Maximilien de Robespierre

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maximilien de Robespierre

Message par attachboy le Lun 23 Déc 2013, 11:15

C'est sans doute le plus connu des leader de la Révolution française. Et, bien entendu, l'un des adversaires de marie Antoinette.

Voici son portrait :



Une partie du résumé wilkipédia :

"Maximilien Marie Isidore de Robespierre1, ou Maximilien Robespierre2, est un avocat et un homme politique français né le 6 mai 1758 à Arras et mort guillotiné le 28 juillet 1794 à Paris, place de la Révolution. Maximilien de Robespierre est l'une des principales figures de la Révolution française et demeure aussi, l'un des personnages les plus controversés de cette période.

Maximilien de Robespierre est l'aîné d'une fratrie de cinq enfants et il perd sa mère à l'âge de six ans. Son père abandonne le foyer et dès lors, Maximilien est pris en charge par son grand-père maternel. Après d'excellentes études au collège d'Arras et au collège Louis-le-Grand de Paris, licencié en droit, il devient avocat et s'inscrit en 1781 au Conseil provincial d'Artois, occupant même un temps la charge de juge au tribunal épiscopal.

Élu député du Tiers état aux États généraux de 1789, il devient bientôt l'une des principales figures des « démocrates » à l'Assemblée constituante, défendant l'abolition de l'esclavage et de la peine de mort, le droit de vote des gens de couleur, des juifs ou des comédiens, ainsi que le suffrage universel et l'égalité des droits, contre le marc d'argent. Il décide aussi de réglementer sévèrement la Bourse. Son intransigeance lui vaut bientôt d'être surnommé « l'Incorruptible ». Membre du club des Jacobins dès ses origines, il en est le plus illustre membre et l'une des figures de proue. Après la scission des Feuillants, il contribue à sa réorganisation et lui permet grandement de conserver le soutien de la plupart des sociétés affiliées de province.

Opposé à la guerre contre l'Autriche en 1792, il s'oppose à La Fayette et soutient la chute de la royauté. Membre de la commune insurrectionnelle de Paris, il est élu à la Convention nationale, où il siège sur les bancs de la Montagne et s'oppose à la Gironde. Après les journées du 31 mai et du 2 juin 1793, il entre le 27 juillet 1793 au Comité de salut public, où il participe à l'instauration d'un gouvernement révolutionnaire et de la Terreur, dans un contexte de guerre extérieure contre les monarchies coalisées et de guerre civile (insurrections fédéralistes, guerre de Vendée…).

À la suite de la victoire des comités contre les factions au printemps 1794, il contribue à faire cesser la politique de déchristianisation et fait voter, en qualité de rapporteur, le décret du 18 floréal an II, par lequel « le peuple français reconnaît l’existence de l’être suprême, et l’immortalité de l’âme », et la loi de Prairial, dite de « Grande Terreur ».

Attaqué et isolé au sein de la Convention par d'anciens dantonistes et des envoyés en mission rappelés, mais aussi au sein du gouvernement révolutionnaire par le Comité de sûreté générale et des collègues du Comité de salut public, il prend la Convention à témoin de ces dissensions le 8 thermidor an II, mais ne parvient pas à imposer ses vues. Le lendemain, empêché de parler par ses ennemis, alliés pour la circonstance aux modérés de la Plaine, il est arrêté avec son frère Augustin et ses amis Couthon, Saint-Just et Le Bas. La Commune entre alors en insurrection et le fait libérer, mais il perd du temps, et la Convention le met hors-la-loi.

Dans la nuit, une colonne armée s'empare de l'hôtel de ville, où il se trouve avec ses partisans, et il est blessé à la mâchoire dans des circonstances incertaines. Après vérification de son identité devant le Tribunal révolutionnaire, il est guillotiné dans l'après-midi du 10 thermidor avec vingt et un de ses partisans. Sa mort entraîne, dans les mois qui suivent, une « réaction thermidorienne », qui voit le démantèlement du gouvernement révolutionnaire et de la Terreur."


Sa première rencontre avec Louis XVI daterait de la période où il était élève au collège Louis le Grand, lorsqu'il fut choisi pour déclamer au jeune roi, un compliment en vers à l’accession de son accession au trône. Louis XVI a il ignorer ou mépriser le jeune Maximilien ? Peut être, dans ce cas, ne faut il pas aller chercher plus loin sa rancœur envers la royauté et la famille royale.

La terreur que Robespierre inspirait à ses collègues députés au moment de sa toute puissance était réel. On rapporta que l'un des conventionnel, présent dans les tribunes de la Convention à un moment où l'incorruptible parlait, ayant sentit le regard du dictateur se diriger vers lui, détourna bien vite les yeux en disant, "mon dieu, il va croire que je pense à quelques chose..."

Une situation pareille ne pouvait qu'exploser. De nombreux députés et leader des comités qui gouvernaient la convention commençaient à en avoir assez de la dictature de Robespierre. Déjà au moment de la fête de l'être suprême, nombre de spectateurs n'avaient pas cachés leur exaspération. Et Robespierre devait bien le sentir. Voulait il reprendre en main une assemblée qu'il sentait exaspérer ? Toujours est il qu'il commis une erreur qui lui fut fatale et qui déclencha la révolte que tous attendaient.

A l'occasion de son discourt, il lança des accusations mais fit l'erreur fatale de ne pas donner le nom de ceux qui étaient visés. Ce qui fait que tous, se sentirent visés, et c'est pour ne pas finir sur le rasoir nationale qu'ils se décidèrent à l'abattre. La violence des réactions qui explosèrent dans la salle du manège ce fameux jours du 9 thermidor montrent que tout cela couvait depuis longtemps.

Et cette fois, la commune ne put rien faire pour le sauver. Les soldats envoyés pour mater la Convention refusèrent de tirer, les sections parisienne ne bougèrent pas, et, contrairement à ce qui était arrivé au moment de la chute des girondins, les conventionnels, cette fois ne se laissèrent pas intimider. Les élèves de l'école militaire rassemblés par barras se chargèrent de l'hôtel de ville et de la commune...

Le matin du 10 thermidor, Robespierre, son habit bleu éclaboussé de sang, la mâchoire détruite et retenue par un mauvais bandage, devait faire lui aussi, comme ses nombreuses victimes, la fatal voyage dans la fatale charrette, sous les insultes de la foule et entouré de ses derniers fidèles.

Il avait été condamné par Fouquier Tinville sans même avoir de procès. Et lorsque le bourreau lui arracha son bandage, il poussa un cri terrible qui fut entendue à l'autre bout de la place, avant que sa tête ne tombe dans le panier....

_________________
"Je sais que l'on vient de Paris pour demander ma tête ! Mais j'ai appris de ma mère à ne pas craindre la mort, et je l'attendrai avec fermeté !"
Marie Antoinette
avatar
attachboy

Messages : 1288
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Invité le Lun 23 Déc 2013, 21:51

Suite de ce qui été réalisé par la matérialisation du visage.

   Après avoir redonné un visage à Bolivar et Henri IV, le Mulhousien Philippe Froesch révèle à présent la vraie tête de Robespierre.

C’est un homme au visage grêlé par la petite vérole, à l’air fatigué par la Terreur qu’il avait fait régner dans un pays débarrassé de son roi. Le vrai visage du révolutionnaire Maximilien de Robespierre (1758-1794) nous apparaît, avec un réalisme surprenant, grâce au talent du Mulhousien Philippe Froesch. Spécialiste mondial de la reconstitution faciale, installé aujourd’hui à Barcelone (lire notre portrait du 30 janvier 2012), cet Alsacien de 49 ans avait déjà étonné le monde en livrant des images quasi-photographiques de figures telles que Simon Bolivar et Henri IV.
Masque mortuaire

Pour les précédents, il a travaillé à partir de crânes. La particularité de ce travail-ci était, précise-t-il, de « vérifier la faisabilité technique d’une restitution en 3D un visage à partir d’un scanner et d’un masque en plâtre ». Ce masque aurait été moulé sur la tête décapitée de Robespierre par une Strasbourgeoise, Marie Grosholtz, devenue célèbre ensuite sous le nom de Madame Tussaud. Avant de créer son musée de cire à Londres, elle avait, de la même façon, réalisé les masques mortuaires de Marie-Antoinette et Marat.

Le 21 décembre prochain, le Dr Philippe Charlier donnera une conférence de presse au cours de laquelle il reviendra sur ce travail, et en tirera des conclusions sur l’état de santé du révolutionnaire…


Source : journal l'Alsace.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Invité le Lun 23 Déc 2013, 21:53

Mais voici une bonne analyse du site "Vendéens et Chouans"

Ce n’est évidemment pas le talent de Philippe Froesch, spécialiste reconnu de ce genre de reconstitution faciale, qui est remis en cause, mais plutôt sa base de travail. Cette restitution ne s’appuie pas, en effet, sur un crâne – comme ce fut le cas pour Henri IV – mais sur un masque mortuaire, et les circonstances dans lesquelles ce moulage a été réalisé permettent de s’interroger sur l’exactitude de ses traits. Sans s’étaler sur les travaux d’Hector Fleischmann, qui le considérait comme un faux – notons que cet historien admirait sans réserve ledit Incorruptible – on peut d’abord s’étonner du peu de ressemblance avec les portraits de Robespierre réalisés de son vivant.

D’autres questions viennent à l’esprit… Comment Madame Grosholtz, future Madame Tussaud, a-t-elle pu mouler avec rigueur ce visage, dans l’effervescence des événements du 28 juillet 1794, puisque les têtes des 22 condamnés à mort furent, sitôt guillotinées, déposées dans un coffre en bois, puis envoyées avec les corps sur une charrette, et jetées dans une fosse commune du cimetière des Errancis ?

Et pourquoi la blessure du coup de pistolet que Robespierre reçut à la mâchoire lors de son arrestation, le 27 juillet 1794, n’a-t-elle laissé aucune trace sur le masque mortuaire ? D’autant que cette blessure n’était pas bénigne, comme le raconte Delessart, témoin de l’exécution : « Après voir jeté son habit, qu’il avait croisé sur ses épaules, le bourreau lui arracha brusquement l’appareil que le chirurgien avait mis sur ses blessures. La mâchoire inférieure se détacha de la mâchoire supérieure, et laissa jaillir des flots de sang. » Si certains moulages – car il y en a plusieurs, et pas tous ressemblants – attestent une blessure à cette partie du visage, celui utilisé pour cette reconstitution n’en présente curieusement aucune.


http://guerredevendee.canalblog.com/archives/2013/12/17/28681656.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Invité le Lun 23 Déc 2013, 21:59





Cherchez l'erreur.

Voici le lien de la société ayant modélisée sa trombine.

http://www.visualforensic.com/VisualforensicRobespierre.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par attachboy le Lun 23 Déc 2013, 22:09

 
le comte axel a écrit:





Beurk !  :é\"\"(-\"_\": 

_________________
"Je sais que l'on vient de Paris pour demander ma tête ! Mais j'ai appris de ma mère à ne pas craindre la mort, et je l'attendrai avec fermeté !"
Marie Antoinette
avatar
attachboy

Messages : 1288
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par La nuit, la neige le Lun 23 Déc 2013, 22:39

Il nous manque notre cher Monsieur de Coco !
Encore endormi quelque part, dans je ne sais quelle crypte... :
avatar
La nuit, la neige

Messages : 8757
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par attachboy le Lun 23 Déc 2013, 22:41

Où en train de dégustez quelques livres biens étranges.... : 

_________________
"Je sais que l'on vient de Paris pour demander ma tête ! Mais j'ai appris de ma mère à ne pas craindre la mort, et je l'attendrai avec fermeté !"
Marie Antoinette
avatar
attachboy

Messages : 1288
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Mme de Sabran le Lun 23 Déc 2013, 22:44


Il soulèvera le couvercle de son cercueil à minuit ... : 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26365
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par attachboy le Lun 23 Déc 2013, 23:02



 : 

_________________
"Je sais que l'on vient de Paris pour demander ma tête ! Mais j'ai appris de ma mère à ne pas craindre la mort, et je l'attendrai avec fermeté !"
Marie Antoinette
avatar
attachboy

Messages : 1288
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par attachboy le Mar 24 Déc 2013, 09:31

Robespierre aurait souffert de la sarcoidose :

http://www.topsante.com/medecine/medecine-divers/maladies-rares/vivre-avec/robespierre-aurait-souffert-de-la-sarcoidose-52041

_________________
"Je sais que l'on vient de Paris pour demander ma tête ! Mais j'ai appris de ma mère à ne pas craindre la mort, et je l'attendrai avec fermeté !"
Marie Antoinette
avatar
attachboy

Messages : 1288
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Invité le Mar 24 Déc 2013, 10:14

Il était pourri dans tous les sens du terme !!!   : : :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Invité le Mar 24 Déc 2013, 10:46

En comparant les deux têtes vrai qu'il y a quelque ressemblance, petite.... peut être la nouvelle tête a de yeux petits, ....et mieux vaut ne dire rien de la perruque...  Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par attachboy le Mar 24 Déc 2013, 12:34

Österreich a écrit:Il était pourri dans tous les sens du terme !!!   : : :

 : : 

_________________
"Je sais que l'on vient de Paris pour demander ma tête ! Mais j'ai appris de ma mère à ne pas craindre la mort, et je l'attendrai avec fermeté !"
Marie Antoinette
avatar
attachboy

Messages : 1288
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Mme de Sabran le Mar 24 Déc 2013, 12:52



...   affreux, mais très soigné de sa ( sinistre ) personne .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26365
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par attachboy le Mer 25 Déc 2013, 15:11

Je crois que l'on a pas fini d'en parler, de cette histoire de visage reconstitué :

http://www.rue89.com/2013/12/24/pourquoi-reconstitution-visage-robespierre-enerve-les-historiens-248566

 Smileàè-è\':

_________________
"Je sais que l'on vient de Paris pour demander ma tête ! Mais j'ai appris de ma mère à ne pas craindre la mort, et je l'attendrai avec fermeté !"
Marie Antoinette
avatar
attachboy

Messages : 1288
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Mimi de Versailles le Lun 06 Jan 2014, 21:34

C'est vrai qu'en comparant la tête et le portrait ne se ressemblent en rien ... Mais la tête reconstituée ressemble plus à Danton qu'a Robespierre, je trouve....    les tout petits yeux bleu (car ceux de Robespierre me semble - t - il étaient verts...) La forme du visage, le nez aplatit...
avatar
Mimi de Versailles

Messages : 95
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 16
Localisation : Montmartre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Mme de Sabran le Lun 06 Jan 2014, 23:00


Il est vilain, ce Danton, c'est quelque chose !
D'où tenez-vous, chère petite Mimi, que Robespierre avait les yeux verts ?  Shocked 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26365
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Comtesse Diane le Mar 07 Jan 2014, 09:54

En regardant le buste de Claude-André Deseine (1740 1823) je trouve la reconstitution plutôt ressemblante.
Je me fierais naturellement plus à une sculpture qu'à une peinture.
Cette reconstitution me glace le sang ! (du sang frais pour Coco  :)
 
 

 
                                              
avatar
Comtesse Diane

Messages : 5318
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Mme de Sabran le Mar 07 Jan 2014, 10:04

Comtesse Diane a écrit:
Cette reconstitution me glace le sang ! (du sang frais pour Coco  :)
 

Alors, alors, M. de Coco !  :n,,;::::!!!:  Quand viendrez-vous ici le lamper goulûment, ce sang frais ?!!!
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26365
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Mimi de Versailles le Mer 08 Jan 2014, 20:29

Mme de Sabran a écrit:
Il est vilain, ce Danton, c'est quelque chose !
D'où tenez-vous, chère petite Mimi, que Robespierre avait les yeux verts ?  Shocked 

De ce que je vois... d'une part dans les sites consacré au personnage et d'une autre part dans les portraits ...  Very Happy 

Voici un collage de plusieurs portraits de lui :

Il avait les yeux vert marron en somme...
avatar
Mimi de Versailles

Messages : 95
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 16
Localisation : Montmartre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Mme de Sabran le Mer 08 Jan 2014, 20:42

Mimi de Versailles a écrit:
Il avait les yeux vert marron en somme...

Je les vois plutôt verts, vous avez raison !  Very Happy 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26365
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Angeblack le Ven 10 Jan 2014, 00:47

Comtesse Diane a écrit:En regardant le buste de Claude-André Deseine (1740 1823) je trouve la reconstitution plutôt ressemblante.
Je me fierais naturellement plus à une sculpture qu'à une peinture.
Cette reconstitution me glace le sang ! (du sang frais pour Coco  :)
 
 

 
                                              


Je ne suis pas particulièrement admiratrice de Robespierre, néanmoins, mes cheveux se dressent sur ma tête à la vue de ce pseudo portrait et des conditions dans lesquelles il a pu être réalisé.

J'attire une nouvelle fois l'attention "car le sujet a été débattu sur Facebook"

Comment a-t-on pu faire un moulage du visage de Maximilien après sa mort alors que son corps avec sa tête ont été jetés dans une fosse, recouverte de chaux vive sans que ses proches ou la famille n’aient pu le réclamer.

Sans oublier la fameuse blessure qui lui a emporté une partie du visage !

Navrée mais pour moi, cela relève de l'imaginaire.
avatar
Angeblack

Messages : 54
Date d'inscription : 10/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Mme de Sabran le Ven 10 Jan 2014, 08:38

Angeblack a écrit:

Navré mais pour moi, cela relève de l'imaginaire.


Je partage votre avis .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26365
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Invité le Ven 10 Jan 2014, 08:46

Les auteurs de la reconstitution ont répondu à ces critiques dans une tribune publiée par rue89. C'est ici :
http://rue89.nouvelobs.com/2013/12/27/auteurs-reconstitution-visage-robespierre-navons-voulu-denigrer-248629


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Comtesse Diane le Ven 10 Jan 2014, 09:00

Ca m' a l'air , en lisant cet article, d'un travail qui n'est du tout  fait par des fumistes !

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 5318
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum