'a été difficile de lire les dernières pages de ton livre...  Sad pale

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Mme de Sabran Mer 02 Avr 2014, 21:48




J'aurais préféré une plus happy end !  Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? 3826491292 
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46376
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Invité Mer 02 Avr 2014, 22:03

La maladie de Crohn peut, paraît-il donner des douleurs atroces au ventre. Lorsque le patient fait des crises, il souffre le martyr. C'est une maladie qui fait beaucoup maigrir aussi. Selon J.-C. Petitfils, Louis XIII est mort de la maladie de Crohn. Le récit de son agonie et des souffrances qu'il a endurées est assez gore.  What a Face 

Ici, on remarque que la duchesse a des crises aiguës, connaît un fort amaigrissement et une ménopause précoce... tous éléments caractéristiques semble-t-il de la maladie de Crohn. Sur doctissimo, il est indiqué que la maladie de crohn peut provoquer une ménopause précoce : http://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/14897-particularites-diagnostiques-therapeutiques-menopause-precoce.htm

Afin de soulager sa douleur, elle n'avait pas d'autre choix que de se gaver d'opium . C'est en effet sans doute cela qui l'a tué, ou une combinaison des deux (maladie+opium).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Mme de Sabran Mer 02 Avr 2014, 22:17

Cosmo a écrit:La maladie de Crohn peut, paraît-il donner des douleurs atroces au ventre. Lorsque le patient fait des crises, il souffre le martyr. C'est une maladie qui fait beaucoup maigrir aussi. Selon J.-C. Petitfils, Louis XIII est mort de la maladie de Crohn. Le récit de son agonie et des souffrances qu'il a endurées est assez gore.  What a Face maladie de Crohn :


Tu m'étonnes ! Ce doit être une horreur .
La maladie de Crohn est une affection inflammatoire chronique pouvant toucher tout le tube digestif avec une prédilection pour l’iléon, le côlon et la région anale.

Le diagnostic repose sur l’ensemble des données cliniques, radiologiques, et/ou endoscopiques et histologiques.

Elle peut s’accompagner de manifestations extra-intestinales :

Articulaires : Arthrites périphériques Spondylarthrites ankylosante.
Cutanées : Erythème noueux Pyodermo gangrenosum.
Oculaires : Uvéite.


Manifestations cliniques de la maladie de Crohn

Les principales manifestations cliniques observées au cours des poussées évolutives de la maladie dépendent du siège (grêle, côlon, autre segment digestif) et de l’étendue des lésions.

Diarrhée avec ou sans syndrome dysentérique.
Douleurs abdominales parfois de type occlusif.
Manifestations ano-périnéales.
Altération de l’état général avec ou sans fièvre.
Manifestations extra-intestinales.
http://www.stomie.be/la/maladie-de-crohn.html


Cosmo a écrit:

Ici, on remarque que la duchesse a des crises aiguës, connaît un fort amaigrissement et une ménopause précoce... tous éléments caractéristiques semble-t-il de la maladie de Crohn. Sur doctissimo, il est indiqué que la maladie de crohn peut provoquer une ménopause précoce : http://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/14897-particularites-diagnostiques-therapeutiques-menopause-precoce.htm  

Afin de soulager sa douleur, elle n'avait pas d'autre choix que de se gaver d'opium . C'est en effet sans doute cela qui l'a tuée, ou une combinaison des deux (maladie+opium).

Oui, mais nous ne faisons que des suppositions, tu comprends bien . Nous n'avons pas assez d'éléments médicalement précis .
Cela nous réduit aux conjectures . Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? 3826491292 

Elle peut avoir subitement fait une une pancréatite aigüe, forme assez horrible due à une autodigestion de la glande. C'est un syndrome dramatique évoluant vers la mort en quelques heures ou quelques jours .... La forme subaigüe peut débuter de la même manière, mais présente des rémissions avec rechutes; elle peut aboutir à la formation d'un pseudo-kyste, ou à la forme chronique que caractérisent l'amaigrissement rapide, l'asthénie, la douleur au point pancréatique, l'ictère avec distension de la vésicule biliaire et les troubles digestifs dus à l'insuffisance de l'organe.

Mais, je le répète, nous n'avons aucune certitude quant au diagnostic de la maladie organique de Mme de Polignac. Tout n'est que suppositions, hypothèses, dans le flou (le moins) artistique ...
D'ailleurs, cela faisait des mois que Yolande était malade .

Vaudreuil écrivait déjà, le 11 septembre 1790, de Venise, au comte d'Artois :

Madame de Polignac a été beaucoup plus malade, hier dans la nuit; elle a eu des coliques et des vomissements, causés par l'abondance des humeurs; elle a pris ce matin de l'émétique par ordonnance de son médecin, qui nous assure que cela n'aura aucune suite. Je crois en effet qu'elle n'aura pas de maladie; mais il n'en n'est pas moins vrai que les chagrins ont terriblement altéré sa santé, et que mon pauvre cœur est brisé par tous les côtés.........

et, le 15 :

L'émétique a fait beaucoup de bien à Madame de Polignac, elle en avait un furieux besoin. Elle avait une prodigieuse quantité de bile fermentée, et le chagrin la renouvelle sans cesse. Je ne suis pas content du tout de son état; mais ne lui en parlez pas, parce que vous savez à quel point elle se frappe.........

.
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46376
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Invité Mer 02 Avr 2014, 22:28

Monsieur de Coco doit boire du petit lait là  :Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? 2028181902 

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Invité Mer 02 Avr 2014, 22:30

Mme de Sabran a écrit: Nous n'avons pas assez d'éléments médicalement précis .
Cela nous réduit aux conjectures .

Dans le cas de la duchesse de Polignac, nous en sommes réduits à des conjectures, c'est certain.

Juste pour info, dans le cas de Louis XIII, c'est différent : le diagnostic a été fait, à la demande de JC Petifils, par un médecin réputé, sur la base du rapport d'autopsie et du journal de Jean Héroard, premier médecin de Louis XIII qui faisait chaque jour un descriptif complet de la santé de son auguste patient... et de ses éventuels symptômes. Le journal de Héroard est paraît-il excessivement précis : il y décrit jusqu'à la couleur, la forme et la consistance des selles du roi. Bon appétit !  boudoi32 

Enfin bref, pour en revenir à Mme de Polignac, il est de toute façon peu probable qu'elle soit morte de chagrin... Sauf à se suicider ou arrêter de s'alimenter (ce qui n'est pas le cas en l'espèce), on ne peut pas mourir d'une dépression. L'annonce du décès de la reine n'a sans doute fait qu'empirer son état, qui n'était pas fameux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Mme de Sabran Mer 02 Avr 2014, 22:36

Cosmo a écrit:

Enfin bref, pour en revenir à Mme de Polignac, il est de toute façon peu probable qu'elle soit morte de chagrin... Sauf à se suicider ou arrêter de s'alimenter (ce qui n'est pas le cas en l'espèce), on ne peut pas mourir d'une dépression. L'annonce du décès de la reine n'a sans doute fait qu'empirer son état, qui n'était pas fameux.

Certes ! L'élément psychosomatique est à prendre en considération .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46376
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Invité Mer 02 Avr 2014, 22:39

Mme de Sabran a écrit:
Cosmo a écrit:

Enfin bref, pour en revenir à Mme de Polignac, il est de toute façon peu probable qu'elle soit morte de chagrin... Sauf à se suicider ou arrêter de s'alimenter (ce qui n'est pas le cas en l'espèce), on ne peut pas mourir d'une dépression. L'annonce du décès de la reine n'a sans doute fait qu'empirer son état, qui n'était pas fameux.

Certes ! L'élément psychosomatique est à prendre en considération .

Oui, c'est sûr. La souffrance psychique peut déclencher une maladie ou l'aggraver. Mais c'est bien la maladie qui cause directement le décès. La dépression a un lien de causalité indirect avec le décès.
Dis donc, on a mangé un clown aujourd'hui nous ou quoi?  Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? 3826491292 clown

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Invité Mer 02 Avr 2014, 22:51

Cher Cosmo, comme je sais t'intéresser beaucoup à Louis XIII, je te conseille vivement la lecture du journal d'Hérouard.
On a tout de tout : ses selles en effet, mais aussi ses repas, ses premiers mots, ses premiers jeux... Le médecin a aussi conservé ses premiers dessins et ses premières pages d'écriture. C'est passionnant et souvent iĺ y a de quoi rire. L'enfant est obsédé par son guilleri !  :Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? 2028181902
Je n'ai pas tout lu parce qu'une fois l'enfance passée, c'est beaucoup moins passionnant. Le médecin ne partage plus l'intimité de celui qui est devenu roi.
On y voit à quel point Henri IV était un bon père (bien qu'il n'hésite pas à utiliser le fouet), Marie de Médicis odieuse (elle se vexe que son fils de quatre ans soit complètement indifférent de son cadeau consistant en un gros diamant boudoi29 ) et le petit prince adore sa marraine, la reine Margot. Il est aussi très proche de ses frères et sœurs, légitimes ou non car tous mélangés à Saint-Germain-en-Laye, les Vendôme exceptés.

Louis XIII devait souffrir depuis bien longtemps car le journal s'arrête à ses vingt-sept ans quand meurt Hérouard. Or si l'on peut déjà diagnostiquer une telle maladie, ce devait être l'horreur ! Il meurt à 42 ans : au moins quinze ans de souffrance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Invité Mer 02 Avr 2014, 22:58

Il faudra que je lise ça un de ces quatre, alors !
Quelle tarée cette Marie de Médicis, j'vous jure !  :Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? 2028181902 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Mme de Sabran Jeu 03 Avr 2014, 22:35

invité a écrit:Dim 4 Déc 2011


Ce qui est déterminant, à mes yeux, c'est que la présence de Vaudreuil en exil n'a pas empêché Madame de Polignac de mourir. Quel que fût ce sentiment, il n'était donc pas assez exclusif pour l'attacher à la vie. 



la nuit, la neige a écrit:
Je ne suis pas tout à fait d’accord...
Tout d’abord, nous ne connaissons pas le diagnostic médical précis de la maladie qui emporte la duchesse au tombeau.

Quand bien même il s’agirait d’un cancer, et si l’on conçoit que des facteurs psychologiques peuvent influer sur certains d’entre-eux, je ne pense pas que l’on puisse supposer qu'un sentiment exclusif soit la thérapie miracle pour s’en sortir...  Shocked 
Malheureusement, ce n’est parfois pas suffisant. D’autant qu’à l’époque aucun traitement médical complémentaire n’était efficace.
Ben sûr qu’un laissé-aller, un manque de combativité n’arrange rien, ou empire les effets de certains cancers, mais le contraire n’est vraiment pas assuré pour autant !
Beaucoup se battent ! Pour eux, pour leur amour, pour leurs enfants, ou que sais-je encore...et ne s’en sortent pas !
Tout dépend de la maladie, de son avancée.

Enfin (mais ça c’est ton côté exclusif, que je ne partage pas) je peux parfaitement imaginer qu’un sentiment, même fort pour une personne, ne soit en effet pas juxtaposable à la plus vive des douleurs, à une répétition de chocs émotionnels qui finissent par terrasser la personne, et toutes ses résistances.
N’aimait-elle pas assez ses enfants ?
La perte d’êtres très chers n’est pas toujours compensable par les sentiments pour d’autres, aussi aimés soient-ils.

Quoique l’on puisse supposer que la duchesse est à bout de souffle, et que rien ne parvient plus à la tirer du gouffre dans lequel elle s’enfonce, c’est un peu radical que de brandir l’exclusivité !
Un coeur peut aimer plusieurs personnes, et se briser à la perte de l’une d’entre-elles.
Si une maladie grave se colle là-dessus, et que le malade n’a plus ni le temps de s’en remettre, ni la possibilité, ni l’envie alors....


Qu'ajouter à cela ? C'est si perspicace et lumineusement clair . Je suis en adéquation totale avec toi . :n,,;::::!!!: 
Si , une chose toutefois ! C'est le laudanum ( opium ) à forte dose qui a raison des dernières forces de Yolande


invité a écrit: Soit je n'ai pas bien compris ton propos, soit nous disons à peu près la même chose, en définitive : la duchesse de Polignac n'éprouvait pas pour Vaudreuil un sentiment exclusif.


la nuit, la neige a écrit:Non je ne pense pas.
C’est lorsque tu dis que : puisqu’elle est morte et qu’elle ne s’est pas attachée à vivre, donc le sentiment pour Vaudreuil n’est pas exclusif, que je ne suis pas d’accord.


invité a écrit: Il est vrai que nous avons des preuves de l'amour que Vaudreuil portait à sa petite cousine. Un poème, notamment et, surtout, les lettres que le comte échange avec Artois en exil, où on sent toute la profondeur de ses sentiments pour Madame de Polignac.

En revanche, émanant de la duchesse, il faut bien avouer que nous n'avons rien, car elle n'a laissé aucun écrit. Nous savons qu'elle a défendu les intérêts de Vaudreuil auprès de la reine. Mais rien de plus tangible.


Je suis très étonnée de lire cela ! Nous n'avons rien de plus tangible, tu trouves ? Mais tous les contemporains s'accordent sur la liaison amoureuse de Mme de Polignac et Vaudreuil . Personne n'en fait mystère et n'en doute un instant . Même s'ils s'évertuent tous deux à garder les apparences de la bienséance .

Yolande a défendu aussi les intérêts de Ségur, Bombelles, Adhémar, Calonne et autres Moreau , j'en passe ....... sans qu'il y ait aucune commune mesure entre les places que tenaient dans sa vie ces messieurs, et celle qu'occupe Vaudreuil .

Elle est assujétie à Vaudreuil depuis la petite enfance, il l'a subjugue totalement . Qu'est-ce qui pourrait donner à Vaudreuil autant d'empire sur elle, d'autre que l'amour ? Elle pense à travers lui . Il le dit, ils s'aiment depuis toujours . Nous sommes bien forcés de le croire: jamais ils ne se séparent, où qu'elle habite, il la suit .

Tu dis que cela prouve son amour à lui, mais rien de tangible de son côté à elle . Pourtant quand elle frôle le clash avec Marie-Antoinette , elle risque de perdre la faveur plutôt que d'accepter d'éloigner d'elle Vaudreuil que la Reine a pris en grippe . C'est tout de même risquer le tout pour le tout. Tout, plutôt que le perdre, lui !

En émigration, la correspondance entre Vaudreuil et Artois nous mettrait complètement les points sur les i , s'il en était encore besoin . Il l'aime, c'est sûr, et c'est indubitablement réciproque . Ils étaient amants, cela ne fait pas un pli .
Artois, l'ami et confident de Vaudreuil, le sait mieux que tout autre . Vaudreuil lui écrit ( automne 91 ) :

Parlons à présent de moi . J'ai été malade en route, et, sans exagération, j'étais mort si je n'étais venu ici . Ma tête était trop surchargée de combinaisons et de projets, et mon coeur était trop souffrant de la privation de mes amis ( les Polignac ) . D'après cela, réglez ma marche à votre volonté; un mot et je pars à l'instant . Mais si les instants ne pressent pas, si vos moyens ne sont pas prêts, si vous n'agissez pas promptement, laissez-moi un peu respirer, car mes forces morales et physiques sont épuisées ... Je me sens éteint au Conseil par la supériorité de Calonne et par la vôtre, et je pense que je vaux mieux par lettres qu'en paroles .
Vous devez avoir reçu une lettre bien pressante de Mme de Polignac relativement à moi . Ah ! qu'elle avait besoin de me voir ! Mais déjà l'idée de mon départ trouble sa joie . Je m'en fie absolument à votre amitié pour elle et pour moi; alliez son bonheur et mes devoirs et en même temps mon utilité . Je ne peux mieux faire que de vous en laisser l'arbitre .


La présence de Vaudreuil en exil n'a pas empêché Madame de Polignac de mourir, dis-tu. Quel que fût ce sentiment, il n'était donc pas assez exclusif pour l'attacher à la vie.

Je ne comprends pas ce raisonnement . Que veux-tu dire ? Que la présence de Vaudreuil en exil aurait dû suffire à faire oublier à Yolande le calvaire de Marie-Antoinette ?
Pourquoi mettre en balance les sentiments pour Vaudreuil et pour Marie-Antoinette ? Ils ne sont pas de même nature, pas quantifiables, pas comparables .
En quoi sa tendresse pour Marie-Antoinette devrait-elle atténuer son amour pour Vaudreuil, le déprécier ? Je ne vois pas .
Et puis, Mme de Polignac éprouvait aussi un amour immense pour ses enfants, ne l'oublions pas . Est-ce que le désir de vivre parce que l'on se doit aux autres peut éloigner la mort?
Apparemment, cela ne suffit pas .

Ce serait trop beau . Nous serions tous immortels !  ( je blague, je n'aurais que faire de l'immortalité )

invité a écrit:Tout cela confirme ce que j'ai dit : nous avons tout, sauf un écrit de la main de Madame de Polignac elle-même. Wink

Vaudreuil dit et répète à quel point il tient elle. Il peut se servir à l'occasion de ce sentiment pour obtenir de son prince une permission. La cour les prétend amants. Mais Madame de Polignac, elle, se taît sur le sujet.
C'est pourtant simple : quel que fût le sentiment de Madame de Polignac pour Vaudreuil, il n'a pas suffi à la maintenir en vie. Vaudreuil n'était donc pas l'air qu'elle respirait ni l'eau qu'elle buvait.

La petite duchesse, comme tu le dis, aimait beaucoup d'autres gens, à commencer par ses enfants. La reine, le roi, les enfants royaux, Madame d'Andlau...



la nuit, la neige a écrit:Je ne vois toujours pas le rapport.  scratch  Que serait un sentiment exclusif ? Qu'elle aime Vaudreuil à l'exclusion de sa famille, ses enfants, Marie-Antoinette elle-même ??? Non, décidément, je ne comprends pas .

Eh bien écoute, moi non plus !   Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? 3826491292 

.
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46376
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Mme de Sabran Sam 05 Avr 2014, 16:17




Mon Dieu, préservez-moi des douleurs physiques. Je m'arrangerai avec les douleurs morales.


( Chamfort )
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46376
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Comtesse Diane Mer 09 Avr 2014, 09:14

Dans le déni de l'amour entre tata yoyo et Vaudreuil, exprimé ci-dessus, se retrouve exactement le même déni que pour celui de la Reine et Fersen !!!

 :Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? 2028181902  Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? 1992379328  Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? 3222732414 

Pauvre Yolande ! Qu'est-ce qu'elle a dû souffrir ! Du coup, j'ai mal au bidou !

_________________
Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Smiley17
Comtesse Diane
Comtesse Diane

Messages : 7509
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Mme de Sabran Mer 09 Avr 2014, 11:12

Comtesse Diane a écrit:Dans le déni de l'amour entre tata yoyo et Vaudreuil, exprimé ci-dessus, se retrouve exactement le même déni que pour celui de la Reine et Fersen !!!

Mais absolument !   Je ne vous l'envoie pas dire, chère Comtesse !   Shocked
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46376
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Mme de Sabran Mer 09 Avr 2014, 17:34

Österreich a écrit:L'Amour c'est un bien grand mot...


Entre Vaudreuil et Mme de Polignac, c'est le mot juste .  Very Happy 
Et nous nous étonnions qu'il puisse être mis en doute .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 46376
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Teresa-Cabarrus Mer 09 Avr 2014, 17:39



Oui sans aucun doute, pour moi elle est morte de douleur. Quand la douleur de l'âme est profonde, le corps est blessé à mort   Sad
Teresa-Cabarrus
Teresa-Cabarrus

Messages : 255
Date d'inscription : 18/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par attachboy Mar 15 Avr 2014, 08:25

Cosmo a écrit:La maladie de Crohn peut, paraît-il donner des douleurs atroces au ventre.

Je connais quelqu'un qui a cette maladie. C'est assez terrible  Sad

_________________
"Je sais que l'on vient de Paris pour demander ma tête ! Mais j'ai appris de ma mère à ne pas craindre la mort, et je l'attendrai avec fermeté !"
Marie Antoinette
attachboy
attachboy

Messages : 1432
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Mme de Polignac est-elle morte de douleur ? Empty Re: Mme de Polignac est-elle morte de douleur ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum